Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 11 juillet, 14:35
Accueil > Actualité > Santé > Jean de Kervasdoué : “Il ne faut pas que la folie collective s’ajoute au drame”

Jean de Kervasdoué : “Il ne faut pas que la folie collective s’ajoute au drame”

Crise nucléaire au Japon


Ancien directeur des hôpitaux, Jean de Kervasdoué est directeur de l’Ecole de santé publique et professeur au Centre national des arts et métiers. Auteur des Prêcheurs de l’apocalypse et de La peur est au-dessus de nos moyens, pour en finir avec le principe de précaution, chez Plon, il va à l’encontre des idées reçues.

"Je suis un homme de raison qui supporte mal les angoisses irrationnelles auxquelles nous sommes coutumiers"
"Je suis un homme de raison qui supporte mal les angoisses irrationnelles auxquelles nous sommes coutumiers" SIPA

France-Soir Dans Les Prêcheurs de l’apocalypse, vous minorez les dangers de l’énergie nucléaire. La catastrophe japonaise vous fait-elle changer d’avis ?

Jean de Kervasdoué Non. Ce qui se passe au Japon est d’une gravité exceptionnelle. Les neutrons sont mortels à proximité des réacteurs. Ensuite, il y a dispersion de césium 137 et de strontium 90, à durée de vie longue : il leur faut cinquante ans pour perdre la moitié de leur radioactivité. Il s’agit donc d’un drame humain et écologique sans précédent. Mais il ne faut pas que s’y ajoutent des peurs irrationnelles. Si les chiffres publiés sont exacts, la population de Tokyo n’est pas en danger. J’entends que le taux de radioactivité y aurait été dix fois supérieur à la normale, soit 10 mSv (milliSevert) ce qui est sans aucun effet sur la santé. C’est très inférieur à ce que l’on accepte dans les services de radiologie des hôpitaux.

F.-S. Vous ne croyez pas à un risque sanitaire majeur ?

J. de K. Non. Même Tchernobyl a fait moins de morts que ne le disent les écologistes. Je me fie à un rapport de l’Organisation mondiale de la santé, consultable sur Internet. L’OMS n'a aucun intérêt à protéger qui que ce soit. Le bilan dressé par trois académies des sciences suisses, françaises et américaines ne correspond en rien à ce qui est dit partout : 57 morts directs, parmi les ouvriers étant intervenus sur le site. Et après, selon les modèles, il y aurait entre 4.000 et 16.000 décès prématurés. Et pas plus d’enfants mal formés en Ukraine qu’ailleurs.

F.-S. Et les risques à long terme ?

J. de K. Aux côtés du CEA et de l’Institut Curie, en tant que spécialiste de la santé publique, j’ai fait partie d’une mission qui, en 1991, à la demande de la Russie, a étudié les conséquences de l’accident de Mayak, de niveau 6, qui avait été caché en 1957 par les Soviétiques. On a trouvé aucune différence significative avec les autres villes de la région, un taux de leucémies identique. Personne n’a contesté ces faits que j’ai rapportés dans Les Prêcheurs de l’apocalypse.

 F.-S. Comment expliquez-vous cela ?

J. de K. En biologie, les effets ne sont pas linéaires : j’explique à mes élèves que faire tomber sur son pied, un à un, les petits pois d’une boîte de 1 kg n’a pas le même effet que de recevoir, d’un coup, la boîte entière. Or l’argument des écologistes, exprimé ou sous-jacent, est le suivant : si un produit est mortel à haute dose, sur une personne, il est forcément dangereux, à petite dose, sur mille personnes. C’est un raisonnement qui est foncièrement faux. Il n’y a pas de surmortalité en Bretagne, en Corse ou dans le Massif central, en dépit de la radioactivité naturelle. Il n’y en a pas non plus dans l’Etat du Kerala, en Inde, où la radioactivité naturelle atteint 50 mSv, soit deux fois et demie la dose maximale autorisée pour les travailleurs des centrales nucléaires.

F.-S. Pour vous, malgré ce qui se passe au Japon, l’énergie nucléaire reste donc viable…

J. de K. Elle est dangereuse, mais beaucoup moins que d’autres, comme le charbon, ce produit nocif qui provoque 10.000 décès par an en Chine, dans les mines, et est à l’origine de 400.000 décès prématurés. Le charbon dont la consommation a encore augmenté de 4,5 % dans le monde en 2010. Sait-on que la première cause de mortalité professionnelle était encore, en France, il y a cinq ans – je n’ai pas les chiffres d’aujourd’hui – due au charbon ? Depuis qu’elle existe, l’industrie nucléaire civile, a causé moins de morts que n’en a provoqués le charbon, en une seule année ! Quand aux barrages, on oublie volontiers que la rupture de l’un d’entre eux à fait 30.000 morts en Chine et que celui de Malpasset, dans le Var, a fait 423 morts en 1959. Et le chauffage au bois ? 3 % de la mortalité dans les pays les plus pauvres est due à des maladies respiratoires liées à cette pratique dans des lieux confinés. Cela fait des millions de personnes. Mais nos sociétés, qui fantasment sur les effets du nucléaire, se moquent des morts dispersés dans les pays pauvres, y compris dans les mines de charbon.

F.-S. N’avez-vous pas peur, dans les circonstances actuelles, d’être accusé de faire partie du lobby nucléaire ?

J. de K. Je démens. Mon seul lien avec le CEA : j’ai été un moment administrateur de sa filiale médicale. Mais je n’ai qu’un centre d’intérêt, la santé publique. On est dans un pays qui a commandé, pour rien, 10 % des vaccins contre la grippe dans le monde. Je suis un homme de raison qui supporte mal les angoisses irrationnelles auxquelles nous sommes coutumiers.

Propos recueillis par Airy Routier
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article18 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 10:08

    Anonyme-77656
    Écologie Nucléaire

    Monsieur J.de K. a raison et a tort en méme temps, raison de dire que le nucléaire est moins mortel depuis sa mise en oeuvre (décès après défaillance ) par rapport au bassin hydraulique (rupture digues) au charbon (Accident Minier)(Fumée toxiques )mais ce que devrait dire: que si un Tchernobyl se reproduit ce territoire irradiée devient prescrit a l'homme pendent Centaine d'année .

    Par-contre le Nucléaire nous donne la possibilité immédiate de l'avancer Technologique ; en sortir immédiatement c'est impossible ( ce n'est pas un interrupteur ) les Écologistes comme Monsieur Mamere ,Colbendit,ecc.ecc.cri leurs vérité seulement pour dire le contraire de tout sans la connaissance o mieux en espérant sur l'ignorance des autres,en exploitent leur craintes. Sortir du Nucléaire, Charbon, Pétrole, Gaz, en ayant les méme confort de nos jour; il nous faudrait beaucoup beaucoup de temps 40 année minimum et encore avec la croissance de l'humanité en même temps nos territoire se rétrécit et on peu pas se permettre de occuper les terre avec seulement Éolienne Photovoltaique et couvrir les mer avec boue flottantes; leur déplument a ce jours serait disproportionné . La raison vaut mieux que l'émotion .A chaque-un son métier lésons les chercheur travailler pour leurs et notre futur.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 10:35

    Anonyme-77656
    et...

    Il ne faut pas que la folie collective s'ajoute... à la folie individuelle de ceux qui s'obstinent à fabriquer des centrales (Le futur projet gigantesque d'ITER).



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 11:12

    Anonyme-77656
    Bon sens bon sens

    Il faut savoir ce que l'on veut : de l'énergie our des villes de 35 millions d'habitants ou des chandelles pour des ermites campagnards, ce n'est pas la même chose et les écolos devraient commencer par renoncer à tous les gadgets qui se branchent et qu'ils utilisent comme tout un chacun



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 11:37

    Anonyme-77656
    Tokamak

    @Fant: ITER n'a absolument rien à voir avec les centrales nucléaires actuelles. ITER est un centre de recherches sur la FUSION, un prototype international de réacteur nucléaire à fusion. Votre formulation "projet gignatesque", dont le but est de faire peur, est ridicule.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 11:43

    Anonyme-77656
    Se sentir tout petit

    Jean de Kervasdoué : “Il ne faut pas que la folie collective s’ajoute au drame”, dit-il


    Comment ne peut être interpellé par ce qui se passe au Japon ? Comment ne pas se sentir tout petit lorsque la nature nous interpelle que c’est elle et elle seule qui commande ? Et quel rappel ! Nous avons tous vu ces images d’entrepôts côtiers balayés comme des fétus de paille. Et cette vague…Balayant tout sur son passage…Tout à coup, l’homme du haut de sa grandeur et sûr de sa technologie se souvient subitement que ses centrales nucléaires, ses ponts, ses digues en béton et ses infrastructures pèsent peu au regard de la puissance invisible qu’elle peut dégager .

    Pourquoi donc s’entêter à vouloir nier son existence ?

    Les raison de ne pas en croire ne manquent donc pas .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 13:14

    Anonyme-77656
    Tétus comme des mules!

    Il ne faut pas que les drames s'ajoutent, et ça fait beaucoup mr le directeur! Encore un ancien des hopitaux à la doctrine URSS! Vous devriez revoir ou voir "la bataille de Tchernobyl": 94 min qui font sérieusement réfléchir et qui contredisent complètement se que vous dites! Mais arrêtez de prendre les gens pour des IMBECILES! L'histoire ne vous sert pas de leçon! Je vous invite à aller en vacance cet été du côté de Tchernobyl pour prendre quelques rayons Mr JK. Et quand j'entends ce mr Duhamel qui dit que c'est indescent et impoli de partir du JAPON en ce moment mais c'est effarant, il n'a qu'a prendre quelques vacances à TOKYO aussi ce monsieur! Regardez les conséquences en Biélorussie, Tchernobyl à coùté la bagatelle de 18 milliards de dollars, ah il est beau le progrés pour une énergie qui coute pas cher sans compter les MORTS!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 15:38

    Anonyme-77656
    ras-le-bol

    ... concernant certains "médias" certains associations, je dirais que créer les troubles et les mensonges est leur raison d'exister y compris financièrement ...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 16:57

    Anonyme-77656
    Pour les forts

    Moi j'approuve totalement M. de Kervasdoué. Pour une fois qu'on voit le visage d'un homme construit et équilibré, et qu'on lit un discours raisonné. Ca change un peu de tous les cinglés qui nous bassinent avec leurs peurs, et qui se font mousser avec, comme au café du commerce. Tous ces courageux qui n'ont "pas peur", mais ne cessent d'apeurer les autres, on devrait les envoyer en première ligne au Japon. On se demande d'ailleurs pourquoi ils ne sont pas déjà partis comme volontaires. Seul problème : les japonais ne voudraient pas de telles recrues, trop couardes !

    Allons messieurs les inquiets. Soignez d'abord vos phobies. Mais si, ça se soigne ! Vous verrez : après vous, serez beaucoup mieux. Et nous aussi.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 17:40

    Anonyme-77656
    --Que les accidents

    --Que les accidents successifs sur le nucléaire servent à la sécurité sur la construction de nouvelles centrales . Les énergies fossiles se raréfient ,abandonner le nucléaire qui nous fournit la plus grande partie de notre électricité c'est stupide,regardez la pagaille lorsque une grande panne électrique survient !ce n'est pas quelques éoliennes où panneaux solaires qui vont remplacer cela pour le moment ! Excepté Tchernobyl ,il y a certainement beaucoup plus de morts par accidents divers (travail,circulation)épidémie,guerres diverses,émeutes ,meurtres, séismes ,tsunami etc..faites l'addition de toutes façons nous mourrons tous un jour !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 23:29

    Anonyme-77656
    comment peut on publier une

    comment peut on laisser publier un tel interview qui affirme que tchernobyl n'a fait que 57 morts directs et aucune naissance anormale????? comment peut on énoncer et écrire de telles informations?????

    "aucun des trois millions d’enfants sur les huit million d’individus habitant les territoires officiellement contaminés par Tchernobyl n’est considéré par l’OMS comme sain " vos confrères des échos de ce jour

    4000 morts officiellement déclarés par les autorités russes (source Envoyé spécial) on peut à peine imaginer le nombre réel

    je suis scandalisée


    je ne dis pas qu'il faut abandonner le nucléaire mais on ne peut avoir une telle thèse "négationniste"


    je suis scandalisée



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 23:30

    Anonyme-77656
    Jean de Kervasdoué

    comment peut on laisser publier un tel interview qui affirme que tchernobyl n'a fait que 57 morts directs et aucune naissance anormale????? comment peut on énoncer et écrire de telles informations?????

    "aucun des trois millions d’enfants sur les huit million d’individus habitant les territoires officiellement contaminés par Tchernobyl n’est considéré par l’OMS comme sain " vos confrères des échos de ce jour

    4000 morts officiellement déclarés par les autorités russes (source Envoyé spécial) on peut à peine imaginer le nombre réel

    je suis scandalisée


    je ne dis pas qu'il faut abandonner le nucléaire mais on ne peut avoir une telle thèse "négationniste"



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mar à 00:18

    Anonyme-77656
    J d K comment comptabiliser

    J d K comment comptabiliser vous les cancer de la thyroide qui fleurissent assez bizarrement dans les regions survolees par le nuage de tchernobyl.par exemple PACA ou les habitants on continuer a consommer des champignons ou des salades diverses ? car on leur avait assurer que le nuage s'arretait a la frontiere



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mar à 00:57

    Anonyme-77656
    C'est beau, l'optimisme

    Quand je vois ce monsieur dire :"J’entends que le taux de radioactivité y aurait été dix fois supérieur à la normale, soit 10 mSv (milliSevert) ce qui est sans aucun effet sur la santé. C’est très inférieur à ce que l’on accepte dans les services de radiologie des hôpitaux", je suis inquiet sur la qualité de ses compétences. Que veut dire "un taux de radioactivité de 10 millisieverts"? Rien. Absolument rien. e qu'il faut comparer, ce sont les DÉBITS DE DOSE" : tant de millisieverts pendant combien de temps? 10 millisieverts sur un an, ce n'est pas énorme, la même quantité en une heure, c'est considérable, ça peut même être mortel rapidement si l'exposition dure des jours. Il est vrai qu'à Tokyo on n'en est pas là (espérons que ça continuera) mais de toutes façons, on est complètement revenu de l'idée selon laquelle il y aurait un effet de seuil en-dessous duquel il n'y aurait pas d'effets.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mar à 02:07

    Anonyme-77656
    Lecture des sources OMS

    Au communicant(e) loysel.

    Sur Internet, vous faites "OMS tchernobyl" et vous trouvez sur www.who.int exactement ce que dit M. de Kervasdoué dans l'interview de France-Soir. Seule différence, les catégories comptables ne sont pas regroupées de la même façon, et voilà pourquoi vous avez l'impression d'une manipulation. Mais relisez en détail, posément, crayon en main, et vous retrouverez exactement les chiffres de M. J de K.

    Moi, je ne suis pas spécialiste de ces questions. Mais si même l'OMS et trois académies des sciences sont pour vous "négationistes", on ne va pas y arriver. Ces spécialistes et académiciens auraient ils envie de mourir, et de faire mourir tout le monde, moyennant finance ? Moi, je n'ai pas les moyens de discuter les chiffres du rapport OMS sur Tchernobyl, et j'attends le rapport de votre contre expertise, dûment justifié.

    Au delà de nos divergences, je vous pose une question : savez-vous accorder votre confiance à bon escient ? avez vous des critères d'appréciation qui vous permettent de le faire, et les avez vous vérifiés ? Moi j'en ai quelques-uns. Je ne prétends pas être infaillible. Mais, dans le cas d'espèce, le voici : un physique révélateur pourrait-être trompeur. Mais alors nous aurions affaire à un mystificateur de grande envergure, ce qui ne cadre pas avec la syntaxe de son discours. Je ne veux pas allonger ce message. Vous ne comprendriez pas.

    Je vous souhaite bonne chance dans la vie.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mar à 04:04

    Anonyme-77656
    A jetlag31

    J'étais à TOKYO le jour du tremblement de terre. Pas une vitre brisée dans la rue, pas une lézarde. Je ne suis pas certain qu'en France j'aurais survécu à un tel séisme. Les gens ici sont dignes et affrontent leurs difficulté avec courage. Je suis toujours au Japon; à KYOTO et la situation y est tout à fait normale. Vous noterez qu'il n'y aurait pas d'indécence à quitter le Japon s'il ne s'était rien passé mais je comprends fort bien que sous la pression médiatique tres forte en Europe et du fait de la méconnaissance des risques réels dans un domaine il est vrai tres complexe les européens qui le peuvent rentrent en Europe. Rester n'apporterait, dans la plupart des cas, rien aux Japonais d'ailleurs, mais rester ne présente pas plus de risques (sauf à se rendre sur le site de la centrale).

    Je note aussi que nombre de ceux qui s'indignent vont prendre leur voiture, sachant pertinemment qu'ils ont une chance non négligeable de tuer quelqu'un (voir les statistiques de déces des piétons et cyclistes), mais ce risque nous l'assumons et l'acceptons collectivement.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mar à 20:40

    Anonyme-77656
    Et les robots ?

    AREVA, EDF, et les autres, ont,selon certaines informations récentes, envoyé des robots au Japon, pour faire les travaux dans les centrales dangereuses à la place des hommes.

    Même si ces robots n'existaient pas, ou n'étaient pas encore au point, on peut donc songer à en construire des plus performants, etc

    Dans ce cas,le nucléaire complété par l'action de robots en cas de pépin, ça vous va ?

    Comme quoi les peurs paralysent l'imagination.

    Ainsi finit la comédie ...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 mar à 22:30

    Anonyme-77656
    Sortons du nucléaire .

    Sachant que le risque zéro n ' existe pas et avec des histoires semblables dans le passé , l' argent et le faire croire du controle sur cette terre rabaisse bien certains et de plus en version amélioré , au bord d ' un océan , judicieux , moi qui adore la peche , je vais me méfier de mon poisson un peu + au cas ou cela influencerais sur son métabolisme .



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 mar à 17:07

    Anonyme-77656
    lénifiant

    On est drôlement rassuré !



    Signaler un abus  
Publié : 17/03/11 - 07h47
Mis à jour : 17/03/11 - 07h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur