Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 20 septembre, 08:03
Accueil > Actualité > Santé > La Sécu veut sanctionner les médecins trop gourmands

La Sécu veut sanctionner les médecins trop gourmands

Budget de la Sécurité sociale


Afin de limiter les consultations à des prix prohibitifs, l'Assurance maladie a proposé un dispositif destiné à sanctionner les médecins qui pratiquent des dépassements d'honoraire excessifs. Ils pourraient faire l'objet d'un signalement au Conseil de l'ordre.

L'Assurance maladie veut limiter les honoraires excessifs
L'Assurance maladie veut limiter les honoraires excessifs SIPA/B.R. PRODUCTIONS/SIPA

Alors qu'un tiers des Français renoncerait aux soins médicaux faute de moyens, l'Assurance maladie veut taper sur les doigt des médecins qui vont payer trop cher la consultation. Pour en finir avec ces abus, l'organisme public a proposé de sanctionner les médecins trop gourmands grâce à un nouveau dispositif pointant les dépassements d'honoraire excessifs.

La proposition a été formulée vendredi 27 janvier lors d'une séance qui a réuni les médecins, les responsables de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) et les complémentaires santé. La réunion n'a toutefois pas été conclusive, car les mutuelles se sont montrées réticentes sur certains points.

Plafonner les dépassements d'honoraires des spécialistes

Principal point d'achoppement, les tarifs des spécialistes (notamment les chirurgiens, anesthésites ou gynécologues-obstétriciens) pratiquant des honoraires libres. Ces médecins appartiennent au secteur optionnel, situé entre les secteurs 1 (médecins pratiquant les tarifs Sécu) et 2 (honoraires libres). Ils s'engageraient à plafonner leurs dépassements et à réaliser un minimum de 30% d'actes sans dépassements.

Un déconventionnement partiel ou définitif

La Cnam a donc proposé de mettre en place un nouveau dispositif « pour sanctionner les dépassements excessifs », a indiqué à l'AFP une responsable de l'organisme. Les sanctions pourraient aller jusqu'au « déconventionnement partiel ou définitif » en cas de non-respect du « tact et de la mesure », exigés par le code de déontologie.

Signalement au Conseil de l'Ordre

Afin de sanctionner les tarifs abusifs, la Caisse a annoncé avoir lancé l'instruction de 250 dossiers de médecins « susceptibles d'être déférés devant le conseil de l'Ordre .» La moitié des médecins visés par la procédure sont des spécialistes et 28 sont des médecins hospitaliers pratiquant une activité libérale à l'hôpital, principalement à Paris, Lyon et Marseille.

Ils devraient tous recevoir début février une lettre leur demandant de se justifier avant un éventuel signalement au Conseil de l'Ordre.

 

Par L. V.

Réactions à cet article55 commentaires

  • Par passdroi, le 28 Jan à 19:22

    passdroi
    serment,d'hippocrite !!

    et vous croyez que ça va changer quelque chose?? si on n' ai pas content du tarif faudra se faire soigner ailleurs !!!vont surement pas baisser leurs honoraires !! ils sont pourris par le fric, il n'y a qu'a voir comment on est reçu dans leurs cabinets !!!  pas vrai monsieur debré????



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 19:24

    Anonyme-77656
    L'assurance qui n'assure plus

    l'assurance sociale française à bout de mauvaise gestion et de budget faramineux cherche un bouc émissaire : les médecins .

    Rappelons le tarif scandaleux d'une consultation de généraliste : 22 euros (prix d'une coupe homme ) , 60 euros en suisse .

    Salauds de riches ! Facile comme échapatoir !

    Les médeçins français sont les moins bien payés des pays occidentaux !

    c'est comme si nous plaidions pour la baguette à 10 centimes !



    Signaler un abus  
  • Par oligarchicide, le 28 Jan à 19:39

    oligarchicide
    GUI GNO LES QUE!

    Il faut :


    * Interdire les "ordres" créés par Vichy et qui ont tous des règlements qui stipulent en toutes lettres l'interdiction de la concurrence ou l'interdiction de soigner à prix réduit - ce que ne font pas tous les médecins, heureusement!


    * Remplacer le "numerus clausus" par un tarif UNIQUE pour ceux qui veulent que la S.S. ET les mutuelles remboursent leurs actes, dépendant des besoins dans chaque région (plus il y a manque plus le tarif supporté peut être élevé, et c'est la SS qui décide!!!!).


    * Supprimer la notion de médecin déclaré et remplacer par un fichier unique et protégé des patients.


    * Déréférencer les médecins qui n'appliquent pas le tarif ou n'alimentent pas le fichier. De plus, il devrait y avoir sur le net un répertoire des médecins par région et par tarif.


    * Supprimer les avantages fiscaux des médecins libéraux au niveau cotisations URSSAF et non taxation des reventes de cabinets en cas de départ à la retraite.


    * Fournir gratuitement aux médecins libéraux les outils d'interface avec la CPAM.


    (entre autres!)



    Signaler un abus  
  • Par nellyolson, le 28 Jan à 19:45

    nellyolson
    il était temps aujourd'hui il

    il était temps aujourd'hui il est anormal de trouver une medecine a deux vitesses, voir des medecins etre en secteur 2 avec des tarfis exorbitants, les mettres a l'amende va leur faire les pieds a ces medecins



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 20:29

    Anonyme-77656
    il était temps..

    liberté d'installation, honoraires libres...ca fait longtemps qu'on nous a imposé des règles : on nous interdit les depassements d'honoraire, et on ne peut s'installer que dans des zones sous-dotées

    Pourquoi les médecins ont-ils autant de passe droit ??

    Il est bien normal qu'ils gagnent leur vie etant donnée la durée des études et leurs responsabilités, cependant il est anormal qu'ils n'aient aucune règle délimitant leurs actions

    Quand nous sommes payés à l'acte depuis des années, eux sont encore au forfait quoi qu'ils fassent, ca aussi ce n'est pas normal, comme nous ils devraient etre payés en fonction des actes qu'ils realisent



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 20:29

    Anonyme-77656
    il était temps..

    liberté d'installation, honoraires libres...ca fait longtemps qu'on nous a imposé des règles : on nous interdit les depassements d'honoraire, et on ne peut s'installer que dans des zones sous-dotées

    Pourquoi les médecins ont-ils autant de passe droit ??

    Il est bien normal qu'ils gagnent leur vie etant donnée la durée des études et leurs responsabilités, cependant il est anormal qu'ils n'aient aucune règle délimitant leurs actions

    Quand nous sommes payés à l'acte depuis des années, eux sont encore au forfait quoi qu'ils fassent, ca aussi ce n'est pas normal, comme nous ils devraient etre payés en fonction des actes qu'ils realisent



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 20:38

    Anonyme-77656
    chercher l'erreur

    un tiers des Français renoncerait aux soins médicaux faute de moyens ...revoir l'aide médicale d'état pour les étrangers en situation irreguliére serait plus judicieux. cela coute extremement cher alors que les depassements d'honoraires sont payés par les malades et pas par la sécu que je sache !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 21:52

    Anonyme-77656
    Une arme à double tranchant

    Ce que ne sait pas la SS, c'est qu'elle va introduire le germe de la "libéralisation" qui permettra, aux médecins les plus libéraux, de sortir d'un système économique de santé conventionné, qui tire vers le bas cette économie et qui ne lui permet plus d'être de qualité.

    Avoir confondu le coût des services médicaux avec celui du remboursement permis par la richesse collective, est une erreur qui ne perdure que par la démagogie politique; justifiant plus de 30 ans de déficit, alimenté par l'emprunt. Qui va croire que cela peut être éternel?

    Le déconventionnement qu'envisage la SS, sera une chance pour les médecins et les para-médicaux, en conséquence. Il faut encore un peu de temps pour que cela se mettent en place dans la société française.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 22:09

    Anonyme-77656
    specialises

    une consultation chez le dermatologue 46.00 euros comment voulez vous se faire soigner .je suis en retraite je paye une mutuelle 85.00 euros .je dois pour enlever un kiste qui me fait mal .la vie ou la mort ...(.vive la c m u )pour je ne suis pas contre



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 22:54

    Anonyme-77656
    la démographie médicale !

    Le nombre des médecins régresse actuellement, à la suite de la diminution du numerus clausus de formation par des ministres irresponsables,de droite comme de gauche,de 1982 à 2005.Ceux qui exercent imposeront leur tarif,au besoin en se déconventionnant.Le cataclysme est à venir;c'est la conséquence d'une politique restrictive de formation imposée en grande partie par l'assurance maladie et le ministère de la santé.



    Signaler un abus  
  • Par charles bronson, le 28 Jan à 23:49

    charles bronson
    Medecins gourmands

    Il est grand temps que la sécu mette de l'ordre dans les tarifs des spécialistes. Pour exemple 500 € de depassement pour une coronarographie, 1000 € pour une dilatation, 750 € pour une hernie discale et j'en passe. Beaucoup de ces spécialistes exercent en cliniques privées, les patients n'ont pas le choix et les mutuelles ne peuvent plus suivre. De plus, les jours d'entrée et de sortie sont facturés 2 fois à la sécu. Donc oui il faut faire le ménage là dedans.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 02:17

    Anonyme-77656
    Dépassement = impôts

    En sachant que la plupart des spécialistes sont imposés sur leurs revenus à hauteur de 50 %, on constate, que quand ils demandent 100 euros de "dépassement", ils vont verser la moitié à l'État, soit 50 euros. L'État n'a jamais fustigé ces suppléments, car il est le premier bénéficiaire.


    Ma conclusion est ceci :

    Il existe, en France, un impôt versé uniquement par les malades. Le barème est fixé unilatéralement par les médecins spécialistes pratiquant le dépassement d'honoraires. Ces mêmes spécialistes se chargent également de la collecte de cet impôt au bénéfice de l'État.

    Est-ce vraiment le rôle d'un médecin ?

    Connaissez-vous un autre pays où on exige un impôt spécifique aux malades ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 02:25

    Anonyme-77656
    Je trouve assez dommage que

    Je trouve assez dommage que l'on trouve dans cet article plusieurs fautes d'orthographe et de frappe ainsi qu'un mot de français mal employé...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 07:28

    Anonyme-77656
    article trompeur

    les médecins payent 50 % d'impôts , ok, mais sachez que leurs taux de cotisations URSSAF est trés bas , je peux vous assurer qu'ils se font de bonnes économies sur le dos des français, ils payent des taux 4 points de moins que les infirmiéres et kinés libéraux, oui il y a un lobby de ces médecins et ils nous prennent vraiment pour des cons sachant que l'état va encore leur verser des primes pour 2012.....à vomir



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 08:39

    Anonyme-77656
    Publicité

    En général vous ne connaissez le dépassement des honoraires qu'à la fin de la consultation. Ne serait-il pas possible (peut-être est-ce fait), à l'instar de ce qui se fait pour les avocats dans les palais de justice, d'afficher dans les mairies et à la SS les tarifs des médecins et surtout ceux des spécialistes. Ceci nous permettrait de choisir en fonction du critère prix, partant du principe qu'ils sont tous compétents. D'ailleurs les dépassements d'honoraires ne sont pas forçément liés à la compétence ni au renom.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 08:49

    Anonyme-77656
    dépassements honoraires

    Pourquoi, ce ne serait pas le patient qui déduirait ces dépassements de sa feuille d'impot. De même que ses dépenses dentaires et ses lunettes, là aussi plus de paiements de la main à la main pour espérer une petite remise. Et le dentiste en compensation paierait, lui des impots sur les montants encaissés. Cela devrait depuis longtemps ètre mis en place.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 08:53

    Anonyme-77656
    dépassements d'honoraires

    déduisons de nos impots tous les dépassements, dentiste, lunettes, chirurgien etc... Suite à un cancer du seins (pris en charge à 100 %) j'ai dù régler 1 100 euros au cours des différentes interventions, dont 150 E. pour 2 soutiens gorge obligatoires non remboursés....



    Signaler un abus  
  • Par charles bronson, le 29 Jan à 09:00

    charles bronson
    Post disparu

    Mon post d'hier soir a disparu sans doute à cause du bouchon qui s'est formé ce weekend sur FS. On en reparlera donc demain si toutefois le nain ne provoque pas de tsunami sur le forum ce soir.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 09:17

    Anonyme-77656
    Ah les pauvres

    Le médecin qui voulait être plombier.


    Docteur j’ai pas d’argent, pouvez vous me soigner ?

    Impossible cher ami, ordre du ministère

    Pour guérir à présent, il va falloir payer

    Car le trou d’la sécu est tout sauf un mystère.


    Je ne dois plus soigner pauvres et grabataires,

    Il me reste les riches et les imaginaires.

    Et puis mon pauvre ami, je ne gagne plus ma vie,

    Médecin aujourd’hui c’est presque d’la survie.


    Ah si j’étais plombier, ma vie serait prospère,

    Avec le prix du cuivre, ils vont faire de l’or.

    Alors que moi mon yacht, je le vends aux enchères

    Le ministre ce radin surveille son trésor.


    Cueillez donc en chemin des feuilles pour vous soigner

    Et si vous mangez moins, ça devrait mieux aller.

    Une semaine à la diète, et vous réunirez

    Juste de quoi revenir me voir pour me payer.


    Hippocrate* au secours, tes élèves te trahissent

    Vocation, pognon, le deuxième ils choisissent.


    *Extrait du nouveau serment d’Hippocrate réactualisé par le Pr.Bernard Hoerni publié dans le bulletin de l’Ordre des médecins No4 d’avril 1996


    « Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera

    Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain……. »



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 09:35

    Anonyme-77656
    il n'y a pas que les médecins

    Et les dentistes et les prothésistes??



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 10:44

    Anonyme-77656
    Les dentistes...

    On ferait mieux de réglementer le prix de la plupart des soins dentaires.Une couronne sur pivôt:moyenne 500 à 800 euros pour 3 séances d'une demie heure de travail et seulement le tiers ou le quart du prix pour le prothésiste qui se tape tout le travail.

    Le prix des implants n'en parlons pas on est dans le domaine du prix d'une voiture !



    Signaler un abus  
  • Par francparler, le 29 Jan à 11:19

    francparler
    oeil du voisin

    que la sécu regarde la poutre de son oeil.en effet sa gestion non controler par personne lui permet de perdre 10Md€ par an par des budgets truqués des doubles remboursements des médicaments mal conditionnés; 28 000 tonnes que la sécu rembourse terminent à la poubelle etc...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 11:22

    Anonyme-77656
    tiens donc!!!!mauvaise question!

    L’État ponctionne un max grâce aux dépassements d'honoraires,pourquoi se priver d'une telle rentrée d'argent quand on est aussi gaspilleur et gourmand que l’État!hein,foutaises tout ça!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 11:26

    Anonyme-77656
    d'accord

    je suis d'accord avec vous, sg13, mais malheureusement chose courante !



    Signaler un abus  
  • Par odedebrune, le 29 Jan à 11:46

    odedebrune
    100 euro de dépassement ???

    Je suis a la CFE...J'ai fait une crise cardiaque a Nice...Il m'a été demandé 1000 euro de dépassement d'honoraires en 2006 et 1000 euro en 2007...pour controle,non pris en charge par ma mutuelle et j'ai une retraite de 970 euro ???


    De passage chez mes enfants,la crise cardiaque n'a pas lancé d'invitation elle s'est imposée



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 11:50

    Anonyme-77656
    à gerber

    Si la sécu a plongé il faut voir du côté des toubibs question ordonnances surchargées,etc,etc. Ensuite cette profession a de moins en moins de morale économique semble t-il. A gerber très souvent.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 11:58

    Anonyme-77656
    Rois de la paperasse

    le généraliste est devenu un helpdesk médical: il enregistre l'incident, mais ne doit plus prendre la responsabilité seul, il doit orienter vers un spécilites, qui peut orienter vers un autre spéciliste: si le généraliste donne du repos, et que ce repos fonctionne bien avant un controle: c'est une faute, car le malade va mieux...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 12:01

    Anonyme-77656
    Précisions

    Dès que l'on dit, dans un forum, que les médecins sont "des assistés", il y a immédiatement une censure de la part des journalistes qui ne savent pas que la SS payent une partie des charges financières, aux médecins en secteur I (URSSAF, Retraite, en particuliers) ce qui n'est pas le cas des médecins en secteur II, à honoraires libres. C'est donc de l'assistance!

    Pourquoi de pas avoir appliqué les mêmes règles économiques, à ce secteur ? Qui peut justifier d'être en dessous du point mort, dans une gestion bien conduite ?

    Le déconventionnement, envisagé comme sanction, par la SS, permettra, probablement aux médecins, de voir qu'il y a une vie après la convention, qui ne date que de 1973!

    Une étude faite par la SS, avait montré que les consultations de médecins, en secteur II durent plus longtemps, que les prescriptions ont moins de médicaments...et que ces praticiens font moins d'actes. En conclusion, la SS ne cherche qu'a conserver son pouvoir, au delà d'objectifs de bonne gestion, en envisageant des sanctions.

    Seule une libéralisation permettra de recruter plus de candidats médicaux et para-médicaux pour ce secteur qui commence à manquer de bras; n'en déplaise à certains. Au dernières nouvelles, les mesures consistant à relever le numérus clausus, n'ont pas induit un afflux de candidats pour faire "médecine". Chercher l'erreur.

    La sanction prévue, par la SS, devrait probablement injecter un germe, dans les esprits des médecins français, les moins assistés; et que la SS, elle-même, n'a pas prévu. L'évolution se fera dans deux axes parallèles, public strict et privé strict, comme en Angleterre. Il suffit d'attendre, un peu.

    Ma précédente intervention s'est probablement perdu dans les arcanes d'internet. Celle-ci subira-t-elle le même sort?



    Signaler un abus  
  • Par norbert, le 29 Jan à 12:11

    norbert
    Y  a des abus dans les

    Y  a des abus dans les dépassements d'honoraires,pour les petits retraités,c'est dûr de se faire soigner convenablement malgré qu'on a cotisé toute notre vie,on devrait rembourser tout les frais avec la sécu et la mutuelle qui est de plus en plus chère,c'est pas bien! 



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 12:57

    Anonyme-77656
    Mal rembourssé

    Bonjour , il est temps de mettre un peu son nez la dedans , car franchement plus rien n'est respecté sur cette SS .On part en cure pour se faire soigner , il nous faut nous loger + le logement que nous avons à payer à l'année , au bout de cette cure je peux vous dire que je n'ais pas grand chose en rembourssement , on enlève les 50c € de boites de médocs que nous jetons car le carton ne nous serre à rien , les remèdes nous en avons besoin pour attenuer nos maux , scandaleux vraiment scandaleux ; heureux les gens en bonne santé .

    je suis écoeuré de tout ça !!!

    Bon dimanche



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 13:31

    Anonyme-77656
    @ bpesti

    @ bpesti et à tous ceux qui pensent qu'en France certain sont imposés à 50% de leurs revenus.

    Voici les taux actuels (au 20 décembre 2011)

    Jusqu'à 5 963 euros : 0%

    • de 5 964 euros à 11 896 euros : 5,50%

    • de 11 897 euros à 26 420 euros : 14,00%

    • de 26 421 euros à 70 830 euros : 30,00%

    • au-delà de 70 830 euros : 41,00%


    Chaque français paie exactement la même chose que son voisin pour chaque tranche donnée. Jusqu'à 5 963€, le chirurgien comme l'ouvrier ne paieront rien.Jusqu'à 11 896€, le chirurgien et l'ouvrier paieront 5,5. A quelque chose près, cela s'arrêtera là pour l'ouvrier. En revanche, le chirurgien paiera en fonction du taux appiqué à chaque tranche supérieure.

    Si ses revenus dépassent 70 830€, il paiera 41% uniquement sur les revenus situés au dessus.

    Donc il ne paiera jamais 50%, nio sur l'ensemble de ses revenus, ni sur la tranche la plus élevée... Sans compter qu'il va bénéficier de nombreuses dérogation (niches fiscales)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 14:46

    Anonyme-77656
    le deconventionnement massif,

    le deconventionnement massif, ca vous remettrait à tous les idees au clair. vous verriez *vraiment* ce qu'est une medecine à 2 vitesses. arretez de pleurnicher et rendez-vous un peu compte de la chance que vous avez.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 15:55

    Anonyme-77656
    Conseil de l'ordre = Bouclier pour médecins

    le conseil d'ordre des médecins est pire que ce qu'était l'AFSSAPS; c'est le "body garde" de la profession! sa fonction consiste à étouffer les plaintes et couvrir les médecins, disons les moins délicats...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 16:02

    Anonyme-77656
    Insatisfaite !

    Les yeux rivés sur leur ordinateur (pour certains médecins offert par l'Etat...)les médecins rechignent à faire des efforts pour ausculter leurs patients. Des médecins imbus de leur personne qui font des erreurs monstres sur les diagnostics...Mais ils ont malheureusement toujours raison. Se trompent, et donnent parfois deux médicaments identiques mais qui ne portent pas le même nom. Pour se rendre dans une maison de retraite et faire une visite (à 10 km) 91 € le samedi ! Bravo !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 18:03

    Anonyme-77656
    si l'on compare

    200 euros de dépassement d'honoraires pour mon ophtalmo afin qui m'a opéré avec succès de ma cataracte, 500 000 euros par mois pour un entraineur pour faire mieux jouer a "la baballe" payé avec les sous des supporters et des téléspectateurs! qui est surpayé?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 18:59

    Anonyme-77656
    les pleureuses....

    C'est incroyable ce que les gens peuvent toujours se plaindre de la réussite des autres...

    oui un médecin demande 80 euros pour une consultation de chirurgie...et alors????

    Il a fait 15 ans d'études...probablement des 100 aines de gardes hospitalières sous payées pendant toutes ces années...sauvé au passage quelques vies....!!!! oups tout le monde à l'air de l'oublier..

    l'ordure personnage ose demander 80 euros?....ohhh

    ou 1000 euros pour une chirurgie de 2 ou 3h?....ohhh...

    ca veut dire que charge déduite (CARMF, URSSAF, RCP pro, Secretaire, impot, syndicat, societe savante, congres...) il va oser travailler pour 200 ou 300 euros de l'heure....!!!!!ohhhhh


    Les amis...faites des études et arrêter de vous plaindre...


    ou alors jouez au foot...



    Signaler un abus  
  • Par docattack, le 29 Jan à 19:11

    docattack
    les pleureuses!!!

    C'est incroyable comme beaucoup de gens detestent la réuissite des autres....


    Quoi...!! votre medecin demande 80 euros pour sa consult...ohhhh c'est ignoble...


    Il n'a jamais fais que 15 ans d'études....des 100 aines de gardes de nuits sous payées à l'hopital....où il a probablement sauvé quelques vies...oups...on dirait que tout le monde l'avait oublié... et cet ordure personnage ose demander 80 euros sa consult....ohhhh


    Il ose demander 1000 de depassement pour un bloc de 2 ou 3h...c 'est à dire charges deduites (CARMF, URSSAF, RSI, RCP pro, Secretaire, instrumentiste, adhesion syndicat, adhesion societe savante, location de cabinet, materiel chirurgical.....)...il ose travailler pour environ 200 euros de l'heure....ooohhh mais c'est ignoble....!!!


    Non sérieusement les amis..arrêtez de vous plaindre...décidez vous : faites leurs etudes ou faites du foot....mais arrêtez de dire que ces gens là sont trop payés et des voleurs...c'est ecoeurant!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 19:22

    Anonyme-77656
    secteur 2

    Pipo, le secteur 2 est intouchable



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 19:29

    Anonyme-77656
    Les médecins sont comme tout

    Les médecins sont comme tout le monde; il y en a des bons et des mauvais.


    Nous avons tous des exemples de médecins exemplaires et d'autres qu'on pourrait gentiment qualifier de gigolos.


    Les mettre tous dans le même panier n'est sûrement pas la solution; la solution ce sont les contrôles comme partout, mais ni plus là qu'ailleurs.


    Ne pas stigmatiser une profession très honorable (et je n'exerce as dans le corps médical) et que chacun d'entres nous est content de trouver en cas de besoin.


    Quand je vois dans certains sondages que ce sont des NOAH, des ZIDANE, des DEBOUZE qui sont"élus" français préféré, c'est franchement très injuste à l'égard de ceux qui nous sauvent:médecins mais aussipompiers, policiers...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 20:50

    Anonyme-77656
    SECTEUR 1

    il faut plus de generalistes, et de specialistes

    en secteur 1.et une interdiction des depassements d'honoraires. pour bizarre, pour les sondages, on ne demande pas la carte d'identite..



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 23:07

    Anonyme-77656
    LA SECU et lesMEDECINS

    Le secteur 2 n'aurait jamais dû exister et il devrait être supprimer comme le propose HOLLANDE pour lequel je ne voterai pas cependant.Il est plus que temps de traiter cette affaire car la plupart des français ne peuvent plus se faire soigner il le voudrait. Beaucoup renoncent à consulter un médecin qu'ils ne peuvent plus payer du faits de ces dépassements d'honoraires et des dessous de table qui sont pratiqués par le corps médical. et très souvent non déclarés fiscalement. Il est à noter également que les médecins veulent tous mener un train de vie aberrant, d'où leur liberté en ce qui concerne les dépassements d'honoraires.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 23:07

    Anonyme-77656
    LA SECU et lesMEDECINS

    Le secteur 2 n'aurait jamais dû exister et il devrait être supprimer comme le propose HOLLANDE pour lequel je ne voterai pas cependant.Il est plus que temps de traiter cette affaire car la plupart des français ne peuvent plus se faire soigner il le voudrait. Beaucoup renoncent à consulter un médecin qu'ils ne peuvent plus payer du faits de ces dépassements d'honoraires et des dessous de table qui sont pratiqués par le corps médical. et très souvent non déclarés fiscalement. Il est à noter également que les médecins veulent tous mener un train de vie aberrant, d'où leur liberté en ce qui concerne les dépassements d'honoraires.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 23:07

    Anonyme-77656
    LA SECU et lesMEDECINS

    Le secteur 2 n'aurait jamais dû exister et il devrait être supprimer comme le propose HOLLANDE pour lequel je ne voterai pas cependant.Il est plus que temps de traiter cette affaire car la plupart des français ne peuvent plus se faire soigner il le voudrait. Beaucoup renoncent à consulter un médecin qu'ils ne peuvent plus payer du faits de ces dépassements d'honoraires et des dessous de table qui sont pratiqués par le corps médical. et très souvent non déclarés fiscalement. Il est à noter également que les médecins veulent tous mener un train de vie aberrant, d'où leur liberté en ce qui concerne les dépassements d'honoraires.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 23:15

    Anonyme-77656
    Le secteur 2 n'aurait jamais

    Le secteur 2 n'aurait jamais dû exister. C'est le gouvernement le responsable. HOLLANDE pour qui je ne voterai cependant pas a raison de dire qu'il interdira les dépassements d'honoraires, car comme beaucoup de français je dois fréquemment refuser de me faire soigner n'ayant pas les moyens de payer ces dépassements abusifs d'honoraires qui nous sont demandés. C'est devenu intolérable.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 23:59

    Anonyme-77656
    Consultations...

    La Secu devrait plutot se "pencher" sur les consultations abusives et non pas des depassements.


    Est-t-il normal que pour la même maladie, on soit obligé de payer plusieurs consultations...?


    Explication :


    Pour un rhume ou grippe, on nous donne des medicaments pour une periode et s'ils ne disparaissent pas, on est obligé d'y retourner et rapayer une consultation.


    Je trouve que si le medecin n'est pas capable de vous donner un traitement capable de vous guerir, il ne doit pas faire payer d'autres visites.


    J'imagine mon garagiste qui me change mes freins et qui me dit ; S'ils ne freinent pas, revenait me voir...


    Et que je soit obligé de repayer...!!


    Je pense que la medecine comme les autres metiers, ce sont des proffesionnels et doivent prendre leurs responsabilités...


    Cette façon de faire, les rendrait plus responsables et ferait de grandes economies, en visites et medicaments, à la SS....



    Signaler un abus  
  • Par Greenreinette, le 30 Jan à 01:48

    Greenreinette
    A Charlemo

    Mais il ne parle pas de TOUS les docteurs, seulement ceux qui abusent.


    D'autre part, comment sanctionner le patient hypocondriaque? Celui qui juge un docteur par la quantité de médicaments ou par la facilité à distribuer les congés de maladie complaisants. Celui qui utilise une ambulance comme taxi? etc...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 Jan à 02:35

    Anonyme-77656
    Taper les docteurs ou les fraudeurs...

    Le choix est fait !

    Plutôt que de réinitialiser toutes les cartes vitales en circulation et gagner quelques milliards, on va taper sur des médecins pour quelques millions.


    Marine le dit depuis des mois et je suis certain qu'au jour d'aujourd'hui, l'argent économisé si ça avait été fait dès qu'elle l'a préconisé serait bien supérieur à celui qu'on va récupérer sur quelques dizaines de médecins fraudeurs.


    Chacun pourra apprécier ou vérifier mes dires...


    Ceci dit, bien entendu, il faut punir TOUS les fraudeurs !



    Signaler un abus  
  • Par ire, le 30 Jan à 10:00

    ire
               Avec ce que la

               Avec ce que la sécu pompe à tout citoyen faisant parti du systeme elle est certainement richissime et elle veut nous faire croire qu' elle est dans le rouge . Sécu ! distribue moins à tord et à travers et tout rentrera dans l'ordre à vitesse grand V .



    Signaler un abus  
  • Par pierre Challenge, le 30 Jan à 11:02

    pierre Challenge
    Les Goinfres sont partout

    y compris chez les médecins. Asclépios http://pierrechallenge.overblog.fr



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 Jan à 12:48

    Anonyme-77656
    Certes, certes...

    Un aussi long dossier ne saurait se résumer en quelques lignes. Cependant, s'il s'agit de pénaliser, il faudrait pénaliser les concepteurs de différentes anomalies du système, il faudrait aussi pénaliser les abus de charité internationale e(et discriminatoire vis-à-vis des Français dont se rend coupable sa "Sécul", enfin il faudrait pénaliser cette manie qui s'est développée en France de poursuivre les praticiens devant les tribunaux pour un oui ou pour un non... Ce dernier point explique peut-être la multiplication des actes (examens, prises de sang, recours aux spécialistes pour despécadilles, radios, scanners, IRM, échographies etc.) souvent inutiles, mais qui proviennent de la nécessité de se couvrir (et qui ont pour conséquence une baisse de la qualité des soins car aucun traitement ne sera entrepris à chaud. Enfin, le recours obligatoire au médecin traitant pour accéder au spécialiste augmente - pour la sécu - du montant de la consultation de celui-ci toute consultation de spécialiste. Il faut dire que les énarques qui pensent n'ont jamais vraiment compris ce que c'est que la logique des enchaînements. En voilà au moins qui n'ont pas besoin d'anti-dépresseurs : ils baignet dans la félicité que leur donne leur opinion d'eux-mêmes.



    Signaler un abus  
Publié : 28/01/12 - 18h59
Mis à jour : 29/01/12 - 22h20
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur