Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 20 juin, 13:40
Accueil > Actualité > Santé > Mediator : Servier aurait falsifié des rapports

Mediator : Servier aurait falsifié des rapports

Scandale du Mediator


La laboratoire Servier aurait menti pour obtenir l'autorisation de mise sur le marché du Mediator en 1973.

Sevier avait obtenu l'autorisation de mise sur le marché du Mediator en 1973.
Sevier avait obtenu l'autorisation de mise sur le marché du Mediator en 1973. MaxPPP

Y a-t-il eu, comme le titre le quotidien Libération dans son édition de mardi, quarante ans de mensonges ? Si l'on en croit les auditions réalisées cet été par les juges d’instruction en charge de l'affaire, le laboratoire Servier aurait falsifié des rapports et menti sur la nature du médicament Mediator afin d'obtenir, en 1973, l'autorisation de mise sur le marché. 

Le Figaro et Libération ont dévoilé les témoignages de plusieurs chercheurs en poste chez Servier à la fin des années 1960. L'un d'eux, le Pr Jean Charpentier, aujourd'hui âgé de 81 ans, est entré au sein du laboratoire en 1968. Ce neurochirurgien s'est dit « beaucoup étonné de voir le Mediator sortir comme antidiabétique car ça n'a rien à voir sur le plan expérimental, ni sur le plan clinique. C'est vrai, il diminue la faim. (…) Il n'y a pas de propriété pour le diabète mise en évidence à l'époque. Le choix du diabète s'explique car c'est un domaine infiniment plus rentable pour les labos. » Selon le Pr. Charpentier, l'objectif de Servier « était de montrer que le caractère anorexigène principal de cette molécule avait également un mécanisme d'action faible sur les lipides et les glucides. C'est ensuite qu'il y a eu une déviation quand ils ont fait de cette action secondaire l'action principale pour qualifier cette molécule d'antidiabétique. »

D'autres produits concernés ?

Pour le professeur, ses études destinées à obtenir l’autorisation de mise sur le marché ont été modifiées. A aucun moment l’effet coupe-faim du Mediator et sa parenté chimique avec l’amphétamine ne sont évoqués. Servier, souhaitant vendre sa molécule comme un antidiabétique aurait donc nié l'effet anorexigène du médicament. C'est ce qu'a confirmé le Pr. Jacques Duhault, l'un des découvreurs du Mediator. 

Ces témoignages abondent dans le sens d'une « tromperie » de la part du laboratoire. Le Dr. Irène Frachon, la pneumologue qui avait alerté les autorités sur les dangers du Mediator, a réagi sur Europe 1. « Ces stratégies commerciales diaboliques de tromperie, concernent-elles exclusivement le Mediator ou d’autres produits des laboratoires Servier ?, s'est demandé la pneumologue. Je ne serai pas étonné non plus qu’on ait un certain nombre de surprise et de révélations dans d’autres domaines que celui des coupe-faims. »

 

Actu France-Soir
Publié : 06/09/11 - 08h20
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur