Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 20 septembre, 09:51
Accueil > Actualité > Santé > Prothèses PIP : Le gouvernement au courant dès 1996 ?

Prothèses PIP : Le gouvernement au courant dès 1996 ?

Prothèses mammaires défectueuses


Selon le journal Libération, le gouvernement aurait été prévenu dès 1996 des anomalies au sein de l'entreprise de prothèses mammaires PIP.

Les médecins avaient constaté des ruptures lors de malaxages avant implantation
Les médecins avaient constaté des ruptures lors de malaxages avant implantation SIPA/FLORENCE DURAND

Dès 1996, des ruptures sur les prothèses PIP auraient été enregistrées. C'est ce qu'il ressort d'une enquête publiée ce mercredi dans le journal Libération. Alerté par des courriers anonymes, le ministère des Affaires sociales, son appellation d'alors, avait réclamé à la direction régionale des affaires sanitaires (DRASS) de Provence-Alpes-Côte d'Azur l'ouverture d'une enquête « sur les conditions de mise sur le marché des prothèses mammaires internes » de PIP.

Les courriers faisaient état, en particulier, d'une commande d'un centre anticancéreux de Nice portant sur 12 prothèses pré-remplies de gel de silicone, dont l'utilisation avait été interdite en France sauf dérogation spéciale. Des inspections menées au sein de l'entreprise avaient dénombré 41 incidents durant l'année en France, des chirurgiens ayant notamment constaté dix ruptures de prothèses lors de tests de malaxage préalables à leur implantation.

Huit explantations

« Toujours au cours de cette seule année 1996, huit explantations ont eu lieu à la suite de dégonflements ou de fuites sur des prothèses PIP. Ce qui pose, note le rapport "le problème de la durée de vie in vivo" de ces prothèses. Jean-Claude Mas reconnait à l'époque sur procès-verbal que ces incidents n'ont jamais été signalés comme ils auraient dû l'être (depuis 1994) "aux autorités administratives de tutelle". Même silence du côté des praticiens, à l'exception de deux chirurgiens de Nice et de Strasbourg » détaille Libération. Actuellement mis en examen, le fondateur de PIP (Poly Implant Prothèse) devra certainement s'expliquer sur ce nouvel élément à charge.

Actu France-Soir

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Bluesun, le 1 fév à 13:02

    Bluesun
    Tout le monde était au courant

    On en avait largement parlé et prévenu aux infos de 20h.


    Le succès de ses prothèses n'a été que parce qu'elles étaient beaucoup moins onéreuses....


    Ce qui est anormal c'est que sachant que c'était de la mélasse on a laissé faire..


    Et après on viendra nous dire que l'on s'occupe de notre santé genre fumez moins, mangez ce que l'on vous dit etc...etc.....



    Signaler un abus  
Publié : 01/02/12 - 12h49
Mis à jour : 01/02/12 - 12h55
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur