Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 19 novembre, 12:37
Accueil > Actualité > Santé > Roaccutane : après le Mediator, un nouveau scandale sanitaire ?

Roaccutane : après le Mediator, un nouveau scandale sanitaire ?

Médicaments à risque


L'Isotrétonoïne que l'on trouvait dans le Roaccutane, un médicament destiné à soigner les acnés les plus graves est suspecté d'être à l'origine de plusieurs suicides.

Le fils de Daniel Voidey, Alexandre, s'est suicidé après avoir pris du Roaccutane à l'âge de 17 ans.
Le fils de Daniel Voidey, Alexandre, s'est suicidé après avoir pris du Roaccutane à l'âge de 17 ans. MaxPPP

Le Roaccutane n'existe plus depuis 2008, mais la molécule active qui le compose est quant à elle toujours prescrite.  L'isotrétinoïne, qui vient à bout des acnés les plus virulents se retrouve encore aujourd'hui dans de nombreux médicaments génériques tels que Curacné, Procuta, Contracné ou encore Isotrétinoïne Teva.

Or cette molécule provoque, à en croire la notice qui l'accompagne, plus de 150 effets secondaires dont des risques de dépression qui peuvent aller jusqu'au suicide. Après le Mediator, la commercialisation de cette molécule pourrait bien être un nouveau scandale sanitaire. Le quotidien la Provence révèle d'ailleurs dans son édition de vendredi que l'avocat Gilbert Collard « a assigné le laboratoire Roche mais aussi Expanscience et Pierre Fabre qui fabriquent les génériques. L'affaire devrait être plaidée à la mi-mars devant le tribunal de Grande Instance de Nanterre ».

Alexandre, 17 ans, s'est suicidé

L'avocat est le conseil de Daniel Voidey, un père de famille dont le fils, Alexandre 17 ans, s'est suicidé en 2007 à l'issue de son traitement au Roaccutane. « La seule chose que l'on a recommandée à mon fils c'est de ne pas s'exposer au soleil, se lamente Daniel Voidey dans les colonnes du quotidien. Il s'est pendu à un arbre à 800 mètres de la maison. Au début du traitement, tout s'est bien passé. Mais le dernier mois, je l'ai senti abattu. Trois jours avant de mettre fin à ses jours, il avait passé son bac. Il paraissait mieux. La veille de son suicide, il s'est isolé puis il s'est donné la mort ». Avant de se donner la mort l'adolescent a laissé un message sur son portable : « Maman, je ne sais pas ce que j'ai depuis 3 semaines, mais là j'en ai marre, j'en peux plus, j'ai toujours mal quelque part, les articulations, le dos, les ongles incarnés, ma peau qui me gratte tout le temps. C'est des petites choses, mais accumulées, c'est dur ». L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) estime que 25 à 27 suicides peuvent être imputables à la molécule.

Une affaire dont s'est emparée certains députés comme Arnaud Robinet, élu UMP de la Marne qui souhaite que l'on alerte mieux les patients sur les risques encourus. Selon lui, une simple notice listant des effets secondaires aussi graves que la dépression ou le suicide ne suffit pas. Il a envoyé un courrier à ce propose à Xavier Bertrand qui en pleine affaire du Mediator ne prendra sûrement pas le risque de laisser ce nouveau problème sanitaire s'envenimer.

Romain Katchadourian
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article12 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 12:22

    Anonyme-77656
    arrétez de nous faire peur

    bientot tout les medicaments seront interdits,on se soignera plus,je ne crois pas un mot,les trous de la sécu y sont pour quelques choses, déja que tout les médicaments efficaces ne sont pas remboursés, alors retour à la medecine traditionnelle.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 12:30

    Anonyme-77656
    L'Isoméride médicament miracle

    Concernant un régime, les toubibs ne donnaient que ça "il n'y a rien d'autre, tout le monde prend cela" disaient-ils, malgré les méfaits constatés.

    Des suicides à cause de ce médicament.... c'est CERTAIN.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 12:41

    Anonyme-77656
    acné !!!

    j'ai pris ce médicament plus d'un an quand j'avais 20 ans..et je le reprends de temps en temps...il y a des milliers de jeunes malheureusement qui se suicident sans prendre ce médicament...a chaque fois qu'un malheur arrive..on cherche un bouc émissaire...oui il y a peut-être un problème mais pensez a tous les patients qui en sont trés contents...je n'ai jamais eu de problème de santé et ma vie est différente et bien plus agréable sans boutons!!:):) et ma soeur qui a fait une tentive de suicide a 17 ans ne prenait pas ce médicament !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 14:23

    Anonyme-77656
    Et avec quoi on soignera l'acné sévère ? des tisanes peut être..

    On peut dire ce que l'on veut du roaccutane mais il n'y a pas meilleur traitement pour soigner l'acné surtout les cas d'acné sévères et pour certaines personnes comme moi il n'y avait pas d'autre alternative possible pour se débarrasser de l'acné.


    Et franchement à cet age l'apparence compte énormément, donc vraiment une énorme connerie si il retire ce médicamentdu marché sous prétexte que cela peut entraîner un certain mal être qui me semble t'il est plus du au fait d'avoir quitter l'enfance et d'être à mi chemin entre l'adolescence et l'age adulte avec les pertes de repères que cela induit.


    6 mois de traitement me concernant : des douleurs articulaires, la peau sèche et un petit problème d'excroissance à un doigt mais cela valait largement la peine ...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 15:05

    Anonyme-77656
    un ado qui ne veux plus de boutons !!!!!!!

    j ai un ado de 15 ans qui prent du CURACNE depuis 3 mois il a des effets secondaire fatigue secheresse de la peau en particulier les levres demangeaisons sur le corp du a cette secheresse je suis inquiete mais lui ne veux pas entendre parler d arret de traitement qui doit durer jusqu au mois de mai que faire en tant que maman qui veux que son ado se sente bien dans sa peau et qui risque de me reprocher une ou l autre de mes dicisions a savoir continuer ou arreter le CURACNE !!!!!pourquoi aucun dermato ne reagie a ces commentaire,????



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 15:10

    Anonyme-77656
    L'arlésienne

    Là je crois que la mode est d'essayer de se faire un peu de bonne conscience..voir de pognon avec les effets indésirables de certains médicaments ...... et si la mode était de lire la notice ? et si la mode était de ne pas bouffer un maximum de médicaments pour un pet de travers...et si la mode était de laisser faire la nature, avec 4 boutons sur le pif on n'en meurre pas et on peut attendre que ça se passe....je ne dis pas que le médicament n'est pas en cause pour le suicide de ce jeune....mais je dis il faut arrêter de s'empifrer de médicaments pour un oui ou pour un non..comme celui qui bouffe des médicaments pour maigrir car il n'a pas la volonté de bouffer correctement



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 15:49

    Anonyme-77656
    Et si on se calmait ?

    - " Pourquoi aucun dermato ne réagit a ces commentaires" " pourquoi les médecins ont-ils prescrit X", "pourquoi les les Labo ont-ils commercialisé Y ?

    Peut-être parce que tous les médecins ont conscience de la balance/bénéfices risque des médicaments et que chaque jour consciemment ils pèsent le pour et le contre avant de prescrire face à un patient précis. Et qu'aujourd'hui on est en train de remettre en cause leur responsabilité, leur intégrité et leur professionnalisme alors que dire ?

    Peut-être parce permettre à la population de passer d'une espérance de vie à 50 ans il n'y a pas si longtemps à 80 ans aujourd'hui il a fallut aussi trouver des médicaments et travailler en partenariat -chercheurs- labo- médecins.

    Peut-être parce que le retour à la saignée et aux plantes ne seront pas plus efficaces ou "surs".

    J'ai travaillé 20 ans dans la "Visite médicale", je n'ai jamais vu un médecin prescrire un médicament qu'il considérait inutile ou dangereux pour faire plaisir à un Labo ou en remerciement d'une action quelconque. Mais j'ai toujours constaté beaucoup de contrevérités formulées dès lors qu'on parle "médecine" ou "lobbying".



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 Jan à 19:20

    Anonyme-77656
    un peu de conscience, avant

    un peu de conscience, avant de prendre un médicament, lire les méfaits et arrêter des qu'un symptôme apparaît, ensuite surveiller son alimentation et ne pas manger n'importe quoi. pour le laboratoires nous sommes des "vaches" dans une étable on nous donnes tous les produits qui empoisonnent et ensuite les médicaments pour "soit disant" les guérir, nous sommes une rente pour tous ses laboratoires qui gagnent énormément d'argent sur notre dos, et on laisse faire car souvent cela ne nous coûte rien vu que c'est remboursée par la Sec Soc.

    allez plutôt voir des naturopathes plus prêt de la vraie médecine.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 Jan à 11:46

    Anonyme-77656
    Mont-Blanc à la pistache

    Moi j'ai un cousin qui s'est suicidé en mangeant 1 heures avant sa mort un Mont-Blanc à la pistache, pourrais-je gagner des sousous moi aussi ???



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 3 fév à 09:08

    Anonyme-77656
    Et pourtant c'est la verité

    Toutes le personnes qui doivent souffrir ces terribles effets secondaires, savent bien que c'est la pleine verité. L'isotretinoine peut causer des maladies psychiatriques très sévères et quelques fois pour toujours.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 sep à 06:17

    Anonyme-77656
    j'ai failli en faire l'experience!!!

    je suis entièrement d'accord avec cet article, j'ai moi aussi pris ce médicament pendant 1 an et j'ai eu apres l'arret quelques mois après, des envie d'en finir. je suis maintenant sous xanax et paroxétine pour ces raisons! ce qui m'a sauver c'est que j'ai été conscient et je suis vite aller voir un médecin quand sa n'allait pas bien en lui disant je suis pas loin du chemin de fer... il ma dit venez d'urgence et ma préscrit direct 0,5mg de xanax quand sa ne va pas et paroxétine avec arret de travail d'une semaine pour dormir dormir et dormir histoire de me changer les idées. sa va mieux mais on y pense toujours, l'acnée par contre c'st fini. comme tout médicament, sa guérit d'un coté et détruit de l'autre!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 oct à 21:41

    Anonyme-77656
    L'isotretinoine est une

    L'isotretinoine est une molécule présente sous deux isomère différent ... 1 efficace cintre l'acnée et 1 causant des troubles psychologiques. Quand les deux isomère ne sont pas purifié assez dans une dose de "Reoaccutane", les deux effets sont visibles. Des études sérieuses l'on prouvés alors avant de poster des commentaires, il faut ses renseigner et étudier tout les aspect du thème traité, c'est un minima.

    Merci !



    Signaler un abus  
Publié : 28/01/11 - 11h50
Mis à jour : 29/01/11 - 00h15
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur