Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 22 octobre, 19:19
Accueil > Actualité > Santé > Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d’Alzheimer

Les tranquillisants pourraient provoquer la maladie d’Alzheimer

Santé


Selon l’étude publiée mercredi par le professeur Pr Bernard Bégaud, la consommation chronique de tranquillisants augmente le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Jusqu’ici, on savait que ces molécules pouvaient accélérer ou aggraver le développement d’un Alzheimer déjà déclaré
Jusqu’ici, on savait que ces molécules pouvaient accélérer ou aggraver le développement d’un Alzheimer déjà déclaré MaxPPP/ALAIN AUBOIROUX

C’est une première qui risque de faire du bruit : une étude française montre que la consommation régulière de tranquillisants et de somnifères pourrait déclencher l’entrée dans la maladie d’Alzheimer. Et estime que, chaque année en France, 16.000 à 31.000 cas seraient attribuables à ces traitements par benzodiazépines ou dérivés. En cause, plusieurs dizaines de médicaments comme le Valium, le Xanax, le Lexomil, le Temesta, le Tranxène ou le Stilnox. Publiés mercredi par Sciences et Avenir, ces résultats sont « une vraie bombe » selon le Pr Bernard Bégaud, pharmaco-épidémiologiste, auteur de l’étude (Inserm-Université de Bordeaux). Menée sur 3.777 patients de 65 ans et plus ayant pris des benzodiazépines pendant deux à plus de dix ans, elle démontre que le risque de déclencher la maladie serait accru de 20 à 50 %.

Une proportion très inquiétante si l’on rappelle que 120 millions de boîtes d’anxiolytiques et de somnifères sont vendues dans l’Hexagone chaque année. Et que les Français en consomment cinq à dix fois plus que leurs voisins européens. La population de patients potentiellement concernés est donc très étendue. « C’est un signal très fort, s’alarme le Pr Bégaud. Les autorités doivent réagir. Cela fait neuf études, avec la nôtre, dont la majorité va dans le sens d’une association entre la consommation sur plusieurs années de tranquillisants et somnifères et la maladie d’Alzheimer. »

Jusqu’ici, on savait que ces molécules pouvaient accélérer ou aggraver le développement d’un Alzheimer déjà déclaré. En 2006, un rapport de l’Office parlementaire des politiques de santé sur les médicaments psychotropes soulignait déjà ce problème. Mais jamais l’apparition d’une démence sénile n’avait été évoquée dans leurs potentiels effets secondaires. Pour l’heure, la façon dont agiraient les benzodiazépines sur le cerveau pour augmenter ce risque reste inconnue. Mais « s’il se confirme que les benzodiazépines peuvent provoquer une démence, c’est une information nouvelle et essentielle qui remet complètement en cause nos traitements », réagit Jean-Marc Benkemoun, psychiatre et expert auprès des tribunaux.

En effet, si ces résultats sont validés par la suite de l’étude, toute une culture de la prescription devra être revue. « Je suis extrêmement prudent dans mes prescriptions pour les patients âgés en raison des risques de chute, de confusion, et parce que l’on sait que les benzodiazépines ont des effets sur la mémoire, mais il s’agit d’effets réversibles, poursuit le psychiatre. On sait aussi que ces molécules peuvent aggraver une démence déjà déclarée. Mais je n’ai jamais été alerté sur un lien de causalité entre le Valium ou le Lexomil, par exemple, et Alzheimer. Si c’est le cas, c’est énorme… » Normalement, les prescriptions de ces molécules sont très cadrées : deux semaines pour les hypnotiques, douze semaines pour les anxiolytiques. Mais selon le Pr Bégaud, environ 30 % des plus de 65 ans consomment ce type de médicaments, et le plus souvent de façon chronique. « Si en épidémiologie, il est difficile d’établir un lien direct de cause à effet, dès qu’il existe une suspicion, il paraît normal d’agir et d’essayer de limiter les nombreuses prescriptions inutiles », estime le chercheur.

J. D.
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Santé

Réactions à cet article13 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 29 sep à 09:19

    Anonyme-77656
    Affolant....

    Quand on voit ce qui se distribue quantitativement dans les maisons de retraite, et je l'ai personnellement constaté, je frémis à l'idée de subir le même sort...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 sep à 09:29

    Anonyme-77656
    science et avenir ?

    Une bombe publiêe dans Science et Avenir ? Je ne savais pas que ce journal de vulgairisation scientifique venait de s'élever au rang de publication à comité de lecture ! Voilà qui en dit long sur le niveau de travail journalistique de cet article.



    Signaler un abus  
  • Par Sourciere, le 29 sep à 12:34

    Sourciere
    Rire

    Il va falloir choisir entre le dopage des salariés jusqu'à ce que mort s'en suive ou les arrêts maladie après les avoir cassé.



    Signaler un abus  
  • Par Roger Lenglet, le 29 sep à 13:28

    Roger Lenglet
    Thor à tort

    Comment pouvez-vous prétendre discréditer cette étude en disant que Sciences et Avenir n'a pas de comité de lecture !? Vous savez très bien que ce n'est pas cette revue qui doit valider cette revue. En revanche, vous semblez tout ignorer de la qualité de la recherche menée et l'importance de la cohorte étudiée. C'est tout de même curieux cette tendance à vouloir condamner les études gênantes avec de tels arguments au lieu de discuter sérieusement sur l'étude et les nombreuses autres qui mettent en évidence des résultats similaires (je les cite dans "Menace sur nos neurones"). Mais vous allez dire que je veux me faire de la pub, au lieu de discuter sérieusement le contenu... 



    Signaler un abus  
  • Par Roger Lenglet, le 29 sep à 14:18

    Roger Lenglet
    Du rôle d'une revue de vulgarisation

    La revue Science et Avenir, s'adressant à l'opinion publique tout entière, a raison de rendre compte de cette étude avant même qu'elle soit publiée dans une revue scientifique qui ne sera lue que par des chercheurs. Comme en 1998 j'avais eu raison de rendre compte dans France Soir de l'étude de l'Inserm établissant que l'aluminium dans l'eau du robinet multipliait par deux le nombre de cas d'Alzheimer quand le taux dépassait 100 microgrammes par litre. Ce qui a été fermerment validé depuis et largement publié dans les revues scientifique dites "à comité de lecture". Et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est bon de connaître les différents co-facteurs de la maladie d'Alzheimer (une dizaine qu'on retrouve aussi dans d'autres maladies du cerveau) : cela permet de les éviter individuellement et collectivement. Quant à ceux qui préfèrent se fermer les yeux, qu'ils le fassent donc, mais les journalistes font le travail qu'on attend d'eux quand ils livrent au grand public les résultats des recherches sérieuses qui dérangent.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 sep à 20:13

    Anonyme-77656
    alzheimer

    Dans les stations d'épuration, on fait floculer les rejets boueux par des précipités à base d'aluminium, puis on procède à l'épandage des boues ainsi traitées dans l’agriculture. Résultat doublement du pourcentage d’Alzheimer, paraît-il dans les communes concernées? Info à vérifier, mais...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 sep à 20:27

    Anonyme-77656
    @Frelon

    Remarque judicieuse. Les EXPERTS,ont oublié cette démarche.

    J'accompagne depuis 6ans cette pathologie qui me transporte dans la 4ème dimension.

    Douloureux, difficile,perturbant, déconcertant, épuisant.révoltant,face à l'impuissance.

    Mais aussi quand c'est une personne proche, émouvant, bouleversant, " apprenant", aimant.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 14:32

    Anonyme-77656
    Entre autres méfaits, en

    Entre autres méfaits, en voilà un qui fera réflechir plus d'un patient qui y regardera deux fois avant d'aller faire renouveller son ordonnance de lexomil!

    Dans mon livre " journal d'un médecin généraliste" du docteur Stephanie Becquet, je relate au jour le jour tous les effets secondaires que je diagnostique concernant ces benzo.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 17:55

    Anonyme-77656
    ALSHEIMER.

    Je voudrais savoir ayant pris des antidéprésseurs pendant 10 ans et j en ai 57! si cela est la principale cause? j en frémie a l avance Merde!!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 oct à 00:09

    Anonyme-77656
    Merci docteur

    Deux de mes proches (entre 80 et 90 ans)ont rencontrés Aloïs. Ce qui n'a rien d'anormal en soit.

    Mais l'accompagnement medical fut l'ingestion permanente de neuroleptique et autres tranquilisants.

    La realité est que medicalement la seule gomme à effacer le present est ce type de produits et qu'ils sont les seules molecules d'accompagnement des deficiences du systeme central.

    Bravo aux agitateurs de l'inutile.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 4 oct à 03:48

    Anonyme-77656
    commentaire sur l'article

    Je prend depuis 2 ans et demi un somniphère appelé STILNOX qui contient du ZOLPIDEM, je suis constamment fatigué et j'ai des pertes de mémoires que je n'arrive pas à expliquer, les insomnies me destabilisent au cours de la journée est ce la cause d'un début de la maladie

    Cordialement



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 4 oct à 04:38

    Anonyme-77656
    arretez!

    faut pas paniquer,lorsque votre medecin ou psy vous prescrit un somnifere lors d.evenements douloureux dans la vie ce n.est pas du cinema.il faut au bout d.un certain moment tenter de se sevrer,mais doucementavec l.aide du medecin car un arret brutal peut vous provoquer des cauchemards ou comportement d.agitation extreme.seul votre medecin doit etre en mesure de voir le risque d.un hazeimer chez vous.il y a plus de chance que ce soit hereditaire.et que ce soit lexomyl stynox ou les autres ce qui convient a l.un ne convient pas toujours aux autres.dans tous les services hospitaliers les patients qui ne peuvent pas dormir a cause du bruit ,souffrance prennent parfois sur prescription medicale un demi somnifere.j.ai exerce 30ans et des medicaments connus consomme depuis des lustres sont reconnus a present nocif.combien de personnes devraient avoir la maladie d.alzheimer.par contre j.ai connu un medecin qui vers 50 ans l.a eue,puis une amie femme active a 60ans idem et ses personnes n.avaient jamais consomme des somniferes benzo ou autre.en ce qui vous concerne ne pas paniquer faut voir un avis medical pour en prendre ou pour cesser



    Signaler un abus  
  • Par glentir, le 14 oct à 19:12

    glentir
    Alzheimer

    Peut-être faudrait-il ajouter à la liste d'autres molécules, comme l'aricept et tous les psychotropes ? Il est probable que la clé des maladies neuro-dégénératives soit dans une meilleur connaissance de la biologie cellulaire, de la génétique et des sciences fondamentales, ce qui nécessite de nombreux intervenants.L'article a le mérite de poser le problème. La maladie d'Alzheimer mériterait à elle seule un ouvrage et celui qui ferait avancer la connaissance du processus la remise d'un prix.Les neurones n'ont pas livré tous leurs secrets.Il y a de quoi, vraiment se prendre la tête.



    Signaler un abus  
Publié : 29/09/11 - 06h44
Mis à jour : 29/09/11 - 06h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur