Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 20 novembre, 21:23
Accueil > Actualité > Science/Ecologie > Fessenheim s’accroche à sa centrale nucléaire : Les habitants approuvent le prolongement de dix ans

Fessenheim s’accroche à sa centrale nucléaire : Les habitants approuvent le prolongement de dix ans

La question nucléaire en France


La fermeture de la plus vieille centrale nucléaire française est au cœur de l’actualité. Mais les habitants du village alsacien défendent farouchement leur poule aux œufs d’or.

La centrale nucléaire de Fessenheim
La centrale nucléaire de Fessenheim SIPA

La route qui mène de Mulhouse à Fessenheim et sa fameuse centrale nucléaire (Haut-Rhin) longe paisiblement le grand canal d’Alsace. Au détour d’un virage, à quelques mètres en contrebas de la voie navigable, les silhouettes massives des deux réacteurs se dessinent à l’horizon. Le site, placé sous haute surveillance, est entouré d’une double rangée de barbelés et de grillages électrifiés. Impossible de se garer à proximité sans attirer l’attention du service de sécurité. Quelques centaines de mètres plus loin, l’usine hydroélectrique, inaugurée en 1956, complète les installations d’EDF dans la région. Au-delà, l’île du Rhin et le pont de la Hardt font la jonction avec l’Allemagne voisine qui vient d’annoncer un plan de sortie progressif du nucléaire.
La France, bien moins offensive sur les énergies renouvelables, reste, officiellement, le pays de l’atome. Nicolas Sarkozy a d’ailleurs annoncé hier qu’il consacrera « un milliard d’euros au programme nucléaire du futur ». Au-delà de cette annonce, plutôt rassurante pour les partisans de l’énergie atomique, la plupart des habitants de Fessenheim espèrent surtout que l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) donnera son aval à la prolongation pour dix ans de l’exploitation du réacteur n°1, entré en service en 1977. « Nous sommes confiants, mais nous préférons rester prudents avant d’avoir pris connaissance de l’avis définitif que l’ASN doit rendre début juillet », explique Fabienne Stich, maire de la commune haut-rhinoise. « Ce rapport devait déjà être présenté en mars, mais il a été repoussé à la suite de l’accident de Fukushima. »
Il faut dire que le bourg a largement profité des retombées économiques liées à l’exploitation de la centrale. Si le village ne comptait que 900 habitants à la fin des années 1970, sa population a doublé en dix ans. Elle atteint aujourd’hui les 2.300 âmes. « Sans la centrale nucléaire, il n’y aurait rien ! » assure avec véhémence Véronique, assistante maternelle, postée dans l’un des nombreux parcs, squares ou aires de jeux que compte Fessenheim. « C’est facile de cracher dans la soupe et de râler, mais ceux qui jouent les écolos oublient que leur four micro-ondes, leur ordinateur ou leur écran plat fonctionnent à l’électricité. Et il faut bien la produire. » Karine, nounou elle aussi, renchérit : « Ici, on a un supermarché, une pharmacie, quatre médecins, un nouveau bureau de poste… Tout ça, c’est grâce à EDF. »
La commune compte également deux hôtels, quatre restaurants, deux salons de coiffure, un garage ou encore une école de conduite… Les habitants le savent : « Fessenheim est un trou perdu où il y a tout. » Tandis que d’autres villages peinent à récolter des fonds, la commune alsacienne a longtemps bénéficié d’une taxe professionnelle abondante qui lui a permis de financer un grand nombre d’infrastructures publiques. Après une piscine, un complexe sportif ou encore une salle des fêtes, une médiathèque et un collège ont ainsi récemment été construits. Fessenheim est devenu un bourg-centre suréquipé dont le rayonnement s’étend jusqu’à Mulhouse, Colmar et Neuf-Brisach.
Beaucoup de commerçants ont tout misé sur l’atome, comme Christine Schmidt, propriétaire du tabac Manon : « Qu’on nous laisse cette centrale, elle nous fait vivre. » Cette Parisienne venue s’installer en Alsace il y a quatorze ans a déjà doublé la surface de son commerce. « J’ai bien plus peur des usines chimiques de Chalampé (situées à quelques kilomètres plus au sud, NDLR) que de la centrale nucléaire. » Une crainte partagée par la plupart des villageois rencontrés dans le cadre de ce reportage. Pour Laurent Schwein, propriétaire de l’hôtel-restaurant Au Bon Frère, le calcul est simple : « Le personnel EDF représente 70 % de ma clientèle. Alors si la rumeur s’avère exacte et que la centrale tourne dix ans de plus, c’est bon pour nous. » Réponse définitive mi-novembre, selon les dernières déclarations de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, qui souhaite attendre les résultats de l’audit ordonné par la France sur ses installations nucléaires.

Les deux réacteurs pourraient être prolongés

Les 900 personnes (dont 200 intérimaires) qui travaillent en permanence sur le site de la centrale nucléaire de Fessenheim sont épaulées depuis avril dernier par environ 2.000 techniciens et ingénieurs venus de toute la France. Une affluence due à l’arrêt de tranche que subit le réacteur n°2 pour une durée de six mois dans le cadre de sa visite décennale. « La plupart des gens que vous allez croiser ici sont en grand déplacement car il y a de gros travaux sur la tranche n°2 », explique Alexandre, 35 ans, croisé sur le parking situé en face de l’unité de production d’électricité. « Nous sommes en train de remplacer les trois générateurs de vapeur. » Pour ce technicien qui travaille dans le nucléaire depuis quatre ans, « niveau sécurité et sûreté, la centrale est exploitable. Des travaux de mise aux normes sismiques ont été réalisés et d’autres sont en train d’être fait ». La décision de poursuivre ou non l’exploitation du réacteur n°1 pourrait néanmoins s’avérer hautement politique. « Comme l’autorisation de l’ASN sera a priori soumise à d’importants travaux, le gouvernement va faire traîner les choses et prendre la température politique à la rentrée », explique Jean-Marie Brom, directeur de recherche au CNRS et membre du réseau Sortir du nucléaire. « Et si l’opinion publique se montre toujours plutôt hostile au nucléaire, il pourrait bien annoncer sa fermeture pure et simple. »

De notre envoyé spécial à Fessenheim, Philippe Peter
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article23 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 09:23

    Anonyme-77656
    Un peuple Amnésique.

    Qu'ils gardent leur central le jour ou elle va leur pété en pleine gueule ils viendront pleurniché, c'est à ce moment là qu'on leur rappellera qu'ils ont gardé les emploies de leur central.

    On ne remerciera jamais assez les syndicats (les cerbères du pouvoir) qui font passé l'emploi avant la santé et la sécurité des riverains autour de la central.

    Mais même si vous êtes loin de cette central souvenez vous de Tchernobyl, et le trajet du nuage radioactif nul ne sera a l'abri ce jour là.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 09:30

    Anonyme-77656
    opinion publique

    vous dites les français de plus en plus hostile au nucléaire , mais ou avez vous vu ça , ce sont les médias , faites une enquête sérieuse ou que l'état demande un référendum mais arrêtez d'écrire n'importe quoi, 5000 manifestants dont 70%étrangers, quand il y a une grève dans un grand groupe pour quelque raison que ce soit , vous n'en parlez pas et pourtant c'est plus de 5000 manifestants



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 10:08

    Anonyme-77656
    pourquoi laisser le nuéclaire ????

    si nous savons gérer la sécurité, je ne vois pas le problème ! nous n'avons pas de souci de tsunami, de régions sismiques comme au Japon, il serait temps que les écolos arrêtent leur cirque ! cela devient plus que stupide ! et tout ça pour le "pouvoir"........ dans ce cas, que les écolos et PS paient les factures d'EDF des usagers !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 10:09

    Anonyme-77656
    Cet article est partial et ne

    Cet article est partial et ne donne pas une information complète. Aucune place n'est laissée au contradictoire, les centaines de manifestants contre cette centrale n'ont pas droit de cité. C'est juste lamentable...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 10:22

    Anonyme-77656
    la cupidité fait peur

    Ils sont prêt a accepter n'importe quoi pour de l'argent, illustration du plus mauvais coté de la nature humaine dans toute sa splendeur



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 10:40

    Anonyme-77656
    et l'hydraulique alors...

    jusqu'à maintenant, les centrales hydrauliques ont fait bien plus de morts que les centrales nucléaires. Combien de ruptures de barrages aurons-nous à force de les multiplier ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 10:43

    Anonyme-77656
    10 ans de plus !

    @Gavroche : Ce n'est pas parce que la centrale de Fessenheim est vieille qu'elle est moins sûre qu'une autre. Cette année EDF va investir 200 M€ pour rénover la plupart des gros composants !


    Il y a peut-être 5000 manifestants mais l'industrie nucléaire c'est 400000 emplois en France !!


    De toute façon si Fessenheim ferme, ça ne sera pas pour une raison technique mais seulement politique... Ce n'est pas la première fois. La France était en avance avec Super Phénix, à cause des écolos on a tout perdu. Si Angelas MERKEL est sorti du nucléaire pour rafler les voix des écolos. Rien de plus.


    Bientôt on va tous devoir retourner vivre comme au moyen age !!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 10:50

    Anonyme-77656
    Cet article me semble bien au

    Cet article me semble bien au contraire antinucléaire :

    "La France, bien moins offensive sur les énergies renouvelables".

    Si le journaliste était pro nucléaire, il dirait simplement que l'alternative "énergies renouvelables" n'est pas réaliste, même si, je le reconnais, il faut la développer. La seule et réelle alternative au nucléaire, ce sont les centrales thermiques. Cf chiffres de l'OCDE pour le taux d'émission de gaz à effet de serre par habitant : l'Allemagne et le Danemark sont loin devant la France, ayant pourtant fait le choix de l'éolien.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 10:51

    Anonyme-77656
    L'avis des voisins de la centrale est le plus important

    Quand le peuple parle vraiment!! Voilà, les habitants à coté de la centrale qui veulent la garder!! Y en a marre de ces écolos qui veulent nous mettre des centrales solaires surpolluantes à construire (le materiau pour construire un panneau solaire créant une véritable pollution! et qui ne répondra pas à nos besoins: On as déjà du mal à ne pas faire fonctionner en hiver nos centrales au charbon, et tout ça parce que l'on manque de production d'energie en hiver: Pas d'eau dans les rivieres dans les barrages, pas de solei, peu de vent !!!). Une centrale nucléaire est un élément propre, les écolos qui craigent pour leur vie alors qu'ils habitent à des centaines de kilomètres de la centrale mais casse les roubignols à tout le monde devrait aller retourner bouffer leurs graines germées, ça nour ferait des vacances vous ne trouvez pas?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 11:24

    Anonyme-77656
    zfef

    non, l'avis des voisins de la central n'est pas le plus important: en république, c'est l'intérêt général qui prime (je sais, on peux parfois avoir peine à le croire...) surtout lorsque cela concerne quelque chose de ce type là...(cf Tchernobyl). De plus, il n'y a pas besoin de tsunami pour faire péter un réacteur les gars, une bonne sous-traitance comme on sait le faire en France suffit largement à amener le manque nécessaire en terme de sécurité, etc; et pour ce qui concerne les centrales hydrauliques, les considérer autant ou plus dangereuses est le comble: certes il y a eu des morts, mais il est bien plus simple de se prémunir d'accidents mortels sur la population de manière préventive, et bien plus simple de le prendre en charge en cas d'accident: en clair, Vajont est tout à fait possible à éviter (pas obligé de faire des HLM juste en dessous) or Tchernobyl, Fukushima, et tous accidents de réacteurs nucléaires - une fois arrivés, on ne contrôle strictement rien: reste plus qu'a prier les vents. Et là encore on pose pas le problème des déchets...(problème même sans accident...).



    Signaler un abus  
  • Par lagardère70, le 28 juin à 11:39

    lagardère70
    La sentence

    Que les écolos ne veulent pas du nucléaire, comme de toute installations quelles qu'elles soient, donnons leur raison, mais en contrepartie, comme ils ne veulent rien, même ce qui est écologique, et bien que l'on règle leurs disjoncteurs à la puissance de 15 Ampères. Cela les fera réfléchir quand ils voudrons faire la lessive en même temps que madame voudra cuire le repas au four.

    Ils veulent retourner aux années 1950, et bien ils vont vite comprendre les bienfaits du modernisme, malgré certains défauts.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 11:49

    Anonyme-77656
    partialité et court terme

    Nan, mais les gens....c'est pas un problème local là. Si on parlait (par exemple) du choix d'installer une éolienne à tel ou tel endroit encore je veux bien que l'avis des locaux soit "souverain", mais là on parle de conséquences à des centaines de Km à la ronde. Voire plus selon les vents...donc je suis désolé mais on s'en fout de savoir ce qu'ils pensent.


    Franchement, entre "casser" la vie économique de ce bourg et mettre en danger la vie des centaines de milliers de personnes y a pas à hésiter, désolé pour les riverains. Et ce indépendamment du débat sur une hypothétique sortie du nucléaire ou pas. Pas besoin d'être "écolo" pour se dire qu'une centrale qui a 40 ans commence à être agée et que, par sécurité, on préférerait qu'elle soit mise à l'arrêt...


    Et pour répondre à boudaoud, les étranger qui sont proches de cette centrale ont autant le droit que les français de venir manifester leur volonté de fermer cette centrale, ils sont aussi concernés que nous (et non les rayonnements gamma et les nuages radioactifs ne s'arrêtent pas aux frontières, bizarre hein?)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 12:04

    Anonyme-77656
    euh

    elle est sur une faille sismique cette centrale....

    une petite faille, mais une faille quand meme.

    et qu' on arrete de dire que c'est une energie propre, on fait quoi des dechets radioactifs? parcequ il y en a des dechets...enfui sous terre...c'est propre ca?

    Puis les ecolos prefererait qu' on arretent deja le gaspillage electrique plutot que passer à 15 amperes, et c'est normal...autant de dangers, de dechet pour une tres grande partie gaspillé, c 'est pas un non sens?



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 28 juin à 12:35

    HeyBaal
    C'est vrai que cet article

    C'est vrai que cet article est à double tranchant. Des commentaires pro nucléaires, essentiellement d'ordre économiques, présentés comme ne provenant que de 3 personnes, et encore dans un village qui ne compte 2300 habitants. Alors qu'on aurait pu parler du fait que les emplois font vivre aussi tous les villages alentour, par exemple. Que la centrale fourni en électricité l'Allemagne, ce qui lui permet de se payer le luxe d'arrêter les siennes.

    Concernant l'age de la centrale, oui une vieille centrale on préfèrerait l'arrêter. Si tant est qu'on puisse en construire de nouvelles, plus sûres, plus productives. Mais demandez aux écolos pourquoi ils font des pieds et des mains pour qu'on garde les vieilles centrales qu'ils qualifient eux même de dangereuses.

    @tata ce qui est un non sens c'est que les écologistes n'attaquent jamais les usagers, alors qu'effectivement le premier pas serait de limiter la consommation. Mais un groupe écologiste est un groupe politique avant d'être écologiste. C'est ce qui m'énerve le plus, cette hypocrisie de faire croire que l'écologie est prioritaire alors que c'est faux. EDF ne se cache pas de faire des bénéfices. Les politiques ne se cachent pas de chercher à être réélus. Enfin quand je parle "des écologistes" je parle des dirigeants de ces groupes. Je suis persuadé qu'il y a des militants qui sont sincères.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 12:42

    Anonyme-77656
    Reponse à euh et completons ce que dit Alsace

    Suite aux élections de 1997, le PS prend le pouvoir, par alliance avec les verts, on donne un ministère à Voiney. Pour plaire à son électorat, elle décide de fermer la centrale Super Phénix. Ceci est une décision purement politique, sans aucune réflexion technique ou scientifique. La centrale super Phénix devait permettre de développer des réacteurs de 5eme génération qui produiraient des déchets dont la durée de vie était réduit à 300 ans. Donc ok, le nucléaire produit des déchets, mais il est possible d'en minimiser la durée de vie.

    L'alternative que représente les centrales thermiques produit aussi des déchets. Ces déchets (CO2) ne peuvent être stockés et contribuent au réchauffement climatique.

    En outre, après la catastrophe de la plateforme de BP dans le golfe du Mexique, aucun débat n'a été lancé, pour ou contre l'arrêt de l'utilisation du pétrole...

    Il faut bien sûr développer les energies renouvelables, mais il faut garder les centrales nucléaires et ne surtout pas les remplacer pas des centrales thermiques.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 13:01

    Anonyme-77656
    Ecolo plein le dos

    Il faut arrêter avec ces histoires d'explosions de centrales. Tchernobyl était un cas unique d'une d'installation non conforme et non sécuritaire, car simplement installer dans un bâtiment en tôle, ainsi qu'un enchainement d'erreurs humaine. Donc forcément si explosion il y a, et explosion il y a eu, les fuites ne sont absolument pas confiné. Et concernant Fukushima, tous les problèmes qu'une centrale nucléaire peut connaitre, ce sont enchainés en quelques minutes. Ce n'est pas le tremblement de terre qui a véritablement détruit la centrale, mais bel et bien la vague de 10m qui a noyée les pompes à fioul de secours pour le refroidissement du réacteur (le tremblement à simplement coupé le courant). Car sans refroidissement, c'est la fusion assurée du combustible. Alors a moins d'avoir un tremblement de terre et un tsunami dans le Rhin oO, on pourra effectivement trembler.

    On a beaucoup apprit des précédents accidents nucléaires, qui ne sont pas nombreux. Après il reste les attentats, mais la pas besoin d'une centrale pour faire beaucoup de mort (cf : 11/09/01).

    C'est bien gentil de supprimer nos centrales, mais sans énergie annexe on fait comment? Eolienne? personne n'en veut. Panneaux photovoltaïque? Trop polluant. Barrage? Encore faut-il avoir une source d'eau à coté.

    Au lieu de vouloir tout supprimer d'un coup, chercher LA solution pour subvenir aux besoins d'une planète.



    Signaler un abus  
  • Par toutoune1, le 28 juin à 18:13

    toutoune1
    Comme quoi...

    L'argent n'a pas d'odeur!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 19:05

    Anonyme-77656
    Certains...

    ...risquent de le regretter amèrement!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 20:39

    Anonyme-77656
    Les faits seulement

    Fukushima: Combien de morts? Zéro.

    Mines de charbon dans le monde: 15000 morts par an.

    Depuis le 11 mars, combien? 4000.

    Alors "écolos de mes bottes", disons plutôt "écolo-trodskystes", ayez le courage de vous démasquer ! Vous n'êtes pas même dignes d'être français!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 juin à 22:38

    Anonyme-77656
    verts-de-peur ... de loin !!!

    Cet article prouve une chose :

    les gogos qui suivent les écolos, par peur, sont ceux qui n'HABITENT PAS sur place !

    Cherchez l'erreur ...

    Les militants et meneurs, eux, n'ont aucune peur :

    beaucoup sont trotskystes, et sont là uniquement pour désorganiser l'industrie.

    Car il n'y a pas de verts dans les pays émergents ...



    Signaler un abus  
  • Par biner, le 30 juin à 00:47

    biner
    .

    presque 1 millions de mort a Tchernobyl, http://www.independentwho.info/Presse_ecrite/11_05_15_Express_FR.pdf

    fukushima attendons une décennie pour voir

    et encore tros de gens sont pro nucléaire a cause de la propagande du lobby nucléaire en France depuis plus de 40 ans



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 juin à 13:08

    Anonyme-77656
    @biner

    ... et trop de gens anti-nucléaires, à cause de la propagande du LOBBY des verts-la-peur.

    Car vendre de la peur, ça rapporte !

    Quant au "presque 1 million de morts" à Tchernobyl, vous exagérez ... "un peu" ... : depuis 25 ans, on a estimé entre 4000 à 8000 les décès indirects attribuables à cette cause !



    Signaler un abus  
  • Par bricous, le 4 jui à 18:20

    bricous
    bizarre

    surprenant même que les politiciens soient plus aptes à répondre sur la surêté de cette Centrale que les experts de l'Autorité de Sureté (soit en dit en passant, c'est une agence indépendante - l'ASN ne travaille ni pour EDF ni pour AREVA). A préciser également que la sureté nucléaire est un sujet compliqué et qui ne résume jamais à "c'est sûr" ou c'est pas sûre". L'idée est de mettre un coût sur un risque, comme dans n'importe quelle industrie.



    Signaler un abus  
Publié : 28/06/11 - 06h49
Mis à jour : 28/06/11 - 06h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur