Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 27 mars, 02:27
Accueil > Actualité > Science/Ecologie > La France peut-elle sortir du nucléaire ?

La France peut-elle sortir du nucléaire ?

La question nucléaire en France


La France n'envisage pas de se passer de l'atome. Peu d'experts, d'ailleurs, croient possible de sortir du nucléaire. Trois options s'affrontent.

Des manifestants se sont rassemblés mardi devant la centrale de Bugey
Des manifestants se sont rassemblés mardi devant la centrale de Bugey SIPA

Le désastre japonais a semé un vent de panique parmi les utilisateurs du nucléaire, France en tête : nous possédons le premier parc nucléaire civil de l'Union européenne, avec 58 réacteurs sur 143. Le réseau Sortir du nucléaire a réclamé mardi la fermeture immédiate de nos 16 réacteurs les plus vétustes. Face à l'inquiétude, le Premier ministre, François Fillon, a appelé « à la responsabilité et à la retenue ». Le nucléaire français est « l'un des plus sûrs », « des plus vérifiés » et « des plus transparents » au monde, a-t-il assuré, tout en promettant de contrôler toutes les centrales « une à une ». La question resurgit : peut-on se passer de l'atome, qui contribue pour 78 % à notre consommation d'électricité ? La seule option officielle, en France, est de stabiliser la production nucléaire à l'horizon 2030. Mais des scénarios de sortie du nucléaire sont à l'étude, établis par des ingénieurs au sein de l'association négaWatt, afin d'alimenter le débat politique. 


Scénario 1 : "Impossible d’arrêter le nucléaire"

Pour de nombreux experts, se passer du nucléaire relève, en France, de la science-fiction. Christian Ngô, physicien spécialiste de l’énergie, part d’un constat simple : l’accroissement de la population et du niveau de vie augmente sans cesse les besoins en énergie. « Même en créant de nouvelles centrales nucléaires, on aura du mal à faire face à la hausse de la consommation d’électricité. » Or, pour ce spécialiste, la France ne dispose d’aucune autre solution viable sur le plan économique. « L’électricité produite par l’éolien et le photovoltaïque coûte dix fois plus cher que l’électricité normale. Aujourd’hui, elle bénéficie d’une subvention de l’Etat, car elle concerne très peu de Français. Sans ce soutien financier, la plupart des consommateurs n’auraient pas les moyens de payer la facture. »

Selon le physicien, il existe des énergies renouvelables « rentables », mais les stocks arrivent à saturation. « En 1960, 56 % de l’électricité était fabriquée grâce à l’hydraulique. Aujourd’hui, ce chiffre est tombé à 10 %, parce qu’il n’y a pas assez de barrages pour faire face à la demande. » D’où l’intérêt du nucléaire, que Christian Ngô juge bon marché. « Ce qui coûte le plus cher dans le nucléaire, c’est l’investissement initial. Ensuite, le prix de l’électricité est à la fois compétitif et stable. » Enfin, le physicien soulève un problème de taille : le solaire et l’éolien sont des énergies intermittentes. « On ne peut pas savoir quand le vent va souffler, et il n’y a pas de soleil la nuit… Si on utilisait les énergies renouvelables comme une source d’énergie de base, on serait obligés de développer des centrales très polluantes qui utilisent du pétrole, du gaz ou du charbon pour servir de complément. C’est un énorme handicap. » Selon lui, cela ne fait aucun doute : « Les centrales nucléaires françaises marchent bien, il n’y a aucune raison de les arrêter. En revanche, il faut tenter de réduire notre consommation d’énergie par tous les moyens. »

Scénario 2 : "Le pays peut réduire sa dépendance à l’atome"

Les experts ne se bousculent pas pour se prononcer en faveur de l’arrêt du nucléaire. Mais ils consentent à étudier sérieusement la réduction de son usage. Cédric Philibert, spécialiste des énergies renouvelables à l’Agence internationale de l’énergie, et Jean-Marie Chevalier, professeur d’économie à Dauphine, spécialiste de l’énergie, s’accordent pour dire qu’un abandon total du nucléaire en France n’est pas envisageable, même à long terme. « Fermer des centrales qui produisent l’électricité dont nous avons besoin dans des conditions économiques et de sécurité satisfaisantes n’aurait aucun sens. On n’arrête pas une machine qui marche », s’insurge l’économiste. Le seul scénario plausible et pertinent ? Réduire progressivement notre dépendance à l’atome.

« La première étape serait de faire des économies d’énergie et de renforcer l’efficacité énergétique. L’abandon du chauffage électrique et la rénovation des bâtiments anciens permettraient, par exemple, de diviser par quatre la consommation d’énergie consacrée au bâtiment », estime Cédric Philibert.

Seconde étape : réduire la part du nucléaire dans notre production d’énergie, au profit d’autres sources d’énergie. « Toutes les sources d’énergie ont leurs avantages et leurs inconvénients, l’idéal est d’en combiner plusieurs », explique Jean-Marie Chevalier. Très en retard par rapport à ses voisins, la France peut se tourner vers les énergies renouvelables. En tête de liste viennent les énergies solaire et éolienne ; « mais nous pouvons aussi développer d’autres formes d’énergie : le potentiel de nos forêts est sous-évalué, nous pouvons aller plus loin dans l’énergie hydraulique et la production de biogaz », estime l’économiste. L’objectif fixé par l’Europe de 23 % d’énergies renouvelables dans notre production énergétique d’ici à 2020 « est tenable » : « Cela aura un coût, certes, mais notre génération doit en passer par là. »

Scénario 3 : "Il faudra plusieurs décennies"

« A l’horizon 2050, la disparition totale du nucléaire est tout à fait envisageable, à condition de se projeter suffisamment loin dans l’avenir pour orienter dès maintenant nos décisions dans ce sens. » Ces propos ne sont pas ceux d’un militant écologiste, mais ceux d’Yves Marignac, consultant en énergie. Il a collaboré à négaWatt, collectif d’ingénieurs qui travaille à l’élaboration d’un scénario de sortie du nucléaire en France, tout en respectant les impératifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre. « Evidemment, on ne peut pas arrêter nos 58 réacteurs demain. Pour l’instant, la France est prise au piège, car elle est très dépendante du nucléaire. En Allemagne ou au Japon, le nucléaire fournit seulement 30 % de l’énergie », précise Yves Marignac.

Selon lui, un système fondé exclusivement sur les énergies renouvelables est parfaitement réaliste, car le potentiel d’ensoleillement, de vent et de biomasse est élevé en France. Et il balaie d’un revers de main l’argument économique. « Les coûts de production des énergies renouvelables et du nucléaire sont équivalents : un réacteur EPR coûte 60 € par mégawattheure, comme les éoliennes les plus performantes. Et le nucléaire a des coûts cachés de plus en plus lourds : le stockage des déchets pèse 35 milliards d’euros par an, l’accident de Tchernobyl a été évalué à 500 milliards de dollars… »

Le député d’Europe Ecologie-Les Verts Noël Mamère propose un scénario encore plus ambitieux « de sortie progressive du nucléaire d’ici à vingt-cinq ans ». « C’est une question de volonté politique, insiste-t-il. En couplant économies d’énergie, efficacité énergétique et promotion des énergies renouvelables, nous pouvons y arriver. Il faut faire entrer la démocratie et la transparence dans le nucléaire, en finir avec la culture du lobby. » Noël Mamère plaide pour l’ouverture d’un débat devant la population qui pourrait déboucher sur un référendum ou sur une loi afin de planifier la sortie du nucléaire. Il se dit « plutôt favorable à cette deuxième option ».

Marie-Laure Hardy, Marie Conquy
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article12 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 16 mar à 08:36

    Anonyme-77656
    Autre question vitale

    La France peut-elle sorir de l'union européenne ?



    Signaler un abus  
  • Par kivepe, le 16 mar à 11:31

    kivepe
    Le nucléaire se manipule avec précaution

    Concernant le nucléaire, on assiste à un colportage d'argumentaires :

    ● il faut "raison garder

    ● il ne faut pas "réagir à chaud

    ● il faut organiser un débat « nationnaaaaal »

    ● on ne peut pas se passer du nucléaire

    ● le nucléaire national est un des plus fiable au monde,

    ● refuser le nucléaire est une récupération politique,etc..


    Tout cela n’est que de la dialectique fabriquée par les perroquets médiatiques pour servir l’intérêt financier des industries nucléaires et de leurs actionnaires au détriment des populations.


    La poursuite du nucléaire n'est plus une question de récupération politique ou de maintien des intérêts économiques de la France, c'est devenu une question de survie aujourd’hui et à terme de l'humanité et pas seulement à cause des radiations.


    Combien faudra-t-il de victimes pour l’admettre ?


    Après Tchernobyl, faudra-t-il constater l'évacuation d'une métropole comme Tokyo pour arriver à ce que l’élite dirigeante internationale décide un abandon du nucléaire : certainement.


    Alors attendons ce n’est malheureusement qu’une question de jour.


    Il y a une décision à prendre : c'est de mettre en œuvre une façon différente de produire, de transporter et d’utiliser l’énergie au sens large et dans le cas d’espèce cela concerne l’énergie électrique.


    Il devient indispensable de décider d'abandonner progressivement et définitivement la production d’électricité d’origine nucléaire.


    Les preuves de la nocivité, des risques et des conséquences sont patentes et l’entêtement dont fait preuve l’oligarchie politico-financière et ses relais médiatiques est plus du domaine du déni de réalité que du bons sens affiche dans le discours.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mar à 13:32

    Anonyme-77656
    à chacun sa combine

    On va faire pédaler le chinois ou un autre ...dans la cave, sur un vélo dynamo



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 mar à 13:38

    Anonyme-77656
    Attendons!

    La France attends d'avoir la même chose chez elle pour réagir! L'humain n'a pas d'importance aux yeux des actionnaires!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 07:04

    Anonyme-77656
    N'attendons pas

    D'accord avec jetlag31, n'attendons pas qu'il arrive le même genre de chose en France, avant d'envisager de sortir du nucléaire, ne serait ce que pour nos enfants et petits enfants. Arretons de ne penser qu'au fric...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 08:26

    Anonyme-77656
    triste

    FRANCE,,,

    pays ou TOUT les politiciens sont des hypocrites

    un seul exemple

    la voiture électrique,

    pour rouler il faut la recharger ,et d"ou viens son énergie?

    des centrales,AVEZ vous entendu les écolos bobos crier ,,NON

    avez entendu la gauche caviar crier NON,

    il est vrais que SEGO avait essayer la voiture et trouvait cela formidable

    ces gens sont prêt a tout et retourne leurs vestes suivant les circonstances,,

    comment le peuple peut t"il avoir confiance dans ces gens?

    le nucléaire est indispensable,,point barre



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 12:41

    Anonyme-77656
    Michel43, je suis moi-même de

    Michel43, je suis moi-même de gauche et je pense que le nucléaire est un des seuls sujets qui aujourd'hui fait consensus de l'UMP au PS. Je pense qu'il n'y a pas d'hypocrisie à ce sujet puisque l'UMP comme le PS ne ce sont jamais revendiqués comme des anti-nucléaires d'ailleurs aucun d'entre-eux n'envisage d'en sortir.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 mar à 15:51

    Anonyme-77656
    Une symbiose Vent - Soleil - Eau pour la France

    VSE-France

    Une symbiose Vent - Soleil - Eau pour la France

    30% d'électricité renouvelable française en 2020.

    60% en 2030 et 100% en 2040.

    http://vse-france.over-blog.fr/



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 19 mar à 16:50

    Anonyme-77656
    repondre a jgt4417

    La France peut-elle sorir de l'union européenne ?moi je repond oui mais avec Marine

    quand o nucleaire vous entendez comme moi les ecolos hurler a la mort contre le nucleaire ,mais ils non aucune energie de remplacement valable a nous proposer d ailleur combien d ecolo font du velo??? a la place de la voiture?pour moi il ne suffit pas de hurler non au nucleaire mais il faut avoir une energie aussi comparable pour nous fournir tout l électrité que nous payons de plus en plus cher mais en avons besoin Alors je vous ecoutes vous les ecolos



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 19 mar à 20:13

    Anonyme-77656
    La france peut-elle sortir du nucléaire???

    Impossible n'est pas français.

    Napoléon 1er


    Il est vrai qu'en classe l'année prochaine, Napoléon, Henri VI, François 1er, Louis XIV ne seront plus étudiés, les remplaçants seront les civilisations Africaines.


    Alors la volonté de la France pour sortir du nucléaire reste encore à prouver.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 mar à 11:47

    Anonyme-77656
    lla france peut-elle sortir du nucleaire

    sortir du nucleaire = stop a la voiture elctrique



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 mar à 14:27

    Anonyme-77656
    sortir du nucléare???

    le scenario n°3 n'est pas tenable à cause de l'intermittence des énergies éoliennes/solaires :


    on raisonne toujours en puissance intallée or l’éolien et le solaire ont un facteur de charge moyen inférieur à 30%.

    Donc pour produire la consommation d'une année il faut investir 3 à 4 fois plus que pour une énergie fossile/nucléaire.

    Ensuite il faut stocker massivement car les éoliennes et les panneaux phoitovoltaîques peuvent ne quasiment rien produire pendant des jours très froid (hiver) ou très chaiuds (été) justement quand on a une forte demande.

    SQtocker comment:


    batteries exclu

    remontée d'éau dans des barrages 'EDF le fait mais subsidiairement) cela demanderait un investissement colossal et diminuerait encore le rendement, contribuant à l'envolée du prix du KWh


    Restons sérieux svp



    Signaler un abus  
Publié : 16/03/11 - 07h46
Mis à jour : 16/03/11 - 12h17
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur