Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 23 mai, 05:20
Accueil > Actualité > Science/Ecologie > Fuite de gaz Total Elgin : Arrêtée avant la fin du mois ?

Fuite de gaz Total Elgin : Arrêtée avant la fin du mois ?

Plateforme de Total en mer du Nord


La fuite de gaz sur la plate-forme d'Elgin, exploitée par Total, pourrait être arrêtée d'ici la fin avril s'il n'y a pas de complication. C'est ce qu'a annoncé Philippe Guys, directeur général des activités exploration-production de Total au Royaume-Uni au quotidien écossais The Press and Journal.

Un retour à la normale sur la plate-forme serait envisagé avant le début du mois de mai
Un retour à la normale sur la plate-forme serait envisagé avant le début du mois de mai AFP/TOTAL E&P UK / AFP

Un retour à la normale en mer du Nord serait possible ce mois-ci. « Nos équipes feront de leur mieux pour mener à bien la mise à mort du puits G4 bien avant le début du mois de mai » a, en effet, déclaré Philippe Guys, directeur général des activités exploration-production de Total au Royaume-Uni, mercredi. L'objectif : colmater la fuite de gaz qui survient sur la plateforme Elgin depuis le 25 mars dernier. Au moment des faits, les 238 personnes qui y travaillent avaient été évacuées, compte tenu du risque d'explosion.

 

Le groupe pétrolier français avait annoncé vendredi que ses plans d'intervention pour reboucher le puits à l'origine de la fuite de gaz pouvaient progresser, après le succès de la mission de reconnaissance menée par l'équipe de huit experts envoyés sur le terrain. Comme l'annonce Reuters, Total a pour principal objectif de mener à bien l'opération consistant injecter de la boue dans le puits d'où provient la fuite. De plus, une deuxième équipe a été envoyée mardi sur la plate-forme pour inspecter les installations et mesurer la fuite, a par ailleurs indiqué le Press and Journal.

Un coût estimé à 2 millions d'euros par jour

En parallèle à l'injection de boue, et avant un rebouchage définitif, le groupe pétrolier a préparé le forage de deux puits de secours, une option qui consisterait à creuser deux puits de dérivation jusqu'à la poche de gaz à l'origine de la fuite, à 4.000 mètres sous les fonds marins. Cette opération pourrait cependant prendre six mois et porter la facture quotidienne globale à trois millions de dollars, annonce Total. La fuite, qui a démarré le 25 mars envoie chaque jour dans l'atmosphère 200.000 mètres cubes de gaz naturel. Enfin, le groupe français évaluait début avril à 2.5 millions de dollars, soit environ 2 millions d'euros, le coût quotidien de la fuite.

Par Damien Helene
Publié : 11/04/12 - 09h49
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur