Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 07 décembre, 17:12
Accueil > Actualité > Société > Anti-avortement : La 8e "Marche pour la vie" a lieu ce dimanche

Anti-avortement : La 8e "Marche pour la vie" a lieu ce dimanche

Société


La huitième marche contre l'avortement, organisée par un collectif d'associations pro-vie, se déroule ce dimanche à Paris. Objectif : interpeller les candidats à la présidentielle. Marine Le Pen reste à distance, tandis que Bruno Gollnisch et Christine Boutin s'associent à la manifestation.

Un foetus interpèle sur son droit à vivre les candidats à la présidentielle (extrait du dossier de presse)
Un foetus interpèle sur son droit à vivre les candidats à la présidentielle (extrait du dossier de presse) DR

Les militants pro-vie se sont donné rendez-vous ce dimanche 22 janvier à 14h30, place de la République. La huitième « Marche pour la vie » rassemblera des particuliers et des délégations venues d'Europe et d'Afrique ainsi que des hommes politiques, répondant à l'appel du collectif « En marche pour la vie » qui regroupe une quinzaine d'associations. Le cortège traversera la capitale pour rejoindre l'Opéra vers 17h30.

L'abrogation de la loi Veil réclamée

Leur message : « convaincre l'opinion publique de la nécessité d'abolir l'avortement.» Les associations, notamment soutenues par 28 évêques, réclament ainsi « l'abrogation de la loi Veil de 1975 » et le  rétablissement du « délit de provocation à l'avortement ».

A moins de 100 jours de la présidentielle, l'objectif est aussi d'interpeller les candidats à l'Élysée. « Quel candidat me laissera vivre ? », questionne ainsi un foetus figurant sur le dossier de presse de l'évènement. 

Le FN n'apporte pas son soutien officiel

Marine le Pen, la présidente du Front national (FN) qui s'est dite favorable au déremboursement de l'avortement, a cependant indiqué que « son parti ne soutenait pas officiellement cette manifestation ». Ce qui n'empêchera pas « un certain nombre de cadres et d'élus du FN de s'y rendre », a-t-elle précisé à l'AFP.

Bruno Gollnisch s'associe à la manifestation pro-vie

Le député européen Bruno Gollnisch, qui incarne l'aile dure du FN, a quant à lui apporté son « entier soutien à la Marche pour la vie ». Il regrette néanmoins de ne pas pouvoir y participer en raison de « ses engagements politiques qui le retiennent dans le sud de la France ».

Christine Boutin et Carl Lang se rendront à la marche

En revanche, Christine Boutin, la présidente du Parti chrétien-démocrate (PCD) et candidate à l'élection présidentielle, a annoncé qu'elle se rendrait à cette marche. Tout comme Carl Lang, le leader du Parti de la France (PDF). 

Actu France-Soir

Plus d'articles Société

Réactions à cet article37 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 10:36

    Anonyme-77656
    marre de payer

    Il existe différentes sortes de contraceptifs. Quand on ne veut pas avoir d'enfants, on les utilise.


    Aucune raison de maintenir une telle loi qui nous coûte chère et aucune raison de payer pour des gens qui ne souhaitent que s'envoyer en l'air. La Société n'est pas là pour payer pour les irresponsables.


    Seule exception, les femmes violées qui n'ont rien demandé et dont la Société doit les protéger.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 11:04

    Anonyme-77656
    MAIS BIEN SÜR

    Que ne feraient-ils pas pour être sous les feu des projecteurs.

    Décidément tout sera tenté dans cette course ......... UN FAUTEUIL.......POUR .....QUI???????



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 11:31

    Anonyme-77656
    L AVORTEMENT

    HEUREUSEMENT QU IL DES PERSONNE CENCEE COMME MADAME SIMONE VEILLE.OU LA LIBERTE?,,,,, NOUS SOMMES EN FRANCE SI JAMAIS VOUS NE LE SAVIEZ PAS !!!! JE RECONNAIS CE N EST PAS UN ACTE ANNODIN, MAIS TOUT DEPENDS DE LA SITUATION DE CHACUN.VOULEZ VOUS QUE L ON RETOUVE DES BB CONGELES, OU DANS UN SAC PLASTIQUE AU PIED D UN IMMEUBLE AVEC UN NOUVEAU NE QUI A ENCORE LE CORDON OMBILICAL QUI PENDOUILLE ???????



    Signaler un abus  
  • Par Dr. Cherif Ghalizani, le 22 Jan à 11:39

    Dr. Cherif Ghalizani
    Anti-avortement : La 8e "Marche pour la vie" a lieu ce dimanche

    Je ne pense pas que c est le role du gouvernement de dire qui doit coucher avec qui, et qui veut un enfant ou pas.  C est la femme elle meme qui doit decider de son corps. Ce serait plus humain d abord de s occuper de ces millions d enfants laisses a eux meme sans nouriture, sans ecole, sans service de sante et sans avenir....Naturellement il y a des cas comme l inceste, le viol, certaines maladies dangeureuses ou congenitales ou ce serait preferable pour la mere avant tout de decider...est ce humain de mettre au monde un enfant qui pour des raisons surtout economiques et d handicapes physiques doit souffrir toute sa vie...? Cette decision  d'avorter ou non  doit etre celle de la femme future mere....le gouvernement n a rien a voir dans cette situation...Pour les croyants il y a le jugement dernier....pas le jugement d un groupe d individus croyants...A ma connaissance Dieur n'a donne aucune procuration pour juger qui que ce soit sur cette Terre et de faire la police en son nom..... Meme le Saint Pape ou les Rabins ou Imams a ma connaissance n ont aucune procuration de Dieu pour porter un jugement sur la pratique de la religion.... Leur role est uniquement de dire ce que Dieu aurait demande a l humain de faire....chacun est responsable devant Dieu au jugement dernier....l Enfer ou le Paradis pour ceux qui y croient....Le Paradis en compagnie de ces policiers de Dieu ...ne doit pas etre un endroit de....fun...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 12:20

    Anonyme-77656
    Marre de payer AUSSI

    Il faut dire que dans notre société, le nombre

    de "Béotiens" est deplus en plus importante, et que,

    eux sont plus malins et que c'est aux autres que cela arrive, si cette intervention n'était plus gratuite

    les, gens feraient peut-être attention, à moins que

    le nb d'enfants abandonnés, trucidés dans un congélo

    seraient exponentiel. Que faire ?

    Bizarre et j'voisrouge @ ont raison.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 13:10

    Anonyme-77656
    @la source

    En résumé, vous dites que pour qu'il n'y ait pas de monstres, il faut autoriser les gens à se monter dessus comme des animaux et leur payer les conséquences de leurs actes ! ?...


    ...et en plus vous appelez celà la liberté.


    Eh bien moi, je dis que nous vivons dans un monde de fous avec des gens qui ne savent ni écrire ni parler le français mais qui du côté du sexe sont des supermen et superwomen.



    Signaler un abus  
  • Par Bluesun, le 22 Jan à 15:48

    Bluesun
    La liberté du choix

    garder l'enfant ou avorter.


    Tous les contraceptifs ne pas fiables à 100%.


    Donc il faut liberté garder. Personne n'a à juger.


    la source à raison, son message est tout à fait réaliste.


    Par ailleurs, quand on ne peut se nourrir soit même, il est inutile de faire des enfants pour les faire vivre dans des conditions misérables.


     



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 22 Jan à 16:16

    t42
    horrible

    "Personne n'a à juger."


    La France est contre la peine de mort contre les asssassins. Comment alors etre pour l'avortement? C'est horrible pour un bébé de finir dans les poubelles d'une clinique.


     



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 22 Jan à 16:17

    t42
    France

    "NOUS SOMMES EN FRANCE SI JAMAIS VOUS NE LE SAVIEZ PAS !!!!"


    Ca change quoi d'etre en France? Ah oui c'est remboursé par la Secu. Est ce une raison?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 18:43

    Anonyme-77656
    ...

    Qui peut se permettre de juger les actes des uns ou des autres ?

    La loi Veil est une benediction et me parait essentielle. Elle ne vise en aucun cas a encourager les femmes à ne pas se proteger, mais leur permet une alternative.

    La loi veil a permit la baisse de 37% d'abandons d'enfants à la naissance, sans parler des avortements sous le manteau.

    A toutes celles et ceux qui disent que l'avortement est une chose horribles, une femme apprenant que son bébé est tres fortement handicapé n'a t'elle pas le droit de vouloir arreter sa grossesse ? Les raisons ne nous regardent pas, mais peuvent etre financiere, morale (c'est une epreuve pour la vie entiere) et j'en passe.

    Une femme violée, je ne voit pas ce qu'il y a a rajouter !

    Une jeune fille mineure, ou une etudiante, oui oui, elle aurait du faire attention, ne pas coucher avant le mariage, se proteger, ne pas boire, etc n'empeche que le preservatif a pu lacher, la pilule n'est pas sure à 100% etc !

    Chaque femme à le dorit de faire le choix de la grossesse, et cela ne regarde qu'elle et à la limite son compagnon, mais il s'agit de son corps et de son esprit.


    Je n'ai qu'une chose a dire, Mme Veil vous etes pour moi, une héroine et une personnalité politique comme il n'y en a plus !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 19:02

    Anonyme-77656
    Référence

    Article premier de notre si chère déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen 1789:

    "Les hommes NAISSENT et demeurent libres et égaux en droits." Ces droit de naitre aurait-il disparu? A partir de quel moment un embryon est-il un etre humain, un enfant? Je ne pense pas que la loi soit en mesure de déterminer à partir de combien de semaines c'est un enfant... En témoigne les législations totalement différentes selon les Etats. Sauf votre respect, non mais sérieusement, la question n'est pas si simple que cela, voyez-vous une différence entre deux cadavres (celui d'un avorté avec un nombre de semaine conséquent, et un bébé de 3 jours) ? Je pense que cette question ne peut pas laisser indifférent dans la mesure ou elle touche notre humanité meme... Nous serions donc tous des rescapés non avortés?

    Voilà quelques pistes pour faire avancer le débat en tout bien tout honneur...! Qu'en pensez-vous?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 19:46

    Anonyme-77656
    plus!

    Il y a eu plusieurs dizaines de milliers et pas quelques milliers de manifestants. On était beaucoup plus que ce que les medias disent



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 21:08

    Anonyme-77656
    Réactions

    @na^palm - nous étions environ 18 000 personnes à manifester - pas tout à fait plusieurs dizaines de milliers, mais certainement pas les 9 000 annoncés par la police.


    @Tagada - je ne comprends pas que l'on puisse vouloir la mort de sa propre chair! L'enfant d'une femme violée, c'est quand même une moitié d'elle! L'enfant n'est pas un droit, une commodité, c'est un don! Un parent n'a pas de droit de mort sur ses enfants, pourquoi en aurait-il sur un embryon?!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 21:15

    Anonyme-77656
    Avorter

    Avorter tue un enfant, détruit une mère, accable un père, ravage une famille, ruine la société. Ouvrons les yeux sur les dégâts considérables de l'avortement et aidons toutes les femmes enceintes en difficulté.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 21:39

    Anonyme-77656
    Nombre exact

    17000 selon la police.... 6850 selon l'AFP et 30 000 selon les organisateurs.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 22:41

    Anonyme-77656
    Scandaleux

    Une manifestation qui réunit plus de 25 000 personnes en plein coeur de Paris, et les médias évoquent à peine le sujet ? Bravo à France soir qui sait briser la loi du silence. L'avortement ne devrait pas être remboursé, que des gens tuent leur petit est déjà horrible, qu'on leur finance l'acte est incroyable.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 Jan à 23:48

    Anonyme-77656
    Ce n'est pas une question de

    Ce n'est pas une question de liberté! La liberation sexuelle de la femme a été déjà permise par la contraception...

    Ne nous trompons pas de débat.

    L'avortement répond ngativement à la question; le foetus est il un être humain?

    Or, ces critères ne sont pas scientifiques; qui donc est capable de quantitatifer l'humain en prétendant sa définition exhaustive? La dernière fois que l'on a fait cela, ca a donné Auschwitz.


    Donc, l'opposition à l'avortement n'a RIEN A VOIR avec le choix d'avoir un enfant ou non (en amont, contraception possible, et en aval, adoption possible). Les anti-IVG sont les partisans de l'argument de précaution (le seul argument permettant une véritable éthique de la responsabilité), à savoir; nous ne sommes PAS capable de dire QUAND commence l'homme; donc, l'embryon doit être respecté "comme" un être humain, et donc on ne peut attenter à sa vie.


    Philosophiquement et logiquement parlant, ca se tient tout à fait. Prétendre le contraire serait de l'idéologie pure.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 Jan à 01:16

    Anonyme-77656
    @bluesun

    Quand on me demande de payer pour les bétises des autres, j'estime, ne vous en déplaise, être en droit de donner mon avis et le cas échéant de ne pas être d'accord.


    Si les gens ne savent pas maîtriser leurs pulsions,ce sont alors des animaux et l'homme est, me semble-t-il, autre chose qu'un animal.


    M'expliquer que c'est normal de garder la loi sur l'IVG au prétexte que les gens pourraient alors congéler leurs bébés dépasse l'entendement et votre assentiment de l'inconscience.


    La vraie liberté d'un humain n'est pas de faire n'importe quoi, et notamment pas de tuer, mais d'agir en être responsable.


    Je vous rappelle également que votre liberté s'arrête là où commence celle des autres.


    Quant à votre remarque sur l'efficacité des contraceptifs, je vous rappelle que si l'on ne veut pas d'enfants, il existe des possibilités chirurgicales pour ne plus en avoir.


    Je persiste et signe donc en disant que seul le viol justifie une IVG remboursable par la Société.


    Celà respecté, chacun peut faire ce qu'il veut avec son corps; je m'en fous et contrefous.



    Signaler un abus  
  • Par Bluesun, le 23 Jan à 08:31

    Bluesun
    @ BIZARRE

    D'accord avec vous il existe des possibilités chirurgicales mais là aussi pas facile de faire accepter par les toubibs de faire le nécessaire seulement après une ou deux grossesses.


    Ce qui est bien dommage, car juste un petit tour à l'hôpital et tout comme vous tout le monde s'en contrefoutrait.


    Si la chose était aussi simple, la loi de Simone Veil ainsi que la contraception n'auraient plus lieu d'être.


    Par ailleurs il ne faut pas s'imaginer que parce qu'une loi est pondue qu'elle est appliquée. Bon nombre paient elles même leur avortement dans des cliniques privées.


     Vous voyez, vous ne payez pas tout.....


    Quant aux pulsions dont vous parlez, je ne peux répondre c'est du domaine médical.


     



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 Jan à 12:54

    Anonyme-77656
    la question de l'humanité

    Défendre la 'vie', c'est bien joli, mais j'aimerais savoir ce qu'on veut dire par 'vie'. C'est toujours flou...

    La question qui se pose en matière d'avortement n'est pas 'la vie' (opposés à la matière inerte) mais l'humanité du pré-embryon, de l'embryon, puis de foetus. Ne croyez pas que l'humanité du foetus est si évidente qu'elle ne se pose pas. C'est une question philosophique réelle mais qui est tabou à cause de l'héritage culturel judéo-chrétien en France.


    Donc:

    J'estime qu'un amas de cellule est certes un organisme vivant (comme une bactérie, une plante ou un animal) mais pas un être humain. Une plante est vivante, une araignée est vivante, elles ne sont pas pour autant humaines.

    Un amas de cellule qui n'a pas les organes formés pour interagir avec le monde n'est pas encore humain, il est juste une forme de vie primitive. Tuer un cochon dans un abattoir qui, lui, ressent concrètement la douleur et la peur via un cerveau développé est plus cruel que d'avorter un foetus qui ne peut rien ressentir et n’a pas conscience de son environnement.


    Certains avancent que l'embryon dès sa conception a une âme, ou un Esprit quelconque (pour les animistes ou les néoplatoniciens). Je ne crois ni en dieu ni au diable, et un monde de idées est une hypothèse philosophiquement intenable selon moi. J'écarte donc cette hypothèse.


    D'autres avanceront l'argument de la potentialité d'humanité. L'embryon/foetus serait déjà humain dès sa conception parce qu'humain dans le futur. Penser comme ça est un sophisme. C'est encore croire que l'humanité serait quelque chose de flottant dans l'air, comme le saint esprit et qu'il s'intégrerait à un foetus à la conception, même s'il n'est pas détectable au début. Si on suit cet argument, une personne très âgée quasi sûre de mourir d'une maladie incurable dans les prochains mois, est aussi potentiellement déjà morte. Pourquoi alors refuser l'euthanasie?

    Bref, la logique de la 'potentialité' ne veut rien dire, c'est une vue de l'esprit, un raccourci ontologique, un dogme de principe.


    Pour ceux que ça intéresse, je vous conseille le livre 'Féérie anatomique' de Michel Onfray qui propose une vision de la bioéthique déchristianisée et démythifiée.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 Jan à 14:29

    Anonyme-77656
    réponse aux matérialistes

    @ Samsa.


    Le problème, c'est que vous prétendez donner des élements objectifs, mais qui en réalité sont extrêmement controversable.

    Votre argument est celui de la philosophie matérialiste, qui considère que l'homme se restreint à une accumulation quantitative de matière. Mais ce n'est en aucun cas scientifique pour la bonne et simple raison que personne n'est capable de dire ce "qu'est" l'homme. Il n'est pas question non plus de disserter de l'âme, mais simplement de se demander si le propre de l'homme n'est pas davantage qu'une matière stricte.

    Je vous renvois à Merleau Ponty, et à l'ensemble de la phénoménologie.


    Enfin, la "potentialité" n'est pas un "dogme de principe" (déjà, révisez votre langage! la définition du dogme est bien plus stricte); au contraire, c'est un argument très sérieux qui pose tout simplement que, ne connaissant pas le fondement ultime permettant de distinguer l'être du non être (donc la limite à partir de laquelle on devient homme), on pose le principe de précaution en parlant non pas d'un homme mais de potentialité d'homme au sens large.


    Enfin, quant à prendre le parallèle de l'embryon et du cochon en abattoir, l'IVG savez vous, concerne également des foetus, qui eux ressentent tout à fait la douleur. Regardez donc "le cris silencieux", film d'un avortement. Enfin, je vous signale, pour info, que les USA préparent en ce moment un loi qui vise à rendre obligatoire l'anesthésie du foetus (à partir de 7 semaines) avant l'avortement.


    J'espère que vous vous démythifierez de votre matérialisme subjectif et idéologique (car se prétendant scientifique contre toute croyance tout en étant lui même une croyance.. Cf Poppers)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 Jan à 14:30

    Anonyme-77656
    @ Samsa. Le problème, c'est

    @ Samsa.


    Le problème, c'est que vous prétendez donner des élements objectifs, mais qui en réalité sont extrêmement controversable.

    Votre argument est celui de la philosophie matérialiste, qui considère que l'homme se restreint à une accumulation quantitative de matière. Mais ce n'est en aucun cas scientifique pour la bonne et simple raison que personne n'est capable de dire ce "qu'est" l'homme. Il n'est pas question non plus de disserter de l'âme, mais simplement de se demander si le propre de l'homme n'est pas davantage qu'une matière stricte.

    Je vous renvois à Merleau Ponty, et à l'ensemble de la phénoménologie.


    Enfin, la "potentialité" n'est pas un "dogme de principe" (déjà, révisez votre langage! la définition du dogme est bien plus stricte); au contraire, c'est un argument très sérieux qui pose tout simplement que, ne connaissant pas le fondement ultime permettant de distinguer l'être du non être (donc la limite à partir de laquelle on devient homme), on pose le principe de précaution en parlant non pas d'un homme mais de potentialité d'homme au sens large.


    Enfin, quant à prendre le parallèle de l'embryon et du cochon en abattoir, l'IVG savez vous, concerne également des foetus, qui eux ressentent tout à fait la douleur. Regardez donc "le cris silencieux", film d'un avortement. Enfin, je vous signale, pour info, que les USA préparent en ce moment un loi qui vise à rendre obligatoire l'anesthésie du foetus (à partir de 7 semaines) avant l'avortement.


    J'espère que vous vous démythifierez de votre matérialisme subjectif et idéologique (car se prétendant scientifique contre toute croyance tout en étant lui même une croyance.. Cf Poppers)



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 23 Jan à 17:11

    HeyBaal
    @BIZARRE

    Vous avez dû cogiter longtemps pour dire que ça ne sert à rien.


    Entre les contraceptif dont tout un chacun sait qu'ils ne sont pas fiables à 100% et la simple hypothèse du rapport consenti (y avez vous seulement songé ?), ce ne sont pas les raisons qui manquent.


    Peut être êtes vous vous même, sans le savoir, auteur d'une procréation, aboutie ou pas.


    Et qu'il y ait un abus ne remet pas en cause le droit original.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 Jan à 17:16

    Anonyme-77656
    une autre solution ..

    qu'on le veuille ou non, avorter au bout du délai légal est obligatoirement un meurtre dès lors où le bébé est vivant, et est un bébé pas une cellule. Cela dit, réduire le délai serait déjà une bonne chose, et surtout pour celles ou ceux qui ne veulent pas de bébés, qu'ils e donnent à l'adoption, cela évitera qu'on aille chercher des bébés partout dans le monde. Cà n'est pas bon pour le bébé qu'on déracine, et ça n'est pas bon pour les bébés en france qui sont rejetés car les difficultés d'adoptions sont plus grandes que pour adopter un étranger. L'enfant étranger aurait donc moins de valeur ?? Tout ça, c'est du business : non à l'avortement dès lors où c'est une situation de confort, j'en connais qui ne veulent pas prendre la pilule parce qu'on leur a dit que cela faisait grossir !!! alors elles choisissent l'avortement. Ne l'interdisons pas forcément, mais réglementons-le un peu plus !!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 Jan à 17:30

    Anonyme-77656
    @heybaal

    Comme sur beaucoup de sujet, et notamment sur la Croatie, où je viens de vous répondre? vous dites n'importe quoi.


    Ce n'est pas la peine de faire des réflexions désobligeantes au prétexte que vous ne partagez pas mon avis et vouloir absolument diabliser les autres pour justifier votre propres actes.


    Quant au fait que je sois l'auteur d'une procéation aboutie ou non, comme vous le dites, je vous répondrai que mon sexe n'est pas un jouet et que je sais très exactement ce que j'en fais.


    A l'avenir, vous seriez bien inspiré(e) en restant correct(e) au lieu de vouloir m'attribuer des actes non réfléchis.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 23 Jan à 18:04

    Anonyme-77656
    Réponse aux spiritualistes (y compris athés)

    @mv


    Sur la critique de mon objectivité: je suis en effet matérialiste comme vous le soulignez très justement donc je tâche comme beaucoup ne le font pas de m'appuyer sur des faits scientifiques pour avancer mes arguments. le propre de la science, contrairement aux dogmes (religieux ou non), c'est qu'elle peut être remise en cause et remplacé par une autre approche elle aussi scientifique.


    Ainsi j'enchaîne sur la critique concernant la douleur du foetus: je relève deux choses:

    1) un foetus ressent en effet de la douleur (le plaisir, les sons, etc...) s'il présente un développement neurologique et nerveux suffisant. Avant ce stade (à déterminer plus précisément), je le répète, c'est impossible . Si ce stade est atteint, je m'oppose à une IVG sauf motifs médicaux particuliers.

    2) je vous rappelle que le TGI de Paris a estimé que "Le film tend à une dramatisation manifeste du propos et ne saurait être considéré comme un document objectif, à caractère scientifique, mais plutôt comme un film de propagande qui vise à convaincre par tous les moyens, notamment par l'appel à l'émotion du public." et je rejoins cet avis, le film manque de scientificité.

    Si l'Homme est plus qu'une matière stricte, je veux bien l'admettre, si tant est qu'on m'en apporte des preuves. Autrement je m'en tiendrai au faits connus ou en tout cas les plus rationnels possibles.


    Sur votre avis sur la nature de l'homme: je ne suis pas d'accord avec le fait qu'on ne peux pas définir l'Homme. On n'a peut-être pas actuellement les outils pour en dégager tous les critères, on ne les aura peut-être jamais, cela ne signifie pas que devant un pan d'inconnu il faille recourir à la transcendance. La science en tout cas nous montre que cette hypothèse est inutile pour expliquer le fonctionnement de l'Homme. Voilà mon avis.

    Ensuite, je parlais d'âme car c'est finalement un concept que beaucoup de pro-vie ont en tête, puisque croyants, mais n'osant pas l'utiliser dans la sphère publique et laïque, afin de brasser plus large. Pour moi, il s'agit bien de défendre la nature spirituelle de l'humain. Or je n'accepte pas un discours qui me vend que 'l'Homme est plus que la matière dont il est fait' sans éléments tangibles me le démontrant. Je ne fonctionne pas comme ça. Les Hommes ont du mal à accepter qu'ils ne sont que des animaux plus intelligents que les autres. Admettre cela représente aujourd'hui une blessure narcissique du même acabit que l'acceptation sous Galilée que la Terre n'était pas le centre de l'univers.


    Au sujet de la potentialité et du principe de précaution: je ne suis pas opposée à l'idée d'un principe de précaution tant que la science n'aura pas avancé dans la connaissance du développement foetal. Cependant, dès aujourd'hui, vu l'état actuel de la science, je ne suis pas favorable à un principe de précaution absolu; graduel est le plus adéquat. J'estime qu'il est éthiquement possible d'avorter un foetus de 4 semaines, pour les raisons de non présence au monde active du foetus dont j'ai parlé. Ensuite, j'estime qu'il convient de regarder précisément les indicateurs neurologiques et nerveux à partir de la 10ème semaine.


    Pour conclure, je trouve que le matérialisme et la science sont les choix les moins irrationnels de tous ceux qui me sont proposés...



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 23 Jan à 20:30

    t42
    Raisons

    une femme apprenant que son bébé est tres fortement handicapé n'a t'elle pas le droit de vouloir arreter sa grossesse ? Une femme violée, je ne voit pas ce qu'il y a a rajouter !


    Ces cas representent a peine 0.1% de avortements.


     



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 23 Jan à 20:32

    t42
    anesthésie

    "Enfin, je vous signale, pour info, que les USA préparent en ce moment un

    loi qui vise à rendre obligatoire l'anesthésie du foetus (à partir de 7

    semaines) avant l'avortement."


    Il est temps. Se faire charcuter a vif est horrible.


     



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 23 Jan à 20:34

    t42
    son corps

    Chaque femme à le dorit de faire le choix de la grossesse, et cela ne

    regarde qu'elle et à la limite son compagnon, mais il s'agit de son

    corps et de son esprit.


    Non ce n'est pas son corpd. En aucun cas elle ne peut ressentir la douleur du foetus se faire dechiqueter



    Signaler un abus  
  • Par nellyolson, le 24 Jan à 10:35

    nellyolson
    honte@

    qui'l y ai un probléme sur le foetus grave je suis pour l'avortement mais en aucun je cautionne l'avortement des femmes capricieuses qui ont pris leur pied au lit, et sous pretexte que ls capotes ne sont pas fiables avortent, désolée, quand on se met dans une situation de plaisir on sait qu'il y a un risque d'etre enceinte le mois suivant alors les pretextes à la con ça me fait gerber


    j'ai pu voir des vidéos voici un article affligeant pour moi c'est de l'infanticide illégale qu'on veut nous faire passer pour légale..


     


    57 millions d'avortements sont pratiqués chaque année, ce qui fait de cet acte, et de très loin, l'opération chirurgicale la plus pratiquée dans les hôpitaux, puisque le chiffre se situe à environ 220 000 avortements par jour (dont environ 1 000 en France). Si on ajoute les 22 millions d'avortements illégaux et les actes gynécologiques, tel le "curetage", ce nombre avoisine 97 millions de vies supprimées annuellement, soit plus de 4 fois plus que le nombre de tués lors de la seconde guerre mondiale !.


    Ce fléau est mondial, car l'avortement est maintenant pratiqué dans presque tous les pays. En France, la loi sur l'interruption volontaire de grossesse date de 1975 et limite l'acte à 12 semaines. Toutefois, dans d'autres pays, ce délai légal est largement dépassé et peut aller jusqu'à 9 mois comme le montre le tableau ci-dessous :


     


      France 12 semaines  Danemark 12 semaines  Espagne 12 semaines  Finlande 12 semaines  Norvège 12 semaines  Russie 12 semaines  Italie 13 semaines  Suède 18 semaines  Pays-Bas 20 semaines  Grande-Bretagne 24 semaines  Chine  9 mois  Japon  9 mois  Etats-Unis  9 mois

     


    Aux Etats-Unis, ce ne sont pas moins de 500 bébés par an qui naissent vivants dans les unités


    dans ce pays comme dans d'autres, chaque étudiant qui termine ses études de médecine prête le serment d'Hippocrate, à savoir :


    « Je ne donnerai aucun médicament mortel à quiconque le demande
    ni n'en donnerai le conseil, et, de la même manière
    je ne donnerai pas à une femme un pessaire abortif »


    Mais la pratique de l'avortement et bientôt celle de l'euthanasie (hypocritement appellé « Accompagnement des malades en fin de vie »), tend à prononcer désormais ce simple serment :


    « Je ne ferai rien d'illégal »


     



    Vers la 17ème semaine il mesure environ 20 cm et pèse 140 à 150 grammes. Sa mère ressent très nettement les mouvements de son enfant.


    5 mois, ses cheveux poussent ; ses cils se forment, ainsi que ses glandes mammaires ! Au stéthoscope, on peut entendre battre son cœur !.


    Dès le 7ème mois, le fœtus s'entoure d'une couche de graisse cutanée qui le protégera lors de sa naissance, puis disparaîtra d'elle-même en deux ou trois jours.


    Enfin, le bon Dieu décide du jour de sa naissance.
    En effet, le début de l'accouchement est encore un grand mystère pour la science, car elle ne sait pas à partir de quels éléments le fœtus décide de s'extraire de l'enveloppe maternelle


     ces femmes qui avortent n'ont a mes yeux aucune excuse prendre son pied c'est une chose tué ensuite s'est un CRIME on est conscient de coucher avec un mec mais ces femmes sont frappées soudainement d'amnésie et d'insconcience quand il s'agit d'un bébé ou un bébé ça me fait gerber




    Signaler un abus  
  • Par ANGEBLEU, le 24 Jan à 11:03

    ANGEBLEU
    MON CORPS M'APPARTIENT !!

     Je fais ce que je veux !!  et je n'ai de rendre de comptes à personne ! POINT-BARRE !!



    Signaler un abus  
  • Par aladine, le 24 Jan à 11:50

    aladine
    la liberté

    j'ai toujours appris a ma fille ,que nous femmes nous devions beaucoup au combat de Madame Veil,une femme admirable.Respectons les idées des autres,a chacun son corps et pensons aux gamines,aux viols qui s'accumules,que feraient ses femmes? ils font du n'importe quoi pour êtres sous le feu des caméras.Et c'est maintenant qu'ils y pensent au bout de tant d'années ,la connerie n'a pas de limite.



    Signaler un abus  
  • Par laura ingalls, le 24 Jan à 14:43

    laura ingalls
    perso

    je trouve que certaines personnes se font avorter sans aucun scrupule j'ai 22 ans et je suis tomber enceinte a 19 ans et malgrés mon jeune age jamais je n'aurait penser a me faire avorter je voyait son petit coeur battre il bouger dans mon ventre que demande le peuple ?? lol aujourd'hui il a bientot 3 ans et malgrés toutes ses betises il fait la fierté de ses parents apres je trouve que l'avortement devrait etre envisagée lorsque la personne a subi des sévices sexuels par exemple parce que franchement et si je pêut me permettre avec tout les moyens de contraception en france et tres accessible de nos jours l'avortement devrait etre limiter a certaines personnes supprimer une vie ,une innocence est totallement ignoble je lisait ensuite le post de nelly olson qui est trés bien expliquer et dans certains pays on peut se faire avorter à 9 mois de grossesse ce qui est énervant a 9 mois c 'est un etre vivant qui est  viable je n'ose imaginer de quelle facon l'avortement est pratiquer dans ses pays



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 25 Jan à 19:20

    Anonyme-77656
    J'ai vraiment du mal à

    J'ai vraiment du mal à comprendre ce besoin de faire une loi chaque fois qu'une question aussi personnelle se pose. La loi Veil n'impose l'avortement à personne il me semble. Et je crois que les médecins, les infirmières et les psy ne me contrediront pas si je dis qu'un avortement n'est jamais une partie de plaisir pour la femme qui le subit (notez l'utilisation du verbe SUBIR, il a tout son sens). Alors qu'est-ce qui vous donne le droit de juger les femmes qui ont avorté, avec toute la souffrance que cela implique ? Lire en 2012 que les femmes qui avortent (puisque jusqu'ici personne n'a mentionné les hommes... n'ont-ils aucune responsabilité ? ou est-ce que comme pour la contraception "ça ne les concerne pas" ?) ont des mœurs légères et devraient assumer un enfant sous prétexte qu'elles ont pris leur pied au lit, mais où va-t-on ?

    Ne plus rembourser l'avortement serait la solution pour que vous retrouviez la paix intérieure ? Peut-être que si TOUS les contraceptifs étaient remboursés à 100 %, le recourt à l'avortement serait bien plus exceptionnel qu'il ne l'est.

    Nous sommes en république ET en démocratie, alors si l'avortement vous révolte, vous êtes tout à fait libres de ne pas avorter, mais arrêtez de dicter aux autres leur conduite et de les montrer du doigt. Ces pratiques sont d'un autre temps et j'aimerais croire qu'en 2012 les êtres humains auraient appris de leurs erreurs et sauraient enfin faire preuve de compassion et de retenue.

    Il y a des femmes qui ont avorté et pour qui ce souvenir reste une blessure. Je doute qu'elles trouvent du réconfort dans les commentaires qui leur expliquent combien leur acte est ignoble et criminel et ne devrait se justifier qu'en cas de viol (et encore). Qui êtes-vous pour juger et pour imposer vos idées aux autres ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 Jan à 19:35

    Anonyme-77656
    @Lucette

    Nous ne jugeons pas les femmes qui ont avorté, loin de là!

    Nous voulons simplement sauver des milliers de vies, es ce si répréhensible?

    Quand à imposer nos idées aux autres, n'imposez vous pas vos idées à l'embryon dans le ventre de sa mère,en le tuant, alors que lui ne demande qu'à vivre, aimer et être aimé?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 fév à 17:18

    Anonyme-77656
    @Gailldi Si. Dire que les

    @Gailldi

    Si. Dire que les femmes qui accouchent sont irresponsables (je résume ce que j'ai lu dans les commentaires) c'est bien les juger.

    Pour ce qui est de sauver des vies, j'aimerais comprendre en quoi la vie d'un embryon est plus précieuse que celle de la femme qui le porte. Je me demande aussi en quoi forcer les femmes à devenir mères serait une bonne nouvelle pour les enfants... croyez-vous qu'un enfant non désiré sera forcément aimé ? ou est-ce qu'une vie misérable vaut toujours mieux que pas de vie à vos yeux ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 fév à 20:04

    Anonyme-77656
    @Mv Mais COMMENT osez vous

    @Mv

    Mais COMMENT osez vous dire des choses pareil ?!!!

    Rapprocher l'avortement et Auschwitz ? Vous vous rendez tout de meme compte que Mme Veil, cette héroine des temps moderne qui a permit l'adoption de la loi pour l'avortment, a été deportée, a perdus son pere, son frere ainsi que sa mere dans les camps d'extermination ? ce que vous dites est ignoble. Je ne defends pas l'avortement à 9 mois de grossesse, je ne dis en aucun cas qu'il s'agit d'un moyen de contraception, seulement, entendre "L'enfant d'une femme violée, c'est quand même une moitié d'elle!" (@Gailldi) je n'ai qu'une envie; hurler. Je vous demande d'avorter ?! NON ! Je ne sais moi meme pas si j'avorterais si jamais je tombais enceinte a un moment ou je ne le desire pas forcement, mais JE VEUX avoir le choix ! Liberté, qu'est ce que vous ne comprenez pas dans ce mot ? "La liberté des uns s'arrete ou la liberté des autres commence" Je ne pense pas qu'une femme qui avorte nuit à votre liberté ! Par exemple les medecins, anesthésistes ou infirmieres qui, pour des raisons d'éthique, de religion ou autre sont contre l'avortement n'ont pas l'obligation de participer à l'intervention s'il est possible de trouver quelqu'un d'autre.

    Vous parlez d'adoption, qu'ainsi les francais qui adopte auraient des enfants "bien de chez eux", c'est vrai que ca fait tache un enfant noir dans une famille blanche ! Non mais ont croit rever, les enfants adopter dans des pays etrangers n'ont pas forcement une vie de reve là bas, certains sont abandonner dans les rues car il n'y a ni contraception, ni avortemens, alors je prefere adopter un petit malgache dont les parents n'avaient pas les moyens de s'occuper plutot que d'elever un enfant francais sous pretexte que malgré la possibilité de l'avortment sa mere ait decider qu'elle lui offrirait une vie meilleure en le laissant à l'adoption plutot que d'avorter temps qu'il etait encore temps !



    Signaler un abus  
Publié : 22/01/12 - 09h31
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur