Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 22 octobre, 04:06
Accueil > Actualité > Société > Attentat du Caire : l’enquête réduite à néant

Attentat du Caire : l’enquête réduite à néant

Société


Les autorités égyptiennes viennent d’indiquer à la France que les sept terroristes présumés, liés à al-Qaida, ne seraient pas impliqués dans l’acte terroriste. Désemparées, les parties civiles s’estiment « baladées ».

La pitié et la piété. Demain en l’église de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) résonnera l’Alléluia de Léonard Cohen, La Vie en rose de Piaf et l’Hymne à la joie. Mgr Jacques Gaillot, l’homme de foi et de cœur, célébrera une cérémonie œcuménique en la mémoire de Cécile Vannier, mortellement fauchée à 17 ans, voilà presque un an jour pour jour, le 22 février 2009 dans un attentat perpétré au Caire.

Le lendemain, date de ce funeste premier « anniversaire », le souvenir de la jeune victime sera au centre d’autres commémorations, laïques celles-là.

Ce soir de février, la fraîche nuit est tombée sur la capitale égyptienne lorsqu’une déflagration secoue les abords du bazar Khan al-Khalil. L’engin explosif, disposé près d’un banc de pierre, tue sur le coup Cécile, qui achevait une semaine de vacances avec ses camarades lycéens de Levallois.

Vingt-quatre autres personnes sont blessées, adolescents et accompagnateurs du groupe. Selon le témoignage de l’un d’entre deux, recueilli par France-Soir, un jeune Egyptien aurait également été grièvement blessé : « J’ai vu le corps d’un garçon à terre, son ventre était ouvert, ses entrailles s’en échappaient. » Les autorités égyptiennes n’ont jamais fait état de cette victime.

Terroristes présumés mais… innocents

Officiellement, Cécile est seule à avoir été tuée. Mais, surtout, France-Soir est en mesure de révéler que l’enquête sur cet acte terroriste est aujourd’hui réduite à néant. Douze mois après l’horreur et quatre versions officielles plus tard, tous les suspects appréhendés sont aujourd’hui considérés comme n’étant pas impliqués, de près ou de loin, dans l’attentat.

Le 7 décembre dernier, dans nos colonnes, les parents de Cécile, Catherine et Jean-Luc, confiaient leur désarroi face à une certaine inertie judiciaire. Une semaine plus tard, le 13 décembre, le juge d’instruction en charge du dossier, Yves Jannier, se rendait au Caire. Avec deux de ses confrères, Laurence Le Vert et Edmond Brunaud, ainsi que les représentants des services antiterroristes français, il a rendu compte de son déplacement aux parties civiles réunies le 25 janvier.

Coup de théâtre : le magistrat a indiqué à la cinquantaine d’adultes et aux treize adolescents que les sept terroristes présumés – dont une ressortissante française –, initialement désignés comme ayant activement participé à l’attentat, sont désormais présentés comme n’ayant « aucune responsabilité » dans cette action.

Proches d’al-Qaida

Le procureur général égyptien, Hicham Balaoui, a certes indiqué à son collègue français que les sept suspects appartenaient bien à une cellule terroriste baptisée « Armée de l’islam » mais n’auraient pas perpétré l’attentat du 22 février 2009. Aujourd’hui, deux procédures distinctes sont ouvertes au Caire : l’une destinée à faire la lumière sur les agissements de ce groupe « affilié à al-Qaida », l’autre concernant l’attentat.

En outre, les autorités locales affirment maintenant qu’un second engin retrouvé sur place n’était pas une bombe et que le premier explosif n’était pas composé de C4. En filigrane, voilà donc que resurgit la thèse d’un « acte isolé », d’un « attentat aveugle » commis par de fantomatiques amateurs.

Une Française impliquée

Le juge Jannier a obtenu que l’Egypte accepte la demande de coopération judiciaire sollicitée par la France, ce qui constitue une première. L’enquête cairote, elle, repart donc de zéro.

Bizarre, bizarre. En mai dernier, lors de l’arrestation des sept suspects – toujours incarcérés –, le ministre égyptien des Affaires juridiques, Moufid Chehab, se félicitait du coup de filet. A l’époque, l’un des comparses, d’origine européenne, avouait sa participation à l’attentat ainsi que d’autres menées terroristes que la cellule projetait de commettre à Paris.

Une autre complice présumée, Française d’origine albanaise, est, elle, connue des services antiterroristes. D. H., née en 1978 à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne), a notamment été en contact à Londres avec des personnes proches des milieux islamistes. La jeune femme serait entrée légalement en Egypte en 2007 afin d’y mener des études mais n’aurait jamais été inscrite à l’université. Elle aurait eu pour mission de collecter des fonds dont elle ne pouvait ignorer qu’ils serviraient à financer des menées terroristes. Enfin, elle aurait été chargée de transporter des explosifs. Une question taraude les parents de Cécile : ces engins de mort lui étaient-ils destinés ?


La mystérieuse note des agents secrets

Dès le 25 février 2009, France-Soir révélait, ainsi que Le Canard enchaîné, le contenu d’une note de la DGSE (services secrets) indiquant que le groupe de lycéens aurait pu être pris délibérément pour cible parce que français. Selon les agents tricolores, les terroristes auraient voulu faire payer à la France la participation de la frégate Germinal au blocus israélien des côtes de Gaza. D’après plusieurs sources, le juge Jannier a expliqué aux parties civiles qu’il ne demanderait pas communication de cette note, car cela nécessiterait une procédure complexe auprès du ministère de la Défense, puis que ledit document « n’existerait pas »…

Une incohérence de plus dans un dossier qui en regorge. Les autorités égyptiennes ont changé leur version à quatre reprises : l’attentat était un « acte isolé », puis fomenté par le Hezbollah, puis imputé à al-Qaida et maintenant sans auteur identifié.

« Nous avons le sentiment d’être baladées, nous confie plusieurs parties civiles. Nous restons persuadés que cet attentat n’est ni artisanal, ni amateur, ni, surtout, aveugle, et que le dossier a une dimension politique. »

C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Publié : 19/02/10 - 19h05
Mis à jour : 16/03/10 - 13h40
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur