Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 06 décembre, 16:57
Accueil > Actualité > Société > Banlieue : Quand le halal devient le socle des valeurs

Banlieue : Quand le halal devient le socle des valeurs

Société


Une étude menée par Gilles Kepel et l'Institut Montaigne dresse un portrait des communes de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil où une fois de plus les difficultés sociales, le chômage et la forte appartenance à l'identité musulmane sont mises en avant.

Un hall d'entrée dans le quartier de La Forestière à Clichy-sous-Bois
Un hall d'entrée dans le quartier de La Forestière à Clichy-sous-Bois SIPA/HADJ

C'est une plongée dans des quartiers réputés difficiles que propose le politologue Gilles Kepel et des chercheurs de l'Institut Montaigne. Plus humain que statistique, personnel que général, ce document publié mardi dresse le portrait de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil. Point de départ des émeutes de 2005, cette agglomération est selon eux «emblématique car s'y manifeste une collection de symptômes sociaux». Chômage, éducation, violence, politique, religion... de nombreux thèmes sont abordés.

L'environnement tout d'abord. Contrairement à l'image souvent admise et véhiculée, cette zone n'est pas abandonnée. La communauté d'agglomération de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil a ainsi bénéficié d'un plan de rénovation de 600 millions d'euros. «Fondé sur un ensemble de démolitions, de réhabilitations, de reconstructions de logements et de restructuration de la voirie, la forte visibilité et la dimension spectaculaire de ces transformations sont essentiellement perçues de manière positive par les habitants» explique ainsi Gilles Kepel. Cette rénovation n'a cependant pas profité à tous les quartiers et certains habitants se sentent délaissés.

C'est notamment le cas de l'ensemble du Chêne-Pointu qui connaît actuellement une recrudescence des cas de tuberculose. Les auteurs notent également que les nouveaux logements proposés ne sont pas en adéquation avec la situation financière des habitants, généralement touchés par une grande pauvreté. Mais «sans insertion sociale par l'emploi, les opérations de rénovation urbaine n'ont au mieux que des effets transitoires», note l'étude. 

«Le coeur du problème de Clichy-Montfermeil est l'emploi», résument ainsi les chercheurs. A Clichy, le taux de chômage est de 22,7% contre 11% en Ile-de-France. Une situation certes similaire au reste de la France mais selon l'étude l’agglomération représente «un cas d’espèce exacerbé par l’enclavement, les difficultés sociales et le capital éducatif et culturel inadapté d’une grande partie de sa jeunesse. Les parcours de galère rencontrés sont représentés par ceux qui, cumulant problèmes sociaux et absence de réseaux, parfois éjectés du système scolaire au sortir du collège ou mal orientés, quelquefois victimes de discriminations, ne parviennent pas à entrer sur le marché du travail et en viennent à retourner le stigmate dont ils souffrent en rejet radical de la France et des valeurs qui lui sont prêtées».

"Le halal, c’est de ne pas faire entrer de choses volées chez soi,..."

Une situation qui explique notamment le repli communautaire de la population où par exemple à Clichy-sous-Bois, 76% des mineurs ont au moins un parent né à l'étranger (contre 16,9% pour l'Ile-de-France). «Alors que les chrétiens interrogés se sentent majoritairement respectés, les musulmans estiment être stigmatisés et constatent un déni de leur statut de victime, contrairement à l'attention portée selon eux à la communauté juive» poursuit l'étude. Une reconnaissance et une appartenance aux valeurs de l'Islam qui se caractérise notamment par un attachement fort au halal qui va au-delà de la simple dimension alimentaire.

«Le halal, c’est de ne pas faire entrer de choses volées chez soi. Le halal, c’est faire comprendre à ses enfants qu’ils doivent être honnêtes. Le halal, c’est ne pas mélanger de l’argent qui est gagné à la sueur de son front avec un euro qui est malsain. Ça c’est halal. Le halal, c’est être fidèle à son mari. Le halal, c’est être fidèle à ses enfants, à ses amis. C’est très vaste...» explique ainsi une mère de famille d'origine marocaine interrogée par les auteurs.

Gilles Kepel salue néanmoins le fort potentiel de la jeunesse de Clichy-Montfermeil, d’une bonne partie de la Seine-Saint-Denis et des zones urbaines en difficulté, qui selon lui «d’atouts considérables pour la France de demain»

Qu'est-ce-que l'Institut Montaigne ?
L'Institut Montaigne est un centre de réflexion (ou think tank) français qui se dit en dehors de tout parti pris idélogoque ou politique. Association de loi 1901 il est intégralement financé par des fonds privés excluant donc des subvensions publiques, gage dit-il, de son indépendance. Leurs réflexions s'articulent autour de trois grands axes : la mobilité et la cohésion sociale, la modernisation de l'action publique ainsi que la stratégie économique et européenne. «Le débat public en France reste trop souvent accaparé par les partis politiques et l'administration, laissant à l'écart la société civile (...). Convaincus que les acteurs de la société civile disposent des ressources nécessaires pour apporter des réponses pragmatiques et originales, c'est sur eux que nous avons décidé de nous appuyer en créant cet espace de réflexion ouvert et non partisan» note ainsi Claude Bébéar, Fondateur et Président de l'Institut Montaigne dans la présentation du think tank.

R.K.

Plus d'articles Société

Réactions à cet article14 commentaires

  • Par Dr. Cherif Ghalizani, le 5 oct à 11:17

    Dr. Cherif Ghalizani
    Banlieue : Quand le halal devient le socle des valeurs

    Une facon d exprimer sa frustration quand on est jeune et qu apres annee sur annee que l on ne voit pas la lumiere au bout du tunnel...ca peut etre ce genre de grafitti ou alors sombrer dans l alcool ou la drogue pour calmer ces emotions de frustration...peut etre que le cote positif du hallal c est deviter de tomber dans l alccol et la drogue...qui sait?



    - Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 5 oct à 11:45

    HeyBaal
    Si les parents avaient élevé

    Si les parents avaient élevé leurs enfants, si ces derniers n'étaient pas des sauvages sans aucun intérêts social si ce n'est pour des statistiques sociologiques et criminologiques, les habitations seraient encore dans un état correcte, les habitants ne se feraient pas agressés, et les commerces n'auraient pas fui le quartier. Les gens sont, sauf cas exceptionnel et qui n'a rien à voir avec la religion ou l'origine (mais le handicap et les situations familiales exceptionnelles), responsables de leur situation. Quand j'entends dire que des contribuables ont payé 600.000.000€ pour des gens composés en grande partie de chomeurs professionnels, d'assistés, de fraudeurs et de revendeurs de chit, et qu'en plus on considère que c'est là la place normale de ces gens, imposés à tous les gens honnêtes qui eux, sont seulement victime d'une mauvaise passe (et à la place de tous les gens honnêtes dans une mauvaise passe dans l'attente d'un logement social et pas d'une punition), ça me donne envie de vomir. Tolérer la médiocrité, c'est niveler la population par le bas. C'est accepter que le mec qui s'intègre et qui travaille, qui paye ces gaspillages incroyables, finisse par vivre dans sa voiture, et encore, quand il en a une. Ben oui, désolé, les HLM sont déjà pleins. Non. Qu'on les dégage, que eux aillent dormir dans la rue ou rentrent au bled voir si leur gouvernement d'origine est aussi généreux, et qu'on accepte les gens qui en ont besoin et qui méritent des logements sociaux (dont des étrangers, mais qui eux sont venus pour s'intégrer et pour bosser -pour de vrai).



    - Signaler un abus  
  • Par konifl, le 5 oct à 12:03

    konifl
    Extraordinaire

    Au lieu de promouvoir l'assimilation, on a décidé qu'il fallait intégrer. Et le bilan extraordinaire de l'intégration est d'avoir des villes du Maghreb en région parisienne. Tu parles d'une avancée de la civilisation occidentale.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 oct à 12:04

    Anonyme-77656
    L'accent-des-banlieues

    Comment voulez-vous qu'un employeur-sérieux recrute ces atouts considérables pour la France de demain quand ils se présentent à l'entretien-d'embauche en mâchant du chewing-gum la casquette-à-l'envers, le fond-du-jean qui traîne par terre ?

    Rien de tel pour faire fuir la clientèle et mettre la clé sous la porte en fermant boutique



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 oct à 13:03

    Anonyme-77656
    Ben oui

    En tant que muslima, dans notre culture, il n'y a pas d'éducation et de respect de l'autre. Il n'y a pas de valeurs républicaine dans la culture islamique. Les musulmans font bien la différence entre une femme voilée et l'autre non...

    La délinquance, la criminalité et le manque d'éducation est lié à la culture elle même.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 oct à 13:07

    Anonyme-77656
    a qui la faute

    comment s'integrer lorsque les parents refusent de parler français de s'habiller à l'europenne.pourquoi certains immeubles qui étaient si agréables pendant près de vngt ans doivent etre détruits .ce n'est pas la vétusté mais le manque de discipline et d'éducation pour maintenir des locaux en bon état.dés la maternelle les chances sont données à tous les enfants mais certains ne veulent pas la saisir et tout est dansle me^me ordre



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 oct à 14:28

    Anonyme-77656
    ça alors !

    CONTENTE MISS AUBRY ?



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 oct à 18:43

    Anonyme-77656
    incroyable

    Bienvenue en Frankistannie...!!!! vous connaissez le londonistan et bien nous avons la même chose...!!!



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 oct à 19:21

    Anonyme-77656
    Les rapports qui servent à rien !

    Finalement que ces sociologues patentés au lieu de tourner en rond pour faire du descriptif nous expliquent enfin pourquoi ces habitants aidés de tous les cotés n'arrivent pas à avoir et conserver des espaces publics agréables, des cages d'escalier pimpantes, des halls entretenus, des balcons fleuris alors qu'on n'a jamais autant balancé de fric dans ces villes depuis que la France existe! et s'ils cherchent du travail avec le même esprit qu'ils s'occupent de leur quotidien et des murs ,on n'est pas étonné du taux d'embauche !! Et le sociologue fidèle à lui même qui conclut son bilan cafardeux et déprimant par un :ces zones sont un atout considérable de la France de demain !! c'est un message crypté ou il se fout de la gueule du monde ou alors c'est la conclusion imposée par les commanditaires de ce genre de rapport qui entre nous sert donc à quoi ?



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 oct à 21:07

    Anonyme-77656
    Les socialos

    prets a "mettre de l'ordre" dans tout ce souk,

    pour commencer,......le droit de vote!



    - Signaler un abus  
  • Par COUSIN HUBE, le 5 oct à 21:40

    COUSIN HUBE
    INADMISSIBLE

    Faire des recherches et incriminer le chômage et l'Education pour expliquer le mal être d'une population c'est ne pas voir la réalité en face. Le chômage est plus important, les jeunes s'inscrivent et ils ont raison. Personne ne veut voir ce qu'il se passe dans certains quartiers. Les jeunes de 10 ans "chouffent" et gagnent quelques Euros par "chouffs". Les plus grands vendent ce qu'ils ont et gagnent autant qu'un PDG par mois. Pourquoi voulez-vous qu'ils aillent pour les uns à l'école, et pour les autres trouver un emploi qui ne leur ferait gagner que quelques centaines d'Euros par mois ?  Là est le problème, encore faut-il VOULOIR s'y attaquer ?????. Sinon les Banlieues en elles-mêmes sont accessibles, mais dès qu'il y a un mouvement, personne ne doit y entrer. Au moment des émeutes, il devait très certainement n'avoir aucun mouvement. Sinon personne n'aurait osé bouger. Mais encore faut-il le voir ?????


     



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 oct à 06:38

    Anonyme-77656
    qui dégrade???

    Qui dégrade ces immeubles et quartiers, Ce ne sont pas les gens venus d'ailleurs qui viendraient le faire pendant leurs vacances que je sache?? Les immeubles sont à l'image de ceux qui y habitent et dont beaucoup subissent la terreur d'une minorité régnante. Ceux qui font la loi ont intérêt à ce que ca dure ainsi.bRAVO AUX URBANISTES DES ANN2ES 65/70. Ils n'avaient rien vu venir ni rien compris. Les barres ils auraient dû les faire plus hautes encore pour gagner de l'espace.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 oct à 06:56

    Anonyme-77656
    extrait d'un commentaire

    "La délinquance, la criminalité et le manque d'éducation est lié à la culture elle même."


    c'est pour celà qu'on les trouve en majorité en stage à fleury mérogis entre 18 et 60 ans..................!!!



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 22 oct à 00:07

    Anonyme-77656
    fier de nos quartiers

    mesdames et messieurs il faudra bien s'y faire avec cette france métissé!



    - Signaler un abus  
Publié : 05/10/11 - 10h54
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 18:55

      403650 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 16:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 20:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 16:21

      238750 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 22:39

      186400 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur