Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 27 juin, 01:54
Accueil > Actualité > Société > Cap d'Agde : La cité des sans-maillots

Cap d'Agde : La cité des sans-maillots

Société


Bienvenue dans le plus grand complexe naturiste au monde. En l’espace de quinze ans, ce quartier de Cap-d’Agde est devenu la « capitale européenne du libertinage ».

De plus en plus de personnes se rendent sur des plages nudistes
De plus en plus de personnes se rendent sur des plages nudistes DR

Le libertinage fait recette. A l’entrée du « Village naturiste », la dizaine d’agences de location affichent quasi-complet. Depuis quinze ans, ce quartier du Cap-d’Agde est devenu le plus grand camp nudiste de la planète. Cette réputation sulfureuse a rapidement relégué au second plan le traditionnel camping familial, qui fut le premier à ouvrir en France.

C’est en poussant un simple portillon en ferraille, gardé par un vigile, que l’on pénètre dans le quartier nudiste. Rapide contrôle d’identité. Six euros déboursés pour la formule « piéton journée ». Nous voilà plongés dans l’univers fantasmagorique du libertinage. Chaque année, plus de 300.000 adeptes, en provenance du monde entier, y déposent leurs valises tout au long de la saison estivale. Loin de l’image du nudiste bedonnant, les esthètes y sont plutôt nombreux.

En ce début d’après-midi, la longue plage bordée de dunes sert de rôtisserie. Ici, « bronzer » c’est un peu faire son shopping pour ces hédonistes. Un lieu de drague. A première vue, une plage naturiste ordinaire, plutôt familiale. Au bord de l’eau, les enfants construisent des châteaux de sable, ici un groupe d’amis profitent du farniente, là un couple de retraités sirotent un cocktail. La plupart nus comme des vers. En journée, la consigne est simple pour les libertins : « On reste sage. »

"La baie des cochons"

A l’autre extrémité de la plage, à seulement 200 mètres du camping, on arrive sur ce que tout le monde ici surnomme la « Baie des cochons ». La curiosité du coin. Ici, voyeurs et exhibitionnistes s’adonnent aux plaisirs du sexe en groupe. « Bien que ce soit interdit dans les lieux publics, il y a parfois des dérapages en journée, explique un sauveteur. On conseille donc aux familles de s’installer ailleurs. » Effectivement, pas d’enfants à l’horizon.

Au milieu des parasols, un discret rassemblement s’opère. Des silhouettes de corps dénudés s’agitent furtivement dans la végétation. Par-ci par-là, des gémissements sourds brisent la quiétude apparente. Des voyeurs déambulent et se caressent. « Ces indésirables n’ont rien à voir avec le monde libertin », estime Philippe, 53 ans, qui vient ici chaque été.

Ces dernières années, la clientèle s’est énormément renouvelée. « Avocats, médecins, patrons d’entreprise… Il n’y a qu’à voir les belles cylindrées garées sur les parkings. » Aujourd’hui, la clientèle libertine vient de partout dans le monde : Russie, Etats-Unis, Australie, Japon et même Dubaï. L’an dernier, l’hôtel Ozinn’, un quatre-étoiles, a même ouvert ses portes dans le village.

"20 à 30 % plus cher qu’au Cap"

Un business lucratif dont l’office du tourisme du Cap-d’Agde n’hésite pas à faire la promotion, avec la discrétion nécessaire. Pour Christian Bèzes, son directeur, « nous sommes un peu le Saint-Tropez du libertinage. C’est un véritable phénomène de mode. Et sa force économique n’est pas négligeable. »

En effet, il faut compter au minimum 700 € pour une semaine et jusqu’à 350 € la journée dans certaines résidences », explique Pascal Giraudeau, habitué des lieux et propriétaire du club We à Paris. « Entre 20 et 30 % plus cher qu’au Cap », confirme l’agence de location Renée Oltra. D’autant que la mairie d’Agde touche un pourcentage sur les entrées. Toutefois, impossible d’en connaître le montant.

"Notre religion, c’est le plaisir"

C’est le soir que le village naturiste s’offre enfin sous son véritable visage. Dans les rues commerçantes, des magasins exclusivement dédiés aux plaisirs du sexe : vêtements sexy et gadgets en tout genre. « De quoi égayer notre petite soirée privée entre amis », suggère Alain, 37 ans, restaurateur à Bordeaux, qui flâne avec son épouse dans les parages.

A trente mètres d’un jardin d’enfants, le Glamour. « The place to be. » Le plus grand club libertin de France, ouvert dès l’après-midi. Dans cette arène, seuls les couples sont autorisés à entrer. « Ici, il faut donner pour recevoir dans presque tous les clubs. Les hommes seuls se font refouler, explique Antoine, le gérant du restaurant La Canne Sucre.

A la nuit tombée, les rues s’emplissent d’un défilé continu de tenues affriolantes et excentriques. Une femme promène même son mari en laisse à la belle étoile. « Ici, toutes les sexualités ont droit d’asile : échangisme, exhibitionnisme, sadomasochisme… », explique Romain, 45 ans, venu de Paris avec son épouse pour une semaine. « Notre religion, c’est le plaisir. Notre code de conduite, le respect. »

A un croisement, un homme nous tend un tract, et nous lance : « Ce soir, le Tandra accueille vingt garçons sur critères physiques pour une soirée « Gang-Bang » (sexe en groupe). L’entrée, c’est 60 €, ça vous tente ? » Il est 3 heures du matin. Sur certains balcons, des couples s’exhibent à la vue de tous. Pour ces fêtards, la soirée est loin d’être terminée. A la sortie du village, le vigile a toujours un mot gentil pour la clientèle : « Alors, on s’est bien régalé cette nuit ? »


Matthieu Delacharlery
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par veg75, le 5 août à 09:45

    veg75
    merci

    Je ne suis pas pratiquante... mais enfin un article qui n'entre pas dans tous les clichés !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 août à 13:33

    Anonyme-77656
    Je part en vacances au cap

    Je part en vacances au cap d'agde. Je vais a la plage tout pres des naturiste et quand on les regarde ils font comme nous sauf que eux sont nu. DEux Univers très diffferent a moins de 20metres :D



    Signaler un abus  
  • Par Chienlit, le 6 août à 03:28

    Chienlit
    Beaucoup moins sale

      Que le cirque politique actuel, et en meme temps plaisant et relaxant, tant qu'a voir la trogne d'aubry, ou le dos du costume froisse du satyre du FMI.un peu de nature fait du bien a l'info,en attendant qu'un abruti ait l'idee d'imposer une taxe vignette(provisoire, bien sur on connait) sur la nudite, et le sexe.



    Signaler un abus  
Publié : 05/08/11 - 07h45
Mis à jour : 05/08/11 - 07h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur