Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 24 mai, 23:35
Accueil > Actualité > Société > Comment nous avons compté les manifestants du mardi 12 octobre

Comment nous avons compté les manifestants du mardi 12 octobre

Société


Notre journal a fait appel à une société espagnole, Lynce, spécialisée dans le comptage des manifestants, pour mesurer le rassemblement parisien mardi dernier. Les résultats sont très surprenants.

Depuis quelques semaines, le débat sur le comptage des manifestants est très vif. A Marseille, par exemple, la manifestation de mardi aurait réuni 24.500 personnes selon la police… et presque dix fois plus, 230.000 personnes, selon les syndicats. Qui dit vrai et qui est dans l’erreur ? Nous avons voulu connaître la réalité des chiffres et avons fait appel, mardi, à une entreprise espagnole indépendante baptisée Lynce-ExactCrowd et spécialisée dans le comptage des manifestants.

Parmi ses clients, elle compte les plus grands médias espagnols, et notamment l’agence EFE, équivalent de l’agence française AFP. La méthode, « rigoureusement scientifique », selon la société, se base sur un logiciel développé il y a deux ans par une équipe d’ingénieurs, qui comptabilise les manifestants un à un à partir de photographies en hauteur. Leurs résultats sont systématiquement très éloignés des chiffres avancés par les organisateurs, quel que soit le type de manifestation.

« Ça relève de la science-fiction ! »

Ainsi, tard dans la nuit de mardi, après avoir photographié et filmé la manifestation à Paris sous tous ses angles, Lynce-ExactCrowd a délivré ses chiffres à France-Soir : « Nous avons mesuré un total de 73.027 personnes, avec une correction éventuelle à la hausse de 10 %, soit un total de 80.330 personnes. » Des chiffres chocs, bien différents de ceux des organisateurs qui ont compté 330.000 personnes ! La police, elle, a estimé la foule à 89.000 personnes.

Comment peut-on imaginer un tel écart ? Juan-Manuel Gutierrez, fondateur et directeur de l’entreprise, est cinglant. « Les médias ne remettent jamais en cause les chiffres et les méthodes de comptage. Quand on entend « un million de manifestants dans les rues ! », ce chiffre nous paraît banal et est repris dans tous les journaux, mais il relève de la science-fiction ! Nous sommes en total décalage avec la réalité, qui du coup paraît bien fade. Mais en tant que scientifique, ce qui m’intéresse, ce ne sont pas les motifs d’une manifestation, son succès ou son échec. C’est le nombre réel de participants. »

Photographes postés en altitude

Alors, comment cette entreprise espagnole a-t-elle obtenu ces statistiques ? Récit d’une journée trépidante aux côtés de l’équipe Lynce-ExactCrowd.
Il est midi passé de quelques minutes en ce mardi ensoleillé. Sur la place de la Bastille, à Paris, Juan-Manuel Gutierrez a rassemblé son équipe. Il travaille souvent avec des ballons aériens pour les prises de vue des manifestants, mais aujourd’hui, des rafales de vent en altitude, confirmées par les bulletins météo, empêchent de faire voler le ballon. Il va donc disposer plusieurs photographes en hauteur dans des immeubles le long du cortège. Dans un peu moins de deux heures, les manifestants démarreront à Montparnasse. « Il va falloir que les photos soient d’une netteté absolue, afin que nous puissions ensuite zoomer et voir chaque manifestant. C’est parti. » Chaque photographe enfourche son scooter et file vers son poste.

Plus de mille photos

Il est 13 h 50 en haut de la tour Montparnasse. Thomas, l’un des photographes, commence à shooter sans relâche la foule à ses pieds, sous les regards curieux de touristes venus profiter de la vue. Petit à petit, la foule se déploie sur le boulevard Montparnasse pour le premier cortège et dans la rue de Rennes pour le second. Très précis, il prend à chaque photo un repère puis décale son objectif de quelques centimètres afin d’obtenir un panoramique. Il ne le sait pas encore, mais il ne va pas s’arrêter avant 16 h 48, heure à laquelle les derniers participants quittent le point de départ de la manifestation. Pendant ce temps-là, au sommet de l’Institut du monde arabe, Julien, autre photographe, patiente sur la terrasse. A 15 h 15, la tête de l’un des cortèges apparaît sur le boulevard Saint-Germain. C’est parti pour trois heures de photos non stop de la foule sur le pont de Sully. Mais il y a aussi la vidéo. A l’arrivée à Bastille, Juan-Manuel Gutierrez filme et prend lui aussi des photos.

La manifestation n’est pas encore terminée, mais on entend déjà résonner la voix d’un leader syndical dans la foule : « Nous sommes plus nombreux que la dernière fois, c’est une victoire ! Nous avons été 3,5 millions en France, et 330.000 à Paris ! » La foule rugit.

Cinq heures d’analyse

20 h 05, la seconde équipe de Lynce prend le relais dans une chambre d’hôtel parisienne. Trois ingénieurs, ainsi que Gutierrez, s’attaquent à la seconde partie du dispositif : l’analyse. Il y a plus de mille photos à examiner, détailler, accoler. Le logiciel est lancé. Sur chaque photo, l’algorithme numérote chaque manifestant, avec un nombre allant de 1 à N. Les chiffres prennent forme, les heures passent. Il est plus de 1 heures du matin quand l’équipe tape son rapport final : « Dans le premier cortège passé par la rue de Rennes, il y a eu un total de 32.038 personnes.

Dans le second cortège passé par le boulevard Montparnasse, il y a eu un total de 40.989 personnes. La densité moyenne a été de 0,318 personne par mètre carré. Au final, nous obtenons un total de 73.027 personnes, avec une correction éventuelle à la hausse de 10 % – marge d’erreur –, soit 80.330 personnes. » 80.330 personnes au lieu des 330.000 annoncés par les syndicats. Un chiffre choc, qui pourrait faire parler.

Par 
Alexandra Gonzalez
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Réactions à cet article75 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 16 oct à 11:07

    Anonyme-77656
    Grève

    Je vous informe que le thème divulguait par l'opposition et les syndicats comme quoi le partage du travail est une solution est un leurre. En effet avec l'introduction du temps partiel pour les mêmes raisons a entrainé pour les salariés des contrats de travails de 20 h (quick, redoute etc;;;) avec horaires de travail variables empêchant le salariés de cumuler les contrats pour avoir un salaire complet......

    Cette disposition n'a abouti qu'à l'esclavage des salariés, galère et exploitation. Quand aux chiffres de création d'emploi de ces sociétés ils sont trafiqués et ne représente que le nombre de contrats partiels (20h) seulement .... Alors toujours heureux du partage du traval ........Une idée de'enquête.....



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 oct à 16:30

    Anonyme-77656
    même pas honte

    Face à cette technique de comptage "objective", selon l'expression consacrée: "y a pas photo" et nos grands leaders syndicaux sombrent,une fois encore, dans le ridicule du bluff et des surenchères.

    Personne n'en serait vraiment offusqué s'ils n'entraînaient avec eux la Presse quasi-unanime qui privilégie depuis longtemps le spectaculaire au détriment de l'investigation et de l'information honnête.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 oct à 21:02

    Anonyme-77656
    Saviez pas que :

    Qui paye commande (fautes dans les résultats)...

    Qu'il y a des sociétés qui sont reconnu ici et interdites ailleurs ? Très léger journalisme, juste une dépense qui ne peu plaire qu'aux croyants... (celui qui est payé fait tout pour le payeur, peu-être que demain j'ai un nouveau contrat) !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 oct à 21:08

    Anonyme-77656
    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 oct à 21:39

    Anonyme-77656
    Merci

    Dire que Juppé a reculé sur la réforme des retraites en 1995 parce qu'il a été assez stupide pour donner un quelconque crédit aux chiffres des syndicats.


    15 ans de perdu !


    Sans parler de toutes ses manifs qui ont fait plier les gouvernements successifs sur des bases totalement mensongères et ce depuis des décennies ! Après on s’étonne que le pays soit endetté et que rien ne change jamais.


    Perso, je soupçonne fortement les syndicats d’être sous l'emprise de l’extrême gauche et de leur rêve de grand soir. Il suffit de lire leurs tracts pour comprendre que leur but n'est pas de préserver le système des retraites mais de faire peur aux gens pour mieux les manipuler.Sinon, c'est qu'ils sont aussi nuls en économie que pour le comptage des manifestants.


    En réalité, ils veulent surtout caresser le peuple dans le sens du poils pour gagner en légitimité. Sans le soutien de la population, pas de révolution possible. Comme ils ne peuvent pas obtenir ce soutien par les urnes, ils font croire que le peuple est dans la rue, rusé.


    Cette manipulation massive de l'opinion devrait rappeler a chacun que la seule démocratie véritable est dans les urnes, quant elles ne sont pas bourrées évidemment.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 oct à 06:23

    Anonyme-77656
    vos ficelles sont usées

    Les posteurs sériels de salariés par l'ump de fond plus illusion avec leurs commentaires pour tenter d'enfumer le net, parler autour de vous vous verrez ce qu'en pense la population.


    Si ce n'est pas le cas pourquoi le pouvoir flippe à ce point de faire un référendum ???????????????????????????????????????


    ah ah ah

    (pourtant je n'aime pas les syndicats à peu près autant que les politiciens, mais faut pas prendre les gens pour des cons les ficelles sont usées.)



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 19 oct à 17:04

      Anonyme-77656
      toi pas comprendre ,

      la consultation par référendum est prévue dans des cas bien précis et la réforme des retraites n'y rentre pas. As-tu autre chose que tu n'as pas compris et qu'il faudrait t'expliquer ? du style "la réforme des retraites" ......



      Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 20 oct à 00:04

      Anonyme-77656
      bouhou

      J'aime ce genre de comportement... ça perd une élection alors ça hurle dans la rue... puis quand la rue ne marche pas, ça prend en otage les français... Et puis comme ça ne marche pas non plus, ça réclame un référendum (réservé à des cas biens spécifiques tel que les changements constitutionels.)

      Ben oui! comme les députés sont à droites, on doit faire voter le peuple à la place! il votera surement à gauche!

      Si ça ne marche toujours pas, c'est quoi la phase suivante de cet inlassable déni de démocratie?



      Signaler un abus  
      • Par Anonyme-77656, le 21 oct à 12:38

        Anonyme-77656
        Tu peux toujours changer de

        Tu peux toujours changer de pays si les manifestants t'insupportent, l'espace Shengen c'est cool tu verras.


        Renseigne-toi déjà de qui sont les manifestants avant de tous les jeter dans le même pot, et renseigne-toi aussi sur la corruption des élections (de toutes sortes), de l'assemblée nationale, et aussi sur les méthodes tout sauf démocratiques de l'Etat et de la police nationale au coeur des luttes sociales.


        Une fois que tu en sauras plus, tu pourras parler en connaissance de cause.

        "C'est quoi la phase suivante de cet inlassable déni de réalité de la droite française ?"



        Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 21 oct à 00:46

      Anonyme-77656
      Parlez-en autour de vous ?

      Je voulais reprendre sur le point de "parlez-en autour de vous" (j'imagine que c'est, en français, ce que vous vouliez dire).


      En fait, cette phrase est parfaitement stupide.


      Autour de soi résident des gens du même milieu social que soi.


      Donc un échantillon absolument pas représentatif de la population française.

      Qui vote souvent pour 1 voire 2 partis différents.

      Personnellement, je ne connais (quasi) personne autour de moi qui manifeste, soutienne la manifestation ou même soit contre la réforme.


      Apparemment ce n'est pas votre cas. C'est embêtant !!


      Donc effectivement, en admettant (ce qui est faux, cf autres réponses) qu'un référendum pourrait être possible à ce type de réforme, s'il avait lieu uniquement dans votre cercle, ce serait un échec cuisant pour le progrès.

      En revanche il est difficile d'en extrapoler l'avis réel de la population.


      C'est aussi pour cela que les instituts de sondages sont censés fonctionner avec au moins 1000 (et on est plus précis avec 2000) personnes, sélectionnées en fonction de quotas pour essayer de représenter les différentes catégories sociales, démographiques ou encore géographiques de notre pays (mais pas ethniques, puisqu'à la différence des Etats-Unis nous n'avons de statistiques sur ce point).


      Voilà. Mon message n'a pas un grand intérêt dans le débat global, mais j'espère qu'il aura au moins pu vous faire comprendre le manque de bien-fondé de votre démarche et la mystification qui en résultait.



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 oct à 06:36

    Anonyme-77656
    quel comptage

    une comptage de l"ordre de 10% CE QUI ENCORE SOUPÇONNER ENCORE QUE RIEN DE SCIENTIFIQUE LA DESSUS



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 18 oct à 07:35

      Anonyme-77656
      Il a rien compris

      vous sortez d'où, les 10% sont la marge d'erreur, le chiffre est tout à fait correct et c'est la meilleure méthode de comptage. Vu votre niveau de compréhension, je ne m'étonne guère quand à votre compréhension des réformes en cours ...



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 18 oct à 15:58

    Anonyme-77656
    clic-clic ou clac-clac

    Faut aller voir directement la méthode et les résultats sur leur site :

    http://www.lynce.es/fr/manifadetalle.php?cod=47

    Là on découvre que la police ment et que ceux qui décrivent la réalité au plus près c'est Médiapart...

    Bon il parle pas de logiciel et n'ont pas pu utiliser le ballon. Alors, le plus fiable c'est les clic-clic manuels ou les clac-clac des photos?



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 19 oct à 11:55

      Anonyme-77656
      la police ment ?

      Selon l'article, les syndicats indiquent 330.000 personnes, la Prefecture de Police 89.000, Mediapart 76.000 et LYNCE 73.027.


      Qui ment ? Plutot les syndicats à mon sens.



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 20 oct à 10:31

    Anonyme-77656
    Malgré les apparences

    Cette étude tente de se donner des airs de sérieux, mais comme quelques uns le remarque, l'info n'est guère reprise. Pourquoi ?

    Tout simplement parce qu'elle est totalement incrédible, en dépit des apparence. Les cortège parisiens totalisent bien plus de 80.000 personne, ce qui est l'affluence d'un stade de foot, on est très au delà de ça. A Rennes, ou je suis, la police estime 22.000 quand les syndicat disent 50.000, or, 22.000 c'est même pas ce qui rentre chaque samedi route de lorient, et y'a pas photos avec le défilé qui sétire deux heures durant sur les quais. J'ai pas de photographe posté sur les toit, pas de logiciel pour étiqueter de 1 à N les manifestants, mais je sait quand même que si je parvient à la fin du cortège a 12h45 et qu'à 14h la queue est encore sur les quais, c'est qu'on est bien au dessus de 20.000 personnes.


    Même en fouillant à l'entrée du stade, les 35.000 spectateur rentrent en moins de temps que ce défilé, sur des allées large, ou le déplacement est bien plus rapide que dans les queues à l'entrée.


    Alors on ne va pas se laisser abuser par un attirail technologique sophistiqué qui veut donner un air de sérieux à ce qui n'en a absolument pas.



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 20 oct à 22:32

      Anonyme-77656
      Incrédible!

      En même temps, tu as montré sur ton post suivant que tu ne savais pas compter. Et tu te permets en plus de contester une méthode objective.

      Pas étonnant que ton décompte multiplie par 3 les chiffres réels.



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 20 oct à 10:48

    Anonyme-77656
    Calculs...

    Quelqun s'amuse a compter la longueur du cortege.

    Hé bien à Rennes, quand la tête du cortège était à la place de bretagne, la queue n'avait pas encore viré l'angle pour prendre les quai amonts. La longueur totale du cortège était donc supérieure à 4km. Les quais sont très larges, 15m au moins.

    Avec ça, on arrive à 60.000 personnes, les syndicats en comptent 52000, la police 20.000.


    Les chiffres de la police sont incrédibles, il faudrait vous déplacer et voir les cortèges pour en juger !


    Les 7km de cortège a paris sont parfaitement crédible, en tout cas bien davantage que les chiffres de la police, parce que 80.000/2/25 = 1.6km, et là c'est ahurissant, les cortèges sont bien plus long que ça.



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 20 oct à 17:46

      Anonyme-77656
      Dans vos rêves

      Chiffres de manifestants bidonnés par les syndicats. Sondages orientés par les sondeurs pour faire croire à un soutien populaire. Et à part quelques médias, personne ne dénonce cette propagande.

      En outre, ce midi, Canal+ a montré la façon dont on considère les grévistes et autres manifestants français dans les médias étrangers. C'était un mélange entre inconscients, imbéciles et hystériques.

      Pour finir, 60.000 à Rennes dans une ville de 200.000 habitants. Arrêtez de vous ridiculiser.



      Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 20 oct à 22:28

      Anonyme-77656
      Enorme!

      Ce qui est génial, c'est qu'avec la densité de 0,3 personne/m² comptée dans l'article (qui doit être la même a Rennes), on arrive pile à 4000*15*0,3=18 000 personnes.

      En dehors d'être nul en calcul, tu te dé-crédibilises tout seul avec tes propres chiffres !!!



      Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 21 oct à 07:10

      Anonyme-77656
      Aves les chiffres des

      Aves les chiffres des syndicats, on trouve une densité de 0.86 personnes par m², en reprenant vos chiffres (4km, 15m de large).

      J'ai beau me forcer, je ne peux pas y crorie: http://tinyurl.com/2dgb9sa



      Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 oct à 10:22

    Anonyme-77656
    Rennes 4000 m de long sur 15

    Rennes

    4000 m de long sur 15 m de large avec 0,3* manifestants au m² ça fait :

    4000x15x0,3= 18 000


    Si la Police a dit 20 000, elle ne s'est pas beaucoup trompée.


    Les syndicats ici et ailleurs multiplient systématiquement par trois quatre ou cinq.On a des exemples.

    En résumé, il y a eu à peine un million de manifestants dans la rue sur 45 000 000 d'électeurs.C'est 2%.

    Céder aux 2% de la rue, c'est irresponsable.


    *y a-t-il une consigne syndicale d'étirer au maximum la manifestation sur plusieurs kilomètres en laissant des trous visibles seulement en survolant le défilé ?

    Ca me rappelle les images du peloton du tour de France.On le voit arriver massif,les coureurs les uns sur les autres et hop vu d'hélicoptère ,on voit 400 m de vélos les uns derrière les autres.



    Signaler un abus  
    • Par Anonyme-77656, le 27 oct à 19:43

      Anonyme-77656
      "petite" Mise au point

      Plus ou moins d'accord avec votre vision des chiffres MAIS pas d'accord avec votre "verdict" (je sais, c'est si facile de juger...) :

      "[...] Céder aux 2% de la rue, c'est irresponsable."


      1) Il ne s'agit pas de Céder mais d'Ecouter.


      2) Je connais beaucoup de personnes agées qui ne vont pas dans les manifs et qui n'en pensent pas moins


      3) Je connais beaucoup de personnes qui ont peur des manifs à cause des débordements éventuels, largement relayés (parfois à tort ?) par les médias.


      4) Je connais beaucoup de personnes qui n'en pensent pas moins mais qui, pour des raisons personnelles, ont préféré rester chez elles ou au travail.


      Pour finir, je connais beaucoup de personnes qui connaissent beaucoup de personnes dont j'ai décrit les profils précédemment.


      Tout ce monde fait beaucoup plus que le nombre de manifestants annoncé, comptabilisé etc... Et une chose est sûre, cela est loin de faire 2% des électeurs !

      Le seul problème, c'est que l'on est INCAPABLE de savoir combien !

      La solution, à mon avis, est simple, démocratique et existante : le référendum.

      Je n'ai rien d'autre à ajouter.



      Signaler un abus  
      • Par Anonyme-77656, le 28 oct à 14:36

        Anonyme-77656
        1) Il ne s'agit pas de Céder

        1) Il ne s'agit pas de Céder mais d'Ecouter.


        => Pourtant les manifestants ne demandent qu'une chose c'est de supprimer la loi


        2) Je connais beaucoup de personnes agées qui ne vont pas dans les manifs et qui n'en pensent pas moins


        => C'est bizarre mais selon les sondages les personnes agées sont les premières a soutenir la réforme


        3) Je connais beaucoup de personnes qui ont peur des manifs à cause des débordements éventuels, largement relayés (parfois à tort ?) par les médias.


        => Parce que maintenant il faudrait que les médias disent que tous le monde est gentil dans les manifestations?


        4) Je connais beaucoup de personnes qui n'en pensent pas moins mais qui, pour des raisons personnelles, ont préféré rester chez elles ou au travail.


        => Pour cette part c'est leur problèmes


        Pour finir, je connais beaucoup de personnes qui connaissent beaucoup de personnes dont j'ai décrit les profils précédemment.


        => Pour finir je connais moi aussi beaucoup de personnes qui connaissent aussi beaucoup de personnes qui en ont marre que les syndicats bafouent allègrement le droit de grève


        Le seul problème, c'est que l'on est INCAPABLE de savoir combien !

        La solution, à mon avis, est simple, démocratique et existante : le référendum.


        => La question: seriez vous pour le maintien de la retraite a 60 ans, ben c'est sur que il y en as beaucoup qui vont répondre oui, mais le problème c'est qu'on ne fait pas ce que l'on veut dans un pays en crise et surendetté!!

        Je n'ai rien d'autre à ajouter.



        Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 oct à 14:53

    Anonyme-77656
    des milliers voire des millions

    Toulouse: des manifestants aujourd'hui jeudi 21 octobre

    La contestation de la réforme des retraites continue de mobiliser à Toulouse.

    8000 selon la police

    35.000 personnes selon les organisateurs, X4 comme d'habitude.

    Les mêmes chiffres qu'une semaine plus tôt, clament les syndicats.

    Les mêmes chifffres,vraiment ?

    Oui apparemment . Mais en fait non !

    Selon la préfecture, 2.500 lycéens et étudiants participaient à ce défilé, encadrés par les services d'ordre des syndicats.

    Donc 8000-2500=5500

    Les personnes majeures ont diminué en nombre de 30%.Sans les lycéens,la manif était un très gros bide.

    Voilà les tours de passe-passe syndicaux toujours promus par la presque totalité des médias encore à ce jour,malgré les démonstrations scientifiques de France-Soir.

    ..

    Remarquez,on peut faire du mal un bien?Quand la loi sera passée dans quelques jours,Sarkozy pourra dire, je n'ai pas cédé face à 4 millions de manifestants déterminés,vous pouvez donc me faire encore plus confiance pour la suite des choses.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 oct à 15:31

    Anonyme-77656
    Depuis fort longtemps,

    Depuis fort longtemps, techniquement parlant, les comptages de manifestants par les services de police sont parfaitement éprouvé s et réalistes (fonctionnaires sur les points hauts, vues aériennes des places et artères dont on connait le nombre de manifestants selon leur coefficient de remplissage, etc.). Depuis tout aussi longtemps, le pouvoir politique, au niveau du Cabinet du Préfet ou du Ministre, modifie légèrement les chiffres,au gré des circonstances. On sait également que depuis très longtemps, les appelants à la manifestation (partis politiques syndicats, etc. ) sont des poètes et non des matheux... La presse quant à elle oscille toujours entre l'à peu près et le grand n'importe quoi ! Notre beau pays de cocagne est composé majoritairement d'indécrottables qui n'aspirent qu'à une situation "à la Grecque" où nous serons en passe de nous faire sodomiser par la Finance internationale. Wait and see ...



    Signaler un abus  
Publié : 14/10/10 - 16h15
Mis à jour : 14/10/10 - 16h45
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur