Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 15 septembre, 16:03
Accueil > Actualité > Société > Copwatch : Le site Internet qui espionne les policiers

Copwatch : Le site Internet qui espionne les policiers

La polémique Copwatch


Copwatch diffuse des informations personnelles sur des gardiens de la paix. Le ministre de l’Intérieur a déposé plainte.

« Policiers, nous vous identifierons tous un à un. Que votre impunité trouve une fin », avertissent les créateurs du site Copwatch Nord - Ile-de-France
« Policiers, nous vous identifierons tous un à un. Que votre impunité trouve une fin », avertissent les créateurs du site Copwatch Nord - Ile-de-France DR/capture d'écran

La chasse est ouverte. « Policiers, nous vous identifierons tous un à un. Que votre impunité trouve une fin », avertissent les créateurs du site Copwatch Nord - Ile-de-France qui, depuis la semaine dernière, fiche les policiers lillois, calaisiens et parisiens. Face à leur photo, leurs nom, prénoms, affectation et des indications sur leur personnalité comme « attitude agressive dans diverses situations » ou « n’hésite pas à faire charger dans le tas ». Alerté par le syndicat de police Alliance, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a décidé, mercredi, de déposer deux plaintes en diffamation.

« Ces commentaires portent gravement atteinte à l’honneur et à la réputation de fonctionnaires de police et de militaires de la gendarmerie. Ces propos scandaleux, assortis de photographies, de l’identité et, quelquefois des adresses des intéressés, nuisent aux personnels du ministère de l’Intérieur, et mettent en péril leur sécurité ainsi que celle de leurs familles », indique le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet. Et ce dernier de préciser : « Au-delà, c’est toute l’institution qui est salie, raison pour laquelle ce genre de dérive doit cesser au plus vite. A l’avenir, tout propos diffamatoire fera systématiquement l’objet de dépôt de plainte. »

"Une vue d’ensemble des pratiques policières"

L’affaire débute en décembre dernier. Un « site d’information alternatif », Paris.indymedia, mettait en ligne plusieurs photos de policier en civil, prises durant des manifestations, accompagnées de commentaires tels que « sans brassard, gueule invisible pour bien caillasser ». Quelques jours plus tard, alerté par un communiqué du syndicat de gardiens de la paix Alliance, Brice Hortefeux annonçait son intention de déposer plainte. Les photos litigieuses et les commentaires diffamatoires étaient alors retirés. Mais, la semaine dernière, les mêmes personnes ont, semble-t-il, récidivé. « Désormais, il ne sera plus question de quelques photos publiées de façon hasardeuse sur des sites dispersés, mais d’une mise en commun de dizaines de témoignages et d’images permettant d’avoir une vue d’ensemble des pratiques policières », annoncent les auteurs dans un communiqué de lancement.

Ils se disent membres d’un « collectif de citoyens souhaitant lutter par la transparence et l’information contre les violences policières » et affirment agir sous couvert d’un avis de recommandation de la Commission nationale de déontologie datant de 2005. « Les journalistes et les particuliers ont le droit de photographier et de diffuser des photos des forces de l’ordre si elles ne portent pas atteinte à la liberté de la personne ou au secret de l’instruction. Les seules exceptions sont les forces de l’ordre affectées dans des services d’intervention, à la lutte antiterroriste ou au contre-espionnage, en vertu de l’arrêté du 27 juin 2008 », avertit cette commission. D’ailleurs, les membres lillois d’Indymedia listent, depuis 2006, les identités et les photos des membres des BAC locales, principalement pêchées sur Facebook et assurent que « depuis quatre ans, jamais une plainte n’a été recensée ».

"Effet de prolifération"

Le site Copwatch est hébergé aux Etats-Unis. Or, lorsque l’hébergeur se trouve dans un pays hors de l’Union européenne, il est nécessaire d’obtenir une décision de justice en France afin d’essayer de la faire appliquer dans le pays concerné. L’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux avait ainsi tenté, en juillet 2010, de s’attaquer au site Grenoble.indymédia, sur lequel les policiers étaient traités de « troupe d’assassins » et la BAC de « bande armée criminelle ». Mais, six mois plus tard, le site était encore ouvert, et les propos incriminés toujours visibles. Le nombre de visiteurs mensuels de la page Web aurait même fortement augmenté. Quelques mois plus tard, ils écrivaient : « Après avoir fait autant de pub sur le copwatching, mode d’action maintenant criminalisé et considéré comme anti-flics, c’est un effet de prolifération qui risque d’entraîner d’autres publications dans d’autres villes. »

En Autriche, l’identité de 25.000 policiers publiée sur le Net

La branche autrichienne du groupe de pirates informatiques Anonymous (AnonAustria) a publié récemment des données concernant près de 25.000 policiers autrichiens. Le groupe nie avoir piraté les sites des autorités, indiquant que les informations – nom, prénoms, date de naissance et adresse – lui ont été « mises à disposition ». Ces données auraient été obtenues via une organisation proche de la police, a indiqué le ministère de l’Intérieur, qui mène l’enquête. AnonAustria entend par cette action protester contre la loi sur le stockage des données qui doit entrer en vigueur l’année prochaine : « Personne n’a rien à cacher, n’est-ce pas ? », a commenté AnonAustria sur Twitter. Les pirates d’Anonymous se sont attaqués ces derniers mois en Autriche aux sites du parti d’extrême droite FPÖ, du parti social-démocrate SPÖ et aux données de l’organisme GIS, chargé de la collecte de la redevance audiovisuelle.

Thibaut Chevillard
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article22 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 30 sep à 09:20

    Anonyme-77656
    Des Laches!

    Ce site est le fruit de laches gaucgistes qui n'interviennent pas quand des petites vieilles se font agréssées devant eux ou tourne le ragard dans les banlieues pour ne rien voir! Le tout avec la bénédiction des juges avocats et gauche bobos!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 sep à 11:51

    Anonyme-77656
    @ Pertinent

    Lorsqu'une "vieille" se fait agresser,tout le monde est d'accord pour dire que c'est inacceptable en dehors du malfrat.

    Mais les citoyens ont le droit et le devoir de veiller à ce que les forces de l'ordre n'usent que la rigueur strictement nécessaire lors d'une arrestation.


    article IX de la déclaration de 1789:

    "Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne, doit être sévèrement réprimée par la Loi."


    Et sur les "bobos de gauche", Mais oui! Les PDG du CAC 40 sont tous au PCF et au NPA!


    Bref, Le copwatching ne sera plus normal lorsque tous les agents seront un exemple de civisme, et lorsque des dérives comme celles-ci n'auront plus lieu.


    http://www.libemarseille.fr/henry/2011/09/menottage-fatal-pour-un-colosse-autiste.html


    http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/09/29/le-numero-2-de-la-police-judiciaire-lyonnaise-en-garde-a-vue_1579815_3224.html


    http://lille.indymedia.org/article23671.html


    En tant que dépositaires de la force publique la police doit être exemplaire en matière de civisme.



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 30 sep à 12:45

    HeyBaal
    Puisqu'on ne peut pas

    Puisqu'on ne peut pas l'empècher, qu'on en fasse autant : qu'on fasse un site avec toutes les personnes qui ont eu affaire à la police, celles qui étaient agressives, les noms, prénoms, adresses, descriptions, etc ...


    @Gôchiss droit de l'homiss ouais vous avez raison, j'imagine qu'un célèbre moustachu à l'époque n'a pas hésité à prendre quelques faits divers pour justifier une action massives contre toute une catégorie de la population. Si la police avait un raisonnement aussi idiot que le votre, elle autoriserait ses agents à faire systémtiquement un usage disproportionné de la force. Ben quoi, je suis sûr qu'ils ont tous au moins une fois fait l'objet d'une attitude illégale, et si c'est suffisant pour faire n'importe quoi ... D'ailleurs c'est peut être avec le même raisonnement idiot que le votre que les faits divers que vous indiquez sont arrivés, allez savoir. Y a aussi des c*ns dans la police, pas que chez les anti police !


    Et puisque je suis sûr que vous ne ferait pas le lien avec un exemple qui touche la police, ça a pas l'air d'être votre genre, imaginez qu'on donne votre nom, votre adresse, votre photo, etc ... Quoi pourquoi ? Ben vous êtes un internaute. Les internautes ont tous un comportement exemplaire ? Alors de quoi vous vous plaignez ...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 sep à 14:21

    Anonyme-77656
    A Gochiss droit de l'homiss!

    En réponse à Gochiss, toi on voit que tu as choisis ton camps, l'anarchie, les voyous et casseurs et adepte du chaos!!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 sep à 19:18

    Anonyme-77656
    ENFIN !!

    Depuis plusieurs année plus aucun dialogue n'est possible avec les forces de l'ordre.


    Si tu l'ouvre pour demander quelque chose et que tu tombes sur un imbécile, tu fini en GAV pour outrage gratuitement.


    La police des police ne fait pas son travail. Elle étouffe des affaires, couvre des collègues et détourne les yeux.


    Quand je vois ... http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/affaire-neyret-des-arrestations-en-pagaille-142718.html ... je ne suis même plus étonné et je ne suis pas le seul.


    Alors CopWatch est là. Enfin. Mais ce site à un seul défaut. Il donne des noms. De simples photos, grade, matricule , section serait suffisant.


    Il faut recenser les policiers qui font que dans certaines villes les gens ont PEUR, alors qu'ils sont innocent de tout acte répréhensible.


    Combien de personne n'ose plus demander leur chemin au force de l'ordre par peur de finir avec un contrôle d'identité en prime ???


    Il faut arrêter la répression gratuite, passer à l'action, recenser ceux qui abusent de leur pouvoir pour enfin retrouver un bon équilibre.


    "Protéger et servir" n'est pas votre devise ?


    Anecdote de la police Maltaise: Des policiers trouvent une personne ivre morte. Ils la raccompagnent chez elle pour ne pas laisser dormir dehors quelques rues plus loins.


    Vu de mes propres yeux ;)



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 sep à 22:27

    Anonyme-77656
    un policier est un citoyen

    oui ou non ?

    C'est la seule question.


    je vous laisse réfléchir



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 sep à 23:11

    Anonyme-77656
    non

    je n'ai pas peur de la police , on est encore (un peu) en démocratie et si il n'y avait pas de police , il n'y aurait + de socièté mais une jungle ou les + forts tueraient les autres puis se tueraient entre eux , ce site est très dangereux et ne doit poas donner en pâture l'identité de gens qui ne font que leur travail et qui en ont bien du mérite;



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 06:38

    Anonyme-77656
    je soutien

    je soutien la police,avis à tout-ceux qui la salissent vous êtes bien contant de la voire arriver au moment d'un méfait, je sais elle n'est pas toujours juste,mais quand elle se fait tirer dessus,et qu'elle répond on lui fait un procès pour brutalité policière alors soyez juste en vers elle ci elle n'était pas là ça serrait l'anarchie complète,dans les rues



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 06:51

    Anonyme-77656
    marcher droit

    quand on respecte la loi,il n'y à pas a avoir peur de la police ci tout le monde l'a respectait,ça nous couterait moins cher, car tout se paie,les dégradations qui l'a paie ??? nous avec nos impots mais ceux qui dégradent ne paie pas d'impots,ils peuvent s'en donner à coeur joie !!allez cassez tous,ce-sont les autres qui paient amusez vous pour pas chère



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 07:02

    Anonyme-77656
    a ceux

    avis à ceux,qui salissent la police sur internet,il faut les démasquer,et le mettre en prison,leur confisquer leur matériel,car ils sont super équipés

    et les ficher comme délinquant du web interdiction à vie d'utiliser un ordinateur ou tous autres systèmes de correspondance !! je suis peut-être méchant,mais ça servirait de leçon à ceux qu'ils veulent faire joujou,avec leurs ordi !!au dépend des autres



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 08:28

    Anonyme-77656
    boomerang

    Un site qui fera monter le FN. Mais que fait donc la CNIL, cette commission déontolique qui a fait perdre son job à de nombreux flics qui n'avaient commis que le crime d'identifier sans raison un véhicule ou deux par exemple?

    Que fait -elle pour le droit à l'image des flics fliqués par des voyous? pour leur sécurité et celle de leur famille. Je le dis en titre Marine a bien des scuds à envoyer encore.



    Signaler un abus  
  • Par aerwan, le 1 oct à 15:08

    aerwan
    Cop

    Big brother à l'envers.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 15:21

    Anonyme-77656
    Amnesty International l'a reconnu...

    @cloclo40


    "Amnesty International s'inquiète d'un phénomène qui semble de plus en plus fréquent : des personnes qui cherchent à intervenir lorsqu'elles voient des agents de la force publique se comporter d'une manière qui évoque des mauvais traitements font elles-mêmes l'objet de poursuites judiciaires. "


    Source : FRANCE. DES POLICIERS AU-DESSUS DES LOIS


    http://www.amnesty.org/fr/library/info/EUR21/003/2009/fr


    @gargano

    Il est fort dommage que ce genre de site n'est pas été conçu plus tôt et en respectant l'anonymat. Les droit à l'image est le même que pour un citoyens lambda. C'est le seul moyen qui reste au victimes de ces "POLICIERS AU-DESSUS DES LOIS " de prouver la vérité, vu que leur interlocuteurs restent sourds.


    PS: Je ne commenterais plus ici, j'ai trop peur des représailles comme certains site de news qui ont dépublié l'article.

    Bonne journée.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 oct à 16:37

    Anonyme-77656
    @Karadoc,

    "En réponse à Gochiss, toi on voit que tu as choisis ton camps, l'anarchie, les voyous et casseurs et adepte du chaos!!!!"

    Cessez donc de me tutoyer, on n'a pas gardé les cochons ensemble!


    De plus, l'anarchie est un système politique et non le chaos. Selon les anarchistes, c'est l'autoritarisme qui crée le chaos chaos.


    Je n'ai pas choisi le camps des voyous et des casseurs, mais celui de l’état de droit: la police est dépositaire de la violence légitime et doit donc être ainsi surveillée afin qu'elle l'use avec discernement et qu'elle respecte une déontologie.


    Il n'est pas normal que des policiers déshonorent leur profession en foulant de leur pied leur déontologie.


    Si le principe de légalité en droit pénal vous pose un problème, c'est que vous avez choisi le camps des ennemis de la démocratie.



    Signaler un abus  
  • Par HORNY FREAK, le 2 oct à 17:31

    HORNY FREAK
    Un peu de modération !

    Ne perdons pas notre sang-froid, si vous permettez... Et à propos de sang-froid, l'agent de l'ordre, de quelque service qu'il relève, doit être dissuasif, en tout cas opérationnel, dût-il recourir à... la force, face à certains véritables desperados qui useront, eux, de TOUS les arguments (violence, usage d'armes...). Soit, j'enfonce une porte ouverte. Donc, et là commence mon argument, cet agent-là on doit se féliciter de l'avoir. "Protéger et servir", à l'instar de la devise de la police des Etats-Unis. Mais, de grâce, soyez bon prince, tout un chacun, et reconnaissez que vous n'êtes pas sans savoir que les brutalités policières EXISTENT ! Les abus, les avanies, les fouilles au corps non indispensables, et j'en passe. Ces dysfonctionnements-là ne sont pas dignes de ceux qui les pratiquent. Alors s'il est une opportunité de les mettre au jour, pourquoi pas ? Que mettrait en lumière une caméra embarquée, par exemple...



    Signaler un abus  
  • Par PARA-COMMANDO, le 7 oct à 12:39

    PARA-COMMANDO
    Abérations

    les articles de site sont des attaques gratuites !


    exemple, "quand les policiers menacent de baffes ...etc"


    pour information, en GAV "garde à vue", la responsabilité pénale est ouverte pour le chef de poste et le reste des policiers présents ! ainsi que le chef de service. Aucun objet pouvant être utilisé pour se blesser, blesser autrui ou se tuer ne doit être conservé dans les geoles ! stricte application du règlement !


    ALORS oui, faut tout enlever, même un piercing.


    Autre chose, PENSEZ VOUS LES ANTI-FLICS avèrés ou non, que si vous aviez à faire respecter l'ordre public sous toutes ses formes, avec des règlements, une hiérarchie et des lois qui s'opposent à vos interventions, que vous seriez confrontés aux même dilèmes !


    Soyez enfin objectifs au lieu faire la chasse aux sorcières !


    Seuls les méchants doivent être traqués ...



    Signaler un abus  
  • Par PARA-COMMANDO, le 7 oct à 12:41

    PARA-COMMANDO
    merci

    pertinent et karadoc, je suis avec vous, continuez ! ! ! !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 oct à 17:01

    Anonyme-77656
    Gaz

    Trouvez vous normal que des policiers gazent des infirmières qui manifestent?

    Si oui, je comprends ceux qui approuvent M. Guéant.



    Signaler un abus  
  • Par HORNY FREAK, le 7 oct à 17:18

    HORNY FREAK
    Bien vu Tektro !

    Ce que vous suggérez est une réalité que l'on a déjà vue - et revue. Si de telles images, lissées, amenuisées, épurées pour être décentes aux heures de grande écoute, ont pu transpirer, on devine que la réalité a dû être autrement plus épouvantable. J'ai déjà vu des femmes qui manifestaient, ou des bougresses qui n'avaient que le tort d'être présentes, se faire violenter d'une manière qui dépasse l'entendement. Par de gros salopards - bordel, ça existe ! - qui faisaient là preuve d'un grand, GRAND courage. De telles images, ce ou ces jours-là, ont produit chez moi un vrai écoeurement. Merci de ne pas censurer ces propos que j'ai exonérés d'un vrai dégoût à l'endroit des acteurs. Et qu'on ne me dise pas que ce que je dis n'est pas vrai !



    Signaler un abus  
  • Par marqus39, le 8 oct à 11:20

    marqus39
    Pourquoi tant de pluriels ?

    LES policiers, LES bons, LES méchants : trop facile. Ca implique presque toujours un sous-entendu négatif, variable dans ses conséquences et sa récupération politique ou intellectuelle. 


    Il y a de bons policiers, intègres, dévoués, et on n'en parle que rarement - si, quand l'un d'entre eux s'est fait descendre !


    Il y a des mauvais policiers, véreux, corrompus, et on ne parle que de ceux-ci.


    Pour ne pas nous faire traiter nous-mêmes de corrompus ou d'idiots, évitons les pluriels - et les publications déplacées.


    Je suis sûr que beaucoup, ici, laissent les mots dépasser ce qu'ils pensent - ça se comprend, vu l'ambiance en ce moment, où nous avons tous des sources d'inquiétude, des motifs de colère, de tristesse ou d'indignation. 


    Il ne faut pas que cela nous amène à des propos extrémistes !



    Signaler un abus  
  • Par Maitreya2012, le 15 oct à 17:18

    Maitreya2012
    Pourquoi.....

    Pourquoi en est t'ont arrivé à une telle haine de la Police et des

    forces de l'ordre en général ??, que s'est t'il passé dans ce pays

    pour que le métier de Policier, ou de Gendarme... sois si honni ??,

    quand cela à t'il basculé dans ce manque de respect, ou cette

    crainte que beaucoup on de la Police ?? n'y a t'il pas là un

    terrible boomerang de certaines choses plus que douteuses qui se

    passent dans la Police ??.....



    En tous les cas et ce qui est sur c'est que ce type de site pose

    problème pour les dommages collatéraux que risque de vivre les

    familles et notamment les enfants de ces Policiers montrés sur ce

    site, et çà c'est franchement dérangeant, et très inquiétant pour

    ces familles et ces petits, car eux n'ont pas choisis...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 Jan à 21:40

    Anonyme-77656
    mouais...

    on s'emballe un peu trop sur le site. la marque Thor Steinar n'est nullement interdite en France, le fait d'avoir cliqué sur un groupe qui dénonce "ceux qui sifflent la marseillaise" ne fait pas de vous un membre de l'extrême-droite. reprocher au premier flic de Calais de prendre en main les opérations contre les migrants revient à lui reprocher de faire son boulot. on ne le verrait pas, il serait encore un fonctionnaire payé à ne rien faire...

    manque total de crédibilité.



    Signaler un abus  
Publié : 30/09/11 - 06h48
Mis à jour : 30/09/11 - 06h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur