Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 19 octobre, 13:19
Accueil > Actualité > Société > Cora : La caissière "sauvée" grâce au soutien sur Internet

Cora : La caissière "sauvée" grâce au soutien sur Internet

Société


Une caissière accusée de "vole de ticket de caisse" a révolté les internautes qui, grâce à leur mobilisation, ont fini par faire plier l'entreprise.

La caissière est employée dans le supermarché Cora de Mondelange (Moselle) depuis dix ans et gagne 940 euros par mois (illustration)
La caissière est employée dans le supermarché Cora de Mondelange (Moselle) depuis dix ans et gagne 940 euros par mois (illustration) SIPA/COLLECTION RIBIERE

Anne-Marie peut remercier les internautes qui se sont soulevés pour la soutenir, via les réseaux sociaux. Cette caissière est employée dans le supermarché Cora de Mondelange (Moselle) depuis dix ans, gagne 940 euros par mois, et est élue au comité d'entreprise. Cette femme risquait un licenciement, accusée du "vol" d’un ticket de caisse sur lequel figurait un bon de réduction. En effet, elle avait été convoquée à la gendarmerie, reçu un rappel à la loi du procureur de la République et une convocation, pour le 7 novembre prochain, pour un entretien préalable à son licenciement. « C'est un truc aberrant, je suis une voleuse de ticket de caisse; au départ je croyais que c'était une caméra cachée... J'ai pensé à mon fils de 8 ans, je l'ai détaché, mais vraiment au vu de tout le monde, et juste après, à 14 heures, à la fin de mon service, on m'a interpellée, l'adjoint de la sécurité et ma chef de caisse me disant que c'est la propriété de Cora » avait-elle expliqué au micro de France Inter, mercredi matin. 

Facebook et Twitter se mobilisent...

Et là, tout s'emballe. Révélée par Le Républicain Lorrain, ce fait divers suscite de nombreuses réactions et en scandalise plus d'un. Ainsi, la page Facebook du groupe Cora est la cible de clients, consommateurs ou simples citoyens révoltés par le procédé. « Une caissière menacée de licenciement pour vol de ticket de caisse ... Il faudrait peut-être virer le directeur du magasin... », s'exclame un internaute. En début d’après-midi, on dénombrait pas moins de 245 commentaires acerbes sur la page. Un internaute se demandait ainsi, ironique : « Et pour un vol de pomme c'est la chaise électrique ?? ». Un autre voyait dans cette affaire « trois fois plus de raison d’aller faire ses courses ailleurs, chez une entreprise qui ne traite pas ses salariés comme des moins que rien ! ».

Twitter n'est pas en reste. Certains allant même jusqu’à donner le numéro du supermarché, demandant aux internautes à appeler pour soutenir la caissière. À noter l'intervention de Maitre_Eolas, blogueur influent, qui souligne ainsi sur son compte que Cora est en posture difficile. « En tout cas bravo à #cora qui avec un ticket de réduction d’1€ pour un hamburger vient de s’offrir un bad buzz à 1 million d’euros. »

... Cora abdique

La réaction de l’entreprise sur Internet, accusée d’avoir supprimé certains messages Facebook, est également critiquée, un internaute se demandant « combien de temps [Cora] allait tenir avant de rétropédaler face à l’activisme numérique ». La mobilisation a fini par payer, puisque la direction de Cora a décidé d'abandonner ses poursuites. « La direction de Cora Mondelange a décidé de ne pas poursuivre la procédure engagée à l'encontre d'une salariée du magasin. Nous avons conscience de l'émotion suscitée par les informations parues depuis ce matin », a annoncé l'enseigne de distribution Cora sur sa page Facebook, mercredi soir.

Quant à la salariée, elle s'est dit extrêmement « étonnée » sur Europe 1, mercredi soir, de l'ampleur qu'a pris l'affaire sur le web. « Je ne savais pas que ça bougeait sur Internet avant que vous m'appeliez. Je ne savais pas que c'était à ce point-là », a-t-elle expliqué dans Des clics et des claques. Et d'ajouter, émue : « Je ne pensais pas que les gens allaient bouger. C'est sympa ».

 

Une affaire similaire chez Monoprix

En juillet, une affaire similaire avait agité la Toile : un salarié de Monoprix avait été mis à pied pour avoir emporté chez lui six melons et deux salades destinés à la poubelle. L’injustice avait provoqué une vive indignation, notamment sur la page Facebook de l’enseigne, qui avait alors annoncé la réintégration de l’employé.

M.-E. W.-J.

Plus d'articles Société

Réactions à cet article14 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 27 oct à 09:08

    Anonyme-77656
    il faut:

    Virer tous ces ânes qui s'identifient à des donneurs de leçons et boycotter immédiatement les magasins qui s'amusent à ce type de comportement débile!



    Signaler un abus  
  • Par HORNY FREAK, le 27 oct à 09:16

    HORNY FREAK
    Authentique

    J'ai côtoyé une personne qui avait maille à partir avec un employé de banque aussi zélé qu'intransigeant. D'une certaine manière fondé de pouvoir, c'est devant lui que la jeune femme dont je parle passait sous les fourches caudines, légitimant, s'excusant d'un compte qui stagnait douloureusement dans le rouge. Et agios, et commissions d'intervention, et autres admonestations et humiliations diverses, ce branquignol encore une fois faisait du zèle. Bref.


    Une conjoncture meilleure se présente, et la jeune femme en questiion devient associée d'un quidam dans une agence immobilière. Et devinez qui se présente un jour pour postuler pour un emploi ? Qui eut le temps d'exposer le but de sa démarche avant que cette femme ne se présente devant lui ? Vous l'avez deviné : l'employé de banque zélé (overzealous, en anglais, "surzélé") qui, sur un siège éjectable mais qui ne le savait pas, s'était retrouvé à devoir chercher un autre emploi. Je vous laisse imaginer comme la femme dont je vous entretiens s'est complu à l'envoyer ch... Authentique !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 oct à 09:25

    Anonyme-77656
    mais alors,

    si les tickets de caisse remis aux clients de cora sont toujours la propriété du magasin,j'invite ceux ci,aprés avoir longuement vérifié leur contenu,de se rendre a l'accueil du magasin afin de les rendre,sous peine de se faire accuser de vol.et d'exiger un récépissé,ce qui est parfaitement leur droit.puis de se rendre a la gendarmerie afin de faire constater,avec ce récépissé,qu'ils n'ont pas volé le ticket génereusement prété par cora.et enfin,pour ne prendre aucun risque,d'écrire a monsieur le procureur de mondelange qui a beaucoup de temps libre pour lui signaler qu'ils ont bien respécté la procédure afin de ne pas pas perdre leur temps dans son bureau a se justifier



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 oct à 12:40

    Anonyme-77656
    aucune humanite dans ces

    aucune humanite dans ces magasin,j'ai vu des des employes VIRES pour avoir ramassés un bonbons ont n'a pas fait de progres depuis le 19 ieme siecle plus cela avance vers le modernisme plus les employers sont traites comme des chiens un monde terrible qui ne fait pas de progrés et pourtant cela pourrait créer d'immenses richesses si l'humain et les conditions de travail était prise en compte la richesse est là et non dans les actionnaires qui certains n'ont jamais travaillés



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 oct à 13:55

    Anonyme-77656
    et oui

    les caissière n ont pas le droit de rammasser les bons de réductions ou autre laisser par le client, c est injuste et révoltant , mais c est marquer dans le contrat de travail, de plus elle est salarié protégée, de part son statut syndical, c'est sûr au vue de tout le monde elle prends le ticket , grave erreur car les dirigeants attendait cela pour la virer car elle sème le bordel auprès de la direction pour des contrats à juste titre, mais je me pose une question, directement soutenue par un fort syndicat qui a alerte le republicain lorrain et a immédiatement écrit sur le site du magasin, c est super , cela permet de décrier en même temps les licenciements et la caissière qui dit , je ne savais pas , là par contre pas d accord tout cela est orchestrer, mais je pense à toute ces femmes qui bossent dur et n'auront pas la chance d être délégué du personnel et qui vont se faire licencier pour la même chose, dans cette histoire deux poids et deux mesures ceci dit je répète pas logique qu'une caissière ne peut prendre des bon de réduction,



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 oct à 15:02

    Anonyme-77656
    drh nul !!!

    ce monsieur s est faire du zele avec ses employees il n a pas grand chose a faire dan son etablissement autre que surveiller ????

    alors braves gens allez faire vos emplettes ailleurs son magasin vide pendant un bon moment lui fera peut etre reflechir ??????



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 oct à 18:42

    Anonyme-77656
    Les crétins et les coquins

    Cora peut bien renoncer à sa procédure de licenciement, je m'interdis désormais de mettre les pieds dans un magasin de cette enseigne, quitte à faire plusieurs kilomètres pour me ravitailler ailleurs. La bêtise du responsable de ce magasin mérite une sanction. Il semble que ce soit devenu une pratique courante de virer ses employés en prétextant un vol. Il y a peu de temps, c'était un employé mis à la porte pour avoir récupéré un peu de nourriture mise au rebut et destinée à la poubelle. C'est honteux et injustifiable, mais tout est bon pour jeter à la rue son personnel sans indemnités. Si en plus, la caissière est syndiquée et titulaire d'un mandat, il y a circonstance aggravante pour ces messieurs. Militer dans un syndicat, quel qu'il soit est une activité légale et reconnue par la loi. Une organisation syndicale n'est pas une association de malfaiteurs, que je sache ! Après cela, nos dirigeants et patrons feront mine de s'étonner que leur image soit si négative ! il y a des coups de pied au derrière qui se perdent. Arrestation et interrogatoire devraient quand même être réservés aux délinquants, aux vrais. Enfin il me semble.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 oct à 19:08

    Anonyme-77656
    y'a quelqu'un?

    si on appelle l'inspection du travail en moselle,y'a quelqu'un au bout du fil?peut étre que le personnel a déja été licencié lui aussi.ou l'inspecteur est en train de déjeuner avec le dirlo de cora.pourtant,dans la grande distribution,comme dans beaucoup de secteurs,y'a du boulot pour faire respecter un code du travail dont les pages se retrecissent a la méme vitesse que les salaires des employés.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 oct à 13:07

    Anonyme-77656
    ET Macdonald ils en pensent

    ET Macdonald ils en pensent quoi il pourrai donner leurs avis et faire un petit geste pour cette simple caissière et rappeler a la direction de cora que ses réductions sont valables pour tous . allez ont continuent chez Macdonald pour avoir leurs avis go go go



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 28 oct à 15:05

    Anonyme-77656
    il ne faut pas relacher la pression

    http://www.facebook.com/messages/100002915215335#!/pages/Les-patrons-ce-sont-nous-les-clients/248818121832733?sk=wall&filter=2



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 oct à 21:02

    Anonyme-77656
    pour une simple publicité

    je serais curieuse de savoir si ce directeur de magasin arrive encore à dormir la nuit et si il peut encore se regarder dans une glace.la société cora devrait peut-être penser a licencier cet odieux personnage.il faut aussi rappeler que ce soi-disant vol est une simple publicité au dos d'un ticket de caisse.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 oct à 21:17

    Anonyme-77656
    nul

    oui vraiment ces incompréensible de nos jours de aire ca a une mere de famille qui trav pour 900eur ils se croivent tout permis moi je leur ferais pareil a ses pers la il devrais etre licnecier par contre je suis daccor quel est fais tout ca sur le thuit bravo elle set pas demontée suis 100 pour100 avec elle bravo



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 oct à 07:16

    Anonyme-77656
    Merci

    Je tien a dire un grand MERCI a des sites comme TWITTER ET FACEBOOK, donc INTERNET qui donne a des petit gens comme nous la possibilité de c défendre contre des gens qui pense êtres supérieur a nous et que même la lois ne c donne pas la penne de nous défendres.( l'injustice n'a jamais triomphé ).



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 1 nov à 21:55

    Anonyme-77656
    une telle ampleur......

    je bosse à cora depuis plus de 20 ans et me suis retrouvé dans une grande " merde " suite à des problémes familiaux , et je dois dire un grand merci à mon patron qui a mis tout en oeuvre avec quelques cadres pour m'en sortir , alors quand on tape sur cette cette enseigne qui est bien familiale , malgré ce que certains disent , me déplait beaucoup !!!

    cette caisiére que beaucoup défendent sans la connaitre , n'est elle pas tout simplement une " séme la merde " que l'on a voulu virer pour avoir déjà plusieurs avertissements à son compte ???



    Signaler un abus  
Publié : 27/10/11 - 08h14
Mis à jour : 27/10/11 - 08h19
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur