Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 22 avril, 18:42
Accueil > Actualité > Société > Divorce : Les enfants souffrent mais croient encore au mariage

Divorce : Les enfants souffrent mais croient encore au mariage

Société


Plus d'un enfant de divorcé sur deux souffre de la séparation de ses parents... La bonne nouvelle en revanche, c'est que la plupart d'entre eux s'en remettent et croient encore au grand amour.

Que le divorce soit amiable ou non, 34% des couples se disputent pour la garde des enfants
Que le divorce soit amiable ou non, 34% des couples se disputent pour la garde des enfants SIPA

Voici une étude qui risque sinon de faire culpabiliser du moins de troubler quelques-uns des 130.000 couples qui divorcent chaque année en France. Selon une enquête réalisée par l'Union des Familles en Europe (UFE), plus de six enfants de divorcés sur dix (63%) assurent avoir énormément souffert de la séparation de leurs parents. On avait déjà étudié les conséquences du divorce sur la santé des petits mais c'est la première fois que l'on s'intéresse à leur « ressenti ». Pour Dominique Marcilhacy, porte-parole du l'UFE, il s'agit avant tout de démontrer qu'il faut « arrêter de banaliser le divorce et s'intéresser un peu plus au point de vue des enfants ». En France, 2,9 millions de mineurs ne vivent plus entre leurs deux parents.

Sentiment d'abandon et d'isolement durable

En effet, pour 59% des 1.137 adultes interrogés en 2010, cette rupture a créé un sentiment durable d'abandon et d'isolement. Surtout, 56% des enfants disent avoir été affectés dans leurs études, 41% dans leur vie professionnelle et 88% dans leur personnalité.
Parmi les autres résultats intéressants de cette étude, ceux qui montrent que plus les « enfants » grandissent, plus ils « pardonnent » à leurs parents d'avoir divorcé. Ainsi, si 48% des 18-24 ans affirment souffrir de la séparation, ils ne sont plus que 15% après 56 ans.

Les enfants de divorcés ne divorcent pas davantage

Autre enseignement important de l'étude de l'UFE : les enfants de divorcés ne divorcent pas plus que les autres. Et la séparation de leurs géniteurs n'empêche pas les trois quarts d'entre eux (précisément 72%) à croire au grand amour et à 82% de croire au mariage.
Cependant, même si les parents retrouvent une vie amoureuse stable, le nouveau conjoint n'est pas forcément le bienvenu : ainsi, 58% des belles-mères et 46% des beaux-pères récoltent une opinion négative. 

Actu France-Soir
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 2 fév à 14:12

    Anonyme-77656
    Les enfants restent meurtris

    Dommage j'aurais bien voulu que mes enfants participent à ce sondage, ils auraient certainement apporté leurs pierres à l'édifice. Bien que je les aie protégés, ils ont tellement souffert de la cruauté de leur père, cela fait 18 ans que dure ce calvaire malgré le divorce rien n'a mis un terme aux turpitudes qu'il nous impose.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 fév à 17:08

    Anonyme-77656
    Les enfants de couples mariés qui se dechirent souffrent aussi

    Personnellement, j'ai enormement souffert de voir mes parents ensemble "pour nous". Un couple dechiré, un papa triste et "obligé" de rester avec ma mère, pas présente auprès de nous, qui n'avait pas d'emploi et qu'il ne pouvait pas se permettre de lacher parce que cette pute lui a fait des enfants ... D'ailleurs ma mère à reussit à refaire une fille à mon papa qui à 17 ans d'ecarts avec moi pour ne pas courrir le risque de se faire lacher. Une soeur biologique compléte pour moi, que je n'ai pourtant jamais vraiment connue comme tel puisque j'ai quitté le domicile familial quasi à sa naissance - dans les années 2000.


    Bref, dans bien des cas, et au delà d'une situation isolée ... LE DIVORCE EST LA MOINS PIRE DES SOLUTIONS, celle qui pends vraiment acte de la situation, et permet le moins de souffrance humaine. Au moins, les enfants ont un "acte", un "nom" à mettre sur la souffrance parentale...


    J'estime souffrir du fait que mes parents soient encore ensemble. Et d'ailleurs, j'essaie autant que faire se peut de voir mon papa de facon isolée.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 3 fév à 12:34

    Anonyme-77656
    Chacun pour soi ?

    Comme dans la plupart des difficultés qu'éprouvent les êtres humains à vivre durablement ensemble, les causes du divorce qui semble faire le malheur de tant d'enfants – sans pour autant faire autant qu'ils le conçoivent le bonheur de parents qui mettent ainsi fin à leur relation de couple –, sont souvent fort éloignées du divorce proprement dit ; mais cela autorise-t-il à considérer celui-ci isolément d'autres avatars de cette relation ? Avant le divorce il y eu les naissances, et avant celles-ci le désir d'enfants que le mariage a été le moyen de satisfaire selon une logique aussi institutionnelle que privée. Avant le mariage il y a eu la première rencontre, etc. etc. Où se trouvent, dans cet enchaînement qui remonte parfois bien loin, les causes de la mésentente survenue puis devenue tellement insupportable qu'elle à conduit à la rupture ?

    Combien d'entre nous – femmes comme hommes – peuvent se vanter d'avoir la force de caractère suffisante pour résister à l'usure du temps ? Ne serait-ce que celle d'un couple, pour de banales raisons de durée de vie des uns et des autres. De tenir leur vie durant des engagements d'un moment ? Nos convictions les plus ancrées, nos engagements les plus sacrés, nos responsabilités les plus grandes, peuvent être mis à mal par les circonstances les plus fortuites. L'être humain est ainsi fait que outre ses sens, les premières de ses faiblesses, que sont la vanité (ce fameux amour de soi dont parle tant La Rochefoucauld) et l'imprévoyance peuvent lui faire tout oublier. Les enfants eux-mêmes, en ayant été victimes de la part de parents divorcés, n'y échapperont pas lorsque viendra leur tour d'assumer leur rôle d'adultes et de parents. Si les enfants de divorcés, sachant de quoi il retourne, ont paraît-il tendance à être plus soucieux des dommages collatéraux qu'est susceptible de provoquer le divorce, ils n'en sont pas moins impliqués dans ce processus. L'absence de mémoire, ajouterait-elle ses effets à ceux de la vanité et de l'imprévoyance ?

    Le divorces qui touche dorénavant, non seulement toutes les classes mais tous les âges de la société, n'est-il pas dorénavant un simple manifestation de la libération des mœurs, à laquelle nous sommes tous entraînés, bon gré mal gré, depuis que certaines valeurs, comme le sens de l'effort par exemple, ne sont plus de mode ?

    Quand le vin est tiré il faut le boire, dit l'adage, et plutôt que de faire des enfants de divorcés une catégorie de malheureux de plus, ne vaudrait-il pas mieux leur apprendre qu'ils sont les fruits, outre des inconséquences propres à l'espèce à laquelle ils appartiennent, d'un mode de vie auquel il leur faut eux aussi se plier, sachant que le moment venu ils le pratiqueront sans se forcer. Le bonheur dans la soumission, quoi !



    Signaler un abus  
Publié : 02/02/11 - 13h27
Mis à jour : 02/02/11 - 13h41
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur