Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 14 décembre, 10:14
Accueil > Actualité > Société > Ecoles de catch - Attention danger !

Ecoles de catch - Attention danger !

Société


Des centres destinés à enseigner le catch aux enfants, parfois dès 4 ans, se créent un peu partout en France, au mépris de toutes les règles de sécurité.

Surfant sur la vague d’enthousiasme que suscite le catch auprès des enfants, les écoles censées les former à cette discipline poussent comme des champignons. Mais si quelques-unes peuvent se targuer de posséder une véritable éthique, la plupart sont davantage attirées par l’appât du gain. Certaines n’hésitent pas à ouvrir leurs portes à des enfants de 10, 8, 6, voire 4 ans. Les cours sont dispensés sur des rings en bois, souvent fabriqués à la main. Quant aux enseignants, ils ne disposent d’aucune expérience dans le domaine du catch. Une grave dérive que s’évertue à dénoncer Marc Mercier, huit fois champion du monde et président de la Fédération française de catch professionnel.

« Les personnes qui créent de telles structures sont de véritables assassins ! Un enfant n’a pas sa place dans un cours de catch. » Lui-même fondateur d’un centre de formation, la Catch Academy, Marc Mercier n’accepte les élèves qu’à partir de 14 ans, et seulement sous certaines conditions. « Un adolescent ne peut véritablement démarrer une initiation qu’à partir de 16 ans. Il est impératif d’avoir achevé sa croissance, car la pratique du catch risque de l’interrompre », explique-t-il. Les enseignants doivent être des professionnels aguerris et l’école doit disposer de matériel sécurisé.

« Il est indispensable d’installer des matelas en mousse, de manière à amortir les chocs. Faire s’entraîner des enfants sur des rings en bois, c’est vraiment de l’inconscience ! »

63 enfants paralysés

Une mauvaise chute peut en effet entraîner des conséquences dramatiques. Depuis 2008, 63 enfants de moins de 12 ans se sont gravement blessés, notamment dans les cours de récréation : 40 sont paraplégiques et 23 tétraplégiques. Malgré sa réputation (« c’est du chiqué ! »), le catch est un véritable métier, les coups et les chutes sont bien réels, et seuls des adultes surentraînés peuvent exécuter de telles prouesses acrobatiques.

Et encore… Un professionnel a un accident grave tous les trois à cinq ans en moyenne. « Je suis cassé de partout. J’ai une prothèse à la cheville. Je n’ai plus de ligament aux genoux. J’ai une plaque dans les vertèbres. J’ai subi deux fractures du crâne. Et j’ai une très mauvaise vision. Je ne me plains pas, car je l’ai choisi. Mais il faut savoir que le catch est un sport extrêmement violent qui laisse de graves séquelles », explique Marc Mercier.

Informations que ce sportif tient à divulguer dans les écoles dès qu’il en a la possibilité, en comparant son métier à celui de cascadeur. « La cascade fait sans cesse des blessés et des morts. Aucun parent n’enverrait un enfant de 6 ans s’entraîner à faire des cascades… »

Vide juridique

Et même si ces prétendues écoles soutiennent n’avoir jamais eu à déplorer d’accident, Marc Mercier reste convaincu du contraire. « La majorité des élèves inscrits dans des écoles de catch sont issus de milieux défavorisés. Alors, pour éviter que les parents n’ébruitent l’affaire lorsque leur enfant est victime d’un drame, les dirigeants de ces établissements achètent leur silence. » Et pourtant « tout le monde, je dis bien tout le monde, est libre d’ouvrir une école de catch », s’insurge l’ancien champion, qui dénonce le vide juridique entourant cette discipline : le catch, considéré comme un spectacle, ne dépend pas du ministère des Sports, mais de celui de la Culture.

Une incohérence contre laquelle se bat Marc Mercier : reçu en avril 2009 par le secrétaire d’Etat aux Sports, Bernard Laporte – qui avait promis de faire bouger les choses –, il peine à avoir la même oreille attentive de son successeur Yama Rade.

Pour en savoir plus :
www.marcmercier.com
www.sosbenjamin.org
_ www.jeuxdangereux.fr

Classé parmi les jeux dangereux

Depuis trois mois, Thomas vit à l’hôpital, cloué sur un brancard. Victime d’une compression de la moelle épinière, le jeune garçon de 12 ans a tout le bas du corps paralysé. Il souffre et doit suivre chaque jour de lourdes séances de rééducation. Si Thomas se trouve dans cet état, c’est parce qu’il a voulu reproduire, dans sa chambre, avec un camarade, les prises de catch vues à la télé. Une pratique, hélas, très courante, chez les enfants de son âge !

Un simple « jeu » qui peut virer au drame. Au même titre que le jeu du foulard ou le petit pont massacreur, le catch a d’ailleurs été classé parmi les jeux dangereux par l’Observatoire national d’études des conduites à risques (ONECR). « Le catch appartient à la catégorie des jeux de défi, tout comme l’hyper-alcoolisation », précise Magali Duwelz, présidente de l’association SOS benjamin.

« Si les enfants n’ont aucune conscience du danger, c’est à nous, parents, de leur inculquer. Il faut leur montrer l’envers du décor en leur expliquant, lorsqu’on regarde un match de catch à la télé avec eux, que, derrière les lumières, les paillettes, les costumes, les muscles et les acrobaties, de nombreux professionnels sont blessés et handicapés. » De quoi les inciter à y réfléchir à deux fois avant de se mettre à les imiter…













Par Karine Touboul
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 3 nov à 14:42

    Anonyme-77656
    Encore et toujours Mercier

    Autant je suis d'accord sur le fond de l'article (le catch c'est dangereux, le catch c'est pas avant 14 ans, le catch s'apprend progressivement, le catch faut faire gaffe et il faut une réglementation plus poussée en la matière), autant je m'interroge sur un seul point : pourquoi Marc Mercier est-il toujours interrogé. C'est le einième article sur la question et c'est toujours lui le principale interlocuteur. C'est un bon client ? C'est de la paresse à chercher un autre professionnel qui a une opinion sur la question ? La peur de faire quelque chose qui n'est pas convenu ? Marc Mercier est peut-être un pro et un ancien champion. Mais il n'est pas le seul à faire du catch en France. Et sa dernière affirmation sur les familles payées pour se taire est à la limite de la diffamation.



    Signaler un abus  
Publié : 03/11/10 - 07h26
Mis à jour : 02/11/10 - 20h59
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur