Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 24 janvier, 07:00
Accueil > Actualité > Société > Le frère de Bachelot exclu de l’UMP

Le frère de Bachelot exclu de l’UMP

Société


Jean-Yves Narquin a été sanctionné pour s’être opposé à un allié du Nouveau Centre, dans le Loir-et-Cher, lors des dernières législatives.

Jean-Yves Narquin, frère cadet de Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, a été exclu de l’UMP. Le bureau politique, présidé par Jean-Claude Gaudin, a entériné la décision le 25 juin dernier, confirmée dans une lettre adressée par le président délégué de l’UMP le 25 septembre dernier, que FranceSoir publie aujourd’hui. A l’origine de cette sanction touchant la famille Bachelot, un différent qui l’opposait lors des élections législatives à Maurice Leroy, le député sortant dans le Loir-et-Cher et vice-président de l’Assemblée nationale. Déçu de ne pas avoir obtenu l’investiture de son parti au détriment de l’ex-UDF qui a soutenu Nicolas Sarkozy au second tour de l’élection présidentielle et s’est présenté sous l’étiquette Nouveau Centre, Jean-Yves Narquin a décidé d’aller jusqu’au bout. Malgré les recommandations amicales adressées par l’équipe nationale de l’UMP, il a décidé de se maintenir dans la course à la députation. Avec 18,86 % des voix, le frère de la ministre, dont il fut l’attaché parlementaire, a contraint le député sortant à disputer un second tour, face à la socialiste Marie-Hélène Vidal. Lors de ce second tour, Jean-Yves Narquin avait refusé de se prononcer en faveur de Maurice Leroy, se contentant d’appeler à voter contre la candidate PS, ce qui lui a valu la sanction de son parti.

Riposte de la ministre

L’histoire ne nous dit pas quelle fut la position adoptée par Roselyne Bachelot dans cette affaire qui mêle vie privée et vie politique. Toujours est-il que la ministre de la Santé, en tant que membre du bureau national de l’UMP, a elle-même participé à l’exclusion de son frère. Elle n’aurait cependant pas pardonné cette décision au député centriste. Pour les partisans de ce dernier, Roselyne Bachelot aurait ainsi mené une véritable cabale à l’encontre de leur champion, victime selon eux du clan Bachelot militant dans l’entourage du président et du Premier ministre pour éloigner Maurice Leroy d’une possible nomination à un poste de secrétaire d’Etat. Tous les protagonistes de cette chamaillerie locale souhaitant reprendre du service pour les municipales, Jean-Claude Gaudin a décidé de mettre les choses au clair dans l’espoir d’arracher Vendôme à l’équipe socialiste qui résiste depuis plus d’un quart de siècle aux offensives centristes.

C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Publié : 25/10/07 - 15h15
Mis à jour : 12/03/10 - 12h10
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur