Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 29 janvier, 01:30
Accueil > Actualité > Société > Marseille : Des centaines d'enseignants en grève

Marseille : Des centaines d'enseignants en grève

Grève dans l'Education nationale


Plusieurs centaines d'enseignants ont manifesté mardi à Marseille pour dénoncer "une saignée sans précédent" dans les postes et les classes des écoles maternelles et primaires des Bouches-du-Rhône.

Le taux d'enseignants grévistes mardi à Marseille est compris entre 22% et 65%, selon l'académie ou les syndicats
Le taux d'enseignants grévistes mardi à Marseille est compris entre 22% et 65%, selon l'académie ou les syndicats AFP/Anne-Christine POUJOULAT

Les enseignants marseillais sont en colère et ils l'ont fait savoir. Ils étaient 400 selon la préfecture, 2.000 selon les syndicats, à défiler mardi dans les rues de la cité phocéenne pour protester contre ce qu'ils considèrent comme « une saignée sans précédent » dans les postes et les classes des écoles maternelles et primaires des Bouches-du-Rhône.

Appelés à la grève par l'intersyndicale départementale du premier degré, les manifestants, rejoints par quelques collègues du secondaire, ont protesté devant l'inspection académique contre les 159 suppressions de postes et 188 fermetures de classes (pour 19 ouvertures) annoncées dans le département, avant de défiler dans le centre-ville. « C'est un triste record, cette carte scolaire nous n'en voulons pas », a martelé Christophe Doré, secrétaire départemental du syndicat Snuipp-FSU, soulignant que ces suppressions se faisaient dans un contexte de « relative stabilité démographique », avec 1.488 élèves en moins, « soit à peine plus d'un par école ».

Rased et remplaçants visés aussi

Annonçant 65% de grévistes dans le département (contre 22%, selon l'académie), avec un mouvement particulièrement suivi dans les écoles maternelles, Christophe Doré a également vilipendé « une méthode inacceptable », accusant « d'omerta » l'inspection d'académie sur le détail des suppressions de postes dits « hors classe » (Rased (*), remplaçants, conseillers pédagogiques...) : il ne sera dévoilé que mercredi en comité départemental, l'occasion d'une nouvelle mobilisation. « Ils se sont servis des postes de Rased comme levier de suppression, c'est le signe d'une politique de non-éducation qui ne veut pas s'occuper de ceux qui en ont le plus besoin », a dénoncé le syndicaliste, tandis qu'on pouvait lire « Rased sabordés, élèves sacrifiés » sur la chasuble d'une manifestante.

Interrogée par l'AFP dans les rangs de la manifestation, Sandra, enseignante dans une école de Marseille classée en ZEP, a estimé que le gouvernement pratiquait « la politique de la terre brûlée, voulant tout massacrer avant de partir ».

 

(*) Les Rased dispensent des aides spécialisées aux élèves d'écoles maternelles et élémentaires en grande difficulté

Actu France-Soir

Réactions à cet article23 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 15 fév à 10:02

    Anonyme-77656
    Pauvre France

    Ils aiment ça la grêve,j'espére qu'ils sont payer,tout ces bras cassés,ont leur demande juste de faire leur travail et pas de se substituer au gouvernement.



    Signaler un abus  
  • Par presseagencecotedazur, le 15 fév à 11:25

    presseagencecotedazur
    Terminus pour la LGV Paca


    Les trains circuleront à 250 km/h maximum

    entre Marseille et Nice. A l'occasion d'une conférence de presse qui s'est tenue hier matin à

    Marseille, Réseau ferré de France (RFF) a enterré en douceur le projet de LGV

    Paca. «?La réalisation d'une ligne à grande vitesse pure se transforme devant la

    nécessité de mettre en place un système performant dans la région, lâche

    Jean-Michel Cherrier, chef de mission de la LGV Paca. Nous devons allier trains

    quotidiens et vitesse adaptée aux enjeux du territoire.?» Du coup, RFF abandonne

    l'idée de faire passer des trains à 350?km/h au profit d'un «?panachage?» entre

    créations de lignes nouvelles et renforcement des infrastructures existantes, où

    les voies seront triplées, voire quadruplé, et sur lesquelles les trains

    rouleront entre 130 et 250?km/h selon les endroits. Et certaines orientations

    polémiques comme le fuseau passant par les vignes de Bandol, l'implantation

    d'une gare à Toulon-Est ou sur l'axe Cannes-Grasse et la ligne en site propre

    entre Toulon et Le?Muy sont remis en cause. 


    Source 20 minutes.fr




    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 fév à 11:42

    Anonyme-77656
    Ils ont raison

    Château_Yquem, vous ne diriez pas cela si vos enfants étaient dans une classe de 35 élèves, ou si vous-mêmes vous deviez enseigner à 35 élèves. Mais vu votre orthographe, vous n'êtes pas prête de travailler au sein de l'Education Nationale.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 fév à 12:06

    Anonyme-77656
    Grèves moins suivies

    Rituellement , il y a cinq à six grèves par an dans l'Education et elles sont de moins en moins suivies.Il serait temps pour les syndicats de trouver des formes de protestation plus modernes et moins pénalisantes pour les familles.



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 15 fév à 13:57

    HeyBaal
    C'est un peu le concept d'une

    C'est un peu le concept d'une politique d'économie.


    @Pepito12 c'est quoi le problème avec les classes de 35 élèves ? Les plus nuls n'y arrivent pas parce que leurs parents ne les aident pas ? Certains décrochent parce qu'ils ont des problèmes personnels ? Les fauteurs de troubles dérangent les autres alors qu'ils devraient être virés ?


    Les solutions à ces problèmes ne sont pas plus de profs. Plus de prof c'est la solution de facilité quand on a pas le courage de dire aux gens, en face, que le problème vient d'eux, qu'ils sont défaillants et qu'ils doivent se prendre en main, et quand on est pété de thunes.


    Je vous informe qu'aux dernières nouvelles la France n'est plus pété de thunes.


    J'ai déjà étudié dans des classes de 37 (38 avec l'arrivée d'une nouvelle). C'est pas l'idéal, c'est pas "confortable" mais c'est parfaitement faisable.


    Et en temps de crise c'est la seule solution réaliste au vue des finances publiques.


    Maintenant si vous voulez donner de votre temps pour seconder des profs, je ne pense pas qu'ils vous disent non.


    Et accessoirement s'ils n'étaient pas systémtiquement en train de contester leur hierarchie, je pense que l'exemple donné serait bien meilleur et que dans l'ensemble il y aurait moins de problèmes de discipline, de manque de respect et d'absentéisme.


    @presseagencecotedazur un pseudo pompeux pour troller les sites d'actualité des autres, non ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 fév à 14:35

    Anonyme-77656
    Pepito12,

    (Mais vu votre orthographe, vous n'êtes pas prête de travailler au sein de l'Education Nationale).Travailler c'est le mot en trop,pour le travail 44 ans de cotisation et pas chez les fonctionnaires,pour ce qui est mon orthographe tu as raison je l'ai sacrifié au détriment de mon travail,et mes enfants eux ont fait de brillantes études,sans s'occuper des états d'âme des planqués, comme quoi il n'y a que le travail qui paye,chose que tu ne doit pas comprendre (fonctionnaire)



    Signaler un abus  
  • Par presseagencecotedazur, le 15 fév à 14:49

    presseagencecotedazur
    FORCES DE L’ORDRE SONT INTERVENUES POUR LIBÉRER LE NAVIRE DE


    LES FORCES DE L’ORDRE SONT INTERVENUES
    POUR LIBÉRER LE NAVIRE DE LA SNCM «

    LE CORSE »
    A MARSEILLE MARDI 14 FÉVRIER A 21H
    Le 14 février 2012, le

    Tribunal de grande instance de Marseille par ordonnance
    de référé prononcée

    consécutivement décidait la fin du blocage, au grand port
    maritime de

    Marseille, du navire «Le Corse » de la compagnie maritime
    SNCM.
    Cette

    ordonnance faisait suite à une première décision du 25 janvier 2012
    rendue à

    la demande de la SNCM pour permettre le départ du bateau «Le
    Corse» pour

    Toulon afin de mettre en oeuvre une nouvelle ligne en direction de
    la

    Corse.
    Contre cette première décision, un recours avait été formé par le

    syndicat
    CGT.
    Le 14 février 2012, le TGI a rendu une deuxième décision

    ordonnant de mettre
    fin au blocage du navire avec le concours de la force

    publique.
    Hier à 21 heures, un huissier de justice, assisté de 150 policiers

    et gendarmes,
    s’est présenté à la passerelle pour notifier l’ordonnance du

    TGI de Marseille
    aux marins qui occupaient illicitement le

    navire.
    L’opération était destinée à permettre l’appareillage du navire dans

    les
    meilleures conditions. Celle-ci s’est déroulée en présence du préfet

    délégué
    pour la défense et la sécurité dans le calme et sans incident.
    Le

    Corse a quitté le Grand Port Maritime de Marseille à 00h30.




    Signaler un abus  
  • Par presseagencecotedazur, le 15 fév à 15:55

    presseagencecotedazur
    dispositif innovant de lutte contre les vols à main armée,


    MARSEILLE /  Dispositif innovant de lutte contre les vols à main

    armée,


    Mis en place en collaboration avec les services de police, au PASINO

    d'Aix-en-Provence Dans le cadre de la lutte contre les vols à main armée dans le

    département, Alain Gardere, Préfet délégué pour la défense et la sécurité,

    participe le vendredi 17 février 2012, à 11h, dans les locaux du PASINO

    d'Aix-en-Provence, à la présentation d'un nouveau système innovant permettant le

    marquage, par un ADN de synthèse, des auteurs de vols à main armée. Ce

    dispositif expérimental, qui résulte d'une collaboration étroite associant la

    société prestataire, le groupe Partouche, et les services de police fera

    prochainement l'objet d'une convention de partenariat. Le dispositif, qui

    présente un caractère dissuasif certain, constitue également une aide à

    l'élucidation précieuse pour les enquêteurs de la police et de la gendarmerie

    nationales. Le PASINO d'Aix-en-Provence est le premier casino du groupe

    Partouche à s'être équipé à titre expérimental de cette innovation

    technologique, mise au point par une société anglo-saxonne. Victime de deux vols

    à main armée successifs au mois d'avril, puis au mois de juin 2011,

    l'établissement de jeu s'est, depuis, engagé dans une ambitieuse démarche de

    renforcement des dispositifs de sécurité, en étroite collaboration avec les

    services de police.


    Transmis par GILLES CARVOYEUR




    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 fév à 16:31

    Anonyme-77656
    Année ?

    Bientôt, l'année ne era plu asez longue pour permettre aux enseignants de fréquenter leurs classes. Enchainant gréves suivies de manifestation contre n'importe quoi juste avant des arrêts de travail pour des motif soigneuement choisis et répétés, certains ne se souviendront même plus qu'ils doivent assurer des cours. Triste, triste ! ! !



    Signaler un abus  
  • Par charles bronson, le 15 fév à 19:16

    charles bronson
    @robert2400

    En tous cas, vu ta syntaxe et ton orthographe, on peut aisément en déduire que ton dernier prof de français ne doit pas être jeune. T'es pas triste non plus!



    Signaler un abus  
  • Par charles bronson, le 15 fév à 19:54

    charles bronson
    @Chateau- Yquem

    N'exagérons rien,l'instruction c'est à l'école avant d'entrer sur le marché du travail. Donc si tu avais voulu être "planquée" il fallait faire des études avant d'aller bosser  et de faire des enfants. Ce sont des gens comme toi qu'ils ont besoin à l'UMPS, des gens qui n'ont aucune capacité d'analyse. Bien qu'il n'y ait pas de sot métier, il faudrait voir à respecter un peu les autres et surtout les profs avant tout.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 15 fév à 22:51

    Anonyme-77656
    pas difficile à comprendre

    Chateau_Yquem n'a rien compris au film. Si les enseignants manifestent c'est avant tout pour défendre l'institution qu'ils servent dans l'intérêt des élèves et de leurs parents. Les enseignants perdent une journée de salaire, c'est quand même pas difficile à comprendre même si on n'est pas doué.



    Signaler un abus  
  • Par NONEURO, le 16 fév à 08:15

    NONEURO
    Les mêmes

    Et voilà les mêmes qui foutent la pagaille, les mêmes que l'on pouvait voir défiler lorsqu'il fallait "dégraisser le mammouth" !
    Mais c'était sous Jospin non ? Alors les gauchos on se trompe d'époque ? 



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 fév à 10:30

    Anonyme-77656
    charles bronson,

    Tu est une personne délicate et bien élevée.!!!!!!ton copain RAFALE à tu des nouvelles tous les deux vous faites une belle paire.



    Signaler un abus  
  • Par Jigoro, le 16 fév à 12:10

    Jigoro
    incompétents ?

    Il y a quelques années, disons 30  :)  les instituteurs et les professeurs étaient des notables, qui possèdaient une grande culture   et qui savaient transmettre leur savoir à nos chères têtes blondes.


    Ils étaient respectés et écoutés.


    Aujourd'hui ils sont relativement médiocres, il suffit de voir leurs prestatios dans certains jeux télévisés  pour  en être convaincu.


    Médiocres en histoire  (de FRANCE)   pas terribles en Géographie  ... des domaines dans lesquels nos anciens étaient incollables.


    Dorénavant plus de 50% des élèves quittent le CM2 sans savoir correctement lire,  écrire et compter...  POURQUOI ?


    Si vous trouvez la réponse à cette angoissante question... c'est que vous avez parfaitement compris d'ou vient le mal qui ronge notre éducation nationale.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 fév à 12:30

    Anonyme-77656
    charles bronson,

    Tiens c'est nouveau tu as retournée ta veste tu ne pourfends plus l'administration,tout le monde ne peut pas être comme toi un fin lettré donneur de leçons,toi tu vote pour Peggy c'est ton droit,laisse la liberté de vote aux autres, tu porte la moustache ????



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 fév à 13:30

    Anonyme-77656
    charles bronson,

    Pour le fin lettré tu as compris je rigole.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 fév à 16:43

    Anonyme-77656
    HeyBaal, vous n'avez pas dû

    HeyBaal,


    vous n'avez pas dû voir un vrai adolescent depuis un bon quart de siècle pour dire que c'est facile d'enseigner dans une classe de 35 ados. "A votre époque", oui, mais c'était à votre époque. Maintenant, c'est différent. Je ne vais pas faire un long discours, le meurtre au couteau qui a eu lieu hier entre deux lycéens reflète bien la situation actuelle, que je vis quotidiennement.


    Chateau Yquem,


    si tous les profs sont des faignants qui gagnent facilement leur vie sans rien faire, alors pourquoi ne faites-vous pas prof?

    ça me fait rire, tout le monde dit que c'est un métier facile et personne ne veut le faire.

    Entre 2006 et 2011, le nombre de candidats aux concours de l'enseignement a chuté de 70%.

    Alors si personne ne veut plus faire ce métier, demandez-vous pourquoi au lieu de parler de choses que vous ne connaissez pas.



    Signaler un abus  
  • Par Jigoro, le 16 fév à 17:49

    Jigoro
    @pepito 12

    Un prof qui écrit "FAIGNANTS"   alors que l'on doit écrire : fainéants   montre bien le terrible fossé  qui sépare les enseignants d'aujourd'hui de ceux d'hier   Smile


    En revanche je suis bien d'accord avec vous pour reconnaitre  que les élèves "d'autrefois" étaient des "travailleurs"   et que les profs d'antan savaient se faire respecter.


    Les parents ont baissé les bras, la CHIENLIT s'est installée dans tous les rouages des grandes institutions...


    Plus personne ne croit à rien...


    1968 fut l'année  par laquelle le chaos est arrivé.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 16 fév à 18:35

    Anonyme-77656
    Pepito12,

    Un prof qui écrit "FAIGNANTS" ,honte sur toi.



    Signaler un abus  
  • Par charles bronson, le 17 fév à 10:01

    charles bronson
    Chez o

    Ca vole plutôt bas.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 fév à 10:57

    Anonyme-77656
    n'importe quoi

    on devrait dire " instruction nationale "non "éducation nationale "l'éducation ce sont le parents et çà ils ont arrètés pour donner le bébé aux instits et profs , et bien, non,on leur demande d' instruire et éduquer ,çà va pas, et puis quoi encore ?



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 17 fév à 11:31

    Anonyme-77656
    charles bronson,un peut court

    tu as vu ta copine peggy les sondages c'est pas ça le grand soir ce sera pour plus tard.



    Signaler un abus  
Publié : 15/02/12 - 08h48
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur