Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 17 novembre, 12:53
Accueil > Actualité > Société > Nelly Crémel - Patrick Gateau, voleur, agresseur, meurtrier

Nelly Crémel - Patrick Gateau, voleur, agresseur, meurtrier

Société


Patrick Gateau était en liberté conditionnelle après avoir été condamné à la perpétuité pour assassinat. A 37 ans, il était déjà passé onze fois par la case prison.

Le 2 octobre 1990, la cour d’assises du Rhône rend son arrêt : Patrick Gateau est reconnu coupable d’avoir abattu, en juin 1984, Jeanine Brendle, mère de famille, 49 ans. Comme Nelly Crémel, elle a été piégée près de son domicile à Sainte-Foy-lès-Lyon, tuée à coups de fusil, abandonnée dans une décharge, découverte une semaine après les faits. L’enquête, qui a duré trois ans, a établi la culpabilité de Gateau et d’un complice, qui s’est suicidé, et surtout la préméditation. Pour l’assassinat de Jeanine Brendle, le récidiviste prend donc perpète. Dans la région Rhône-Alpes, l’homme est connu comme le loup blanc.

Son premier passage en correctionnelle à Lyon, pour coups et blessures volontaires, vol et violation de domicile, remonte au 29 août 1975. Il vient d’avoir 18 ans. Un an de prison dont quatre mois de sursis. Rebelote à Annecy en avril 1977 : un an ferme. En février 1978, après avoir bénéficié d’une remise de peine, il récidive : treize mois. Fin 1978, la cour d’assises de Lyon rajoute cinq ans pour attentat à la pudeur avec violence. Les remises de peine accordées lui permettent de recommencer à voler, il reprend trente mois en octobre 1982. Puis dix en 1984. Et deux ans en 1985 – cette fois, il ne se contente plus d’assommer ses victimes : il les braque au fusil. C’est ainsi qu’il a tué Jeanine mais ça, la justice l’ignore. Clémente, elle accorde une libération conditionnelle à Gateau, qui récidive en 1986 – deux ans, dont un avec sursis à Vienne –, s’évade, retombe en décembre 1987 : quatre ans infligés à Bourgoin-Jallieu. En 1990, la réclusion criminelle à perpétuité le neutralise.

« Il respectait toutes ses obligations »

Patrick Gateau, incarcéré en Alsace, est un détenu modèle. Il passe son bac, écrit à une correspondante, infirmière en Bretagne, qu’il épousera au parloir. Au sein de la centrale d’Ensisheim, il ne laissera que de bons souvenirs… et des fresques.

Gateau est artiste peintre à ses heures, plutôt doué. En 2002, parce que la loi l’y autorise, il dépose une demande de libération conditionnelle. Il l’obtient en 2003. Avec son épouse, il déménage en Seine-et-Marne : à Rebais, c’est un inconnu. Vite apprécié, d’ailleurs : on y évoque un type agréable, « toujours prêt à rendre service ». En 2004, il voit son juge d’application des peines (JAP) à Meaux, puis un psychiatre. Après son arrestation en 2005, le procureur René Pech confirmera que Gateau respectait les obligations de son contrôle judiciaire, jusqu’au suivi médico-psychiatrique. Il semblait parfaitement réinséré, il travaillait et peignait, il aimait sa femme, qui l’avait stabilisé. Elle a repris son nom de jeune fille et a quitté l’Ile-de-France. Elle y reviendra la semaine prochaine, pour témoigner.

 


Le ministre Sarkozy en juin 2005 : “Comment l’Etat peut-il relâcher un tel monstre ?”


Le 14 juin 2005, après l’arrestation de Patrick Gateau, le ministre de l’Intérieur est interpellé à l’Assemblée nationale par les députés qui ont découvert le passé du meurtrier présumé de Nelly Crémel. « J’ai reçu ce matin M. Crémel, indique Nicolas Sarkozy. Il a vu sa femme, mère d’une fillette de 12 ans, partir faire son jogging. Elle n’est jamais revenue. Elle n’est jamais revenue car deux individus ont voulu la voler […] Cette affaire est bouleversante parce qu’elle laisse une famille interdite et on ne peut imaginer que, dans un pays civilisé, un tel crime soit possible. » En proie à l’émotion, il confirme les multiples condamnations de Gateau : « Quand M. Crémel demande comment l’Etat peut relâcher un monstre, que dois-je répondre ? »

Le 22 juin, devant trente-neuf officiers de la gendarmerie, M. Sarkozy met en cause le juge d’application des peines qui a libéré Gateau : « J’ai demandé au Président de demander au garde des Sceaux ce qu’il allait advenir du magistrat qui a osé remettre un monstre pareil en liberté conditionnelle. » Indignation des syndicats de magistrats, réplique du ministre de la Justice Pascal Clément : « Je précise que s’agissant de la libération conditionnelle accordée en 2003 […] la loi, toute la loi a été respectée. Un collège de trois magistrats s’est prononcé, sur la base d’avis et d’expertises, en application des dispositions du Code pénal et du Code de procédure pénale ».

Le 23, à Aix-en-Provence, Nicolas Sarkozy justifie ses propos : « Moi, voyez-vous, je me sens du côté des victimes », dit-il aux journalistes. « Cette question que j’ai posée (NDLR : sur la responsabilité des juges), il y a 62 millions de Français qui se la posent. » Face à la polémique qui enfle, le Premier ministre monte au créneau. Sur France-Inter, Dominique de Villepin rappelle que « dans notre démocratie, il y a un principe fondamental, celui de l’indépendance de la justice […] Les magistrats ont vocation à appliquer la loi. C’est ce qu’ils ont fait. Ce n’est pas un sujet que nous pouvons aborder avec passion, avec émotion. Il faut beaucoup de sérénité. C’est un sujet extrêmement difficile et extrêmement complexe. »

Voir le dossier Les assassins présumés de Nelly Crémel en jugement 

 

 

C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Publié : 05/06/08 - 17h06
Mis à jour : 12/03/10 - 12h14
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur