Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 15 décembre, 18:49
Accueil > Actualité > Société > Pierre Coppey : “Notre objectif : zéro victime sur la route”

Pierre Coppey : “Notre objectif : zéro victime sur la route”

Société


Président de Vinci Autoroutes et de la Fondation Vinci Autoroutes pour une conduite responsable.

Pierre Coppey, Président de Vinci Autoroutes
Pierre Coppey, Président de Vinci Autoroutes DR

FRANCE-SOIR Pourquoi la Fondation Vinci lance-t-elle une campagne nationale pour lutter contre « l’hypovigilance » ?

PIERRE COPEY Nous devons agir ! Une personne sur trois est tuée dans un accident de la route à cause d’un manque de vigilance ou de la somnolence au volant : ce que l’on appelle l’hypovigilance. C’est un phénomène encore mal connu en France. Vinci Autoroutes et sa Fondation sont donc mobilisés.

F.-S. Est-ce un phénomène nouveau ?

P. C. Elle a toujours existé mais n’était pas privilégiée dans les campagnes de sensibilisation. Primo, la recherche sur le sujet est très récente. Secundo, les modes de transports ont évolué vers plus de confort et même si l’autoroute reste le moyen routier le plus sûr, les véhicules, eux, favorisent de plus en plus la déconcentration du conducteur. Lundi un accident mortel s’est encore produit sur l’A7, encore une fois l’hypovigilance était en cause. Il est impossible de se résigner à ce que 4.000 personnes meurent chaque année sur les routes de France, il faut changer de braquet et lancer la bataille de la responsabilité individuelle. 

F.-S. Quel objectif visez-vous ?

P. C. Notre ambition, c’est « zéro victime » sur la route. Cet objectif ne surprend personne quand il s’agit de compagnies aériennes ou ferroviaires, nous le revendiquons en tant que sociétés autoroutières, à l’instar d’autres pays comme la Suède. Pour l’atteindre, nous finançons la recherche pour comprendre et anticiper. Vinci a signé un partenariat avec l’hôpital de Garches et son service spécialisé en hypovigilance. En matière de pédagogie et de sensibilisation, nous lançons une campagne radio nationale aujourd’hui avec le concours d’Antoine de Caunes qui nous prête sa voix et son talent. Nous voulons alerter les conducteurs et leur offrir symboliquement un café sur nos aires pour « faire le plein de vigilance » et les inviter ainsi à faire des pauses régulièrement pendant leurs trajets. Et de brefs documents explicatifs leur seront également remis pour populariser ce véritable enjeu de santé publique.

Nouveau danger : les smartphones

Conduire ou écrire ? Les Français ne veulent plus choisir, à en croire le dernier baromètre Axa Prévention sur notre comportement au volant. Aujourd’hui, un conducteur sur six envoie ou consulte des SMS tout en roulant. Cette pratique touche particulièrement la jeune génération : ils sont 34 % à jongler entre conduite et écriture chez les 25-35 ans et même 39 % chez les moins de 25 ans. Pour les auteurs de cette étude réalisée par TNS Sofres, ce constat préoccupant serait directement lié au boom des smartphones (iPhone ou Blackberry), qui représentent 30 % des ventes. Entre les mains des conducteurs, ces « téléphones à tout faire » se révèlent redoutables, justement parce que l’on s’en sert pour tout. En voiture, on le transforme en GPS, posé sur les genoux, pour suivre la route d’un œil tout en regardant la carte qui défile ; 56 % des conducteurs ont beau considérer cette attitude dangereuse, ils sont 10 % à l’adopter malgré tout.

Au-delà de ces nouveaux comportements à risque, Le relâchement de la vigilance est général : un Français sur deux n’utilise plus son clignotant, deux conducteurs sur trois ne s’arrêtent pas au feu orange et les vitesses en ville restent excessives. En réalité, concluent les auteurs, les conducteurs « n’ont plus conscience des dangers de la route ». Seulement 78 % d’entre eux reconnaissent qu’il est risqué de téléphoner au volant, contre 90 % en 2004 ! En la matière, contrairement aux idées reçues, opter pour un « kit mains libres » ne permet pas une meilleure concentration, selon une étude remise cette semaine au gouvernement. De nouvelles mesures concernant la vitesse et le téléphone devraient émerger lors d’un prochain comité interministériel à la sécurité routière, réuni à la fin du mois.

Juliette Demey
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Publié : 08/04/11 - 06h56
Mis à jour : 08/04/11 - 07h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur