Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 16 octobre, 04:49
Accueil > Actualité > Société > Prières de rue : Zizanie chez les musulmans de Paris

Prières de rue : Zizanie chez les musulmans de Paris

Société


C’est la guéguerre entre Noirs et Maghrébins pour le contrôle du nouveau lieu de culte musulman créé à Paris après l’interdiction des prières dans la rue.

Les prières de rue divisent
Les prières de rue divisent SIPA/YAGHOBZADEH RAFAE

Un mois et demi après l’interdiction des prières dans les rues de Barbès à Paris par le ministre de l’Intérieur, la cohabitation est difficile entre responsables musulmans originaires du Maghreb et ceux de l’Afrique subsaharienne, qui se disputent le contrôle du nouveau lieu de culte. 

Environ 4.000 fidèles

Depuis une quinzaine d’années, faute de place dans les mosquées ou de bâtiments suffisamment grands, des prières massives avaient lieu chaque vendredi dans les rues Myrha et Polonceau, devant deux mosquées, dans le quartier de la Goutte-d’Or, dans le nord-est de la capitale. Mi-septembre, le ministre de l’Intérieur et des Cultes, Claude Guéant, avait décidé de régler ce problème, en interdisant ces prières de rues et en ordonnant l’aménagement d’une ancienne caserne, située non loin, boulevard Ney (XVIIIe arrondissement). Le bâtiment abrite deux grandes salles de 750 et 600 m2. Depuis le 16 septembre, environ 4.000 fidèles s’y retrouvent chaque semaine à l’occasion de la grande prière du vendredi. Pour éviter toute dissension, les responsables religieux ont décidé que les imams de l’une et l’autre mosquées devaient conduire alternativement la prière et prononcer le prêche, une initiative bien accueillie à l’origine.

Campagne présidentielle

Mais, depuis, les relations entre les fidèles des deux mosquées se sont détériorées. « Je ne veux pas de ce bébé, je ne peux pas le gérer avec les Africains », tranche sans détour cheikh Salah Hamza, imam d’origine algérienne de la mosquée de la rue Myrha. « Il veut nous asservir », répond Assani Fassassi, secrétaire général d’origine béninoise de la Fédération française des associations islamiques, des Comores et des Antilles, et fidèle de la mosquée de la rue Polonceau. Résultat : la Préfecture de Police attend toujours les statuts de l’association devant gérer ce nouveau lieu de culte, qui accueille les fidèles des deux mosquées, et les fonds issus des donations et des subventions. Une succession d’organigrammes n’a pas recueilli l’accord des parties. Contacté par l’AFP, le ministère de l’Intérieur n’a pas souhaité faire de commentaires. Pour la Préfecture de Police, qui tient à rester « neutre » et prévoit prochainement une réunion, « les petites tensions sont à relativiser, car c’est normal dans une phase de négociation ».

Les responsables politiques voudraient surtout trouver une solution avant le début de la campagne présidentielle, pour éviter un retour des fidèles dans la rue et ôter à Marine Le Pen un de ses arguments. La présidente du Front national avait allumé une polémique en faisant un parallèle entre les prières de rue à Barbès et l’occupation allemande.

 

 

J.-M. C.
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Réactions à cet article7 commentaires

  • Par aladine, le 7 nov à 09:31

    aladine
    c'est quoi ce monde

    petite précision pour éviter tous quiproquo je suis d'origine émigrée francaise,il ne manquait plus que cela une petite guéguerre entre noirs musulman et les autres c'est quoi ce délire,une religion ce n'est pas une couleur de peau!!!maintenant c'est a celui qui se fera le plus entendre et remarquer,il manque plus que les rues des catholiques (dont je suis)et paris est envahie,quand va ont appliquer les lois (nul n'a le droit de bloquer les rue race ou religion)et ont se demandent  pourquoi le racisme grimpe en flêche en france et bien ne cherchez plus,en voila un bonne exemple,et ces gens la pensent ils aux émigrés bien adaptés a la france a ceux  qui ont ramés pour venir ?non ils ne pensent qu'a eux !!!ils nous salissent par leur bétise et leur fanatisme (certains personnes d'origine émigrés changent leur nom par honte )exemple ma soeur car être d'origine émigrés même depuis 56 ans devient un poids trop lourd a porter ,a force de voir tant de fanatisme (la religion est dans le coeur)pas étaler dans les rues ,bien au contraire elle est salie du moins a mes yeux il y a des mosquées elles servent a quoi?a faire jolies!!!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 nov à 09:57

    Anonyme-77656
    modifier le code la prière!

    trottoir de gauche les jours impairs et trottoir de droite les jours pairs,les jours fériés pour les chrétiens (moins nombreux maintenant) et le weekend pour les crétins!Bravo Chirac pour le regroupement familial,ah mince il est amnésique passager!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 nov à 12:48

    Anonyme-77656
    Mentalité

    Mentalités importées, imperméables au folklore pseudo- républicain. Le "vivre ensemble" en particulier...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 nov à 12:55

    Anonyme-77656
    integration

    belle exemple d'intégration...même entre Musulmans ils ne s'entendent pas comment voulez vous qu'ils s'adaptent....le danger ne vient pas de ceux qui sont en France depuis 30 voir 35 ans ceux là ce sont très bien intégrés mais cette nouvelle vague d'immigration qui elle n'a aucune envie de s'intégrer dans ce pays..!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 nov à 13:16

    Anonyme-77656
    c'est net mais c.. !

    ILS VEULENT REGLER TRES VITE CE PROBLEME MAIS SEULEMENT POUR ENLEVER UN ARGUMENT A MARINE !

    les musulmans ont surement compris que apres ....

    A mon avis ça n'enlevera pas de chance a Marine et ça montre que quand ça sert leurs interets il font l'impossible et dans tous les sens. apres les elections, ils pourront retourner prier dans la rue ! bravo le gouvernement !!!



    Signaler un abus  
  • Par voixdenana, le 8 nov à 11:41

    voixdenana
    l'Ordre public

    est transgressé - premier niveau de rebellion


     



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 nov à 15:50

    Anonyme-77656
    Qu'est-ce que ça veut dire

    Qu'est-ce que ça veut dire s'intégrer ? les valeurs de l'islam ne sont en rien contradictoires avec les principes républicains et les valeurs de la France bien au contraire, et la loi sur la laïcité de 1905, permet au contraire la liberté de culte! si l'intégration veut dire acculturation alors là la France perd de sa propre identité. Parce que il me semble que l'on peut être français bien intégré et musulman sans aucun problème. Le problème c'est la tolérance, c'est à la société civile de les intégrer, on est français à part entière et même patriote, contrairement à non élites mondialisées et sionistes!



    Signaler un abus  
Publié : 07/11/11 - 09h02
Mis à jour : 07/11/11 - 09h10
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur