Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 28 janvier, 20:00
Accueil > Actualité > Société > PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-bois : Une fermeture dès juillet ?

PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-bois : Une fermeture dès juillet ?

Société


Depuis un an, l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-bois est dans l'impasse. Élus locaux et syndicats craignent l'annonce de la fermeture de l'établissement dès juillet. Ce mardi, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg et le président du directoire de PSA Philippe Varin se sont entretenus pour tenter de trouver une solution.

Lundi, Arnaud Montebourg avait déjà rencontré lors d'une table ronde les différentes parties, syndicats, élus locaux et la direction de PSA.
Lundi, Arnaud Montebourg avait déjà rencontré lors d'une table ronde les différentes parties, syndicats, élus locaux et la direction de PSA. JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN /AFP

L'angoisse, au quotidien. A Aulnay-sous-bois (Seine-Saint-Denis), où l'usine PSA Peugeot Citroën emploie encore plus de 3.000 salariés, élus locaux et syndicats craignent l'annonce de la fermeture de l'établissement dès juillet. Depuis un an, l'usine se trouve dans l'impasse. Et le temps presse. Ce mardi matin, le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg et le président du directoire de PSA Philippe Varin se sont entretenus pour tenter de trouver une solution. Le constructeur automobile ne faisait aucun commentaire sur ce rendez-vous et le ministère n'était pas joignable en fin de matinée.

Lundi, Arnaud Montebourg avait déjà rencontré lors d'une table ronde les différentes parties, syndicats, élus locaux (dont Gérard Ségura, le maire d'Aulnay) et la direction de PSA représentée par son directeur industriel Denis Martin. A sa sortie, le maire d'Aulnay et les représentants syndicaux n'ont pas caché leurs inquiétudes. « La direction du groupe a indiqué très clairement, et peut-être pour la première fois aussi clairement, qu'elle n'avait pas de solution à la situation automobile, des usines françaises et en particulier d'Aulnay, a déploré l'élu socialiste. Nous avons une extrême crainte que soit annoncée fin juillet (le 25, ndlr), lors de la présentation des résultats du groupe, la probable fermeture de l'usine. »

"PSA a besoin d'en réduire la voilure"

D'autant que l'enjeu est énorme pour la Seine-Saint-Denis, où PSA est l'un des plus gros employeurs. Le chômage y est déjà élevé (11,9% au 4e trimestre 2011, contre 9,4% en France métropolitaine) et la filière automobile représente près de 9.000 emplois dans le département. « Au travers de tout ce qu'il nous a dit, on sent que la fermeture va arriver », a estimé Tanja Sussest, secrétaire du comité d'entreprise d'Aulnay et représentante du syndicat maison, le SIA. Les 3.300 salariés (dont 300 intérimaires) attendent d'être fixés sur leur sort depuis un an. La CGT avait dévoilé en juin 2011 un document interne prévoyant la fermeture d'Aulnay en 2014. Depuis, la direction a répété à moult reprises que ce projet était caduc, mais refuse de s'engager par écrit sur l'avenir de l'usine où sont produites actuellement les Citroën C3.

Sur le site d'Aulnay-sous-bois, c'est l'incompréhension. « La question est posée après 2014 et je ne peux pas vous en dire plus », a encore glissé ce mardi Frédéric Banzet, directeur de la marque Citroën, à quelques journalistes. Côté syndicat, on désespère et on s'interroge. La direction « nous dit qu'il reste 450.000 C3 à produire. Où comptent-ils les produire? Ils ne répondent pas », a dénoncé pour sa part Jean-Pierre Mercier de la CGT. Il dit craindre une réduction progressive du nombre de salariés à Aulnay, avec le passage de deux à une équipe. La fin de vie de la C3, aussi fabriquée dans l'usine de Poissy (Yvelines), proche d'Aulnay, est pourtant programmée pour 2016.

« Cela fait longtemps que PSA veut fermer Aulnay », commente Bertrand Rakoto, analyste chez Polk, qui ajoute qu'« il n'y a pas eu d'investissements importants », contrairement à ce qui a été fait dans d'autres usines du groupe. « PSA a besoin de réduire la voilure », rappelle encore l'analyste. Le groupe, qui traverse une passe difficile, a renforcé cette année son plan d'économies. Cette situation l'a aussi amené à se rapprocher du géant américain General Motors, avec qui il va développer des voitures en 2016. Les représentants des salariés espèrent en savoir plus lors d'un comité de groupe européen, qui se tiendra au siège de PSA le 28 juin, normalement en présence de M. Varin, et qui sera précédé la veille d'un comité de liaison.

Actu France Soir (avec AFP)

Réactions à cet article25 commentaires

  • Par Sandy Kilow, le 19 juin à 12:53

    Sandy Kilow
    Mise au point..car moi je sais

     1°) Pourquoi produire en France avec des syndicats qui vous emmerdent sans cesse?


    2°) pourquoi produire en France quand c'est moins cher ailleurs ?et pourquoi Aulnay ?


    Eet bien parceque  Aulnay est le site où les syndicats passent leur temps a empêcher de travailler, débrayages, blocages,et bien ces braves syndicats ont réussi par leur comportement a faire choisir Aulnay comme site a fermer, donc je m'adresse aux employés d'Aulnay...n'oubliez pas de les remercier !!



    Signaler un abus  
    • Par Jakyburn, le 19 juin à 13:15

      Jakyburn
      Bonjour Sandy...

      ...Merci pour cette analyse pertinente : rien n'y manque ! Surtout ne pas critiquer nos vaillants syndicats, qui vivent grassement avec nos subventions, mais sont sous la protection du pouvoir actuel. Oh, ils vont bien hurler, pour la forme, pour faire plaisir à leur rares adhérents, mais comblen de pauvres ouvriers vont se retrouver...au chômage ? : A ajouter à la liste déjà trop, trop longue !!!


      Grosse concertation avec les partenaires sociaux !: le résultat, on connaît ! Cdlt.



      Signaler un abus  
  • Par Sandy Kilow, le 19 juin à 12:57

    Sandy Kilow
    Juste de l'enfumage politique

    Montebourg et Sapin ......peuvent tergiverser...et se croire tout puissants !! PS ou pas PS si PSA a besoin de fermer un site il le fermera ...ne serait ce qu'en démontrant que sinon il risque de tout fermer !!



    Signaler un abus  
  • Par samedidix, le 19 juin à 13:54

    samedidix
    syndicats

    Qui obtient du bénéfice stratégique de l'agissement (blocage physique  des ateliers,chaînes,etc)des syndicats,des travailleurs ou quoi ou qui?Quelles forces non-nationales?



    Signaler un abus  
  • Par mi78, le 19 juin à 15:44

    mi78
    psa

    lorsque psa à acheté poissy,nous étions 26000 ouvriers;maintenant ils sont 7000et les syndicats maison ont mis des années avant de reconnaitre des licenciements;



    Signaler un abus  
    • Par Sandy Kilow, le 19 juin à 16:12

      Sandy Kilow
      Faux

      Vous oubliez de parler de l'aire Chrysler France...qui a trait la vache a lait Simca avant de se barrer comme des péteux..puis l'époque Talbot...quand Peugeot a repris Talbot donc Poissy il n'y avait plus 26000 employés depuis longtemps Talbot était à l'agonie..voulez vous qu'on reparle des grèves de Poissy et qui a mené les grèves de Poissy avec les agressions le sacage des installations et les blessés ?..certainement pas les syndicats maison comme vous dites.précision j'y étais !!



      Signaler un abus  
  • Par patrickd57, le 19 juin à 16:09

    patrickd57
    promesses

    Mais que font les socialos ? Mondebourg ? sapin ?


    Mais que fait le président (a)normal ? ( il calme probablement ses femmes..)


    Les promesses creuses sont terminées ?


    Malheureusement , il y aura d'autres entreprises dans ce cas  tant que les socialistes  plomberont le coût du travail.


     



    Signaler un abus  
  • Par flk34, le 19 juin à 16:56

    flk34
    paorles et paroles

    mais que fait donc notre super ministre du redressement improductif ? des belles phrases certes mais totalement hors contexte. et quand je pense que Sapin ce matin osait ironiser sur la déclaration du 1er ministre anglais, rira bien qui rira le dernier, malheureusement encore une fois c'est nous qui allons payer la casse socialo. 



    Signaler un abus  
  • Par exile de france, le 19 juin à 17:10

    exile de france
    Hollande

    avant son débat avec NS il a dit aux syndicats et ouvrier d Aulnay qu il forceraitavec une loi la non fermeture des sites D aulnay et Acelor Mital à Hayannge , résultat les deux ferment , enfumage de 1er pauvre ouvriers ils se sont fait encore avoir 



    Signaler un abus  
  • Par exile de france, le 19 juin à 17:11

    exile de france
    ah oui

    redressement productif , pour l instant le montebourg et plutôt dans la descente pourquoi un poste pareil c est un pléonasme le redressement doit être productif sinon on appelle cela une stagnation 



    Signaler un abus  
    • Par Sandy Kilow, le 19 juin à 18:00

      Sandy Kilow
      mieux

      ou une régression !!



      Signaler un abus  
  • Par moucheducoch, le 20 juin à 07:53

    moucheducoch
    patate chaude

    il est beau il sent le sable chaud le chicanos des beau quartiers et toi le bon socialos de base tu l'as encore dans le dos ?



    Signaler un abus  
  • Par Bounty, le 20 juin à 08:08

    Bounty
    Réveil

    ça y est c'est le réveil....


    Ben ça alors, les socialistes ne peuvent pas empêcher une usine de fermer ????


    Après la démagogie voici la dur réalité de la vie.....


    Courage aux salariés de PSA



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 20 juin à 13:20

    HeyBaal
    Quand une entreprise

    Quand une entreprise rencontre des difficultés elle ferme.


    Cessons de leur en créer.


    C'est pourtant simple, non ?



    Signaler un abus  
  • Par mi78, le 20 juin à 13:52

    mi78
    réponse a sandy

    les grèves,c'etait en 1981,l'achat par peugeot c'était en 1978.vérifiez vos dates.quand aux grèves vous étiez du coté du patron c'est a dire avec la csl sydicat bidon patronal et depuis interdit



    Signaler un abus  
    • Par Sandy Kilow, le 20 juin à 16:56

      Sandy Kilow
      niet

      moi csl aucun risque !!!



      Signaler un abus  
  • Par Robert2400, le 20 juin à 16:47

    Robert2400
    Si un fabricant de nouilles

    Si un fabricant de nouilles ne peut plus vendre ses nouilles, il ferme sa boutique. A une échelle différente, l'histoire est la même. Les voiture se vendent trés mal cette année et plutôt que d'endetter l'outil de travail à mort, et fabriquer pour stocker, la seule solution est la fermeture. Lorsque l'animal a complétement vidé son estomac, et qu'il n'a plus rien à vomir, il créve. C'est la loi de  la nature et même un ministre n'y pourra rien.



    Signaler un abus  
  • Par pleistoanax, le 20 juin à 20:50

    pleistoanax
    misère, misère..

    Nous ne produirons plus rien et consommerons tout à crédit.


    Nous finirons tous clodo !!


     



    Signaler un abus  
  • Par aza, le 21 juin à 06:20

    aza
    Du délire.

    Si on continue à perdre des emplois en France, nos impôts et la dette n'ont pas fini de grossir.



    Signaler un abus  
  • Par thimar, le 21 juin à 13:58

    thimar
    les syndicats français...

    ... leur principal savoir faire est de générer des chomeurs par leur jusqu'au boutisme



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-87039, le 12 jui à 17:23

    Anonyme-87039
    Montebourg

    oui Montebourg est la sauver pour psa 



    Signaler un abus  
    • Par balle à black, le 12 jui à 17:32

      balle à black
      c'est bizarre ta façon de

      c'est bizarre ta façon de faire autant de fautes d'orthographe me rappelle vaguement un certain @minos (sous toutes ses formes vu qu'il a plusieurs avatars)



      Signaler un abus  
      • Par Hub, le 13 jui à 16:34

        Hub
        tu connais

        @minos c'est bizarre.????et tu sais qu'il à plusieur avatar bizarre vous avez dit bizarre.



        Signaler un abus  
      • Par Hub, le 13 jui à 17:09

        Hub
        Bizarre vous avez dit bizarre

        Bizarre vous avez dit bizarre comme c'est bizarre vous connaissez minos et tous ces avatars.rafale sort de ce corps.



        Signaler un abus  
  • Par pitos, le 12 jui à 18:27

    pitos
    le responsable

    Les dirigeants ne sont pas à la hauteur et ce sont les exécutants qui trinquent.Peugeot,service après vente exécrable,qualité des pièces fabriquées en Chine honteuse.C'est du low cost au prix fort.Voila ce qui arrive quand on exploite des esclaves dans d'autres pays,nous ici on a plus de travail.Qui a permis aux entreprises de délocaliser? Si la Chine ne paie pas ses ouvriers,c'est leur problème,l'Europe et l'Amérique sont des criminels car ils profitent  de ces gens.



    Signaler un abus  
Publié : 19/06/12 - 12h30
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur