Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 30 novembre, 23:14
Accueil > Actualité > Société > Radars : La colère monte d'un cran

Radars : La colère monte d'un cran

Lutte contre l'insécurité routière


La suppression des avertisseurs de radars déchaîne toujours les passions. Des députés UMP font ouvertement pression sur le gouvernement.

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies à l'appel des fournisseurs d'avertisseurs de radars
Plusieurs centaines de personnes se sont réunies à l'appel des fournisseurs d'avertisseurs de radars MaxPPP

La fronde antiradars se radicalise. Soixante-treize députés UMP ont mis en garde, lundi, le gouvernement contre « la profonde exaspération » exprimée par des « milliers » d'électeurs au sujet des nouvelles mesures de sécurité routière. « Ne cédons pas aux sirènes des ayatollahs qui souhaiteraient, à les écouter, un monde sans voitures », écrivent-ils dans une lettre adressée au Premier ministre, François Fillon. Les députés membres du collectif de la « droite populaire », qui comptent parmi les signataires les plus virulents, ont obtenu d'être reçus aujourd'hui par Nicolas Sarkozy.

Cette nouvelle contestation intervient alors que Claude Guéant a annoncé le déploiement d'un millier de « radars pédagogiques » qui indiqueront la vitesse sans sanctionner les automobilistes. Le ministre de l'Intérieur a précisé qu'il s'agissait d'une « première tranche ». Les panneaux annonçant les radars seront quant à eux remplacés par des panneaux rappelant la vitesse autorisée. Objectif de l'opération : inciter l'automobiliste à « lever le pied » par la méthode douce.

Mais cette tentative d'apaisement n'a pas suffi à faire oublier le douloureux Comité interministériel de sécurité routière (CISR) du 11 mai. « Les automobilistes ne sont pas dupes : si, par cette annonce, le ministère de l'Intérieur veut démontrer qu'il est sensible à la pédagogie et à la prévention, alors pourquoi retirer dans le même temps les panneaux d'information des radars fixes qui contribuent très fortement à une pédagogie tout aussi nécessaire ? », s'interroge l'association 40 millions d'automobilistes.

Les fabricants d'avertisseurs de radars réunis au sein de l'Afftac ont sauté sur l'occasion pour rappeler la fonction pédagogique de leurs produits, qui informent les automobilistes des limitations de vitesse. Meneurs de la fronde et forts de plus de 6 millions d'utilisateurs visiblement peu enclins à se passer de leur détecteur, les fabricants les appellent à une mobilisation générale pour le 2 juin, après les manifestations organisées la semaine dernière dans les grandes villes.

« Notre chiffre d'affaires a augmenté de 30 % »

Pour l'heure, les détecteurs de radars se vendent comme des petits pains. Depuis une semaine, la boutique parisienne d'Inforad ne désemplit pas. Un flot continu d'automobilistes et d'utilisateurs de deux-roues se précipitent chez ce spécialiste « ès-mouchards-embarqués » pour s'équiper avant que ces appareils ne deviennent hors la loi. « On ne s'attendait pas du tout à ça ! » s'exclame Nathalie, une vendeuse. « Au contraire, on pensait perdre des ventes après l'annonce du gouvernement. Mais en l'espace de quelques jours, notre chiffre d'affaire a augmenté d'environ 30 % ! Les clients nous disent que les déclarations de François Fillon ne leur font pas peur, ils s'en fichent complètement. »

Gilbert, vaillant retraité de 75 ans, est venu accompagné de sa femme : « J'ai décidé d'acheter un détecteur de radars quand j'ai appris qu'ils allaient supprimer les panneaux annonçant leur implantation. Jusqu'à présent, cela me rassurait d'être prévenu à l'avance et cela m'aidait à être plus vigilant et à mieux réguler ma conduite. Il faut avouer aussi que le prix de cet appareil de poche (59 € pour un modèle K2, avec volume réglable) est tout de même bien moins élevé que le prix d'une contravention... » Gilbert, comme beaucoup de client, s'interroge pourtant sur les futures mises à jour de l'appareil qui s'effectue via un ordinateur. « Ouh la la ! comment va-t-on faire ? », s'alarme Catherine, son épouse. Rassurante et armée de patience, Nathalie leur demande s'ils maîtrisent un peu l'informatique. « Un tout petit peu », répond timidement Gilbert. Inforad a réponse à tout : les clients pourront revenir autant qu'ils le souhaitent dans la boutique pour effectuer leur mise à jour avec l'aide d'un vendeur.

Les détecteurs discrets, stars des ventes

Dans la file d'attente, Jean-Yves, employé sur un hippodrome, s'est décidé à franchir le pas il y a quelques jours. « Si le gouvernement continue comme ça, plus personne n'aura le permis d'ici un an. C'est du grand n'importe quoi !, s'insurge ce fringant quadra. J'ai plusieurs collègues qui utilisent l'application Coyote sur leur smartphone, mais ils me l'ont déconseillée parce qu'il y a des risques qu'elle soit supprimée à partir de septembre... Du coup je me suis rabattu sur un boîtier K1 à 49 €. C'est pratique et discret, de la la taille d'une clé USB. On peut le glisser dans sa poche, ni vu ni connu. Dès qu'il détecte un radar fixe, il se met à biper à une distance préréglée à l'avance (de 200 m à 1,5 km avant, NDLR). Et l'alerte redouble d'intensité quand le conducteur est en excès de vitesse. » Son seul défaut, selon les connaisseurs : il n'est pas très efficace pour détecter les radars mobiles, et retentit parfois plus que de raison dans des zones où les appareils ont déjà été enlevés. Parmi les modèles les plus plébiscités depuis quelques jours, Nathalie cite trois best-sellers : le K1, le K2 et l'Inforad Ci. L'avantage de ce dernier, selon elle, malgré un prix élevé (178 €) et un format moins discret, type GPS : si la loi visant à interdire les détecteurs de radars est votée en septembre, tous les logiciels de mise à jour des données seront alors supprimés, « seul l'Inforad Ci continuera à fonctionner grâce à son système d'actualisation par satellite », souffle la vendeuse à ses clients. Parmi les stratégies de contournement, Inforad étudie aussi comment maintenir les mises à jour via son serveur basé en Irlande. 

Marie-Laure Hardy, Carole Behn
C'est sur France Soir !

Réactions à cet article16 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 24 mai à 06:44

    Anonyme-77656
    liberte

    sous le couvert du mot democratie,la terreur de la dictature se repend,ouvrons les yeux et preservons nos droits acquis au court des siecles d,une histoire tumultueuse!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mai à 07:09

    Anonyme-77656
    assez de gamineries!

    Il s'agit quand même de vies! M. Guéant veut faire respecter la loi et il a raison! Que sont un point de permis et quelques dizaines d'euros par rapport à des risques de mort ou de tétraplégie. D'autant que les automobilistes y gagnent: moins de vitesse, c'est du carburant économisé et des assurances qui augmenteront moins!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mai à 07:30

    Anonyme-77656
    Du jamais vu...

    C'est clair qu'il y a quelque chose de pathologique, style acte manqué, à emmerder continuellement les français..On dirait que le gouvernement aime se tirer des balles dans le pieds..Les conseillers en communication de l Élysée sont sans doute les plus calamiteux jamais vu dans la 5 ième république...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mai à 07:42

    Anonyme-77656
    En France , il y à 25% de

    En France , il y à 25% de riches , à eux de payer les dettes de la France



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mai à 08:10

    Anonyme-77656
    radars

    spitfire vous avez raison!!j 'ai perdu mes parents d'un accident de la route eux ne souffre plus moi oui depuis 28 ans je conduis je paie mes prunes!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mai à 08:24

    Anonyme-77656
    Paye et tais toi

    Certains font semblant de croire que les mesures annoncées vont nous préserver de tout mort ou blessé sur les routes ;admettons que les accidents diminuent :alors il serait criminel en suivant ce raisonnement de ne pas encore abaisser la vitesse tout en durcissant les contrôles et la réglementation !et si les accidents baissent encore ,alors on durcit encore et ,etc etc ,parce qu'il serait criminel etc etc !On voit bien qu'il y a en cette matière comme en d(autres un principe de réalité consistant à équilibrer le rapport entre les dommages inévitables d'une pratique sociale (d'ailleurs obligatoire comment se passer de voiture ?) et la répression sans quoi la vie des automobilistes devient tout simplement impossible !bien sur les morts c'est toujours triste : voila pourtant un truisme qui ne fonctionne pas avec la délinquance ou il faut,on nous le serine , toujours" encourager la prévention et éviter les amalgames ",un discours qu'on se garde bien de prolonger pour le "cochon de payant " d'automobiliste . pour le reste @ sortilèges a bien résumé un des problèmes de la droite actuelle ...



    Signaler un abus  
  • Par Jeff, le 24 mai à 10:48

    Jeff
    Sécurité ???

    spitfire et gizel, je comprends tout à fait vos réactions, mais comme vous le dites si bien "gizel", vous conduisez et vous payez vos prunes. Ce qui veut dire que bien qu'ayant perdu vos parents dans un accident de la route, vous avez des prunes donc des infractions au code de la route. Personnellement je possède deux vèhicules, l'un équipé d'un régulateur et limiteur de vitesse, l'autre non. Avec mon auto équipée du limiteur, pas de problème je respecte les limitations de vitesse. Par contre lorsque j'utilise le deuxième (sans limiteur ou régulateur de vitesse), à moins de rouler à 120 pour 130 sur autoroute et 80 pour 90 sur route, il est bien difficile d'avoir une vitesse stable est régulière et de ne pas se retouver ne serait-ce qu'un court instant à 96 km/h par exemple et se retouver en excés de vitesse. Suis je pour autant un criminel de la route ??? Je ne le pense pas. en revanche, les inconscients qui roule à tombeau ouvert, ou d'autres avec 2 ou 3 verres "dans le nez", là oui il faut faire quelque chose pour éradiquer cette violence routière. Supprimer les panneaux et les avertisseurs radar touchera plus la majorité des conducteurs qui respectent les limitations mais qui par inadvertance auront dépassé de 1 ou 2 km/h et feront du chiffre dans les caisses de l'état, que les "tarrés" du volant, pieds au plancher, le téléphone dans une main, la cigarette dans l'autre et la cannette de bierre entre les jambes, qui de toute façon continueront à tuer...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mai à 11:42

    Anonyme-77656
    radars

    Sécurité!!! oui 48 ans de permis 1 pv depassement de vitesse 59 pour 50 avec ou sans limiteur j'assume

    les panneaux c'est un leurre



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mai à 12:18

    Anonyme-77656
    Moins de panneaux = plus d'accidents

    Pour tous ceux qui prétendent que ne plus avertir des radars permettra de mieux éviter les accidents, je renvois à cet article décrivant un "accident-radar": http://www.charentelibre.fr/2011/05/23/la-couronne-blessee-dans-un-accident-au-niveau-du-radar-d-auchan,1037312.php

    L'automobiliste à pilé en apercevant le radar, engendrant l'accident... Notez que le panneau venait d'être déplacé...

    Ce n'est pas le premier accident du genre, et parions que cela ne va pas s'arranger avec la suppression des panneaux et l'interdiction des avertisseurs...

    Vous avez dit "sécurité"?

    Ha oui, dernière chose: M. Sarkozy a PROMIS en 2007 alors qu'il était en campagne qu'il n'y aurait pas de suppression des panneaux radar... Le minimum n'est-il pas de tenir ses promesses ??


    Il y a bien d'autres causes d'accident : la fatigue, l'alcool représentent à eux seuls plus de la moitié des causes d'accidents... Sans compter les fous qui doublent à droite et slaloment entre les voitures, les PL (ou même voiture) qui ne respectent pas les distances de sécurité, et tout simplement des routes dangereuses de part leur conception, etc.


    Quand est-ce que le gouvernement s'attaquera aux VRAI causes, au lieu de foncer tête baisser au plus simple... et probablement au plus rentable?



    Signaler un abus  
  • Par Jeff, le 24 mai à 13:00

    Jeff
    radars nouveau

    gizel, le 24 Mai à 11:42 "Sécurité!!! oui 48 ans de permis 1 pv depassement de vitesse 59 pour 50 avec ou sans limiteur j'assume"

    59 pour 50, donc en ville, si vous appellez ça assumer !!! J'imagine retenu 59, donc 64 km/h, ça commence à faire beaucoup pour quelqu'un qui assume. A 64 km/h, un pieton, un cycliste ou un motocylcliste percuté souvent ça fait un mort, si en plus la personne a un certain age, donc plus les même reflexes (désolé c'est la nature, c'est physique), parcequ'en France on a peur de toucher au permis des personnes d'un age certain (ben oui ce sont beaucoup d'électeurs).

    Quand je parlais de dépassement le la vitesse et de d'arvertir de la présence d'un radar (théoriquement placé sur des zones dangereuses), je parlais de dépassement de 5 à 6 % (sur route ou autoroute, pas comme vous de 28 % au dessus de la limitation EN AGGLOMERATION. 64 retenu 59 ce n'est plus une faute d'inattention.



    Signaler un abus  
  • Par kevin61, le 24 mai à 13:14

    kevin61
    ras le bol

    ca commence sérieusement à nous énervé, tous augmentent sauf les salaires, entre les loyers, edf, eau, internet, assurance, le gazoil et j'en passe, maintenant les radars... pour l'argent. il va falloir réagir très vite car ils vont nous pompé jusqu'a la moelle, réagissons



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mai à 15:22

    Anonyme-77656
    jeff 59, donc 64 km/h, non

    jeff 59, donc 64 km/h, non non exactement 58 aulieu de 50 voiture banaliser.

    comme vous dite on ne peu avoir les yeux en permanence sur le compeur et en plus pas en ville!!!!!!



    Signaler un abus  
  • Par Jeff, le 24 mai à 16:30

    Jeff
    Savoir lire un PV

    C'est soit 58 km/h retenu 53 soit 63 retenu 58

    dans tous les cas, et pour en revenir au panneau, en calant son LIMITEUR de vitesse et non pas régulateur (cela serait inconduisible) entre 50 et 55 (les compteur étant de tout manière faux), plus de problème de radar fixe ou voiture banalisée, en revanche sans il est effectivement difficile de garder les yeux en permanence sur son compteur et avec les véhicules d'aujourdhui (silencieux et sans ressenti de la vitesse), avertir les automobilistes respectueux de la limitation de vitesse (la majorité), n'est pas une gageure.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 24 mai à 17:38

    Anonyme-77656
    oui pour les radars

    oui pour les radars pédagogique

    j'ai bien lue mon pv c bien 58 pour 50 et 90 €



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 25 mai à 13:42

    Anonyme-77656
    radars

    tous ses ministres ou autre deputé comme le paysan de jacob on des chauffeurs de plus ils viennent de donner des voix a la gauche et notament la mienne ; bravo la droite ........



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 mai à 17:11

    Anonyme-77656
    • Quelle gigantesque

    • Quelle gigantesque escroquerie intellectuelle que d'attribuer à la multiplication des limitations de vitesse la diminution déterminante du nombre de morts sur les routes ( même s'il y a bien évidemment un impact de cette mesure ) . Personnellement , je pense que l'effet déterminant de la diminution du nombre de morts sur la route , c' est l'effet progressif année après année de l'aménagement routier SECURISANT soit : aménagement de rond- points aux carrefours accidentogènes , voies de circulation séparées sécurisantes pour les 2 roues , multiplication de feux tricolores . Ne pas rappeler et mettre en avant que ces aménagements sont le facteur déterminant de la baisse du nombre d'accidents sur la route est une vaste foutaise , et l'accélération de cette prévention ne dépend que des moyens financiers accordés à cette priorité sécuritaire . Stupidité : Mesure stupide : 32 % des tués circulent en deux roues ( motos , scoots, vélos ) , 12 % sont des piétons ......on arrive à presque 50 %...ajouter les morts dûs à l'alcool ( 28 %) , la drogue , la fatigue et somnolence....... la vitesse c'est au pire 1000 morts....

    Combien de morts dus à la cigarette et à l'alcool sur lesquels l'Etat prélève des taxes.....qu'ils les augmente et il y gagnera doublement : de l'argent frais et des dépenses de santé en moins à financer !

    Faux problème que ces radars et avertisseurs .



    Signaler un abus  
Publié : 24/05/11 - 06h30
Mis à jour : 24/05/11 - 06h30
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur