Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 20 janvier, 13:11
Accueil > Actualité > Société > Restos du cœur : Bientôt amputés d'un quart de leurs revenus ?

Restos du cœur : Bientôt amputés d'un quart de leurs revenus ?

Campagne des Restos du cœur - 2011-2012


Les Restos du cœur ouvrent leur 27e campagne, mais une épée de Damoclès plane au-dessus de leur tête. D'ici deux ans, l'aide alimentaire européenne va venir à manquer considérablement alors que celle-ci représente 23 % de son budget et que l'association ne cesse d'accueillir du monde.

En 2010, la France, par le biais du PEAD, a ainsi bénéficié d’un budget de 78,1 millions d’euros qui devraient fortement diminués d'ici deux ans
En 2010, la France, par le biais du PEAD, a ainsi bénéficié d’un budget de 78,1 millions d’euros qui devraient fortement diminués d'ici deux ans SIPA

Faire plus avec moins. Les Restos du cœur feraient de plus en plus face à cette équation au fil des années. Depuis sa création, il y a 27 ans, l'association compterait douze fois plus de bénéficiaires, selon sa présidence. Au cours des trois dernières années, 25% de personnes en plus ont encore été accueillies. Mais alors que s'ouvre cette nouvelle campagne, les Restos du cœur n'auraient plus que deux ans avant une échéance de taille : la nette diminution du Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD).

23% de son budget

Si l'association fonctionne majoritairement avec les dons de particuliers (44 % de son budget), cette aide européenne reste considérable pour elle. En 2010, la France, par le biais du PEAD, a ainsi bénéficié d’un budget de 78,1 millions d’euros. Ce qui représente pour les Restos du Cœur chaque année 2 tonnes de lait concentré ou encore 1,3 tonne de macaroni, et 553.000 kg de crème dessert…! En tout, ce sont plus de 31.000 tonnes de denrées sur les 112.000 palettes de denrées livrées aux centres de distributions des Restos, peut-on lire sur le site de l'association.

Ce programme représente une enveloppe de 500 millions d’euros dans l'UE, il bénéficie à 18 millions d’européens. En France, il représente 23% du budget des Restos soit 18.5 millions d’euros, et presque 50% du budget des autres associations caritatives bénéficiaires du programme, telles que le Secours populaire, la Croix rouge ou la Banque alimentaire.

"Deux ans pour convaincre l’Allemagne"

Créé en 1987, le PEAD jusque là reversait la moitié des stocks européens de denrées alimentaires aux plus démunis. Ces stocks sont conservés dans le but de jouer sur la régulation des prix européens. Pendant des années, le coût de stockage étant important, supérieur parfois au coût de la matière première, le don de ces denrées aux associations caritatives européennes ne posait donc pas de problème. Sauf qu'aujourd'hui, en temps de crise, une baisse importante des stocks a amené, ces dernières années, la Commission européenne à combler les manques en achetant directement sur le marché.

En avril dernier, alors que la commission avait proposé aux 27 pays membres de maintenir le système actuel en l'état, sept Etats se sont déclarés favorables à sa suppression. Pour l'Allemagne ou encore l'Angleterre, ce programme relève, en effet, des politiques sociales de chaque pays et non des politiques agricoles qui rentrent dans le cadre de la PAC (politique agricole commune) alors en pleine réforme et en pleines discussions. La justice européenne avait donc annulé, dans la foulée, une partie du règlement relatif au financement du PEAD, jugeant que l'achat direct de produits sur les marchés devait rester « l'exception », limitant donc l’action du PEAD à l’écoulement des stocks disponibles.

« On va bénéficier de ce PEAD pendant encore deux ans. Avant cette échéance nous allons entreprendre une mission de sensibilisation avec d’autres associations allemandes pour convaincre l’Allemagne de la nécessité de ce plan », a ainsi déclaré Olivier Berthe, président des Restos du cœur (lire son interview).

Par S.V.

Réactions à cet article10 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 29 nov à 08:48

    Anonyme-77656
    restos du coeur

    Il y a des familles ou des gens qui en ont sincèrement BESOIN.

    Mais d'autres et BEAUCOUP D'AUTRES, peuvent grâce à ça se payer de l'alcool et du tabac.

    La Croix Rouge Française, les restos du coeur, les assistantes sociales qui savent et couvrent les contrevenants devraient faire la part des choses.

    Il y a des gens qui n'en n'ont pas besoin et qui ramassent.

    D'autres en ont réellement besoin et n'osent pas se faire connaître.

    Si tout le monde faisait son travail correctement ce serait beaucoup mieux.

    Qui paient les bons que l'on donne à ces gens : la commune, alors que l'on sait bien que si ces bons paient effectivement la nourriture, les autres entrées d'argent passent dans les verres et le tabac.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 nov à 09:35

    Anonyme-77656
    Pas responsables

    Il est évident que le principe peut être discriminant et quand ce sont les enfants qui en subissent les conséquences, c'est absolument inadmissible. Par contre, vu à la télé ce matin, une femme retire ses quatre enfants de la cantine, on peut avoir un doute à savoir: travaille t elle? si ce n'est pas le cas, elle ne peut pas garder ses enfants à manger à la maison?

    On peut aussi se poser la question, nous avons affaire à un maire DVG, imaginons un instant un maire FN.....cloué au pilori



    Signaler un abus  
  • Par Papy30, le 29 nov à 11:40

    Papy30
    malheureuseument

    j'ai assitsé une fois (accompagnement) à cette distribution..Effarant!! Sur 10 personnes au moins 4 n'avaient rien à y faire ..alors c'est organisé comment ? si c'est aussi "sérieux" que cela, j'y vais demain moi !!



    Signaler un abus  
  • Par Vieux Strasbourgeois, le 29 nov à 11:53

    Vieux Strasbourgeois
    Si l’on n’est volé qu’un peu, ce n’est pas trop grave

    Une parole de Jésus, transmise par la tradition musulmane, est celle-ci : « Quand tu fais l'aumône, laisse la pièce sécher dans ta main jusqu'à ce que tu saches à qui tu la donnes. » Je trouve ce conseil excellent, seulement on ne peut pas tout contrôler ; il nous serait difficile d'aider directement les personnes en détresse et nous devons simplement choisir les associations auxquelles nous donnons. Il me semble que les Restaurants du Cœur sont sérieux et qu'on peut leur faire confiance. Il est inévitable qu'une partie de ce qu'ils reçoivent aille à des gens qui n'en ont pas besoin, mais je crois que dans l'ensemble ce doit être peu.



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 29 nov à 12:48

    HeyBaal
    C'est quoi "la crise" ? C'est

    C'est quoi "la crise" ? C'est que les caisses sont vides mais qu'on continue à tout financer ? Evidemment qu'il y aura moins de solidarité. Solidarité fixée sur la base d'une époque où l'argent entrait en plus grande quantité. Aujourd'hui non seulement l'argent entre moins mais on a trop attendu pour rectifier le tir et on s'est endetté de façon irréfléchie (mais au combien démagogique). Des mises à niveau sont inévitables. Et peut être que tous ces boulot qui ne trouvent preneur que chez les étrangers (ceux qui n'ont pas encore les papiers ...) finiront par être enfin attrayants pour nos nationaux ...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 nov à 15:44

    Anonyme-77656
    EN GAGNE QOUI EN AIDANT UN SDF?

    BONJOUR LES FRANCAIS, vous savez très bien que les politiques aimes mieux acheter des armes que d'aider les S D F, avec ses derniers il n'y a pas de BAKCHICH.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 nov à 16:34

    Anonyme-77656
    solidarité

    Avant je donnais mais maintenant c'est fini. Marre d'entretenir des assistés.

    Et puis cela fait un appel d'air aux gens qui vivent dans des pays pauvres. Ils pensent je vais aller en France, j'aurai des allocations et j'aurai beaucoup d'enfants, je serai aidée de tous les côtés surtout si je suis parent isolé (RSA, alloc. logement, primes de noel, prime à l'emploi, cantines etc.... MARRE MARRE

    Cela suffit d'assister la terre entière. Il faut que nos politiques ouvrent les yeux et agissent.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 29 nov à 18:27

    Anonyme-77656
    la crise

    la crise et pour tout le monde , bien sur des gens en on vraiment besoins mais beaucoup se sont des piques assietes ! et nos ARTISTES qui soutiennes tellemnt les restos quils donne aussi ...la pas evident à ce quils mette la main dans leur portes monnaies.....MAIS TROP RADINS



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 nov à 15:42

    Anonyme-77656
    sdf ou pas

    Ce ne sont pas ceux seulement qui ont un logement qui ne souffrent pas ! Si on n'a pas de quoi payer l'eau l'electricite le gaz vous s'acheter de la nourriture et des vetements et autres vous crevez !

    Le logement c'et bien et sans le logement c'est pire !

    On a assez souvent oublié quand il y avait le changement des francs en euros qu'il fallait augmenter les salaire pas le smig mais le mettre au meme niveau que l'augmentaton importante gaz edf et la nouraiture ! Ils ont tous oubliees de réevaluer les salaires, parce que tout a vraiment augmenté et certains ont en profité ! Donc on ne peux plus vivre avec le smig qui vaut le salaire en 2000 avant la transformation du franc en euros ! J'ai toujours été dans le social avec mes enfants et un seul salaire , j'ai du me débrouiller en tant que français origine et puis maintenant c'et la survie ! Je le ressens très bien qu'on ne peut plus économiser ou faire quoique se soit ! Heureusement qu'il y a le resto du coeur encore pour nous aide vivre avec 740 euros c'est impossible meme si vous avez un logement sans aide vriaement ! Quand on vous donne 60 euros dans l'annee pour payer l'electricite avec un tarif soit disant de soliderite pour lequel rien n'est déduit mais surfacture si la consommeation edf est elévee comment faire alors que vous en avez pour 500 ou 600 euros dans l'année et 300 euros gaz en faisant bien attention pour deux pieces et deux personnes ! Comment faire pour vivre avec cela ! Vou êtes privé de tout de vous déplacer de prendre des vacances de voyager ! Vous êtes ondamné à rester chez vous !



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 2 déc à 00:03

    Anonyme-77656
    message

    Bonjour,


    Contrairement à ce que vous dites , moi même je n'ai jamais reçu un bon alimentaire venant de leur part depuis 2008 l'assistance sociale bien que je l'ai réclame avec un revenu de 740 euros pour deux personnes sans revenus salarié mais par contre dans la commune ou je suis on ne fait du social et il donne des bons au personnel communal selon ce que j'ai lu sur un de leur article, donc pas de bon d'aide et ailleurs, il ne donne aucune bon ailimentaire !

    Mais pas à ceux qui sont dans le besoin alors quand ils avaient travaillé, ils avaient cotise ! L'argent est mal reparti ou mal dirigé et ce ne sont pas les pauvres qui en bénéficient vraiement ! Cet argent ou aide ne va pas au personnes qui sont dans le besoin mais à d'autres !

    Il n'y a aucun vrai contrôle pour la distribution ou l'aide , rien n'est très bien fait comme avant , beaucoup manquent de compétences dans tous les corps de métiers ceux qui ont des compétences ne travaillent pas ou plus et c'est la quantité, pas la qualité du travail c'est aussi un commerce les services sociaux !iL FAUT FAIRE VITE ON EST CHRONOMETRE dans LE TRAVAIL ET LE DOSSIER N EST PAS BIEN TRAITE AVEC TOUS LES élements à prendre en compte pour l'aide attribuée. Tous les autres européens qui disent de ne pas faire du social eux tous ont un emploi et quand d'autres essaient de vouloir travailler on les en empechent, c'était en 1994 lauréate à ce concours d'agent administratif ou j'ai été licienciée par ce ministere apres titularisation sans raison valable paiement d'u préavis réclemé actuellement par le trésor public plus de 17 ans et risque d'etre prélevée sur un aah par la poste encore. Maintenant, et forcée en attendant ma réintégration, j'ai du faire un autre emploi trop pénible qui m'a achevée puique dans une adminisatration la poste j'ai été agressée physiquement faute d'une guichetière sans avoir obtenu aucune idemnisation meme apre expertise médicale ! j'ai cet handicap physique agée de 58 on me demande de retourner au travail chose impossible puique a cause de cela je souffre horriblment pendant les grandes périodes de froid !



    Signaler un abus  
Publié : 29/11/11 - 08h32
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur