Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 19 décembre, 06:21
Accueil > Actualité > Société > Roms - Pancho Abardonado : “Les clichés me collent à la peau”

Roms - Pancho Abardonado : “Les clichés me collent à la peau”

Société


Dans l’attente d’un transfert, le défenseur de Valenciennes s’entraîne avec l’équipe réserve de l’Olympique de Marseille. Premier Gitan en Ligue 1, il regrette la stigmatisation des gens du voyage.

France-Soir Comprenez-vous que l’Etat démantèle les camps de Roms et durcisse son discours envers les gens du voyage ?
Pancho Abardonado
M. Sarkozy a son point de vue, mais moi je suis français. Je suis né à Marseille, j’ai des cousins à Bordeaux, à Limoges… Ils vivent en caravane parce qu’ils ont besoin de se sentir en liberté. Ils ont des maisons aussi, mais ils préfèrent prendre la route pendant plusieurs mois et voir du pays. Il ne faut pas les priver de ce choix. Il vaudrait mieux créer des espaces pour eux en France ; c’est bien assez grand pour que chacun trouve sa place, non ?

F.-S. Mais les gens du voyage peinent à s’intégrer dans la société française…
P. A.
Je ne suis pas d’accord. Regardez-moi : je suis complètement sédentaire. Mes parents et mes grands-parents ont toujours vécu dans des appartements et des maisons. Je suis dans le foot depuis seize ans et en L1 depuis treize ans ; je travaille, toute ma famille a des feuilles de paie ! Le problème, c’est qu’on met tout le monde dans le même panier : les Roms, les Manouches, les Tziganes, les Gitans, et que les clichés ont la vie dure !

F.-S. Vous souffrez donc de votre appartenance à la communauté…
P. A.
Oui. Quand le nouvel entraîneur (Philippe Montanier, NDLR) est arrivé à Valenciennes l’an dernier, il avait ces clichés-là en tête. Le Gitan avec sa chaîne en or, sa Mercedes, la chemise ouverte… Je passais pour le Méditerranéen qui mettait l’ambiance dans les vestiaires, on ne me prenait pas au sérieux, et à l’échauffement, je me faisais insulter. On me traitait de voleur ! Cela m’a profondément touché. Une fois, je suis rentré au vestiaire, je n’ai pas pu m’échauffer tellement ça me faisait mal. Avec tout ce qui se passe maintenant, ces clichés continueront de me coller à la peau.



Par Propos recueillis par Gaëtane Morin
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 22 sep à 17:27

    Anonyme-77656
    et oui mais c'est cliche nous

    et oui mais c'est cliche nous colle a la peau depuis toujours et sa restera comme sa malheuresemen car les francais soutiene sarkozy et la plus part sont des gros liche cul



    Signaler un abus  
Publié : 14/08/10 - 10h07
Mis à jour : 13/08/10 - 18h04
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur