Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 22 octobre, 23:07
Accueil > Actualité > Société > Solidarité - La belle histoire de la librairie de Poligny

Solidarité - La belle histoire de la librairie de Poligny

Société


Faute de repreneur, l’unique librairie de Poligny (Jura) était vouée à la fermeture, mais une soixantaine de clients, attachés à la « proximité du livre », ont créé une société qui a permis la réouverture de l’établissement.

Il arrive parfois qu’entre les plans sociaux et les faillites apparaisse une belle histoire. A Poligny, un village au cœur du Jura, l’unique librairie se mourait à petit feu depuis quelque temps. « La gérante avait des soucis financiers et des soucis de santé, le lieu était voué à disparaître », nous explique Mathilde Vergon, documentaliste et actuelle présidente de la nouvelle boutique.

Alertés par la fermeture d’un énième commerce de proximité, et attachés à la pérennité de ce lieu de culture, une poignée de Polinois qui fréquentaient assidûment la librairie ont décidé cet été de la sauver.

« Comme il n’y avait pas de repreneur, nous avons fait le pari de trouver un budget ! » nous explique Corinne Dalloz, la nouvelle libraire. Au mois d’août, ils ont créé une société par actions simplifiées (SAS), dont le capital est constitué de plusieurs porteurs de parts.

« Chaque part sociale coûte 500 euros, pour un budget total de 55.000 euros. Nous avons près de 70 personnes qui ont investi à ce jour dans une, deux ou trois parts, devenant ainsi actionnaires de la SAS. Pour beaucoup de gens, c’était un élan du cœur, mais aussi un effort financier. Certains ne pouvaient pas mettre 500 euros et se sont regroupés, nous confie Mathilde Vergon. C’est très dynamisant, on fait souvent référence à l’économie solidaire, mais là, notre projet est une réalité concrète et prouve que les gens ont encore le goût du livre. »

« On le fait par passion »

Depuis sa réouverture, voilà une semaine, la librairie polinoise, née de ses cendres, ne désemplit pas. Entre arrivages de cartons, livres à mettre en rayons, nouvelles commandes et clients nombreux en période de rentrée scolaire, les 45 mètres carrés, qui regorgent de plus de 3.500 titres, ne désemplissent pas. Mais l’équipe reste consciente des difficultés de l’aventure.

« Même si on part sur des bases économiques saines, il faut voir sur le long terme ce que ça va donner. C’est un commerce qui demande beaucoup d’investissement et d’effort », explique Mathilde Vergon.

« La librairie est un des commerces les moins rentables, on le fait par passion », renchérit Corinne Dalloz, affairée au milieu des piles de livres et des « cartons porteurs d’espoir et d’avenir pour la librairie ».

C'est sur France Soir !

Plus d'articles Société

Publié : 30/10/09 - 18h27
Mis à jour : 12/03/10 - 01h25
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur