Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 15 août, 12:33
Accueil > Actualité > Société > Voitures en libre-service à Paris : Autolib' n'est (déjà) plus

Voitures en libre-service à Paris : Autolib' n'est (déjà) plus

Automobile


Le service de voitures électriques en libre-service Autolib' va devoir changer de nom à la demande d'Europcar qui y voyait une contrefaçon de sa marque AutoLiberté. Une décision contestée par la Ville de Paris.

Autolib' va devoir changer de nom
Autolib' va devoir changer de nom SIPA/CHAMPALAUNE ROMAIN

La justice a tranché. Le service de voitures électriques en libre-service Autolib' va devoir changer de nom. Une décision qui intervient à la demande d'Europcar qui y voyait une contrefaçon de sa marque AutoLiberté. La société de location de voitures a donc obtenu, vendredi, de la justice l'annulation de la marque Autolib'. Une pratique contestée par la Ville de Paris. « La Cour fait interdiction, sous astreinte, à la Ville de Paris de poursuivre l'utilisation de la marque Autolib' et la condamne à réparer le préjudice causé à Europcar par ses actes de contrefaçon », écrit Europcar, précisant que « la décision est exécutoire », même s'il y avait pourvoi en cassation.

Mais la mairie de Paris « conteste vivement cette décision » d'autant que le Tribunal de grande instance lui avait donné raison le 11 mars 2011 et que « le ministère public devant la Cour d'appel avait conclu à la confirmation du jugement de première instance ». La mairie de Paris ne compte d'ailleurs pas s'arrêter là dans les procédures. Se disant dans un communiqué « convaincue » qu'« il n'y a aucune confusion possible » entre les marques, la Ville va se pourvoir en cassation « contre cet arrêt surprenant et examiner toutes les procédures d'urgences possibles pour que le service public d'Autolib' (...) ne subisse pas d'entraves majeures ».

1.800 véhicules en circulation

Le leader européen de la location de véhicules avait entamé ce procès en contrefaçon de sa marque AutoLiberté qui, dit-il, « couvre un service destiné aux citadins qui souhaitent pouvoir disposer d'une voiture à la carte à travers un système d'abonnement très souple, tout en réalisant des économies ». Ce service compte, selon Europcar, 4.000 abonnés en France. De son côté, également par communiqué, le groupe Bolloré, concessionnaire jusqu'en 2023 de ce service, prend note de la décision et souligne que « la marque Autolib' lui avait été concédée par la Ville de Paris. (...) C'est la Ville de Paris, par l'intermédiaire du Syndicat Mixte qui a choisi cette marque et en est donc responsable contractuellement ».

Le groupe Bolloré prévient également que la Ville de Paris est aussi responsable « des conséquences financières pouvant résulter du changement de celle-ci », comme le marquage sur les véhicules, les bornes, les abris, les badges des abonnés, les outils de communication. Le groupe Bolloré tempère en rappelant qu'Autolib' est d'ores et déjà un très grand succès technologique et commercial, avec 1.800 véhicules en circulation. Début mai, l'homme d'affaires Vincent Bolloré avait estimé que ce service pourrait être à l'équilibre plus rapidement que les 7 ans qui avaient été prévus lors de son lancement.

Par Actu France-Soir (AFP)

Réactions à cet article4 commentaires

  • Par californie, le 1 jui à 23:06

    californie
    jolie voiture mais

    mais je ne me vois pas me promener avec autant de pub, c'est pas beau



    Signaler un abus  
  • Par nellyolson, le 2 jui à 10:06

    nellyolson
    Europcar n'a pas eu l'idée

    Europcar n'a pas eu l'idée avant de faire ce genre de service alors ils l'ont de travers, un moyen de faire du fric facilement, est en quoi autolib fait du tord entre autoliberté et autolib aucune confusion possible cette société cherche la petite bete et joue sur la contraction d'un mot j'espere que la ville de paris ne s'abaissera pas à payer pour ce genre de procés



    Signaler un abus  
    • Par joris24, le 2 jui à 12:03

      joris24
      pas vrai

      delanoé est habitué à s abaisser 



      Signaler un abus  
    • Par Fournil31, le 2 jui à 12:43

      Fournil31
             @nellyols       

             @nellyols


             C'est ridicule je ne vois pas ou est le problème de la ville de Paris. C'est un faux problème ! c'est bien Delanoé qui cherche la petite bête, il doit laissé la politique a part, sans m'étaler dans le détail, j'espère que vous m'avez compris?



      Signaler un abus  
Publié : 01/07/12 - 15h50
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur