Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 27 novembre, 05:00
Accueil > Loisirs > Littérature > Coluche et Bénichou - C’est l’histoire de deux mecs…

Coluche et Bénichou - C’est l’histoire de deux mecs…

Littérature


Le Pavé Coluche regroupe un joyeux florilège de blagues et de citations du comique à la salopette. Auteur de la préface, Pierre Bénichou évoque avec tendresse le souvenir d’un ami trop vite disparu.

Voilà un livre qui porte bien son nom. Non pas que Le Pavé Coluche ait pu un jour blesser un CRS en mai 1968 (encore que…), mais, fort de ses quelque 826 pages, il ne manquera pas de se faire remarquer dans la mare des ouvrages aujourd’hui consacrés à l’humoriste ! D’autant que les éditions Le Cherche Midi, à l’origine de ce recueil de blagues, de sketches et de bons mots, ont eu la riche idée de confier la préface à Pierre Bénichou, camarade de route rencontré un soir de cuite chez Castel. « Il m’a proposé de venir boire un verre chez lui, rue Gazan. Je ne suis pas franchement du genre à dire oui le premier soir, mais on pouvait difficilement lui résister… »

Alors rédacteur en chef au Nouvel Observateur, Bénichou découvre là un monde de copains, « un juke-box géant posé au bord du parc de Montsouris » où son habituel costume trois pièces fait un peu tache. « Ça l’amusait, il m’appelait “Président”, se souvient cet habitué des émissions de Laurent Ruquier. De mon côté, j’aimais trois choses en lui : sa capacité à intégrer l’esprit de Mai 68 au monde du divertissement, le fait qu’il ait gardé sa spontanéité de prolo, même quand il a eu beaucoup de sous, et son caractère foncièrement double. Si Coluche fustigeait si bien les beaufs et les cons, c’est parce que au fond de lui il en était un. Mais lui au moins ne s’en cachait pas ! »

Jamais avare de vacheries

Rappelant les contradictions de ce « comique époustouflant », Bénichou ne tait rien des fractures intimes du personnage et des échecs qui ont jalonné sa vie. Il ne cache pas non plus sa tristesse au souvenir du décès aussi brutal que tragique de celui qui souhaitait « mourir de son vivant ». « On croyait qu’il pouvait tout lui arriver, vu les problèmes qu’il avait avec l’alcool, la drogue, le divorce, le désespoir. Mais on n’imaginait pas cette mort stupide, qui nous a stupéfiés, glisse-t-il avec émotion. Après cela, il y a eu une grande hypocrisie de la part de tous les gens qui le trouvaient auparavant vulgaire et qui d’un coup le jugeaient formidable. »

Faut-il voir dans ce brusque retournement la conséquence du succès des Restos du cœur ? « J’avoue, je n’y croyais pas du tout alors, ça me semblait n’être qu’une opération de charité, confie aujourd’hui Pierre Bénichou. Mais, à mon avis, rien ne lui ferait plus de peine que de savoir que ça existe encore. Ça veut dire que ça n’a rien changé et qu’on s’est contenté de donner à manger aux gens. » Un constat sans doute amer pour l’homme à la salopette, qui clamait avec ironie : « La France, comme elle est, c’est pas plus mal que si c’était pire ! »

Jamais avare de vacheries sur les flics, les militaires, les Belges ou les politiques, Coluche nous réserve dans ce riche pavé de grands éclats de rire, au fil de sketches bien connus mais aussi de saillies inédites, à l’image de cette sentence définitive : « Le mal du siècle, c’est la connerie. » Là encore, Coluche n’a rien perdu de son actualité.

* Le Pavé Coluche, éd. Le Cherche-Midi, 826 p., 19,50 €.
Par Julien Bisson
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Littérature

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 5 nov à 13:06

    Anonyme-77656
    Lointain Coluche

    J'ignorais que Benichou était un poste au "mastar"... Quand je l'écoute à la radio, cest pas vraiment la meme chose Wink


    Mais benichou semble avoir bon coeur.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 nov à 10:35

    Anonyme-77656
    Coluche.......

    Comme il nous manque!!!!!!

    depuis son départ, c'est certain nous rions beaucoup moins.

    Nous rions, mais avec la surveillance du politiquement correct.

    Nous rions sous contrôle du : " on peut rire de tout mais pas avec tout le monde" c'est la nouvelle liberté du rire, c'est nouveau ça vient de sortir, circulez y a rien à entendre.

    C'est d'une tristesse ce nouveau rire........



    Signaler un abus  
Publié : 05/11/10 - 11h58
Mis à jour : 05/11/10 - 14h46
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande