Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 16 octobre, 19:52
Accueil > Pratique > Médecine > Grande-Bretagne - Des "triplées" avec 11 ans de différence

Grande-Bretagne - Des "triplées" avec 11 ans de différence

Médecine


Les trois sœurs Shepherd ont été « conçues » le même jour. Mais elles n’ont pas vu le jour en même temps ! Ryleigh, la petite dernière, est née en novembre dernier alors que ses deux grandes sœurs, Megan et Bethany, des jumelles, sont âgées de 11 ans !

L’explication de cette situation hors du commun tient en trois lettres : FIV pour fécondation in vitro. Agés aujourd’hui de 45 ans, Lisa Shepherd et son mari Adrian se sont mariés en 1994. Ne pouvant pas avoir d’enfant, ils souhaitaient malgré tout fonder une famille En 1998, ils ont recours à un traitement hormonal. Les médecins recueillent 24 ovules de Lisa, dont 14 sont fécondés avec le sperme de son mari. Finalement, deux embryons sont implantés pour augmenter les chances de naissance et les 12 autres congelés. Deux semaines plus tard, la bonne nouvelle tombe : Lisa Shepherd est enceinte de jumeaux, qu’elle met au monde normalement en 1999. Fin du premier épisode.

« Cohorte d’embryons »

Une décennie plus tard, Adrian et Lisa décident d’avoir un autre enfant. Retour à la clinique où ont été conservés les embryons non utilisés. Un nouvel embryon, qui a été conservé à – 196° dans de l’azote liquide, est alors implanté. La nature peut alors reprendre son œuvre. Et il y a quelques semaines, la petite Ryleigh vient rejoindre Megan et Bethany, ses deux grandes sœurs.

Si la congélation d’embryons « surnuméraires » est chose courante dans les procédés d’assistance médicale à la procréation (AMP), ce qui l’est moins c’est l’écart d’âge entre les enfants issus de la même « cohorte d’embryons », commente le docteur Christophe Sifer, chef du service de biologie de la reproduction de l’hôpital Jean-Servier de Bondy (Seine-Saint-Denis).

Décongélation

En France, 2,5 % des enfants naissent grâce ces techniques. Ainsi, en 2007, ce ne sont pas moins de 67.438 cycles de fécondation in vitro qui ont été réalisés. « Parmi ceux-ci, 25 % donnent naissance à un enfant. Après décongélation des embryons, la statistique baisse aux alentours de 15 % » souligne le docteur Sifer. « Il n’y a pas de limite technique en terme de conservation mais en France il y a une limite légale. Seule la femme en « âge de procréer » est éligible aux traitements par AMP » ajoute le médecin. « C’est étonnant mais ce n’est pas exceptionnel. On peut imaginer qu’une femme soit venue à 20 ans et qu’elle revienne 23 ans plus tard. Elle recevra les embryons de ses 20 ans », conclut-il.

Par Antoine Kowalski
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Médecine

Publié : 04/01/11 - 08h23
Mis à jour : 04/01/11 - 12h16
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande