Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 16 octobre, 01:56
Accueil > Pratique > Médecine > Les hits de l’homéopathie

Les hits de l’homéopathie

Médecine


Plus de la moitié des Français ont déjà adopté l’homéopathie. Le succès de cette médecine complémentaire ne cesse de grandir. Les remèdes stars deviennent incontournables en pharmarcie.

L’homéopathie n’en finit pas de gagner du terrain : 53 % des Français ont déjà utilisé des médicaments homéopathiques, selon une nouvelle enquête Ipsos qui sera dévoilée cet hiver. Ils étaient 39 % en 2004 et 22 % en 1988. « Environ 10 millions de patients ont régulièrement recours à l’homéopathie », estime Philippe Rollandin, porte-parole du Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF). Du côté des praticiens, on dénombre quelque 5.000 médecins homéopathes et 25.000 prescripteurs occasionnels, selon le SNMHF.

Mais c’est surtout dans le milieu hospitalier que les traitements homéopathiques commencent à convaincre, sous le regard bienveillant de 79 % des Français qui estiment que les malades devraient pouvoir en bénéficier à l’hôpital.


66% des mamans l'utilisent pour leurs enfants

« L’homéopathie devient incontournable dans l’accompagnement des pathologies graves. Le médecin homéopathe élabore un traitement sur mesure, qui tient précisément compte des variations individuelles. Il diminue les effets indésirables des traitements lourds, tels que les troubles du comportement, les démangeaisons, les douleurs articulaires engendrés par les antiviraux, les brûlures liées à la radiothérapie ou les nausées provoquées par la chimiothérapie notamment », explique le Dr Jean-Louis Masson (*), qui assure des consultations d’homéopathie à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon.

A la maison, les mères de famille sont les plus demandeuses : 66 % d’entre elles utilisent l’homéopathie pour leurs enfants, selon un sondage BVA. Mais certains remèdes sont directement achetés par les consommateurs en automédication. Des remèdes vedettes émergent, devenus emblématiques et incontournables en pharmacie.
Dr Brigitte Blond (avec Laurence Valdés)
(*) Auteur de L’Homéopathie de A à Z, éd. Marabout.


Les substances incontournables


Apis mellifica, l’anti-inflammatoire
La petite histoire : A l’origine du médicament, l’insecte piqueur lui-même que l’on broie. Il s’agit de l’abeille ouvrière de l’espèce Apis mellifica.

Indispensable pour : Toute réaction inflammatoire avec un gonflement et particulièrement si cette inflammation est soulagée par le froid. Mais aussi les piqûres d’insecte, bien sûr.

Et aussi : Les urticaires, les maux de gorge, les conjonctivites, les pharyngites (en association avec le mercurius en cas de points blancs), les entorses (en association avec l’arnica), les suites d’extraction dentaire.

Le bon dosage : On évite les trop basses dilutions et l’on préfère de 9 à 15 CH, à raison de 5 granules toutes les heures.


Arnica (montana) L’antichoc
La petite histoire : Finale de la Coupe du monde de football en 1998, fin de la première mi-temps… Didier Deschamps tombe, le médecin de l’équipe de France se précipite et lui verse dans la bouche une dose d’arnica. L’image a fait le tour du monde et, quelques mois plus tard, alors que « DD » joue en Italie, il est sommé de révéler devant une commission officielle ce que contenait la fiole brandie par son soigneur !

Indispensable pour : Les courbatures, coups, bosses, douleurs musculaires.

Mais encore : Le surmenage vocal (d’un instituteur, d’un chanteur), l’enrouement, un périnée mis à mal (à la suite de couches)

Le bon dosage ? : En 5, 7 ou 9 CH, 5 granules toutes les deux heures après un choc, trois fois par jour pour une fatigue musculaire ou un enrouement ; à haute dilution, de 15 à 30 CH, pour un choc émotionnel.


Arsenicum album, l’anti-intoxication
La petite histoire  : L’eau tirée des puits (surnommée l’« eau du diable ») que boivent les Bengalis (au nord-est de l’Inde) est chargée en arsenic ; en cause, la déforestation ou les pesticides qui sévissent sur son trajet depuis l’Himalaya… Quand les signes d’intoxication apparaissent, il est souvent trop tard. Arsenicum est une solution de dépollution qui, en remobilisant l’arsenic stocké, permet d’éliminer dans les urines deux à trois fois plus d’arsenic que naturellement

Indispensable pour : Les affections ORL, les gastro-entérites, les névralgies lorsque les douleurs s’accompagnent de fatigue et d’anxiété, et sont atténuées par la chaleur.

Mais encore :  Les rhinites allergiques, les rhinites aiguës avec une sensation de brûlure, en prévention des otites aiguës récidivantes ou des douleurs de zona, les intoxications alimentaires, l’eczéma.

Le bon dosage ? : 7 ou 9 CH pour une pathologie aiguë, 5 granules toutes les deux heures ; une prise par jour en traitement de fond.


Gelsemium sempervirens L’antitrac
La petite histoire : Dans Conseil de famille, le film de Costa-Gavras, c’est du gelsemium que prennent Johnny, Fanny Ardant et Guy Marchand juste avant leur casse !

Indispensable pour : Lutter contre le trac, et la grippe !

Mais encore : Des tremblements sous le coup d’une émotion, une diarrhée, des sueurs, à la veille d’un examen, en cas de sommeil « anxieux ».

Le bon dosage ? : Plutôt à hautes dilutions, 15 ou 30 CH ; 5 granules en 9 CH la veille d’un examen et juste avant.


Nux vomica L’anti-mauvaise humeur
La petite histoire : La noix de vomique est le fruit du vomiquier qui, comme son nom l’indique… fait vomir ! On appelle aussi cet arbre de l’Asie du Sud-Est Strychnos nux-vomi, parce qu’il est source de strychnine, un poison violent. A dilutions homéopathiques, nux vomica est à l’inverse un antinauséeux.

Indispensable pour : Les hyperactifs irritables, et contre les spasmes.

Mais encore : Les brûlures d’estomac, les flatulences, l’agitation liée à l’excès de nourriture, de tabac ou d’alcool, en cas de gueule de bois, le surmenage, les somnolences après un repas, l’insomnie matinale avec difficultés à se rendormir.

Le bon dosage ? : 5 granules en 9 ou 15 CH deux fois par jour ou 15 CH au coucher pour s’endormir. Contre les symptômes associés, digestifs notamment,  granules en 5 CH avant et après les repas.

Avec le Dr Gwenaël Greppo, médecin homéopathe.






Par Actu France-Soir / Service Santé
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Médecine

Publié : 02/12/10 - 07h27
Mis à jour : 01/12/10 - 20h27
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande