Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 27 novembre, 06:26
Accueil > Loisirs > Ciné > Ernest Borgnine : Ses meilleurs films (VIDEOS)

Ernest Borgnine : Ses meilleurs films (VIDEOS)

Ciné


Ernest Borgnine est décédé à l'âge de 95 ans. Cet acteur américain, devenu légendaire à Hollywood, laisse derrière lui un palmarès de films impressionnant. ''France-Soir'' revient sur les meilleurs d'entre eux.

Ernest Borgnine sur le tournage des ''Vikings'' (1958), avec Kirk Douglas, Janet Leigh et Tony Curtis
Ernest Borgnine sur le tournage des ''Vikings'' (1958), avec Kirk Douglas, Janet Leigh et Tony Curtis AFP

Ernest Borgnine est décédé dimanche 8 juillet à Los Angeles à l'âge de 95 ans. Il était l'un des seconds rôles les plus marquants d'Hollywood. Son physique lui a offert, à de nombreuses reprises, des rôles de méchant. FranceSoir.fr a fait une sélection de ses meilleurs films.

 

Tant qu'il y aura des hommes, 1953

Ernest Borgnine obtient son premier grand rôle dans Tant qu'il y aura des hommes, aux côtés notamment  de Burt Lancaster, Montgomery Clift, Frank Sinatra et Deborah Kerr. Le long métrage a reçu l'Oscar du meilleur film en 1954.

Pearl Harbor, 1941, dans une base de soldats américains. Le sergent Warden (Burt Lancaster) est l'amant de la femme (Deborah Kerr) de son capitaine. Il demande à Prewitt (Montgomery Clift), un soldat ancien boxeur, de reprendre les combats de boxe pour le régiment. Celui-ci refuse. Mais lorsqu'un de ses camarades meurt des suites de mauvais traitements du capitaine Rudson, surnommé «Gras double» (Ernest Borgnine), responsable du camp de discipline de la base, Prewitt songe à se venger. Dans la scène ci-dessous, c'est le soldat Maggio (Frank Sinatra), qui veut se battre avec le capitaine Rudson. Les deux hommes sont séparés par le sergent Warden.

 

 

Johnny Guitare, 1954

Tenancière d'un saloon en dehors de la ville, Vienna (Joan Crawford) embauche Johnny Logan (Sterling Hayden) comme musicien, un homme qu'elle a connu autrefois. Ils vont être en proie à la haine d'Emma Small (Mercedes McCambridge), jalouse de Vienna et de sa relation avec le héros local, le «Dancing Kid», qu'elle croit à l'origine de la mort de son frère lors d'une attaque de diligence.

Ce western de Nicholas Ray est l'un des films qui ont imposé Ernest Borgnine comme l'un des «méchants» d'Hollywood. Dans le début de l'extrait ci-dessous, il affronte Sterling Hayden dans un duel au pistolet.

 

Marty, 1955

Marty (Ernest Borgnine), un boucher d'une trentaine d'années, d'origine italienne, vit avec une mère qui le domine et l'étouffe. Célibataire et timide, il est complexé par son physique. Pourtant il rencontre une jeune femme, Clara (Betsy Blair), et danse avec elle. Mais son entourage cherche à les séparer. Sa mère elle-même juge Clara «trop vieille», «pas belle». Marty le timide trouvera le courage de résister à toutes ces pressions culturelles et familiales, et de rappeler Clara.

Ernest Borgnine a reçu l'Oscar du meilleur acteur en 1955 pour ce rôle de Marty, dans ce film de Delbert Mann qui obtint trois autres Oscars majeurs (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario) et la Palme d'or du Festival de Cannes. Dans la bande-annonce ci-dessous (en anglais), Burt Lancaster, qui a co-produit le film, en raconte le pitch et en montre quelques scènes: la vie quotidienne de Marty, une dispute avec sa mère, sa rencontre avec Clara.

 

Les Vikings, 1958

Au Xème siècle, les Vikings sèment la terreur sur les côtes d'Angleterre. Ragnar (Ernest Borgnine), le chef viking, tue le roi et viole la reine. Cette dernière donne naissance à Erik (Tony Curtis), qui sera capturé par les Vikings et élevé comme esclave. Devenu adulte, il affronte Einar (Kirk Douglas), le fils de Ragnar, sans savoir que c'est son demi-frère, et le défigure en lançant contre lui son faucon. Le film, réalisé par Richard Fleischer, comporte également Janet Leigh au générique.

 

Les Douze Salopards, 1967

Les Douze Salopards est un long-métrage de Robert Aldrich devenu extrêmement célèbre, à la distribution éblouissante: Lee Marvin, Charles Bronson, John Cassavetes, Telly Savalas, Donald Sutherland, Robert Ryan, George Kennedy. Ernest Borgnine y incarne un général, Worden.

Pendant la Seconde guerre mondiale, quelque temps avant le Débarquement de Normandie, douze criminels, tous condamnés à mort ou aux travaux forcés, se voient proposer une mission suicide en échange d'une amnistie: attaquer un château en France où se sont installés une trentaine de généraux nazis et en massacrer le plus possible. La plupart, bien sûr, n'en sortiront pas vivants.

 

 

La Horde sauvage, 1969

1913. Après un hold-up manqué au sud du Texas contre la compagnie des chemins de fer, Pike Bishop (William Holden) et ses hommes préparent l’attaque d’un convoi d’armes de l’armée américaine, pour le compte d’un chef mexicain cruel, le général Mapache (Emilio Fernandez). Pendant ce temps, des chasseurs de prime menés par Deke Thornton (Robert Ryan), ancien complice de Pike, les suivent à la trace.

Dans ce western de Sam Peckinpah où deux bandes s'affrontent dans la violence et l'appât du gain, Ernest Borgnine, membre de la bande de Pike, apparaît moins «méchant», plus «humain» que d'habitude.

 

Par Naomie Robert

Plus d'articles Ciné

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par Taratata21, le 10 jui à 15:34

    Taratata21
    Ernest Borgnine s'en est allé

    au paradis des acteurs où il va retrouver, je l'espère beaucoup de ses anciens camarades et en connaître d'autres. Je leur souhaite de bons scenarii.


    Au revoir Monsieur, vous nous avez donné beaucoup de plaisir à la TV et dans les films que je re-regarde de nouveau avec beaucoup de plaisir. Soyez en paix.



    - Signaler un abus  
  • Par JJJ, le 10 jui à 21:14

    JJJ
    Grand Monsieur.

    Et très grand acteur. Ne pas oublier New-York 1999, Le convoit, l'aventure du Poseïdon tous d'excellents films. Malheureusement il fit beaucoup de série B, pas en adéquation avec son talent. 


    Chapeau bas l'artiste.



    - Signaler un abus  
  • Par Genius, le 23 jui à 20:13

    Genius
    Semper Fidelis

    Triste Nouvelle que cette dispartion de ce grand acteur . Au revoir Monsieur .


    Une nouvelle etoile quitte les planches pour rejoindre la constellation des Stars


    Heureusement il existe encore des chaines comme TCM ou Classic sur les bouquets ou l'on peut revoir de vrai film.


     


    Semper Fidelis


     



    - Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 18:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 16:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 20:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 16:21

      238720 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 22:39

      186380 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express