Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 25 mai, 13:36
Accueil > Loisirs > Ciné > Cannes : Deuxième Palme d'or pour Haneke, avec Amour

Cannes : Deuxième Palme d'or pour Haneke, avec Amour

Festival de Cannes 2012


Le jury du 65e Festival de Cannes a décerné dimanche 27 mai sa Palme d'or au film ''Amour'', de Michael Haneke. C'est la deuxième pour le cinéaste autrichien, qui l'avait déjà eu en 2009 pour ''Le ruban blanc''.

Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva dans ''Amour''
Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva dans ''Amour'' Les Films du Losange

Pour une fois, le jury du 65e Festival de Cannes n'a pas fait son malin. Il a été séduit, comme l'avaient été la plupart des journalistes et des festivaliers, par le film qui a presque fait l'unanimité cette année: Amour, de Michael Haneke. Et il lui a donc décerné la Palme d'or dimanche 27 mai.

Belle histoire émouvante et douloureuse sur un couple de personnes âgées qui essayent de continuer à s'aimer au moment où la vieillesse et la maladie s'abattent sur elles, le film (dont la sortie en salles est prévue pour le 24 octobre), est magistralement interprété par Jean-Louis Trintignant, 81 ans, et Emmanuelle Riva, 85 ans. Le président du jury, le réalisateur italien Nanni Moretti, a souligné leur « contribution fondamentale » à ce film, et tous deux sont montés sur scène aux côtés de Michael Haneke.

Club très fermé

C'est la deuxième Palme d'or en quatre ans pour ce réalisateur autrichien qui tourne la plupart du temps en français, après celle remportée en 2009 pour Le ruban blanc, tourné, lui, en Autriche. Michael Haneke entre ainsi dans le cercle très fermé des réalisateurs deux fois lauréats de la Palme dans l'histoire du Festival, après Francis Coppola (Palme d'or en 1979 et Grand Prix en 1974, précédente dénomination), Shoei Imamura (1983 et 1997), Bille August (1988 et 1992), Emir Kusturica (1985 et 1995) et les frères Jean-Pierre et Luc Dardenne (1999 et 2005).

Actrices inconnues

L'un des autres favoris des pronostics, le film Au-delà des collines, du Roumain Cristian Mungiu (lui aussi Palme d'or, en 2007), histoire d'une jeune orpheline perturbée et de son amie qui vient la chercher dans son monastère, est également au palmarès, à deux reprises: pour le Prix du scénario et pour le Prix d'interprétation féminine, décerné ex-equo à deux comédiennes néophytes et donc inconnues, Cosmina Stratan et Cristina Flutur.

Un autre acteur peu connu du grand public (mais qui a joué le méchant chez James Bond dans Casino Royale en 2006), le Danois Mad Mikkelsen, a obtenu le Prix d'interprétation masculine pour son rôle d'homme injustement accusé de pédophilie dans La chasse, de Thomas Vinterberg. L'acteur de 46 ans, « très touché », a dit sa « surprise » aussi –il est revenu précipitamment de Bucarest où il se trouve en tournage–, en s'excusant de ne pas parler français « sauf quand je bois –mais pas maintenant ».

 

La surprise du palmarès est venu des trois autres prix, qu'on n'attendait pas forcément à cette place. Reality, une comédie amère sur la déception d'un candidat à un jeu de téléréalité, arrive en deuxième position au palmarès, en obtenant le Grand Prix, récompense qu'avait déjà obtenue son réalisateur italien Matteo Garrone en 2008 pour Gomorra, autrement plus grave et plus violent, sur la camorra napolitaine.

Le Prix du Jury a été remis au cinéaste Ken Loach (Palme d'or en 2006), pour une savoureuse comédie sociale imbibée de whisky et d'humanité, La part des anges. Enfin le Prix de la mise en scène, choix le plus pointu du jury, est allé au réalisateur mexicain Carlos Reygadas pour Post tenebras lux, un film que beaucoup de festivaliers et de journalistes avaient accueilli très froidement.

Rien pour les films français

Les trois films français en compétition, eux, brillent par leur absence dans ce palmarès, c'est ce que retiendra le grand public: rien pour De rouille et d'os, de Jacques Audiard (avec Marion Cotillard); rien pour Holy Motors, de Leos Carax; et rien pour Vous n'avez encore rien vu, d'Alain Resnais.

Rien non plus pour les films ou acteurs américains ou anglo-saxons (Cosmopolis, Mud, Nicole Kidman, Brad Pitt, Robrt Pattinson, Matthew McConaughey, etc.), ce qui n'est pas une surprise vu la qualité moyenne des films présentés et la personnalité, pas vraiment pro-hollywoodienne, de Nanni Moretti.

Avant cette remise des prix, la dernière montée des marches du Festival s'était déroulée sous une pluie orageuse ce dimanche soir et en présence de nombreuses stars, parmi lesquelles toute l'équipe, en pleurs, du film de clôture, Thérèse Desqueyroux, réalisé par Claude Miller, décédé en avril dernier.

 

Par J.-M. C. (avec AFP)

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par KrisEon, le 28 mai à 00:18

    KrisEon
    L'amour n'a pas d'âge

    Amours de vieux et vieux amours, pourquoi pas ?



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express