Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 26 avril, 00:04
Accueil > Loisirs > Ciné > Oscars 2012 : Triomphe pour The Artist, avec cinq prix

Oscars 2012 : Triomphe pour The Artist, avec cinq prix

Oscars 2012


Le film français ''The Artist'', avec 10 nominations, était le grand favori des 84es Oscars dimanche soir à Los Angeles. Il a triomphé en remportant cinq prix, dont les trois principaux.

  • Penelope Ann Miller <em>SIPA/NIVIERE</em>
  • Virginia Madsen  <em>SIPA/NIVIERE</em>
  • Judy Greer  <em>SIPA</em>
  • Jennifer Lopez côté face  <em>Joe Klamar/AFP</em>
  • Jennifer Lopez côté pile  <em>Joe Klamar/AFP</em>
  • Emma Stone  <em>Joe Klamar/AFP</em>
  • Busy Phillips (à gauche) et Michelle Williams  <em>Joe Klamar/AFP</em>
  • Natalie Portman  <em>Joe Klamar/AFP</em>
  • Jean Dujardin et Alexandra Lamy  <em>Valérie Macon/AFP</em>
  • Angelina Jolie et Brad Pitt  <em>Joe Klamar/AFP</em>
  • Penelope Cruz  <em>Joe Klamar/AFP</em>
  • Bérénice Bejo et Michel Hazanavicius  <em>Chris Pizzello/AP/SIPA</em>
  • Jennifer Lopez (à gauche) et Cameron Diaz  <em>ROBYN BECK/AFP</em>

20h45. Fin de la cérémonie et triomphe hollywoodien, donc, pour The Artist, avec cinq Oscars dont les trois principaux (film, réalisateur, acteur). Hugo Cabret, de Martin Scorsese, a lui aussi obtenu cinq Oscars, mais de moindre importance. Merci d'avoir suivi ce direct sur FranceSoir.fr.

 

20h36. Tom Cruise remet le dernier Oscar. C'est The Artist, grand vainqueur de la soirée, avec cinq récompenses. Le producteur du film, Thomas Langmann, en compagnie de toute l'équipe et de tous les vainqueurs de la soirée, dit «merci, du fond du coeur», pour cet Oscar, «le plus beau des prix qu'on puisse avoir dans le cinéma». Et il le dédie à son père Claude Berri, réalisateur et producteur décédé il y a quelques années.

 

20h29. Colin Firth remet l'Oscar de la meilleure actrice. Et c'est la favorite qui l'emporte: troisième Oscar à Meryl Streep, 17e nomination, pour son rôle de Margaret Thatcher dans La Dame de fer. Le tout-Hollywood, qui l'adore, l'acclame. «Tous mes collègues, tous mes amis, je vous vois dans la salle, merci à vous tous», dit-elle, estimant qu'elle n'aurait plus l'occasion de remonter sur scène pour un quatrième Oscar. Qui sait?

 

20h20. Un des grands moments de la soirée, l'Oscar du meilleur acteur est remis par Natalie Portman, qui dit un petit compliment à chacun des cinq concurrents. Puis elle ouvre l'enveloppe et dit: «And the Oscar goes to Jean Dujardin»,  quatrième Oscar pour The Artist. Il monte sur scène en disant «Thank you! Yeah! I love your country», et lit un petit speech en remerciant l'équipe du film, en anglais. Avant de laisser éclater sa joie et de crier, en français: «Oh putain, c'est génial, merci!». C'est le premier Français à obtenir l'Oscar du meilleur acteur.

Extrait vidéo :

 

19h52. C'est Michael Douglas qui remet l'Oscar du meilleur réalisateur. Et c'est Michel Hazanavicius, pour The Artist, qui l'emporte, battant Alexander Payne, Martin Scorsese, Woody Allen et Terrence Malick. C'est le troisième Oscar de la soirée pour The Artist. «J'ai un Oscar. J'ai oublié mon speech», souffle-t-il, ému. «Je suis le réalisateur le plus heureux du monde», ajoute-t-il avant de remercier toute l'équipe du film –et Uggie, le chien.

 

19h45. Oscars des courts métrages. Pour la fiction: The Shore, de Terry George et Oorlagh George. Pour le documentaire: Saving Face, de Daniel Junge et Sharmeen Obaid-Chinoy. Et pour l'animation, le plus long titre de la soirée –ce qui est un comble pour un court métrage–: The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore, de William Joyce et Brandon Oldenburg

 

19h30. Woody Allen, qui était favori mais brille toujours par son absence –il n'aime pas la compétition– est honoré de l'Oscar du meilleur scénario original pour Minuit à Paris. Pas d'Oscar pour The Artist, qui était nommé dans cette catégorie.

 

19h27. Premier Oscar pour The Descendants, celui de la meilleure adaptation, pour Alexander Payne (également réalisateur), Nat Faxon et Jim Rash. «Maman, cet Oscar est pour toi», dit Alexander Payne sur scène.

 

19h20. L'Oscar de la meilleure chanson originale va à la chanson Man or Muppets, paroles et musique de Bret McKenzie, pour le film The Muppets.

 

19h14. Deuxième Oscar de la soirée pour The Artist: celui de la meilleure musique, attribué à Ludovic Bource. Il fait le doublé puisqu'il avait gagné le César vendredi.

 

19h01. L'Oscar du meilleur second rôle masculin va au favori des pronostics, Christopher Plummer, qui joue le rôle d'un homosexuel père de famille faisant son «coming out» dans Beginners. A 82 ans, il reçoit une ovation debout de l'assistance. Et sur scène, il dit à la statuette: «Tu n'as que deux ans de plus que moi. Où étais-tu, pendant tout ce temps-là?» Avant de féliciter ses quatre concurrents malheureux.

 

18h57. Cinquième Oscar de la soirée pour Hugo Cabret, qui fait la course en tête. Il est récompensé pour les effets spéciaux, réalisés par Rob Legato, Joss Williams, Ben Grossman et Alex Henning.

 

18h47. L'Oscar du meilleur documentaire est attribué à Undefeated, de TJ Martin, Dan Lindsay et Richard Middlemas. Et celui du meilleur film d'animation à Rango, de Gore Verbinski, qui était le favori. Dans cette dernière catégorie, un film français était en lice, Une vie de chat, d'Alain Gagnol et Jean-Louis Felicioli.

 

18h28. Et de quatre pour Hugo Cabret, avec l'Oscar du meilleur mixage son pour Tom Fleischman et John Midgley.

 

18h23. L'Oscar du meilleur montage échappe à The Artist. Ce sont Kirk Baxter et Angus Wall qui l'obtiennent, pour Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes. Et Hugo Cabret obtient un troisième Oscar, celui du meilleur son, remis à Philip Stockton et Eugene Gearty.

 

18h12. L'Oscar du meilleur second rôle féminin revient à l'actrice noire Octavia Spencer, pour La couleur des sentiments. Elle était la favorite, et bat ainsi l'actrice de The Artist Bérénice Bejo, comme elle l'avait déjà fait pour les Golden Globes.

 

18h07. Sandra Bullock remet l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Sans surprise, il revient au favori, Une séparation, de l'Iranien Asghar Farhadi, couvert de récompenses depuis un an, et notamment vainqueur du César vendredi.

 

17h58. Pour avoir métamorphosé Meryl Streep en Margaret Thatcher dans La Dame de fer, Mark Coulier et J. Roy Helland reçoivent l'Oscar du meilleur maquillage.

 

17h55. Premier Oscar de la soirée pour The Artist ! C'est celui des meilleurs costumes, remis à Mark Bridges par les sculpturales Jennifer Lopez et Cameron Diaz.

 

17h47. C'est Tom Hanks qui remet les deux premiers Oscars de la soirée, celui de la meilleure photographie et celui des meilleurs décors. Tous deux vont à Hugo Cabret, le film de Martin Scorsese. Deux de chute pour The Artist, qui était nommé dans ces deux catégories.

 

17h30. C'est parti. La soirée commence officiellement au Kodak Theatre. Au total 24 statuettes dorées vont être distribuées, attribuées par les 5.500 votants de l'Académie des Arts et Sciences du cinéma américain. C'est l'acteur Morgan Freeman qui déclare ouverte cette 84e cérémonie, par quelques phrases. Puis ça commence très fort, par des extraits des principaux films de l'année (de The Artist à La couleur des sentiments en passant par Tintin ou Mission:Impossible-4) dans lesquels est inséré, à chaque fois, Billy Crystal, le présentateur de la soirée –qui remplit cette mission pour la 9e fois.

 

17h00. A la télévision américaine, Jean Dujardin fait son show sur le tapis rouge, souriant et répondant aux questions. Il adore, aux Etats-Unis, «ces délicieux petits gâteaux à la canelle». Et ce qui a changé chez lui depuis The Artist? «J'ai coupé ma moustache», dit-il. Peu après, devant les caméras de Canal+, il explique qu'il est plus détendu que deux heures auparavant. «Il y a deux heures, j'avais un peu les boules, j'étais sur-ventilé. Mais là c'est vraiment sympa, il y a une bonne ambiance. Mais dans deux heures, le coeur va à nouveau battre la chamade». A ses côtés, sa femme Alexandra Lamy le trouve «plutôt serein. Il profite de chaque moment». Et, pour se décontracter encore un peu plus, Dujardin fait un mini-numéro de claquettes sur le tapis rouge.

 

16h50. A près d'une demi-heure de l'ouverture de la cérémonie, toutes les vedettes sont pratiquement arrivées: George Clooney et son amie Stacy Keibler, longs cheveux blonds et superbe robe dorée; Viola Davis (La couleur des sentiments), principale rivale de Meryl Streep pour l'Oscar de la meilleure actrice, en robe verte; Colin Firth, acteur du film Le discours d'un roi, sacré meilleur film l'an dernier; Michelle Williams (My Week With Marilyn), cheveux courts et robe-bustier rouge; Glenn Close (Albert Nobbs), toute en noir –robe moulante et veste façon smoking; Jennifer Lopez, moulée dans une robe rose clair très sexy; et aussi Sacha Baron Cohen, déguisé en dictateur arabe, grande fausse barbe noire, en uniforme blanc, tenant entre les mains une urne censée contenir les cendres du dernier président nord-coréen décédé, et entouré de deux pin-up en tenue militaire et béret rouge...

 

16h30. Jean Dujardin et Alexandra Lamy sont arrivés main dans la main peu avant 16h, lui en smoking, elle en robe bleu marine, très échancrée devant et serrée par une ceinture dorée. Ils étaient suivis, sur le tapis rouge, par l'un des concurrents de l'acteur français pour l'Oscar du meilleur acteur, Gary Oldman (La Taupe), et son épouse. Peu avant, leur copain Gilles Lellouche, vedette et coréalisateur du film Les infidèles qui sort mercredi, a expliqué que Dujardin était «très tendu. Je ne l'ai jamais vu comme ça». Mais il n'est «pas du tout déçu» d'avoir été battu vendredi soir par Omar Sy pour le César du meilleur acteur, a ajouté Gilles Lellouche.

 

16h00, heure de Los Angeles. A une heure et demie du début de la cérémonie, la tension monte. L'acteur Christopher Plummer, favori pour l'Oscar du meilleur second rôle pour Beginners, est arrivé un des premiers sur le tapis rouge du Kodak Theatre de Los Angeles. Milla Jovovich était aussi très en avance, et a cité The Artist et La couleur des sentiments comme films préférés. Accompagné de son compagnon Michel Hazanavicius, l'actrice vedette de The Artist, Bérénice Bejo, dans une robe vert pâle décolleté à manches longues partiellement transparente signée du styliste libanais Elie Saab, paraissait décontractée. «J'ai hâte d'être à l'intérieur et de vivre la soirée», a-t-elle dit aux journalistes, cheveux roux noués en chignon, affichant une certaine décontraction: «Je vis tout cela pleinement, je ne suis pas dans une bulle».

 

Couvert de récompenses depuis sa présentation au Festival de Cannes il y a neuf mois, The Artist attend la consécration ce dimanche soir lors de la 84e cérémonie des Oscars, pour laquelle il est nommé dans 10 catégories, dont les trois principales: meilleur film, meilleur réalisateur (Michel Hazanavicius), meilleur acteur (Jean Dujardin).

Les sept autres catégories dans lesquelles le film français peut ramener une statuette dorée sont les suivantes: second rôle féminin (Bérénice Bejo), scénario original (Michel Hazanavicius), photographie (Guillaume Schiffman), musique (Ludovic Bource), décors (Laurence Bennett), costumes (Mark Bridges) et montage (Anne-Sophie Bion et Michel Hazanavicius).

Ils sont neuf films, cette année (et non plus cinq, comme auparavant), à concourir pour l'Oscar du meilleur film: les adversaires de The Artist sont Hugo Cabret, de Martin Scorsese (arrivé en tête des nominations: 11); The Descendants, d'Alexander Payne; Minuit à Paris, de Woody Allen; The Tree of Life, de Terrence Malick; Cheval de guerre, de Steven Spielberg; Extrêmement fort et incroyablement près, de Stephen Daldry; La couleur des sentiments, de Tate Taylor; et Le stratège, de Bennett Miller.

La cérémonie commence ce dimanche à 17h30 à Los Angeles (lundi 2h30 heure française), à suivre en direct sur FranceSoir.fr


 

Par Jean-Michel Comte

Réactions à cet article7 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 27 fév à 08:26

    Anonyme-77656
    BRAVO c'est historique

    C'est historique, super, quelle bonne nouvelle. BRAVO à toute l'équipe du film et à Jean Dujardin, un comédien plein de talent et un artiste qui n'a pas pris la grosse tête, qu'il reste humble, malgré tout le succès, il n'en sera que plus apprécié par son public et ses proches. J'en reviens à ce film, ne pas oublier l'adorable petit chien, on amerait bien connaître son heureux propriétaire. Etant très sensible à la cause animale, ce serait une bonne chose, si une petite pertie des bénéfices aille à des refuges animaliers qui en auraient bien besoin (par exemple je sais que la Fondation 30 Millions d'Amis vient en aide à des refuges méritants, de même qu'Actuaanimaux qui fait un ttravail formidable à ce sujet, etc...). Encore félicitations à ce film et aux comédiens, également au petit chien, au fait j'espère qu'on aura le bonheur de voir ce petit chien rapidement dans les médias, nous serions ravis qu'on nous le présente car il a participé aussi au succès de ce film, une grande fierté pour la France.



    Signaler un abus  
  • Par NETLAND, le 27 fév à 09:34

    NETLAND
    nullisime

    c'est bien le probleme des gens de cette planete plus c'est vilain et plus ils aiment,et la france n'a rien a voir dans ce pale navet !!mon dieu ou va t on....................??.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 fév à 11:05

    Anonyme-77656
    Merveilleux !

    BRAVO à toute l'équipe de ce film. mais quel dommage que petit chien Huggy n'ait pas obtenu la médaille du meilleur second rôle masculin. Il est tellement génial dans ce film !!!!



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 fév à 11:25

    Anonyme-77656
    Un petit chef d'oeuvre

    un film qu'on a vraiement envie de voir, un petit chef d'oeuvre quand on sait toutes les récompenses qu'il a obtenues avec l'apothéose des oscars. De plus, il va faire des heureux auprès des amis des bêtes avec la nouvelle pette vedette le petit chien qui joue superbement bien dans ce film.



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 fév à 13:33

    Anonyme-77656
    Quand les maerloques aime tout le monde aime

    Hugh l'americain a dit!!!

    Parce que les amricains ont recompensé le film,,alorscèst le plus beau ,cèst le plus merveilleux,cèst un chef d'oeuvre.Waoo.Stop là.Les americains ne donnent rien pour rien.Le film fait renaitre la belle epoque du cinema muet americain.Le meriterevient au realisateur davoir eu le curage de se lancer dans du muet et du noir et blanc à l'heure de la haute technologie.Bravo pour l'originalité mais c'est tout



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 27 fév à 14:59

    Anonyme-77656
    Prestige

    L'Oscar mérite la qualité du travail et le prestige. Rien à voir avec un César.



    Signaler un abus  
  • Par pavlov, le 29 fév à 22:52

    pavlov
    Jennifer Lopez (à gauche) et Cameron Diaz

    Jennifer Lopez (à gauche) et Cameron Diaz 


    Une merveille. Merci monsieur le photographe ingénu.



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express