Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 23 octobre, 02:56
Accueil > Loisirs > Culture > Qui était Georges Brassens, l'amoureux des mots ?

Qui était Georges Brassens, l'amoureux des mots ?

Culture


Une exposition consacrée au chanteur a ouvert ses portes, mardi, à la Cité de la musique de Paris. L'occasion de revenir sur la vie de l'artiste, en images. DIAPORAMA

  • Georges Brassens sur scène dans les années 1960. <em>SIPA</em>
  • Serge Gainsbourg, Jane Birkin et Georges Brassens, en 1973. <em>SIPA</em>
  • Brassens, en concert à Bobino, en 1976. <em>SIPA</em>
  • Georges Brassens a reçu la médaille de la ville de Paris, remise par Jacques Chirac, maire de la capitale, en 1979. <em>SIPA</em>
  • Brassens au cimetière de Sète, à la fin des années 1970. Il repose depuis trente ans dans la ville où il est né. <em>SIPA</em>
  • Dans les années 1980, il fera de nombreuses apparitions télévisées. Ici, dans l'émission "Numéro 1" avec Tino Rossi. <em>SIPA</em>
  • Outre la guitare, l'autre élément indispensable de la panoplie du "poète" Brassens : sa pipe. <em>SIPA</em>
  • Georges Brassens est décédé le jeudi 29 octobre 1981. <em>SIPA</em>

La guitare, la pipe, les moustaches et Les copains d'abord. Voici des mots qui collent au poète Georges Brassens, décédé il y a trente ans déjà et qui repose auprès de son arbre, à Sète. Comment résumer Brassens ? Provocateur, poète, amoureux des femmes et des mots, il a marqué son temps et les esprits par des textes magnifiques aux rimes improbables (salope avec escalope).

Georges Brassens c'est aussi des personnages. Les amis de Georges se nommaient Jeanne Le Bonniec (La Cane...), Püppchen (« petite poupée » en allemand, la femme de sa vie), Marcel Planche (L'Auvergnat), Pierre Onteniente (dit Gibraltar)... Une galerie de personnages réels qui portent des surnoms et incarnent l'esprit d'un pays, la gauloiserie, la grivoiserie, la révolte.

Intemporel

« Brassens est un vaccin contre la connerie », soutenait Pierre Desproges. « Il faut tous les vingt ans une piqûre de rappel », recommande Maxime Le Forestier. Après son départ, difficile de trouver des héritiers. Les « fils spirituels » de la première génération se nomment Marcel Amont, Guy Béart, Pierre Perret ou Georges Moustaki, ce dernier qui a choisi son prénom en hommage à Brassens. La deuxième vague réunit, elle, Yves Duteil, Maxime Le Forestier ( qui présenta un album d'inédits : 12 Nouvelles de Brassens en 1996) et Renaud ( avec Renaud chante Brassens en 1996).

Il laisse des chansons inoubliables. Les thèmes abordés par le poète sont intemporéels et rendent ses textes indémodables. Voici quelques videos pour se remémorer certains de ses tubes.

 

Auprès de mon arbre

 

L'Auvergnat

 

Une jolie fleur

 

Les copains d'abord

 

Les amoureux des bancs publics

 

Gare au gorille

Marie-Eve Wilson-Jamin

Plus d'articles Culture


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express