Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 28 juillet, 08:51
Accueil > Loisirs > Culture > Pour Roberto Saviano la mafia est très active en France

Pour Roberto Saviano la mafia est très active en France

Culture


L'écrivain italien Roberto Saviano, auteur de "Gomorra", qui vit sous protection policière depuis que sa tête a été mise à prix par la Mafia, réunit dans "Le Combat continue" (Robert Laffont) des textes écrits pour une émission de télévision à succès sur l'Italie contemporaine. Son livre, qui parle des sujets brûlants de la criminalité, de la corruption, de la diffamation et des "petits arrangements entre amis" de la classe politique italienne, est sorti lundi en France. Dans sa préface, il évoque la passivité de la France dans la lutte contre les organisations criminelles.

Roberto Saviano a sorti, ce lundi, un nouveau livre intitulé "Le Combat continue"
Roberto Saviano a sorti, ce lundi, un nouveau livre intitulé "Le Combat continue" AFP/GIUSEPPE CACACE / AFP

Il a beau avoir sa tête mise à prix, il continue à faire parler de lui. Roberto Saviano, auteur de « Gomorra », vit sous protection policière car la Mafia italienne veut sa peau. Mais cela ne l'empêche pas de continuer à écrire des brûlots à l'encontre de ces clans qui le menacent. Il vient de publier « Le Combat continue » ( Robert Laffont), des textes, écrits pour une émission de télévision à succès sur l'Italie contemporaine, qui parlent des sujets brûlants de la criminalité, de la corruption, de la diffamation et des « petits arrangements entre amis » de la classe politique italienne.

Roberto Saviano  a choisi d'aborder tous ces thèmes sous l'angle de la fiction, en racontant des fables de portée universelle. Et dans la préface de son œuvre, il évoque la passivité de la France dans la lutte contre les organisations criminelles. Ce jeudi, sur France Info, il évoque justement la place de la mafia dans l'Hexagone. Et pour lui, elle y joue un rôle crucial. Car Roberto Saviano indique qu'il existe des liens entre l’économie française et les organisations criminelles.  « La mafia en France est un problème qui est souvent refoulé. Il y a beaucoup de raisons à cela. Il n'y a pas qu'à Nice et Marseille qu'elle est présente. On la retrouve aussi à Paris et dans le Nord qui sont touchés par le blanchiement d'argent. Ce sont des choses que la police connaît bien » affirme-t-il aux micros de la radio d'informations générales.

"Un rôle crucial dans le narco-traffic"

Et de poursuivre, tout aussi sûr de son fait : « Il y a en France des mafias bulgares, russes et italiennes ». « En France, explique-t-il dans son livre, la cocaïne ne doit pas être considérée uniquement sous l’angle de la consommation et de la toxicomanie : la coke est un carburant, le « white oil » comme l’appelle désormais la mafia nigériane (…) C’est le cinéma qui, selon lui, s’empare de ce à quoi la presse et les médias s’intéressent de moins en moins, comme s’il s’agissait de simples faits divers ». Et ce message Roberto Saviano est venu le claironner à nouveau sur France Info ce jeudi. « L'aspect de la mafia en France est plus fluide qu'en Italie. En ce moment, la France joue un rôle crucial dans le trafic de cocaïne. A partir du moment où les ex-colonies subsahariennes sont devenues des endroits stratégiques pour la drogue, la France a forcément un rapport direct avec la drogue ».

Accusé par Silvio Berlusconi de donner une mauvaise image de l'Italie, l'écrivain et journaliste poursuit ses affirmations : « Il y a un échange en France de cocaïne et de diamants. Tout cela prouve que la France comme un rôle crucial dans la gestion du narco-traffic ». Protégé 24 heures sur 24 par la police depuis qu'un contrat a été mis sur sa tête après son ouvrage documentaire sur la tentaculaire mafia napolitaine, Robverto Saviano dans son nouveau livre analyse aussi les mécanismes de censure mis en place par le pouvoir italien pour discréditer ses adversaires, l'implantation de la criminalité organisée dans le nord de la péninsule ou encore la catastrophique impéritie de l'Etat face au tremblement de terre de L'Aquila et à la pollution de Naples, où il est né en septembre 1979.

 

("Le Combat continue. Résister à la Mafia et à la corruption" - traduit de l'italien par Marguerite Pozzoli - Robert Laffont - 192 p. - 18 euros)

Par Maxime Ricard

Plus d'articles Culture


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express