Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 30 octobre, 09:45
Accueil > Loisirs > Littérature > Alfred Hitchcock : Le frustré du beau sexe

Alfred Hitchcock : Le frustré du beau sexe

Littérature


Dans une monographie, Patrick McGilligan dévoile au grand jour la véritable nature des relations du cinéaste avec les femmes.

D'après Patrick McGilligan, Alfred Hitchcock avait un rapport tout à fait particulier au sexe et aux femmes
D'après Patrick McGilligan, Alfred Hitchcock avait un rapport tout à fait particulier au sexe et aux femmes SIPA

Hitchcock et les femmes ? L’affaire d’une vie. De Grace Kelly à Ingrid Bergman, de Tippi Hedren à Janet Leigh, il les a toutes courtisées. Sans relâche. Dans le secret espoir de les entraîner dans son alcôve ? Si on lui a prêté de nombreuses aventures, tout, dans le livre de Patrick McGilligan, semble attester du contraire. Car, à la vérité, l’homme ne trouvait la source de sa jouissance que dans le voyeurisme, perversion dont il ne faisait pas mystère et dont il se délectait à satiété. La première hypothèse invoquée par l’auteur pour trouver une raison à cette déviance : sa probable impuissance. A l’en croire, Hitchcock aurait même confié à un de ses proches être chaste depuis longtemps et se serait plu à raconter qu’il n’avait eu de rapports sexuels qu’une fois dans sa vie, avec Alma, son épouse, pour concevoir leur fille unique, Pat. Un moment dont il aurait conservé un désagréable souvenir. « J’étais si gros que j’ai dû concevoir ma fille avec un stylo », plaisantait-il à expliquer, pince-sans-rire. Comme l’écrit McGilligan, « […] il se sentait irrémédiablement incapable de satisfaire une partenaire […] Il n’était pas coureur ; il observait ».

 

Fixation sur les blondes

Autre piste visant à expliquer ce goût du voyeurisme pour pallier la frustration d’amours extraconjugales jamais consommées : une éducation dispensée chez les jésuites britanniques, dont il y a fort à parier qu’elle a définitivement déterminé sa future vision des rapports amoureux. Ses films tendraient d’ailleurs à accréditer cette thèse : la fidélité, tout comme les liens sacrés du mariage, y sont mis sur un piédestal, et le sexe pour le sexe voué aux gémonies.

Reste que, dans ses rapports avec la gent féminine, tout chaste qu’il fut sans doute, Sir Alfred n’eut de cesse de faire montre d’une attitude outrancière dans les instructions données à ses comédiennes sur les plateaux ou lors des repérages, prêt à tout pour les déstabiliser, afin de mettre à mal leur pudeur. Par pur sadisme. Sa fixation sur les blondes ? Il s’en défendit, dans un entretien à la BBC : « Ce n’est pas mon attirance pour elles. Je pense que c’est la tradition, et ce depuis les débuts du cinéma. » Et de rappeler que « la photographie des blondes est plus contrastée ». Quant à son idéal féminin, là aussi, il avait des principes bien arrêtés, mus en idées fixes : il déclarait préférer résolument les femmes d’Amérique et d’Europe du Nord, qu’il estimait beaucoup plus sexy que les Latines, au motif qu’elles savaient ne pas mettre leurs atours en exergue. A toutes ces femmes Hitchcock consacra sa vie et son œuvre. Passionnément. Outrageusement.

 

Alfred Hitchcock, une vie d’ombre et de lumière, de Patrick McGilligan, Institut Lumière/Actes Sud, 1.027 pages, 32 €.

 

Un livre de référence

Tous ceux que la vie et l’œuvre d’Alfred Hitchcock passionnent se doivent de posséder ce volumineux ouvrage dans leur bibliothèque, au côté des entretiens qu’il avait accordés à François Truffaut (Gallimard). Il constitue la meilleure monographie jamais consacrée au cinéaste. L’Américain Patrick McGilligan – auteur, entre autres, d’ouvrages sur Clint Eastwood, Jack Nicholson et Ginger Rogers – y livre tout ce qu’il faut savoir de sa carrière, de ses débuts en Angleterre jusqu’à son triomphe hollywoodien, de sa complexité psychologique aussi, et y révèle de nombreux secrets de tournage.

Stéphane Haïk
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Littérature

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 4 fév à 14:28

    Anonyme-77656
    Référence

    Oui, une biographie de référence sur le grand Hitch. Pour E.Hemingway, nous avons celle de ppda.



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express