Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 19 octobre, 02:29
Accueil > Loisirs > Littérature > Festival d'Angoulême : Quand le dessinateur se fait peintre

Festival d'Angoulême : Quand le dessinateur se fait peintre

Festival de la BD d'Angoulême 2012


Une exposition confronte jusqu'au 11 mars les travaux de peinture et de bande dessinée d'une quarantaine d'artistes européens, dont Hergé, Enki Bilal ou encore Jijé.

  •  <em>DR//</em>
  •  <em>DR//</em>
  •  <em>DR//</em>
  •  <em>DR//</em>
  •  <em>DR//</em>

La BD est un exercice qui demande temps, patience et précision aux dessinateurs. Un travail de création que certains auteurs jugent exténuant et contraignant, à tel point qu'ils choisissent parfois d'explorer de nouvelles disciplines proches, comme la peinture. Quelques artistes ne reviennent jamais en arrière, abandonnant définitivement le 9ème art. D'autres font régulièrement l'aller-retour entre les deux approches.
C'est à ce double-visage que s'intéresse l'exposition « Une autre histoire. Bande dessinée, l'œuvre peint », qui se tient jusqu'au 11 mars au musée de la bande dessinée d'Angoulême. Présentant près de 120 œuvres d'une quarantaine d'artistes européens, elle propose une plongée dans le jardin secret des dessinateurs de BD. Le travail pour lequel ceux-ci ont obtenu la reconnaissance du public et de la critique est alors mis en parallèle avec leurs productions plus intimistes, dont certaines n'étaient à l'origine pas destinées à être exposées.

Scénographie dépouillée

Suivant un ordre chronologique, les œuvres sont présentées dans une salle blanche à la scénographie dépouillée. Seuls quelques grands panneaux d'explications viennent troubler cette simplicité extrême. « C'est une exposition sur le franchissement des frontières », explique Gilles Ciment, directeur général de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image. « Le but était de comparer les travaux réalisés en BD et l'œuvre picturale, d'où l'idée de l'alvéole qui permet d'embrasser les deux dans un même regard », précise-t-il. De petites niches dont certaines, trop étroites, ne facilitent toutefois pas les déplacements tout au long de l'exposition.
Les visiteurs pourront ainsi découvrir les réalisations de quelques artistes grand public, comme Victor Hubinon, père de Buck Danny, Hergé, qui s'était un moment essayé à l'art contemporain façon Miro, ou encore Jijé (Jerry Spring), qui a peint plus de 450 tableaux. A l'époque, la peinture n'est souvent pour eux qu'un passe-temps, une façon de sortir de la routine harassante de la planche à dessins. Si la plupart des planches de bande dessinée proviennent des réserves du musée, les tableaux, eux, ont en général été prêtés par des collectionneurs privés, voire par les auteurs eux-même.

Double carrière

La génération d'auteurs qui a succédé à celle des grands maîtres en aura une approche totalement différente et c'est bien elle qui tient le haut de l'affiche de cette rétrospective. Il en est ainsi de Philippe Druillet et de son immense Don Quichotte surréaliste, de François Schuitten et de ses études architecturales, de Florence Cestac et de ses détournements satiriques ou encore de Lorenzo Mattotti, spécialiste des aller-retour permanents entre BD et peinture. Ces auteurs mènent de front un double carrière de dessinateur et de peintre.
En fin de parcours, le mélange des genres est de plus en plus prégnant. La jeune génération d'auteurs n'est plus composée uniquement de dessinateurs, mais bien souvent d'artistes complets capables d'utiliser différents modes d'expression graphique, de même qu'une multitude de matériaux. Les œuvres de Jochen Gerner ou Anke Feuchtenberger illustrent parfaitement cette évolution.

« Une autre histoire. Bande dessinée, l'œuvre peint », jusqu'au 11 mars, à la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image d'Angoulême.

De notre envoyé spécial à Angoulême, Philippe Peter

Réactions à cet article2 commentaires

  • Par t42, le 29 Jan à 09:23

    t42
    "l'œuvre peint"

    Avant on disait des posters ! Je me suis rapelé d'une serigaphie de Caza, trés populaire: "Comme un Parfum d'Etoiles", 10 balles à l'epoque - 400€ sur eBay maintenant... Apple, GE ou Exxon n'ont pas eu un aussi bon rendement.


     


     



    Signaler un abus  
  • Par t42, le 29 Jan à 09:35

    t42
    establishment

    "disciplines - œuvres - musée - reconnaissance - critique - réserves - collectionneurs "


    La BD etait caché dans cartable, maintenant elle s'expose sur la table basse. Pouah !


     


     


     


     


     



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express