Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 12 novembre, 05:49
Accueil > Loisirs > Littérature > Festival d'Angoulême : Un rendez-vous qui se mondialise

Festival d'Angoulême : Un rendez-vous qui se mondialise

Festival de la BD d'Angoulême 2012


Le 39e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême ouvre ses portes jeudi et jusqu'au 29 janvier. Sous la présidence de l'Américain Art Spiegelman, il est placé sous le signe de l'ouverture sur le monde.

Le génie américain Art Spiegelman présidera la 39ème édition du Festival international de la bande dessinéed'Angoulême.
Le génie américain Art Spiegelman présidera la 39ème édition du Festival international de la bande dessinéed'Angoulême. MaxPPP/Kluba Tadeusz

On reproche souvent au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (FIBD) de faire la part belle à la production franco-belge. Pour sa 39e édition, qui se tient du 26 au 29 janvier, il mérite pourtant plus que jamais son qualificatif d'« international ». Sous la présidence de l'auteur américain Art Spiegelman, père du classique Maus (pour lequel il a d'ailleurs obtenu le prix Pullitzer en 1992, le seul attribué à un album de bande dessinée), cet événement très attendu par tous les amateurs de BD proposera en effet tout au long de ces quatre jours plusieurs expositions consacrées aux productions espagnoles, suédoises et taïwanaises, de même que de nombreuses rencontres avec des auteurs venus des États-Unis, d'Iran ou encore du Japon.

Spiegelman président

Principal événement cette année : la venue d'Art Spiegelman. Grand Prix du jury en 2011, il a donc, comme le veut la tradition, endossé le brassard de capitaine et donné sa touche à ce festival qui attire chaque année plus de 200.000 curieux. La présence de nombreux auteurs anglo-saxons en est l'une des heureuses conséquences. Deux expositions lui sont consacrées. Une rétrospective exceptionnelle se penche sur l'ensemble de ses travaux, en particulier ceux de son époque underground des années 60 et 70, mais surtout sur son chef-d'œuvre, Maus, dans lequel il compile les souvenirs de son père, survivant du camp d'extermination d'Auschwitz. Un rendez-vous incontournable qui complète admirablement son imposant ouvrage Métamaus (éd. Flammarion), sorti récemment, dans lequel il revient sur la genèse, la réalisation et la gestion de l'après-Maus. Cette collection, rassemblée sous la houlette de Rina Mattotti, sera transférée, au printemps, au Centre Georges Pompidou, à Paris. La seconde exposition, qui rassemble plus de 400 œuvres de 116 artistes, se présente comme son « musée privé de l'histoire et de l'accomplissement de la bande dessinée ». Un hommage vibrant au patrimoine mondial du 9e art.

Auteurs internationaux

Plusieurs autres grandes expositions seront présentées aux visiteurs tout au long du festival, notamment « Un autre regard. Bande dessinée, l'œuvre peint », qui met en perspective les travaux de dessinateurs et de peintres d'une centaine d'auteurs internationaux (dont Enki Bilal, Jijé ou Hergé), « L'Europe se dessine », à laquelle ont participé une cinquantaine d'auteurs européens, « Tebeos », sur les bandes dessinées espagnoles, ou encore « La vie n'est pas pour les amateurs », sur la bande dessinée suédoise. Deux rétrospectives sur Fred (Grand prix en 1980) et L'Ours Barnabé, série récompensée du Prix des écoles l'an dernier à Angoulême, sont également au programme. Et c'est bien sûr sans compter les nombreuses petites expos organisées dans les bars, restaurants et lieux publics aux quatre coins de la ville.

Côté rencontres internationales, il faudra cette année compter avec les auteurs anglo-saxons, comme Charles Burns, Joe Sacco, Eddie Campbell et Craig Thompson. Lorenzo Mattotti, Jacques de Loustal, Guy Delisle ou encore Francis Masse complètent cet alléchant tableau. Les plus courageux iront encore assister à un concert de dessins, à des projections de documentaires ou à des rencontres dessinées. En tout plus de 300 événements sur quatre jours. Du jamais vu pour le FIBD que sera couvert cette année par plus de 900 journalistes venus du monde entier. Et pour ceux qui trouveraient encore un peu de temps pour lire, ce festival sera l'occasion ou jamais de découvrir l'un des 98 ouvrages en compétition cette année (découvrir notre palmarès et les chroniques des albums sélectionnés sur notre blog La 9ème bulle).

Par Philippe Peter

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express