Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 19 octobre, 02:38
Accueil > Loisirs > Littérature > Guillaume Musso : "Ma vie n'est pas très glamour"

Guillaume Musso : "Ma vie n'est pas très glamour"

Littérature


L'auteur publie son huitième ouvrage, L'Appel de l'ange. Une comédie qui bascule vite dans le thriller romantique.

Guillaume Musso, au Salon du livre 2011
Guillaume Musso, au Salon du livre 2011 SIPA

La critique n'a pas toujours été tendre à son sujet. Qu'importe. Les lecteurs l'adulent. Et si Guillaume Musso, traduit dans 33 langues, a vendu plus de 11 millions d'exemplaires dans le monde, l'homme a su garder les pieds sur terre. Il évoque son travail d'écriture, son ancienne vie de professeur d'économie et son regard sur le monde littéraire.

FRANCE-SOIR L'Appel de l'ange démarre sur un échange de téléphones portables entre vos deux héros, Jonathan et Madeline. Comment est née l'idée de ce livre ?
GUILLAUME MUSSO De mon histoire personnelle. Il y a quatre ans, dans la zone d'embarquement de l'aéroport de Montréal, j'ai échangé par mégarde mon téléphone avec celui d'une jeune femme. Cet épisode m'a trotté dans la tête pendant les sept heures de vol qui me reliaient à Paris. J'ai noté trois, quatre idées sur une feuille de papier en me demandant quelle suite cet échange aurait pu avoir.

F.-S. C'est la première fois que vous basculez avec une telle intensité dans le registre du thriller...
G. M. Oui, et ça m'a beaucoup plu. Il n'est pas exclu que je donne une suite à ce roman. Les lecteurs ont souvent émis cette volonté pour mes précédents livres. Jusqu'ici, je n'en voyais pas l'intérêt.

F.-S. Si l'on fouillait dans votre portable, quelles informations trouverait-on ?
G. M. Rien de compromettant ! Je ne prends jamais de photos, ni ne fais de de vidéos. Je ne suis pas accro à mon portable. D'ailleurs, ça me frappe de voir des gens rivés sur leur téléphone dans le métro. Ils ne prennent plus le temps de parler ni de lire.

F.-S. Comme vos deux personnages, vous avez connu une reconversion. Que seriez-vous devenu si vous étiez resté professeur d'économie ?
G. M. Je n'aimais pas trop le côté bureaucratique du métier, mais pour être honnête, le contact avec mes élèves me manque parfois. Il n'est pas exclu que je redonne des cours un jour. Etre écrivain, c'est un travail solitaire. Ma vie est bien moins glamour que celle de mes personnages. Pendant dix mois, je peux passer quinze heures par jour cloîtré entre quatre murs. Ce n'est pas toujours évident à gérer pour ma compagne.

F.-S. Avez-vous déjà souffert de la comparaison que certains ont pu faire avec Marc Levy ?
G. M. Je ne m'en suis jamais défendu ni prévalu. Je trouve que nos livres sont très différents. Mais j'ai beaucoup de respect pour lui. Nous avons pas mal de points communs. Il m'est déjà arrivé de le rencontrer. C'est un homme charmant, que je respecte. Il n'y a aucun problème entre nous.

F.-S. La critique n'a pas toujours été tendre avec vous. Qu'avez-vous à répondre à ceux qui vous taxent d'être un auteur populaire ?
G. M. C'est une mentalité très française. A l'étranger, on vous met moins dans des cases. La critique, ce n'est pas mon combat. Je n'ai jamais écrit pour recevoir un prix ni pour plaire à des professionnels. Ma principale préoccupation reste les lecteurs.

F.-S. Quel est le plus beau compliment qu'un lecteur vous ait fait ?
G. M. Je reçois en moyenne 12.000 messages par an. Ça me touche de savoir que mes livres ont permis à des personnes de renouer le contact avec leurs proches. Des femmes se sont également reconnues dans mon livre, Et après, lorsque j'évoquais la mort subite du nourrisson. Ça m'a touché de savoir que ce roman les avait aidées à expurger ce souvenir douloureux.

L'Appel de l'ange, XO éditions, 400 p. 20,90 €.

Un thriller romantique

Dans L'Appel de l'ange, il est question de nouvelles technologies, de reconversion, de nouveau départ, mais aussi et surtout de la volonté d'accéder au bonheur. Pour vivre en paix, les deux héros de Guillaume Musso, Madeline et Jonathan, vont devoir exorciser le démon de leur passé en se plongeant dans une enquête palpitante. Personne ne ressortira indemne de ce thriller romantique, pas même le lecteur. 

Propos recueillis par Ingrid Bernard
C'est sur France Soir !

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express