Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 19 janvier, 23:39
Accueil > Loisirs > Littérature > Les icônes brunes et blondes du cinéma

Les icônes brunes et blondes du cinéma

Littérature


La Cinémathèque de Paris met à l'honneur la chevelure féminine, du 6 octobre 2010 au 16 janvier 2011, dans une exposition "Brune Blonde", rythmée par de nombreux extraits des plus grands classiques du cinéma américain et français. DIAPORAMA


Entrez dans le diaporama ci-dessus

« Les femmes sont toutes soit des Jackie Kennedy soit des Marilyn Monroe », pour reprendre une formule d'un des personnages de la célèbre série américaine, Mad Men, dépeignant le travail des publicitaires dans le New York des années 60. Selon le commissaire de l'exposition Brune Blonde qui s'ouvre à la Cinémathèque de Paris ce mercredi,  « ce n'est plus vraie pour les actrices et les femmes d'aujourd'hui ».

Alain Bergala, également sociologue et professeur de cinéma à l'université Paris III Sorbonne-Nouvelle, explique l'importance, durant de nombreuses années, des codes vestimentaires et des coupes de cheveux dans les rôles qu'ont pu jouer les femmes au cinéma. « La blonde ou la brune, étaient tour à tour la femme au foyer ou la tentatrice selon les époques » explique-t-il.


Chignon en spirale

Les actrices mythiques des plus grands cinéastes américains et français ou les muses des plus grands peintres, sont rassemblées dans cette exposition. La visite dure environ une heure et montre l'évolution et l'émancipation des femmes à travers les époque et le cinéma. Le parcours passe ainsi du chignon en spirale de Kim Novak dans Vertigo (Alfred Hitchcock) à celui de Patricia Arquette, revisité trente ans après par David Lynch dans Lost Highway.

Sur place : des projections d'extraits de film, des photographies ou des toiles autour de cinq grands axes. Du mythe à l'histoire, de la signification de la chevelure à son abstraction dans des installations d'art contemporain, le visiteur y verra une athlète tuant un homme avec ses nattes ou encore une bataille entre deux femmes se tirant les cheveux comme des chiffonières pour au final s'embrasser (Catherine Deneuve et Fanny Ardant dans Huit femmes). 

Alain Bergala a aussi demandé à six cinéastes contemporains, tels que Abbas Kiarostami ou Isild Le Besco, de réaliser des courts-métrages expressément pour l'exposition. « Je leur ai demandé de mettre en scène la chevelure féminine dans leur pays et laissé carte blanche, explique-t-il. Je voulais que l'exposition se termine avec une vision moderne ».

Exposition "Brune Blonde" à la Cinémathèque de Paris, du 6 octobre 2010 au 16 janvier 2011, 51 rue de Bercy, 75012.







Par Stéphanie Villeroy
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Littérature


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express