Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 24 septembre, 12:43
Accueil > Loisirs > Littérature > La Sélection BD - Ça va saigner !

La 9e bulle

Philippe P Par Philippe P
A propos de l'auteur

Né l'année du lancement de la série XIII sur une terre qui a donné naissance à quelques grands noms du 9ème art (dont Jacques Martin et Blutch), je n'ai pas vraiment été élevé dans le culte de la bande dessinée, même si la littérature a bercé ma jeunesse. Mon enfance est partagée entre les incontournables de la ligne claire et les comics Disney et Marvel. Ce n'est qu'à l'adolescence - par le biais de ma passion pour l'aéronautique, de Buck Danny, de Tanguy et Laverdure, de Biggles et des autres - que je m'aventure vraiment dans les méandres de la bande dessinée. Un univers sans fin dans lequel j'aime me perdre, cueillant au passage quelques perles qui feront autant de grands moments de lecture. De Bilal à Goscinny, de Van Hamme à Tardi, ces influences plurielles guident toujours mes choix aujourd'hui et prouvent qu'il existe de la bande dessinée pour tous les goûts. L'important étant d'essayer avant de juger.


La Sélection BD - Ça va saigner !

Nouvelle sélection de l'été avec du saignant, de l'histoire avec un grand H, de l'humour, de la musique et des super-héros. De quoi s'occuper sur la plage !

Ça va saigner !

 

Le chef du clan Anjô, l'un des plus influents de Kabukicho, quartier des plaisirs de Tokyo, a mystérieusement disparu alors qu'il se trouvait en bonne compagnie. Le contenu de son coffre-fort, l'équivalent de trois millions d'euros, s'est lui aussi envolé. Pour ses sbires, pas de doute : il a été enlevé. Pour les autres yakuzas de la ville, le vieux chef s'est tout simplement fait la malle. En réalité, Yoshio Anjô a été liquidé par Ichi, jeune tueur à gage réputé pour sa maîtrise parfaite des arts martiaux. Ignorant cette triste réalité, Masa, chef par intérim du clan Anjô et grand amateur de torture, automutilations et autres sévices corporelles, décide de mettre les bouchées doubles pour retrouver son patron. Quitte à brûler à l'huile bouillante un yakuza d'un clan concurrent.

Violent, cynique, amoral : Ichi the killer ne fait pas dans la dentelle. Meurtres sanglants, scènes de torture, bastons, viols de cadavre ou de prostitué : il faut avoir le cœur bien accroché en lisant ce seinen décoiffant. Pas étonnant que le réalisateur japonais Takashi Miike l'ait adapté au cinéma. Ichi the killer est d'ailleurs en partie construit comme un film : de longs plans séquences alternent avec des scènes de transition assez courtes. Reste la grande attente de cette série coup de poing : Ichi. Si le personnage titre de ce manga ouvre le bal à l'aide de ses chaussures-hachoirs, il reste pour l'instant en retrait. Une attitude qui devrait évoluer dans les épisodes suivants.

 

Ichi the killer, vol.2, Hidéo Yamamoto, éd. Tonkam, coll. Young, 208 p., 7,95 euros, disponible

 

 

En route pour la gloire

 

Comme des milliers d'anciens prisonniers austro-hongrois d'origine tchèque, Jaroslav se retrouve coincé dans une Russie en pleine révolution bolchévique. Libérés par le nouveau pouvoir en place, ceux-ci envisagent de rallier Vladivostock d'où ils comptent s'embarquer pour l'Europe afin de continuer la lutte... du côté allié cette fois-ci. Mais la route qui mène jusqu'au port russe est semée d'embûches et les négociations avec les Bolchéviques s'éternisent.

Carnet de guerre d'un combattant imaginaire de la Légion tchèque (qui a, quant à elle, bien existé), Svoboda ! raconte l'incroyable histoire d'une armée sans pays. Prisonniers dans les camps de Sibérie, ils reprennent espoir avec le déclenchement de la Révolution. Leur objectif : libérer leur peuple du joug austro-hongrois et proclamer l'indépendance. Mais ces soldats d'infortune vont devoir prendre leur mal en patience. Un récit original et bien rythmé sur un sujet totalement insolite. On regrettera simplement quelques phylactères trop long.

 

Svoboda !, t.1 - De Prague à Tcheliabinsk, Kris, Pendanx et Merlet, éd. Futuropolis, 40 p., 12,50 euros, disponible

 

 

Dickie a encore frappé !

 

Dickie, c'est un peu un mélange entre un Playmobil et Charlie Chaplin. Anti-héros moustachu plein de bon cœur mais maladroit comme ce n'est pas permis, il se balade à travers le temps, rencontrant au détour de ses voyages des personnages qui ont marqué leur époque. Après avoir été Le fils d'Hitler, Dickie s'attaque désormais à Hollywood en saccageant (il n'y a pas d'autre mot) les plus grandes productions américaines telles Star Wars, Les Dents de la mer ou encore Frankenstein. Délirant, décalé et absurde, l'humour muet de l'auteur belge Pieter De Poortere est diablement efficace. A mettre entre toutes les mains.

 

Dickie à Hollywood, Pieter De Poortere, éd. Glénat, coll. 1000 feuilles, 56 p., 15 euros, disponible

 

 

Prypiat, capitale de l'atome et ville fantôme

 

Le 26 avril 1986, le quatrième réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose. Un événement tragique qui marque le début d'une des plus grandes catastrophes industrielles de l'histoire de l'humanité (peut-être avec celle de Bhopal qui a causé plus de morts mais dont l'impact au niveau international a néanmoins été moins grand). Des milliers d'hectares de terres contaminées, un nuage radioactif qui, selon certain experts en la matière, s'est cependant arrêté au Rhin, des centaines de nettoyeurs irradiés. Voilà le bilan de ce drame sans précédent. 

Avec Tchernobyl - La Zone, le duo d'auteurs espagnols formé par Sanchez et Bustos s'attaque à une tragédie déjà maintes fois décrite, présentée, racontée, y compris en bande dessinée. Plutôt que de décrire la catastrophe en elle-même, c'est-à-dire l'enchaînement d'erreurs qui ont conduit à l'emballement du réacteur, ils ont donc choisi de raconter le parcours d'une famille d'évacués originaires de Prypiat, ville de 50.000 habitants devenue cité fantôme après la catastrophe. La vision de ces bâtiments abandonnés et le drame vécu par ces milliers d'Ukrainiens arrachés à leurs foyer font effectivement froid dans le dos. Si le dessin épuré sied à merveille à ce récit, il faut toutefois avouer qu'il manque de mise en perspective.

 

Tchernobyl - La Zone, Sanchez et Bustos, éd. Des Ronds dans l'O, 184 p., 16,50 euros, disponible

 

 

Stan Lee is back !

 

L'écrivain amateur Benjamin Warner s'ennuie au fin fond de son bureau. Son travail, à milles lieues de ses attentes, entre paperasses et classeurs, ne lui convient pas. En fait, Benjamin se verrait auteur. Ou plutôt il se rêve auteur de romans de science-fiction. Après plusieurs échecs successifs, il vient d'ailleurs d'achever la rédaction de son dernier chef-d'œuvre qu'il espère bien vendre à un éditeur. Un beau jour (ça se passe toujours comme ça dans un comic book), des super-héros et des super-méchants venus de l'espace débarquent dans la vie du jeune homme. Tout comme dans son livre. Les armes de ces extraterrestres d'apparence humaine, leur civilisation ou encore la guerre dans laquelle ils sont engagés correspondent eux aussi à ce qui figure dans son bouquin. Est-ce un rêve ? Non, la réalité n'a jamais été aussi palpable. Et Benjamin la connaît par cœur, puisque c'est lui qui l'a écrite.

Écrit par Chris Roberson et dessiné par Khary Randolph, Starborn fait partie du trio de comic books que publient en ce début d'été les éditions Emmanuel Proust (avec The Traveller et Soldier Zero) . Point commun de ces trois nouveautés ? Leurs pitchs et les principaux personnages ont tous été imaginés par le grand Stan Lee. Rien que ça ! Soldats du futur venus défendre l'humanité, méchants vraiment bad et héros central complètement dépassé par les événements : tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette série un must du genre.

 

Starborn, t.1, Roberson et Randolph, éd. Emmanuel Proust, coll. Atmosphères, 104 p., 14,95 euros, disponible

 

 

Ça swingue de nouveau à la Nouvelle-Orléans

 

La Nouvelle-Orléans, 1997. Alvin, guitariste et chanteur de jazz n'a jamais percé. Mais le retraité ne désespère pas d'y arriver un jour, même si cet espoir s'amenuise avec les années et les modes qui passent inéluctablement. Pour reformer le quartet de la grande époque, il parvient à convaincre son ancien batteur et son ancien contrebassiste, deux amis de très longue date, de se remettre au boulot. Reste à retrouver Cornelius, virtuose de la trompette mystérieusement disparu il y a cinquante ans. Le seul qui peut finalement les mener en haut de l'affiche. 

Après le dernier opus de Blacksad, voici une nouvelle histoire passionnante qui prend pour décor la mythique ville de la Nouvelle-Orléans. Un récit en musique, bien sûr. Teintes chaudes, couleur directe, trait semi-réaliste : l'ensemble est très séduisant même si le scénario s'autorise quelques sauts troublants. A découvrir.

 

Bourbon Street, t.1 - Les fantômes de Cornélius, Charlot, Chabert et Bouët, éd. Bamboo, coll. Grand angle, 46 p., disponible

Et aussi

BD - La Sélection : En silence

Au programme de cette nouvelle sélection, le premier album très réussi d'une jeune auteure ...

1 commentaire

BD - Naoki Urasawa, invité d'honneur de Japan Expo

Naoki Urasawa, auteur de chefs-d'œuvre comme Monster, 20th century boys ou encore Pluto, sera ...

commenter

BD - La Sélection : Batman

Au programme de cette sélection du week-end, le premier volet exceptionnel du relaunch de Batman, ...

commenter

Les blogs de la rédaction

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express