Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 11 août, 06:59
Accueil > Loisirs > Nouvelles techno > Free mobile : Une semaine sous pression

Free mobile : Une semaine sous pression

L'offre de Free Mobile


Eric Besson a demandé à l'Agence nationale des fréquences (Anfr) de réaliser un audit sous dix jours pour mesurer "la couverture effective des réseaux de l'opérateur Free Mobile sur le territoire métropolitain". Depuis une semaine, le groupe de Xavier Niel vit une semaine difficile.

Xavier Niel lors de la présentation des tarifs de Free mobile
Xavier Niel lors de la présentation des tarifs de Free mobile SIPA/PRM

Dimanche 19 février : Besson s'en mêle

Eric Besson a demandé par courrier à l'Anfr, qui est sous sa tutelle, d'« effectuer les mesures nécessaires pour vérifier » la couverture effective des réseaux de l'opérateur Free Mobile sur le territoire métropolitain, en détaillant notamment « la liste des stations » selon leurs capacités (accueil d'appels, possibilité d'en passer, accès au haut débit...). Le ministre a souhaité qu'on lui rende compte le 29 février des premiers résultats, à lui et non à l'Arcep, régulateur des télécoms, selon LaTribune.fr. Le ministère de l'Industrie n'avait pas confirmé cette information dimanche soir.

Vendredi 17 février : Bientôt une audition des parties

L'Autorité de régulation des télécoms avait annoncé vendredi son intention d'entendre toutes les parties dans le dossier de la collaboration passée entre Orange et Free Mobile, y compris leurs concurrents. Elle compte communiquer officiellement début mars sur « le résultat des nouvelles mesures de couverture des différents opérateurs mobiles ». A son lancement début 2012, Free s'est engagé à couvrir 27% de la population avec son propre réseau et a signé un contrat d'itinérance avec Orange pour couvrir les trois quarts restants, en attendant de développer son propre réseau. Mais les autres opérateurs assurent que Free, dont les offres à bas prix rencontrent un franc succès, ne respecte pas cette obligation de 27%. Parmi eux, SFR (groupe Vivendi) a déjà affirmé à l'Arcep que des mesures réalisées sur la couverture de Free revélaient un transit « majoritairement voire quasi-exclusivement par le réseau en itinérance d'Orange » dans certaines communes réputées couvertes par Free. Selon des sources concordantes, Orange est contraint de gérer sur son réseau 90% du trafic de Free Mobile.

Mardi14 février : Richard intervient

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, prévient, mardi dans un entretien au point.fr, qu'il est « hors de question » que les clients mobile de son groupe « subissent les conséquences » du contrat d'itinérance avec Free, qui, victime de son succès, engorge le réseau de l'opérateur historique. Free Mobile s'est engagé à couvrir 27% de la population avec son propre réseau et a signé un contrat d'itinérance avec Orange pour les trois quarts restants. Mais plus de 90% des appels effectués par les clients de Free Mobile passeraient actuellement par le réseau Orange, selon des sources concordantes. « La montée en puissance du trafic de Free Mobile est très importante. Plus importante et plus rapide que ce qui avait été anticipé et annoncé par Free », résume M. Richard, qui se prononce pour la première fois officiellement sur le sujet. Il estime que Free Mobile compte « aujourd'hui environ 1,5 million d'abonnés », tout en précisant qu'il ne peut « pas le dire précisément ».

« Nous gérons le réseau au jour le jour, mais il est dans l'intérêt des deux parties d'adapter les prévisions, car la situation n'est pas totalement satisfaisante. Nous nous en sommes ouverts à notre partenaire Free, et nous allons en parler ensemble. J'espère que nous pourrons faire en sorte que l'accord puisse continuer », souligne-t-il. « Il peut tout à fait arriver qu'il y ait une congestion ponctuelle sur une partie du réseau, qui puisse aboutir à une situation de dégradation des services pour nos propres abonnés. C'est clairement le point limite que je ne dépasserai pas, car il est hors de question que les abonnés d'Orange subissent les conséquences de notre contrat avec Free », prévient-il.

Lundi 13 février : Début de polémique

La polémique enfle sur les capacités techniques de Free Mobile, les soupçons s'accumulant sur l'engorgement provoqué par le nouvel opérateur du réseau de son partenaire Orange et sa difficulté à gérer ses abonnés qui pourraient déjà être plus de 2 millions. Depuis le lancement de ses offres très attractives le 10 janvier, Free Mobile et son patron Xavier Niel ont complètement bouleversé un marché jusque là tenu à près de 90% par les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom. Si aucun ne le reconnaît officiellement, plusieurs opérateurs auraient communiqué à l'autorité de régulation du secteur, l'Arcep, des relevés de trafic montrant les manquements de Free en termes de couverture de territoire.

Actu France-Soir

Réactions à cet article6 commentaires

  • Par HeyBaal, le 20 fév à 13:18

    HeyBaal
    Orange, Bouygues et SFR n'ont

    Orange, Bouygues et SFR n'ont JAMAIS été à jour de leurs engagements au lancements de leurs services.


    Oui, Bouygues c'est bien une fillière de l'entreprise du même nom, si proche du pouvoir.


    Donc eux se plantent, ne respectent pas leurs engagements, se goinffrent sur les utilisateurs, c'est c'est pas grave.


    Par contre quand c'est free qui, dans les mêmes conditions difficiles, facture 3 fois moins cher, alors là pas de quartiers.


    Parait qu'on a un gouvernement libéral.


    J'attends de voir ça.


    Les élections c'est bientôt.



    Signaler un abus  
  • Par nimp12, le 20 fév à 13:44

    nimp12
    Les autres opérateurs n'ont jamais eu ce que Free a obtenu...

    Les autres opérateurs n'ont jamais bénéficié d'un réseau d'un autre opérateur pour se lancer pendant 7 ans comme le prévoit l'ARCEP.


    A cause de ces conditions, c'est toute une filière qui est en danger.


    Il resteait encore les télécoms pour que les ingénieurs travaillent en nombre dans le domaine industriel, mais si ça continue, il faudra se tourner vers la finance et ou l'étranger.


    Ce système, c'est la France qui perd.


    C'est un système où très peu y gagne (demander aux employés Free, quels sont les conditions de travail).


    Bravo Free, continuons comme ça ... détruisons les emplois salariés...



    Signaler un abus  
  • Par nimp12, le 20 fév à 13:44

    nimp12
    Les autres opérateurs n'ont jamais eu ce que Free a obtenu...

    Les autres opérateurs n'ont jamais bénéficié d'un réseau d'un autre opérateur pour se lancer pendant 7 ans comme le prévoit l'ARCEP.


    A cause de ces conditions, c'est toute une filière qui est en danger.


    Il resteait encore les télécoms pour que les ingénieurs travaillent en nombre dans le domaine industriel, mais si ça continue, il faudra se tourner vers la finance et ou l'étranger.


    Ce système, c'est la France qui perd.


    C'est un système où très peu y gagne (demander aux employés Free, quels sont les conditions de travail).


    Bravo Free, continuons comme ça ... détruisons les emplois salariés...



    Signaler un abus  
  • Par HeyBaal, le 20 fév à 14:41

    HeyBaal
    La dernière fois que j'ai

    La dernière fois que j'ai appelé SFR, le gars au bout de la ligne avait un drôle d'accent.


    Donc non ce n'est pas baisser les prix pour avoir un service de moindre qualité, le service de moindre qualité est DEJA là. C'est au contraire baisser les prix pour se mettre en phase avec la réalité.


    Quant à ce qu'avaient les opérateurs, à l'époque, pas grand chose, raison pour laquelle on leur disait rien alors qu'ils n'ont jamais respecté leurs obligations. Free est dans le même cas, sauf que eux payent pour leur carence en louant le réseau orange. Orange, bien content d'encaisser ET de balancer leur moindre difficulté sur le dos de Free.



    Signaler un abus  
  • Par nimp12, le 20 fév à 15:13

    nimp12
    Free et la tactique du parasite

    Il faut parler avec des arguments et donc qu'avez-vous à m'opposer ?


    Je donne des exemples Free avait promis la création de 4000 à 5000 postes où sont-ils ?


    Free avait promis des investissements concernant le mobile où sont-ils ?(on parle de 100 millions d'euros investis à comparer avec  le plus petit Bouygues 1000 millions chaque année (cf les échos))


    Free applique la même stratégie que lors de son entrée dans l'adsl faire le coucou sur le réseau Orange.
    Sauf que dans le mobile les investissements sont 20 plus important...


    Concernant les conditions de travail, les grèves à répétition sont légions chez Free, mais toujours étouffé par les médias...


    Un homme se goinfre, le pdg qui possède 62% des parts contre moins de 3% des salariés qui partagent les miettes (cf les articles sur les grèves concernant la répartitions de gains chez Free)


    Avant de contredire pour contredire avancez donc des arguments des vrais. Et, je le redis avec Free, c'est le modèle de la France qui perd.


    Je vous donne rendez-vous dans 5 ans pour faire le bilan des emplois dans le secteur ...



    Signaler un abus  
  • Par Manubreizh, le 20 fév à 17:52

    Manubreizh
    @nimp12

    Pour ma part c'est mon porte feuille qui est ravi, ensuite comme bientôt deux millions de personne à en croire les médias, le choix fut vite fait : Cela fait quinze ans qu'on nous prend pour des "billes", pour rester poli.


    Libre à vous de continuer à être "pigeon", pour ma part j'ai plus de plumes à donner aux trois escrocs historique !


    Pour ce qui est des emplois, ne travaillant pas chez free, dur de pouvoir en parler, mais à ce que j'ai lu, cela devrait arriver dans les mois qui arrivent, mais là aussi vous avez l'air plus au courant...et puis un homme qui se goinfre, encore heureux pour lui dis donc, il a pas fait voeux de pauvreté non plus, mais à la grande différence de beaucoup d'autres qui eux se goinfrent vraiment trop, style patron de renault par exemple, lui il nous en fait profiter avec ses tarifs !!


    Vive Niel et "mort aux vaches" !!



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express