Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 16 juillet, 04:36
Accueil > Loisirs > Théâtre > Jean-Marie Bigard : "Non, je n’ai pas pistonné ma femme"

Jean-Marie Bigard : "Non, je n’ai pas pistonné ma femme"

Rentrée théâtre 2011


L’humoriste est à l’affiche de la pièce Le Coup de la cigogne, au côté de son épouse, Lola Marois. Une histoire très proche de la sienne.

A 57 ans, l’auteur du célèbre sketch Le Lâcher de salopes se lance un nouveau défi et partage la scène avec sa jeune compagne, Lola Marois
A 57 ans, l’auteur du célèbre sketch Le Lâcher de salopes se lance un nouveau défi et partage la scène avec sa jeune compagne, Lola Marois SIPA

« J’ai une grosse paire de c… ! » Les clients attablés au café situé en face du Théâtre Saint-Georges, où se jouera dès jeudi soir Le Coup de la cigogne, savent que Jean-Marie Bigard est dans les parages. Malgré des cordes vocales fatiguées, à force de « gueuler comme un putois », dixit en coulisses ses partenaires, il veut mettre le paquet pour séduire le public dans cette pièce dont l’intrigue rappelle étrangement sa vie privée.

FRANCE-SOIR Votre personnage a une maîtresse alors que sa femme est enceinte. La situation de départ est très proche de ce qui vous est arrivé (il a divorcé de Claudia en 2009 après son accouchement, NDLR).
J.-M. B. Oui, ce mec me ressemble et les femmes dans le public vont se régaler à le voir pris la main dans le sac. Il se défend avec la mauvaise foi du désespoir. Jean-Claude Islert, l’auteur de la pièce, l’a écrite il y a quatre ans. Il n’y a donc aucun lien avec ma vie privée. Mais c’est comme si elle m’attendait.

F.-S. Comment votre jeune épouse (il s’est remarié en mai dernier) a-t-elle décroché le rôle de votre fille ?
J.-M. B. Je ne l’ai pas pistonnée ! On a lu la pièce ensemble à la maison. Lola s’est amusée à interpréter les trois rôles féminins : la femme (jouée par Elisa Servier), la maîtresse (Ariane Mourier) et la fille hystérique. Ce personnage, c’était elle ! Lola a un potentiel volcanique énorme, comme elle l’a montré dans la pièce Couscous aux lardons. Elle n’est pas arrivée là par hasard.

F.-S. Passer autant de temps ensemble ne risque-t-il pas de générer des tensions ?
J.-M. B. Depuis notre rencontre, nous nous entendons très bien. Et je ne suis pas le seul à jouer avec ma femme. Regardez Lorant Deutsch, Frédéric Diefenthal…

F.-S. Avez-vous un nouveau one-man-show dans les tiroirs ?
J.-M. B. Oui, il s’appelle N°9. Je parlerai du temps et de la relativité. J’ai notamment rencontré des astrophysiciens. J’attendrai septembre 2012 pour le jouer chez mon frère, au Palais des Glaces.

F.-S. Où en est votre projet de série avec TF1 ?
J.-M. B. J’ai deux projets de personnages récurrents en route, mais pas forcément pour TF1, avec qui j’ai cependant signé pour la diffusion de mon prochain spectacle. Et je ferai peut-être un tour sur le plateau de la saison 2 de Danse avec les stars. Je ne garde que de bons souvenirs. Ma partenaire, Fauve, était invitée à mon mariage. Faire croire que j’étais sous son charme faisait partie du jeu. C’est une amie.

F.-S. En parlant d’amitié, allez-vous soutenir un des candidats à la présidentielle, comme vous l’aviez fait en 2007 avec Nicolas Sarkozy ?
J.-M. B. La politique, je n’y touche plus. Sarkozy, je ne l’ai vu que deux fois.

F.-S. N’avez-vous pas peur que la jeune génération de comiques vous fasse passer pour le ringard de service ?
J.-M. B. Je n’ai jamais craint la jeunesse et je ne risque pas d’être démodé puisque je ne suis pas un personnage ou un concept. Je fais du Bigard. Je crois que je mourrai sans que le record de spectateurs venus me voir sur scène ne soit battu.

Bigard fait les 400 coups

A cinquante-cinq ans, Jacques se fait virer de son travail par un jeune blanc-bec. Rentré chez lui, il apprend que sa femme atttent un enfant imprévu et tardif. La goutte de trop… Le Coup de la cigogne est une pièce de boulevard, qui réunit les ingrédients du genre : un couple bourgeois, une maîtresse affolante, des portes qui claquent, et les indispensables quiproquos.
Représentations du mardi au samedi à 21 heures, et matinées le samedi à 17 h 30. Location et renseignements au 01.48.78.63.47. www.theatre-saint-georges.com.

Propos recueillis par Gaëlle Guitard
C'est sur France Soir !

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express