Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 25 avril, 02:48
Accueil > Loisirs > Tourisme > Week-end à Rome hors des sentiers battus

Week-end à Rome hors des sentiers battus

Tourisme


Michèle, une Française résidant à Rome, nous livre ses dix coups de cœur, hors des sentiers battus.

  • Michèle, une Française résidant à Rome, nous livre ses dix coups de cœur, hors des sentiers battus <em>DR</em>

    Michèle nous invite à Rome Quartiers insolites, jardins méconnus des touristes, ruelles en dehors des circuits habituels : la Ville éternelle ne se limite pas au Colisée et à la fontaine Trévise. Voici dix endroits moins connus des touristes, que recommande Michèle, une Romaine de nationalité française.

  • Situation : au-dessus du quartier du Trident (métro Flaminio). <em>DR</em>

    Le parc de la villa Borghèse « Les touristes visitent la galerie Borghèse mais s’aventurent peu dans le parc. Un des plus beaux de Rome ! » La villa Borghèse comprend la galerie Borghèse bien connue pour ses œuvres de Léonard de Vinci, Botticelli, Rubens… un musée étrusque et une galerie d’art moderne. Ces trois musées sont situés dans un parc magnifique de 80 hectares avec des fontaines, des sculptures et un lac. Un poumon vert au cœur de la ville.

  • Le Janicule au crépuscule « Un panorama sur Rome dont je ne me lasse pas. » En partant du Trastevere, un quartier populaire aux rues étroites et aux maisons avec du linge qui sèche aux fenêtres, on accède au Janicule, haut de 146 mètres. C’est là que s’affrontèrent les combattants de Garibaldi et les troupes françaises, en 1849. De la splendide terrasse, on a une vue magnifique sur Rome et les monts Albains.

  • Situation : quartier Nomentana et porta Pia, au nord-est de Rome. <em>DR</em>

    La via dei Vellini « Cette rue, avec ses belles maisons colorées à deux étages, est particulièrement agréable. » La rue est située dans un quartier édifié à la fin du XIXe siècle lors de l’unification italienne. On y trouve quelques ambassades et des villas avec jardin. Elle est aérée, calme et verte en toute saison, et on s’y sent comme à la campagne.

  • Situation : dans le centre, au nord du quartier Campo Marzio. <em>DR</em>

    La via dei Coronari « Une rue hors du temps ! Un havre de paix, au milieu du tumulte de la ville. Je m’y promène souvent ! » Ne comptez pas trouver des boutiques de coronari(« chapelets » en italien) dans cette jolie rue pavée, mais de nombreux antiquaires qui exposent des peintures, lustres, bronzes et objets d’autrefois.

  • Situation : centre historique. <em>MaxPPP</em>

    Largo Torre Argentina « Au crépuscule, des dizaines de chats envahissent les ruines. Leurs yeux brillent dans la nuit. On se croirait dans un film ! » En plein centre de Rome, sous la rue apparaissent des vestiges à ciel ouvert datant des IIe et IIIe siècles avant J.-C. Entre les arbres se dressent des colonnes ainsi que les fondations d’un temple rond et de trois temples rectangulaires. Depuis la découverte de ces ruines, en 1929, les chats s’y sont installés. On en compte plusieurs centaines, des bénévoles les soignent et les nourrissent. Dans la journée, on en voit peu mais, la nuit, ils surgissent comme par magie !

  • Le Testaccio « Un quartier populaire qui s’ouvre à l’art moderne ! J’adore ! » Cette huitième colline de Rome d’une trentaine de mètres était autrefois une décharge publique. Elle s’est formée au fil des années par le dépôt des tessons d’amphore qu’on y jetait. Les anciens abattoirs ont été réhabilités en centre social qui propose concerts et expositions. Le soir, bars et clubs animent le quartier.

  • Situation : quartier Nomentana et porta Pia. <em>DR</em>

    Marché piazza Alessandria « Coloré, animé, un marché qui met tous mes sens en éveil… » Ouvert tous les jours jusqu’à 14 heures sauf le dimanche, ce marché couvert est typique de l’ambiance romaine. Bien moins touristique que le Campo de Fiori, il est néanmoins très animé, mais ce sont les Romains qui l’investissent. Des habitués qui apprécient les produits peu onéreux et d’excellente qualité.

  • Situation : nord-est de Rome. <em>SIPA</em>

    Le pont Milvio « Un des endroits les plus romantiques de Rome qui… me fait beaucoup rire ! » C’est un des plus vieux ponts de Rome. Il date de 207 avant J.-C. Depuis la sortie du roman de Federico Moccia Ho voglia di te (traduit littéralement J’ai envie de toi) et du film qui en a été tiré, les amoureux ont pris l’habitude de cadenasser les réverbères du pont et de jeter la clef dans le Tibre pour sceller leur amour ! Ne pas s’inquiéter si on n’a pas de cadenas sur soi : les vendeurs à la sauvette ont ce qu’il faut !

  • Le quartier Coppede « Ce quartier, complètement atypique, déconnecté du reste de la ville, me fascine par son grain de folie où se mélangent des styles moyenâgeux, Renaissance, Art nouveau et Liberty ! » Le lieu date de 1915. On avait laissé une totale liberté à l’architecte Gino Coppede pour construire 17 villas et 26 immeubles destinés à des Romains aisés. Il y avait multiplié tous les styles. Fresques mythologiques, images de fées et de chevaliers, fleurs stylisées de type Liberty…

  • Situation : via Nomenta, 70. <em>DR</em>

    La villa Torlonia « J’adore y faire mon footing ou m’y prélasser. Les jardins y sont magnifiques avec de multiples palmiers. » La villa (en italien, villa signifie « propriété ») appartenait au XIXe siècle à la famille Torlonia, de riches Romains d’origine auvergnate à la tête d’une fortune colossale. En 1925, elle fut cédée à Mussolini puis rachetée par la mairie de Rome en 1977. Deux musées et de nombreux édifices, temples et obélisques, jalonnent un domaine de 14 hectares.

Quartiers insolites, jardins méconnus des touristes, ruelles en dehors des circuits habituels : la Ville éternelle ne se limite pas au Colisée et à la fontaine Trévise. Voici dix endroits moins connus des touristes, que recommande Michèle, une Romaine de nationalité française.

La villa Torlonia

« J’adore y faire mon footing ou m’y prélasser. Les jardins y sont magnifiques avec de multiples palmiers. » La villa (en italien, villa signifie « propriété ») appartenait au XIXe siècle à la famille Torlonia, de riches Romains d’origine auvergnate à la tête d’une fortune colossale. En 1925, elle fut cédée à Mussolini puis rachetée par la mairie de Rome en 1977. Deux musées et de nombreux édifices, temples et obélisques, jalonnent un domaine de 14 hectares.

Situation : via Nomenta, 70.

 

Le quartier Coppede

« Ce quartier, complètement atypique, déconnecté du reste de la ville, me fascine par son grain de folie où se mélangent des styles moyenâgeux, Renaissance, Art nouveau et Liberty ! » Le lieu date de 1915. On avait laissé une totale liberté à l’architecte Gino Coppede pour construire 17 villas et 26 immeubles destinés à des Romains aisés. Il y avait multiplié tous les styles. Fresques mythologiques, images de fées et de chevaliers, fleurs stylisées de type Liberty…

Situation : nord-est de Rome, entre la villa Regina Margherita et la via Tagliamento.

 

Le Testaccio

« Un quartier populaire qui s’ouvre à l’art moderne ! J’adore ! » Cette huitième colline de Rome d’une trentaine de mètres était autrefois une décharge publique. Elle s’est formée au fil des années par le dépôt des tessons d’amphore qu’on y jetait. Les anciens abattoirs ont été réhabilités en centre social qui propose concerts et expositions. Le soir, bars et clubs animent le quartier.

Situation : sud de l’Aventin (métro Piramide).

 

La via dei Vellini

« Cette rue, avec ses belles maisons colorées à deux étages, est particulièrement agréable. » La rue est située dans un quartier édifié à la fin du XIXe siècle lors de l’unification italienne. On y trouve quelques ambassades et des villas avec jardin. Elle est aérée, calme et verte en toute saison, et on s’y sent comme à la campagne.

Situation : quartier Nomentana et porta Pia, au nord-est de Rome.

 

La via dei Coronari

« Une rue hors du temps ! Un havre de paix, au milieu du tumulte de la ville. Je m’y promène souvent ! » Ne comptez pas trouver des boutiques de coronari (« chapelets » en italien) dans cette jolie rue pavée, mais de nombreux antiquaires qui exposent des peintures, lustres, bronzes et objets d’autrefois.

Situation : dans le centre, au nord du quartier Campo Marzio.

 

Largo Torre Argentina

« Au crépuscule, des dizaines de chats envahissent les ruines. Leurs yeux brillent dans la nuit. On se croirait dans un film ! » En plein centre de Rome, sous la rue apparaissent des vestiges à ciel ouvert datant des IIe et IIIe siècles avant J.-C. Entre les arbres se dressent des colonnes ainsi que les fondations d’un temple rond et de trois temples rectangulaires. Depuis la découverte de ces ruines, en 1929, les chats s’y sont installés. On en compte plusieurs centaines, des bénévoles les soignent et les nourrissent. Dans la journée, on en voit peu mais, la nuit, ils surgissent comme par magie !

Situation : centre historique.

 

Marché piazza Alessandria

« Coloré, animé, un marché qui met tous mes sens en éveil… » Ouvert tous les jours jusqu’à 14 heures sauf le dimanche, ce marché couvert est typique de l’ambiance romaine. Bien moins touristique que le Campo de Fiori, il est néanmoins très animé, mais ce sont les Romains qui l’investissent. Des habitués qui apprécient les produits peu onéreux et d’excellente qualité.

Situation : quartier Nomentana et porta Pia.

 

Le pont Milvio

« Un des endroits les plus romantiques de Rome qui… me fait beaucoup rire ! » C’est un des plus vieux ponts de Rome. Il date de 207 avant J.-C. Depuis la sortie du roman de Federico Moccia Ho voglia di te (traduit littéralement J’ai envie de toi) et du film qui en a été tiré, les amoureux ont pris l’habitude de cadenasser les réverbères du pont et de jeter la clef dans le Tibre pour sceller leur amour ! Ne pas s’inquiéter si on n’a pas de cadenas sur soi : les vendeurs à la sauvette ont ce qu’il faut !

Situation : nord-est de Rome.

 

Le parc de la villa Borghèse

« Les touristes visitent la galerie Borghèse mais s’aventurent peu dans le parc. Un des plus beaux de Rome ! » La villa Borghèse comprend la galerie Borghèse bien connue pour ses œuvres de Léonard de Vinci, Botticelli, Rubens… un musée étrusque et une galerie d’art moderne. Ces trois musées sont situés dans un parc magnifique de 80 hectares avec des fontaines, des sculptures et un lac. Un poumon vert au cœur de la ville.

Situation : au-dessus du quartier du Trident (métro Flaminio).

 

Le Janicule au crépuscule

« Un panorama sur Rome dont je ne me lasse pas. » En partant du Trastevere, un quartier populaire aux rues étroites et aux maisons avec du linge qui sèche aux fenêtres, on accède au Janicule, haut de 146 mètres. C’est là que s’affrontèrent les combattants de Garibaldi et les troupes françaises, en 1849. De la splendide terrasse, on a une vue magnifique sur Rome et les monts Albains.

Situation : au sud-est du centre historique, sur la rive droite.

Carnet de voyage

Transport

En autocar. 20 heures de voyage (1.410 km). A partir de 166 € A-R,

En train. A partir de 120 € A-R,

En avion. Vols réguliers (Air France, Alitalia) : environ 200 € A-R,

Vols low cost (Ryanair, Easyjet, etc.) : environ 120 € A-R,

Bons plans

Où dormir

Un apparthôtel au calme à 15 minutes en métro du centre-ville. A partir de 134 € le studio.

Dehon, giardino Pamphili, via Leone Dehon, 61-63,

Où manger

Pizza énormes et succulentes à partir de 6 €. La Montecarlo, via Alessandria, 106.

Où déguster une glace

Un mythe et une ambiance authentique. A partir de 1,20 €. Giolitti a Testaccio, via Amerigo Vespucci, 35.

Spécialités locales

Outre les pizzas, des boulettes de riz frites au fromage (suppli di riso), du pain à l’ail et à la tomate (bruschetta), des tartines à la crème de foie de volaille (crostini), des gnocchis, des raviolis à la ricotta, des escalopes de veau farcies (saltimbocca alla romana), des abats, de la morue, et du tiramisu pour le dessert.

Contrefaçon

Evitez les pièges de la contrefaçon, 5 conseils pour éviter la contrefaçon en voyage.

De notre corespondante à Rome, Michèle

Plus d'articles Tourisme


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

En images

Sylvia Kristel en 10 photos


Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    TV Tout sur Koh Lanta

    TV Tout sur Pékin Express