Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 04 décembre, 07:54
Accueil > Loisirs > Littérature > "Mon jogging épuisant avec Nicolas Sarkozy"

"Mon jogging épuisant avec Nicolas Sarkozy"

Littérature


En exclusivité, les bonnes feuilles de Garde du corps…

 

Jean-Paul II en pèlerinage à Lourdes.

Le saint-père descend de la papamobile les yeux mi-clos, visiblement très fatigué par le périple. Il ne marche pas mais se déplace sur un fauteuil roulant. Son entourage l’isole dans une petite pièce. Je me dis en fermant la porte derrière lui que le discours prévu est bien compromis tant son état de faiblesse est visible.
J’apostrophe un des diplomates du Vatican qui l’accompagne, avec qui j’ai sympathisé lors de la préparation du voyage : « Il va annuler son discours ? Les fidèles vont être déçus…
– Absolument pas ! On est en train de lui prodiguer un petit traitement et vous allez constater la différence !
 » Quelle sorte de traitement ? Je n’ai pas osé demander. Disons que la médecine vient au secours de la volonté divine. Quoi qu’il en soit, elle fait des miracles. Dix minutes plus tard, Jean-Paul II sort de la pièce avec un tout autre regard, les yeux plus ouverts, malicieux et un sourire un peu ironique sur les lèvres. Je l’accompagne jusqu’à l’entrée du promontoire que je garderai durant tout le discours, invisible de la foule. Seuls sont alors admis autour du pape les ecclésiastiques de tous grades et en tenue religieuse.
Sa protection rapprochée n’est pas pour autant négligée. Je reconnais en surveillant la scène à travers deux tentures plusieurs visages : des collègues du SPHP ou du Raid, la mine de premiers communiants, cachant sous leur aube immaculée la puissance de feu d’un croiseur et des flingues de concours…

La période d’essai

Il est convenu tacitement entre le ministre et le service une période d’essai, de quinze jours à un mois. […] Tel ministre de la Culture ne supportait pas les chemises certes un peu fantaisie de son officier de sécurité. Tel autre titulaire d’un portefeuille stratégique était rebuté par l’eau de toilette de son garde du corps, enfin un troisième par sa façon de parler mâtinée d’un fort accent provincial… D’autres, plus sérieusement, n’ont pas fait l’affaire pour des raisons professionnelles qui se sont révélées dès la période d’essai : ce lieutenant un peu trop bedonnant qui n’arrivait pas à suivre son ministre plutôt sportif dans les escaliers. Ce brigadier qui s’est endormi dans la voiture en attendant sa personnalité ou, plus grave, celui-là qui n’a pas su éviter les jets de tomates de manifestants sous l’œil des photographes… C’est la loi du genre.

Le premier jogging avec le ministre de l’Intérieur

Le ministre tient un bon rythme. En revanche, je stresse un peu trop au début. Il traverse les rues à la « parisienne » sans trop se soucier des voitures. Il n’aime pas attendre aux carrefours, alors plusieurs fois il force le passage. Heureusement que la moto civile se met en protection. […] Nicolas Sarkozy ralentit car l’artère monte légèrement. Puis subitement il accélère. Discrètement je fais passer le message à l’oreillette : « A tous, il veut nous tester, Phil, accélère un peu. »
C’est de bonne guerre, il veut voir ce que nous avons dans les mollets. Et nous, de même. C’est à lui de fixer l’itinéraire et le rythme. A nous de nous adapter. Nous arrivons enfin au parc. […]
Le ministre transpire, son tee-shirt se pare de grosses taches d’humidité mais il tient le coup. Dans ma banane, un de ses portables se met à vibrer. Je réponds. C’est son directeur de cabinet, Claude Guéant. « Passez-le moi. » Sans s’arrêter, Nicolas Sarkozy à peine essoufflé s’entretient avec son interlocuteur. […] Il s’apprête aussitôt à aller prendre une douche pour se remettre à travailler. Je l’intercepte sur les marches du hall : « Attendez, monsieur, je vous conseille quelques élongations, sinon c’est la crampe garantie. » Alors, dans les jardins du ministère, nous voici tous les deux tirant sur nos muscles.

Après le JT de TF1

« Comment vous m’avez trouvé, Jean-Pierre ? » Après chaque intervention télévisée, cette question me pétrifie. Ce n’est pas mon job d’être commentateur politique et surtout je ne veux pas ressembler à certains courtisans que nous venons de quitter qui ne tarissent pas d’éloges sur ses interviewes, bonnes ou mauvaises. […] D’autres vont abondamment s’en charger : à peine les portables rallumés qu’ils n’ont pas arrêté de sonner. […] Je regarde le premier portable : sept messages. Le second : cinq. Pas le temps de les écouter, le premier sonne. Je décroche : « C’est M. Guéant pour le ministre. » Je me retourne : « Le directeur de cabinet pour vous, monsieur.
– Passez-le-moi ! Alors, Claude, comment m’avez- vous trouvé ?
 »
Immédiatement le second portable se met à vibrer : « Ici Jean-Louis, officier de sécurité du ministre de la Culture. Le ministre veut parler au ministre de l’Intérieur… »
[…] Je prends un des cinq blocs de Post-it dont j’ai gavé la boîte à gants et note : « Rappeler le ministre de la Culture. » Je lui tends le petit papier jaune, alors que cette fois-ci mon portable personnel sonne : « JP ? C’est Xavier, de Bercy. » Un collègue très sympa, lui aussi garde du corps. Il fait le « siège » du ministre de l’Economie : « Les portables de ton patron ne répondent pas, tu es avec lui ? Mon ministre veut lui toucher un mot. » […]
Puis je passe un Post-it à Nicolas Sarkozy : « ministre de l’Economie au téléphone.
– Oui, je vais le prendre. Allô, Thierry ? Comment m’as-tu trouvé ?
 »
En même temps, il me chuchote : « Appelez-moi le Premier ministre sur l’autre portable. »
Par Actu France-Soir
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Littérature

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 6 nov à 10:10

    Anonyme-77656
    Dans le genre livre "comique"

    Dans le genre livre "comique" il sera pas mal. Quand ce flic nous présente Sarko comme un joogueur émérite, soit il il nul en footing soit il cire les pompes de Sarko. Pour ma part je pense qu'il est les deux..............



    Signaler un abus  
Publié : 05/11/10 - 11h38
Mis à jour : 05/11/10 - 11h43
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande