Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Dimanche 08 décembre, 09:25
Accueil > Pratique > Médecine > Pourquoi le dépistage du cancer du col de l'utérus doit être systématique?

Pourquoi le dépistage du cancer du col de l'utérus doit être systématique?

Médecine


Après le cancer du sein et le cancer colorectal, la haute autorité de santé recommande aux pouvoirs publics la mise en place d'un dépistage organisé du cancer du col de l'utérus.

Faute d'un dépistage régulier, le cancer du col de l'utérus touche chaque année 3.000 nouvelles femmes chaque année et en tue plus de 1.000. Selon la HAS, un déspitage systématique des femmes âgées de 25 à 65 ans, permettrait de faire baisser ce chiffre de 20%.

En l'absence de symptômes, la HAS préconise pour cette population, soit 17,5 millions de femmes, un frottis-cervico-utérin tous les 3 ans, après deux frottis normaux réalisés à un an d'intervalle. A l'heure actuelle, plus de 6 millions de frottis – permettant de détecter d'éventuelles lésions précancéreuses et cancéreuses – sont réalisées chaque année.

En 2010, le taux de couverture atteignait 57%. Un chiffre qui « stagne alors que la loi de santé publique fixe un objectif de 80% de femmes dépistées pour ce cancer ».

Contre les inégalités sociales

Dans son rapport, la HAS déplore des « inégalités sociales » et « de fortes disparités géographiques – liées à la répartition des gynécologues », dans le dépistage individuel. Conséquences : « 50% des femmes ne sont pas ou trop peu souvent dépistées, quand 40% le sont trop souvent ».

L'Autorité propose donc la suppression des avances de frais ou la gratuité des tests de dépistage pour les femmes les plus modestes. La HAS constate par ailleurs « une inégalité des frottis » et insiste sur la nécessitté d'assurer « le même niveau de qualité en tout point du territoire ».

La vaccination en question

Le cancer du col de l'utérus n'est pas une fatalité : deux vaccins, ciblant les types de papillomavirus impliqués dans 70% des cancers du col de l'utérus sont disponibles en France. Le Gardasil de Sanofi Pasteur MSD et Cervarix de GlaxoSmithKline s'adressent aux jeunes femmes âgées de 14 à 23 ans n'ayant jamais eu de rapport sexuel.

Si la HAS obtient gain de cause, l'ensemble des départements français rejoindraient les département qui, depuis plusieurs années, bénéficient de programmes pilotes de despistage du cancer du col de l'utérus (Bas-Rhin, Haut-Rhin, Isère et Martinique, Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Cher, Indre-et-Loire, Maine-et-Loire, La Réunion, Val-de-Marne).


Par Actu France-Soir
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Médecine

Publié : 15/11/10 - 12h19
Mis à jour : 15/11/10 - 12h21
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande