Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 13 décembre, 12:56
Accueil > Pratique > Consommation > Réforme du crédit à la consommation : Ce qui change ce 1er mai

Réforme du crédit à la consommation : Ce qui change ce 1er mai

Consommation


La réforme du crédit à la consommation entre en vigueur ce dimanche. Elle doit permettre de limiter les « pièges » de cette forme d'endettement qui concerne près d'un ménage français sur trois.

L'objectif de la réforme est de faire diminuer le recours au crédit à la consommation
L'objectif de la réforme est de faire diminuer le recours au crédit à la consommation SIPA

L'an dernier déjà, le nombre de crédits renouvelables accordés par les établissements spécialisés ont diminué de 6,3%. En 2011, avec la réforme de la ministre de l'Economie, ils devraient être encore moins nombreux. Christine Lagarde ne cache pas qu'avec sa loi, elle souhaite « une réorientation du crédit vers plus de crédit classique, en particulier sur les très gros montants ».

Pour ce faire, la « loi Lagarde » mise sur une information plus systématique du consommateur, un choix accru entre crédit classique et renouvelable, un plafonnement des durées de remboursement des crédits renouvelables et une baisse graduelle des taux d'usure au cours des deux ans à venir. Concrètement, les détenteurs de cartes de fidélité doivent noter que c'est désormais le paiement comptant qui sera l'option par défaut et non plus l'entrée dans un crédit à la consommation.

Depuis plusieurs mois déjà, la publicité sur les crédits à la consommation est encadrée, mettant fin à certaines pratiques jugées abusives ou dangereuses.

Pour les contrats en cours

Parmi les autres mesures, donc, une vitesse de remboursement fixée en fonction du montant du crédit (trois ans au plus pour les montants inférieurs à 3.000 euros, cinq ans au-delà). Conséquence : les mensualités de remboursements devraient augmenter, mais le poids des intérêts devrait diminuer.

Le texte entre donc en vigueur ce dimanche mais induira potentiellement des changements pour les contrats déjà conclus : les prêteurs ont obligation de proposer, par courrier, une accélération du remboursement lorsque la durée du crédit dépasse la durée maximale désormais prévue par la réforme.

Neuf millions de ménages français sont aujourd'hui titulaires d'un crédit à la consommation.

Actu France-Soir

Réactions à cet article1 commentaire

  • Par Anonyme-77656, le 29 mai à 11:27

    Anonyme-77656
    reponse

    cet vraie on travail on veut se faire plaisir on commande apres ont est saignee surtout quand il ia des divorces ou plus emploies roger toulouse



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur