Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 26 avril, 16:46
Accueil > Pratique > Education > Bac : Chatel veut renforcer la lutte contre la fraude

Bac : Chatel veut renforcer la lutte contre la fraude

Baccalauréat 2011


Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a annoncé qu'il voulait mettre en place un plan de « tolérance zéro » contre la fraude au baccalauréat, deux mois après le scandale des fuites qui avait entaché l'épreuve de mathématiques.

Luc Chatel reconnait aujourd'hui que « la sécurisation du baccalauréat » est « insuffisante »
Luc Chatel reconnait aujourd'hui que « la sécurisation du baccalauréat » est « insuffisante » SIPA

Le 20 juin, à la veille de l'épreuve de mathématiques du Baccalauréat 2011, l'un des quatre exercices soumis aux candidats avait été diffusé sur Internet. Ce samedi, deux mois après les faits, Luc Chatel reconnait aujourd'hui que « la sécurisation du baccalauréat » est « insuffisante ». « Désormais, je m'y engage, ce sera une priorité absolue », a assuré le ministre de l'Educaton nationale. Pour ce faire, il veut donc établir un « diagnostic local de sécurité » des lieux d'examen dans chaque rectorat afin de « remédier aux failles » et souhaite qu'une « charte de déontologie » soit remise aux personnels qui ont accès aux sujets du bac.

Le ministre n'exclut pas non plus de faire progresser le contrôle continu dans l'examen. « Mais il est hors de question de supprimer le bac. C'est une épreuve quasi initiatique qui vient couronner plus de dix ans d'études, et c'est le premier grade de l'enseignement supérieur. Les Français y sont très attachés », précise-t-il.

Un détecteur de rumeurs sur le Net

Lorsqu'il y a fraude, ce sont pour le moment les présidents d'université qui se chargent d'appliquer les sanctions contre les élèves. Mais Luc Chatel veut désormais que ce soit les recteurs qui s'en occupent dès le début du mois de juillet, juste après le bac. 

Il va jusqu'à promettre un détecteur de rumeurs sur Internet pour prévenir les fuites. Affaire à suivre... En avril dernier déjà, le ministre avait annoncé une collaboration un peu vite avec Facebook pour que le réseau supprime les profils d'élèves coupables de harcèlement scolaire. L'annonce avait alors été démentie par le réseau social même s'il s'était dit « prêt à travailler sur la question » du harcèlement et à améliorer son système de signalement d'abus.

Actu France-Soir

Réactions à cet article3 commentaires

  • Par aerwan, le 20 août à 22:17

    aerwan
    bac?

    Le bac est le premier grade de l'enseignement supérieur? Le taux de réussite progresse d'année en année, la France recule d'année en année dans les classements universitaires mondiaux. La régression intellectuelle de la France est en marche...



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 21 août à 10:12

    Anonyme-77656
    Il faut revaloriser le bac

    Les annonces du ministre sont encore une fois un écran de fumée pour masquer l'indigence du ministère en terme de budget et surtout du nombre de poste d'enseignants.

    Quant à la lutte contre les fraudes, c'est essentiellement au niveau de l'impression des sujets qu'il faut agir : un retour à l'impression dans les imprimeries sécurisées des rectorats au lieu de sous-traité dans les passoires des imprimeries privées. De même pour les transports des sujets, il faut que cela soit fait par des agents de l'état et non plus par des transporteurs privés. A vouloir se décharger de tout, cela augmente les risques.

    Un autre problème, plus important que les quelques fuites : redonner une vraie valeur au bac en redonnant des sujets digne de ce nom, en revenant à des consignes de correction correctes et non plus laxistes, en supprimant des divers "cadeaux bonux" où seuls les points au dessu de 10 sont comptabilisés, multipliés par 2 et comptabilisés hors somme des coefficients. Ce qui fait que certains arrivent à une "moyenne" supérieure à 20, la grande absurdité



    Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 31 août à 09:23

    Anonyme-77656
    instruction civique au bac

    "Tolérance zéro", la même phrase que le président Sarkozy de 2007, au sujet de la délinquance devenue galopante en 2011 ....Le ministre Luc Chatel renvoie donc aux recteurs les sanctions contre les fraudeurs du bac, BAC qui est pourtant un diplôme national et non académique. Il ne prend pas ses responsabilités d'éducation nationale; on connait plus ses talents de "communication" que d'organisation rigoureuse, surtout quand il prévoit, ce 31 août 2011, "d'évaluer l'instruction civique au bac"!!....



    Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      288500 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      203400 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      155550 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      150550 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Jakyburn Jakyburn, le 20 avr à 21:02

      99900 points
      1686 commentaires

      En savoir plus sur Jakyburn


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Programmes TV du jour

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    Faits Divers Les maisons de l'horreur